Genes and ALLGGenes and ALLGenes and ALLEnglishOncologyChild (0-12 years);Teen (13-18 years)BodySkeletal systemConditions and diseasesAdult (19+)NA2018-03-06T05:00:00ZOussama Abla, MDDanielle Weidman, MDKarin Landenberg, MD000Flat ContentHealth A-Z<p> Learn how gene changes can cause acute lymphoblastic leukemia (ALL).</p><p>Acute lymphoblastic leukemia (ALL) can develop because of gene changes inside leukemic stem cells. These changes can include chromosome translocations or changes in the number of chromosomes.</p><h2> Key points </h2> <ul><li>Chromosome translocations or a change in the number of chromosomes will often occur in a child with ALL's leukemic cells.</li></ul>
Gènes et LLAGGènes et LLAGenes and ALLFrenchOncologyChild (0-12 years);Teen (13-18 years)BodySkeletal systemConditions and diseasesAdult (19+)NA2018-03-06T05:00:00ZOussama Abla, MDDanielle Weidman, MDKarin Landenberg, MDFlat ContentHealth A-Z<p>Apprenez comment les changements génétiques peuvent provoquer une leucémie lymphoblastique aiguë (LLA).</p><p>La leucémie lymphoblastique aiguë (LLA) se développe à cause de mutations génétiques dans les cellules souches leucémiques. Il peut s’agir de translocations ou de changements dans le nombre de chromosomes.</p><h2>À retenir</h2> <ul><li>Les translocations de chromosomes ou une modification du nombre de chromosomes se produiront souvent chez un enfant présentant des cellules leucémiques de la LLA.</li></ul>

 

 

Gènes et LLA2828.00000000000Gènes et LLAGenes and ALLGFrenchOncologyChild (0-12 years);Teen (13-18 years)BodySkeletal systemConditions and diseasesAdult (19+)NA2018-03-06T05:00:00ZOussama Abla, MDDanielle Weidman, MDKarin Landenberg, MDFlat ContentHealth A-Z<p>Apprenez comment les changements génétiques peuvent provoquer une leucémie lymphoblastique aiguë (LLA).</p><p>La leucémie lymphoblastique aiguë (LLA) se développe à cause de mutations génétiques dans les cellules souches leucémiques. Il peut s’agir de translocations ou de changements dans le nombre de chromosomes.</p><h2>À retenir</h2> <ul><li>Les translocations de chromosomes ou une modification du nombre de chromosomes se produiront souvent chez un enfant présentant des cellules leucémiques de la LLA.</li></ul><h2>Translocations chromosomiques</h2><p>Dans les cellules leucémiques, une partie du chromosome peut se séparer et se lier à d’autres chromosomes différents, ce qui produit de nouveaux chromosomes qui expriment leurs gènes de différentes façons. On appelle translocation le phénomène de réarrangement spontané des chromosomes entre eux.</p> <figure> <span class="asset-image-title">Translocations chromosomiques</span><img src="http://assets.aboutkidshealth.ca/akhassets/Chromosomal_translocation_MED_ILL_FR.jpg" alt="" /> </figure> <p>Les problèmes commencent quand la translocation produit un nouveau gène qui incite la cellule à faire des choses qu’elle ne ferait pas normalement – par exemple, se diviser de manière incontrôlée. Dans la LLA, on observe de nombreuses translocations chez différents groupes d’âge. Dans une cellule saine, il y a normalement 46 copies de chromosomes, soit deux copies de chaque. Chaque paire est numérotée de 1 à 23.</p><p>La translocation du chromosome 4 et 11 survient habituellement dans au plus 80 % des cas de LLA infantile chez les enfants de moins d’un an. Le gène en cause dans cette translocation est le gène MLL. C’est un sous-type de LLA appelé LLA infantile.</p><p>La translocation la plus fréquente qui survient dans les cellules leucémiques chez les enfants de 2 à 9 ans est celle où des morceaux du chromosome 12 et 21 fusionnent. C’est ce que l’on appelle la fusion ETV6-RUNX1 (précédemment connue sous le nom de TEL-AML1. Cette translocation représente environ de 20 % à 25 % de tous les cas de LLA, et est associée à la LLA à précurseurs de cellules B, soit lorsqu’il y a trop de lymphoblastes B (globules blancs immatures) dans le sang et la moelle osseuse.</p><p>La présence de cette translocation est généralement associée à un pronostic plus favorable.</p><p>Il est possible de trouver des cellules leucémiques où les chromosomes 9 et 22 ont subi une translocation. Il s'agit de la LLA positive pour le chromosome de Philadelphie, qui représente de 3 % à 5 % des LLA infantiles. Elle est plus fréquente chez les adolescents de plus de 10 ans atteints de LLA à précurseurs de cellules B. Des médicaments spéciaux traitent ce type de LLA, ce qui est considéré à haut risque.</p><p>Plusieurs autres translocations peuvent être présentes dans la leucémie de votre enfant. Celles-ci devraient être faire l’objet d’une discussionavec l’oncologue qui soigne votre enfant.</p><h2>Changements dans le nombre de chromosomes</h2><p>Certaines cellules leucémiques ont trop peu ou trop de chromosomes.</p><h3>Trop de chromosomes</h3><p>De 20 % à 25 %, environ, d’enfants atteints de LLA à précurseurs de cellules B présentent plus de 50 copies de chromosomes par cellule. Habituellement, ce sont les chromosomes 4, 10 et 17 dans la cellule leucémique qui ont des copies excédentaires. Une cellule qui a trop de copies de chromosomes est dite hyperdiploïde. Les enfants qui possèdent des cellules cancéreuses hyperdiploïdes répondent habituellement très bien à la chimiothérapie.</p><h3>Trop peu de chromosomes</h3><p>Dans environ 5 % des cas, les cellules leucémiques ont trop peu de chromosomes. Une cellule qui a moins de 44 copies est désignée cellule hypodiploïde. Le pronostic pour ces cas est beaucoup moins optimiste.</p><p>Dans de très rares cas de LLA, les cellules leucémiques sont « quasi haploïdes », c’est-à-dire qu’elles ont moins de entre 24 à 29 copies de chromosomes. Bien que cela indique un très sombre pronostic, ce genre de LLA est très rare.</p>Gènes et LLA

Thank you to our sponsors

AboutKidsHealth is proud to partner with the following sponsors as they support our mission to improve the health and wellbeing of children in Canada and around the world by making accessible health care information available via the internet.