Eczéma : école et activités

PDF download is not available for Arabic and Urdu languages at this time. Please use the browser print function instead.

Découvrez comment aider votre enfant atteint de dermatite atopique (eczéma) à l’école, dans ses activités physiques et à la piscine.

À rete​nir

  • La dermatite atopique (eczéma) est une maladie chronique de la peau qui peut prendre de nombreuses formes. La peau se dessèche et démange; une éruption cutanée (rash) peut apparaître. L’état de la peau empire ou s’améliore par moments.
  • Parlez à l’enseignant de l’eczéma de votre enfant. Expliquez-lui que l’eczéma ne peut pas se transmettre aux autres enfants et que votre enfant pourrait avoir du mal à rester tranquillement assis sans se gratter.
  • Discutez avec les responsables de l’école des options pour réduire le risque de poussée d’eczéma.
  • Votre enfant peut nager et pratiquer d’autres activités physiques. Il y a des mesures à prendre pour réduire le risque de poussée d’eczéma.

L’eczéma (la dermatite atopique), qu’est-ce que c’est?

La dermatite atopique est une maladie chronique (qui dure) de la peau qui peut prendre de nombreuses formes. On l’appelle aussi eczéma.

L’eczéma dessèche la peau, provoque des démangeaisons et peut entraîner des éruptions cutanées (rash). En général, il s’aggrave par moments et s’atténue à d’autres. Lorsque l’état s’aggrave, on parle de poussée active. Les poussées actives surviennent souvent en hiver, quand l’air est plus sec, mais elles sont possibles toute l’année.

L’eczéma à la garderie et à l’éco​le

Si votre enfant va à la garderie, parlez de son eczéma au personnel et aux parents des autres enfants qui fréquentent la garderie. Expliquez que c’est une maladie qui ne se transmettra pas aux autres enfants.

L’école peut être une source de stress pour les enfants qui ont de l’eczéma. À l’école, ils sont assez grands pour se rendre compte que leur peau est différente de celle des autres enfants. Les parents, les membres de la famille et les enseignants doivent se rendre compte du stress que vivent ces enfants et comprendre que ceux-ci peuvent avoir besoin de plus de soutien affectif et de compréhension.

Parlez à votre enfant de la diversité, de l’intimidation et de l’acceptation

Parlez de l’eczéma à votre enfant et discutez avec lui de sujets comme la diversité, l’intimidation​ à l’école et l’acceptation. Les enfants qui ont de l’eczéma sont souvent la cible, dès leur plus jeune âge, de commentaires blessants de la part d’autres enfants. Il arrive :

  • qu’ils soient mal à l’aise en situation sociale;
  • qu’ils soient complexés par leur peau;
  • que les démangeaisons et les éruptions cutanées aient un effet sur leur situation scolaire et en situation sociale et qu’elles les empêchent de dormir.

Rappelez à votre enfant :

  • que ce n’est pas de sa faute s’il a de l’eczéma;
  • que l’eczéma ne vient pas d’un manque d’hygiène;
  • que l’eczéma ne se transmettra pas aux autres enfants.

Parlez à l’​enseignant de votre enfant

Parlez aux enseignants de l’eczéma de votre enfant et essayez de collaborer avec eux pour qu’il rencontre moins de difficultés à l’école. Un enfant qui a de l’eczéma peut avoir du mal à rester tranquille ou à ne pas se gratter quand il a des démangeaisons. L’enseignant doit savoir pourquoi l’enfant se gratte, s’agite ou est distrait tout le temps.

Votre enfant peut se sentir fatigué et somnolent ou avoir du mal à se lever le matin. Les démangeaisons constantes et l’inconfort physique peuvent l’empêcher de dormir et être à l’origine d’un manque de sommeil. L’eczéma peut perturber la concentration et l’apprentissage de votre enfant à cause des démangeaisons continuelles ou du manque de sommeil.

Mesures à prendre pour diminuer les poussées actives à l’éc​ole

Il y a des mesures à prendre pour réduire le risque de poussées actives à l’école :

  • Vous pouvez demander à l’enseignant d’asseoir votre enfant loin des sources de chaleur comme les fenêtres ensoleillées, les radiateurs et les bouches d’aération.
  • Vous pouvez demander si l’uniforme scolaire de votre enfant peut être en coton.
  • Certaines activités organisées en classe, comme celles qui impliquent l’utilisation de colle, de peinture, d’argile, d’aliments, de bois ou de métaux, pourraient aggraver les symptômes de l’eczéma. Vous pouvez suggérer à l’enseignant d’utiliser d’autres matières si ces activités aggravent l’eczéma de votre enfant. Pour éviter que ces matières déclenchent une poussée d’eczéma, assurez-vous que votre enfant est autorisé à se laver les mains après chaque activité.
  • Parlez à l’enseignant d’éducation physique. Certaines activités pourraient devoir être adaptées aux besoins de votre enfant.
  • Veillez aussi à ce que les allergies alimentaires de votre enfant soient connues à l’école. Faites en sorte que votre enfant sache ce qu’il doit éviter.
  • Si votre enfant a besoin d’un soin hydratant pendant la journée, demandez au médecin de vous remettre une note autorisant l’enfant ou l’infirmier à appliquer l’hydratant à l’école.

Activités physiques et jeu

Il est important que votre enfant puisse participer autant que possible à ses activités régulières. Son eczéma pourrait en contrarier certaines. Un excès de transpiration peut poser problème, irriter la peau et causer des démangeaisons. Quand l’enfant joue ou pratique une activité physique, il est important qu’il n’ait pas trop chaud. S’il a une poussée d’eczéma, il peut être préférable de réduire les activités qui le font transpirer beaucoup.

Veillez à ce que votre enfant porte des vêtements amples en coton. Le coton est à recommander parce qu’il résiste aux acariens et permet une meilleure circulation de l’air. Le coton contribue également à éliminer et à absorber l’humidité du corps, ce qui aide à rafraîchir la peau et, par conséquent, à garder le corps au frais et au sec.

Le moment pourrait être un facteur à prendre en compte dans les activités auxquelles l’enfant choisit de participer. Par exemple, il peut être préférable de pratiquer des sports de plein air en fin de journée ou en début de soirée. À cette heure-là, la température a baissé, les rayons du soleil sont moins intenses et il est plus facile d’éviter de transpirer.

Natation et baignade

La natation est un bon sport pour les enfants qui ont de l’eczéma puisqu’elle les fait moins transpirer. Beaucoup de parents craignent que le chlore de l’eau dessèche et irrite la peau. Les piscines contenant du brome ou de l’eau salée peuvent également être irritantes. Cependant, en prenant les mesures ci-dessous, vous pouvez réduire l’irritation causée par l’eau des piscines.

  • Appliquez de la vaseline sur le corps de votre enfant avant son entrée dans l’eau. Une fois l’enfant enduit de vaseline, il peut s’amuser dans l’eau et nager. Si la piscine est en plein air, protégez la peau de votre enfant à l’aide d’un écran solaire. Gardez à l’esprit que, dans la plupart des piscines, il faut se savonner sous la douche avant d’entrer dans l’eau. Appliquez le produit de soin protecteur après la douche.
  • Vérifiez la peau de votre enfant après une demi-heure à une heure pour déceler toute irritation ou rougeur. Si une irritation apparaît, rincez abondamment la peau de l’enfant sous la douche. Vous pouvez ensuite appliquer une nouvelle couche de vaseline (ou d’écran solaire). Votre enfant peut alors retourner jouer et nager dans la piscine.
  • Après la baignade, rincez la peau de votre enfant sous la douche, puis faites-lui prendre un bain. Après le bain, appliquez-lui au besoin son traitement habituel, suivi d’un soin hydratant. Si l’eau de la piscine est bien chauffée, la peau de votre enfant paraîtra toujours plus rouge. L’eczéma de votre enfant semblera peut-être s’aggraver, mais ce ne sera pas le cas.

Documentation

Dernières mises à jour: janvier 10 2014