Chaussures et orthèses pour l'AIJ

PDF download is not available for Arabic and Urdu languages at this time. Please use the browser print function instead.

Cette page décrit l’importance d’être chaussé(e) correctement lorsqu’on est atteint(e) d’arthrite. On y explique aussi comment les semelles intérieures et les attelles peuvent aider à soulager les douleurs arthritiques.

À retenir

  • Il est important que votre enfant porte des chaussures adaptées à ses pieds, car c’est sur eux que reposent son corps et ses articulations.
  • Les orthèses peuvent améliorer l’alignement du pied, soulager la douleur ou adapter la chaussure si l’enfant a d’autres problèmes, comme des oignons.
  • On se sert parfois d’une attelle pour soulager les articulations endolories, leur conférer un appui ou leur permettre de se reposer.

Des chaussures appropriées sont essentielles pour soutenir les articulations et le corps. De façon générale, une bonne chaussure est une chaussure qui s'attache bien et qui a une semelle qui absorbe les chocs, un renfort de talon ferme et un avant-pied relativement souple. Assurez-vous que les chaussures sont bien ajustées. Idéalement, il faudrait faire mesurer les pieds en longueur et en largeur.

Voici des conseils pour choisir de bonnes chaussures :

  • Les tailles des chaussures ne sont pas standard. Elles varient selon le style. Choisir les chaussures selon la façon dont l'enfant se sent, pas selon le chiffre qui indique leur taille.
  • Si un des pieds est plus gros que l'autre ou cause plus de problèmes, commencer par trouver une chaussure qui fait à ce pied-là.
  • Essayer de trouver des chaussures qui sont offertes en plusieurs longueurs et largeurs. Choisir une chaussure qui épouse le plus possible la forme du pied.
  • Lorsque l'enfant essaie des chaussures, mettre des bas que qu'il porterait habituellement.
  • Apporter les orthèses ou les semelles intérieures que l'enfant utilise normalement.
  • L'enfant doit s'assurer d'avoir de l'espace pour les orteils. Il devrait être capable de les bouger facilement dans ses chaussures. Il devrait y avoir un espace de 1 cm entre ton orteil le plus long et le bout de la chaussure.
  • S'assurer que l'arrière de la chaussure est bien ajusté mais confortable. La chaussure devrait avoir un talon rigide mais coussiné à l'intérieur. Le talon ne devrait pas bouger beaucoup à l'intérieur de la chaussure.
  • Les semelles des chaussures doivent être légères, robustes et souples.
  • L'avant du pied doit être placé de façon bien ajustée dans la partie la plus large de la chaussure.
  • Les dessus en cuir sont souvent plus confortables. Ils permettent aux pieds de respirer lorsqu'ils suent.
  • Les chaussures à lacets ou avec du Velcro procurent un meilleur soutien que les chaussures ouvertes.
  • Les chaussures qui soutiennent la voûte des pieds sont préférables aux chaussures à semelles plates.
  • Les chaussures doivent être confortables immédiatement. Il ne faut pas se dire qu'elles s'assoupliront avec le temps. L'enfant ne devrait PAS avoir à « casser » une chaussure si elle est correctement ajustée.
  • Essayer plusieurs paires!

La plupart du temps, une bonne chaussure de course ou de marche procure assez de soutien. Parfois, on doit aussi insérer une semelle appelée orthèse. Les orthèses peuvent améliorer l'alignement du pied, réduire la douleur ou adapter la chaussure si l'enfant a d'autres problèmes, comme des oignons. La grande majorité des orthèses se portent à l'intérieur de la chaussure. Elles ressemblent aux autres semelles intérieures. De nos jours, beaucoup de gens qui ne sont pas atteints d'arthrite portent aussi des orthèses. Voici quelques exemples d'orthèses utilisées fréquemment.

Orthétique Orthèses utilisées fréquemment

Beaucoup d'enfants et d'adolescents atteints d'AIJ trouvent frustrant de devoir porter des chaussures de course ou des chaussures orthopédiques. Les chaussures de planche à roulettes, les sandales de type tongs ou plates et les chaussures à talons sont souvent plus à la mode et mieux acceptées par les pairs. C'est ici qu'il faut faire des compromis. Par exemple, il n'y a pas de problème à porter des chaussures à plate-forme à la mode une fois de temps en temps pour aller à une soirée, ou à se promener en tongs ou en sandales plates dans la cour une journée où il fait chaud. Ce qui est important, c'est de porter des chaussures confortables et offrant un bon soutien la plupart du temps. C'est important surtout lors de la pratique de sports ou des activités où l'on se tient longtemps debout.

Certains enfants et adolescents atteints d'AIJ ont une jambe plus courte que l'autre. Habituellement, c'est un problème mineur qui ne requiert aucun traitement. S'il y a une différence plus prononcée, une semelle épaisse peut être prescrite. Une semelle épaisse intérieure se place à l'intérieur de la chaussure. On peut souvent en acheter sans ordonnance. Toutefois, pour des semelles de plus de 1 cm, l'enfant devra peut-être voir un orthésiste, c'est-à-dire une personne qui fabrique des appareils orthopédiques. L'orthésiste aura peut-être besoin de modifier la chaussure ou de te fabriquer une semelle épaisse extérieure.

Les attelles

Atelles Les attelles pour les mains

On utilise parfois une attelle pour donner du repos et du soutien à une articulation et soulager la douleur. Les attelles peuvent aussi être utiles pour étirer une articulation afin d'améliorer son amplitude de mouvement. Les ergothérapeutes sont des spécialistes qui donnent des conseils sur les attelles et en fabriquent. On peut aussi acheter des attelles sans ordonnance à la pharmacie ou par recommandation à un orthésiste spécialisé dans la fabrication d'attelles et d'orthèses sur mesure.

Dernières mises à jour: janvier 31 2017