Diagnostic d’un appareil gastro-intestinal (GI) immature chez les bébés prématurés

PDF download is not available for Arabic and Urdu languages at this time. Please use the browser print function instead

Apprenez sur l’appareil gastro-intestinal (GI) immature. Bien que l’appareil gastro-intestinal (GI) du fœtus soit formé à la 20e semaine de la grossesse environ, est loin d’être prêt à fonctionner.

À retenir

  • Bien que l’appareil gastro-intestinal (GI) du fœtus soit complètement développé aux environs de la 20e semaine de gestation, il n’est pas entièrement fonctionnel.
  • Un diagnostic différentiel permet de poser le diagnostic d’un appareil gastro-intestinal immature puisque les symptômes sont semblables à ceux d’autres troubles digestifs, ces derniers devant être éliminés en premier.
  • On compte parmi les tests de diagnostic des radiographies abdominales, des formules sanguines et d’autres tests métaboliques qui seront effectués dans le but d’éliminer d’autres maladies possibles.

Bien que l’appareil gastro-intestinal (GI) du fœtus soit formé à la 20e semaine de la grossesse environ, il n’est pas encore entièrement fonctionnel. How well a baby's GI tract functions is related to the baby's gestational age. Diagnosing an immature GI tract, is a diagnosis of elimination, meaning similar conditions must first be ruled out.

Tous les organes de base tels que l’estomac ainsi que les gros et petit intestins sont présents, mais certains mécanismes requis pour que l’appareil GI puisse commencer à fonctionner ne sont pas encore développés. Par exemple :

  • Le péristaltisme, les contractions intestinales normales qui propulsent les aliments au travers du système, ne commencera à fonctionner normalement qu’autour de la 29e semaine.
  • Les enzymes nécessaires à la digestion du lait ou de lait maternisé peuvent être produits en quantité insuffisante pour être efficaces.
  • La coordination requise pour téter et avaler n’apparait habituellement qu’autour de la 33e semaine.

Un appareil GI immature est un phénomène de développement, et non une maladie. L’appareil digestif est en bon état, mis à part qu’il n’a pas encore appris à fonctionner normalement. Tout comme beaucoup de choses dans le monde de la prématurité, le bon ou le mauvais fonctionnement de l’appareil GI du bébé dépend de son âge gestationnel. Plus un bébé est immature, plus la possibilité est grande qu’il y ait un problème avec le fonctionnement de l’appareil GI. Les bébés légèrement prématurés ont davantage de chances de n’avoir que des problèmes mineurs et temporaires avec l’appareil GI, ou pas du tout.

Diagnostic d’un appareil GI immature

Le diagnostic d’un appareil GI immature est un diagnostic d’exclusion. Autrement dit, puisque les signes et symptômes d’un appareil GI immature sont les mêmes que d’autres troubles digestifs, ces autres conditions seront éliminées en premier. Les conditions à éliminer avant qu’un diagnostic d’appareil GI immature ne soit posé incluent l’iléus septique, l’entérocolite nécrosante néonatale (ENN), et les malformations congénitales. De l’information sur ces conditions sera présentée plus bas.

Au début, un bébé avec un appareil GI immature présentera des intolérances à l’alimentation. Celles-ci incluent le vomissement de la nourriture ou de la bile du foie ou des deux; un ballonnement de l’abdomen, où le ventre du bébé semble anormalement gros; des sons intestinaux réduits ou absents; et une réduction ou une absence de selles. Dans certains cas, le bébé aura aussi l’air généralement souffrant.

Des radiographies abdominales seront prises dans le but d’éliminer d’autres causes possibles des symptômes, comme l’ENN et les malformations abdominales. Ces deux conditions peuvent présenter des symptômes similaires à ceux d’un appareil GI immature. Si les radiographies ne révèlent aucune malformation ou aucun des aspects attendus avec l’ENN, il est probable que les symptômes soient causés par un appareil GI immature.

Comme pour tous les problèmes de nutrition, des formules sanguines seront effectuées. Des signes d’infection, comme la présence d’un taux élevé de leucocytes, seront vérifiés. Une investigation à l’aide d’autres tests vérifiera toute trace de débalancement des électrolytes, d’hypoglycémie, et d’acidose métabolique. Ce sont tous des signes du métabolisme d’un appareil GI qui fonctionne mal, ou qui ne fonctionne pas du tout.

Pour de plus amples renseignements

Dernières mises à jour: octobre 31 2009