Étiquettes nutritionnelles : que contiennent les aliments que vous consommez?

PDF download is not available for Arabic and Urdu languages at this time. Please use the browser print function instead

Apprenez comment lire les étiquettes nutritionnelles ainsi qu’à déterminer les renseignements importants que vous devez y trouver.

À retenir

  • Les étiquettes nutritionnelles sont des sources de renseignements fiables qui peuvent vous aider à faire des choix alimentaires éclairés pour vivre sainement.
  • Tous les renseignements présentés sur les étiquettes nutritionnelles se fondent sur une quantité précise de nourriture appelée portion. Quand vous comparez des produits alimentaires, vous devez vous assurer que les portions sont les mêmes.
  • Lorsque vous comparez des aliments, les pourcentages de la valeur quotidienne (% VQ) vous permettront de déterminer s’ils présentent une faible ou une forte teneur en substances nutritives. Choisissez des aliments dont les teneurs totales en lipides, en lipides saturés, en lipides trans, en cholestérol, en sucre et en sodium sont plus faibles ainsi que des teneurs totales plus élevées en fibre, en vitamine A, en vitamine C, en fer et en calcium.
  • Les allégations en matière de santé peuvent influer sur vos choix d’aliments et, en conséquence, éventuellement réduire le risque de maladies chroniques associées à la nutrition.

En quoi consistent les étiquettes nutritionnelles?

Les étiquettes nutritionnelles se trouvent sur les aliments emballés et servent à vous aider à faire des choix d’aliment éclairés.

Étiquette nutritionnelle

Que peuvent vous apprendre les étiquettes nutritionnelles?

  • vous aider à faire des choix alimentaires éclairés pour vivre sainement,
  • vous aider à mieux gérer les régimes alimentaires particuliers dans lesquels la nutrition joue un rôle important,
  • vous aider à mieux juger de la valeur nutritive d’un plus grand nombre d’aliments,
  • vous permettre de comparer plus facilement les aliments.

Le guide suivant est basé sur l'étiquetage des produits alimentaires canadiens.

Qu’est qui paraît sur les étiquettes nutritionnelles?

  • Le tableau de la valeur nutritive
  • La liste des ingrédients
  • Les allégations facultatives relatives à la nutrition et à la santé

En vertu de la loi, la plupart des aliments emballés doivent porter une étiquette comportant un a tableau de la valeur nutritive qui vous renseigne sur :

​​La liste des ingrédients doit présenter tous les ingrédients que renferme l'aliment par ordre décroissant de poids. L'ingrédient dont le poids est le plus élevé est le premier sur la liste, tandis que celui dont le poids est le moins élevé y est présenté le dernier. Les renseignements sur les allergènes doivent être présentés sur les étiquettes nutritionnelles, soit dans la liste des ingrédients soit dans la liste « contient » ou « peut contenir ».

Certains aliments emballés peuvent aussi comporter des allégations relatives à la nutrition et à la santé. Ces allégations peuvent décrire la quantité d’une substance nutritive donnée que contient l’aliment (par exemple : « faible en lipides ») ou constituer des déclarations au sujet des effets de la consommation de l’aliment sur la santé.

Comment lire une étiquette nutritionnelle?

Portion

Tous les renseignements présentés sur les étiquettes nutritionnelles se fondent sur une quantité précise de nourriture appelée portion.

La portion vous permet :

  • de déterminer la teneur en substances nutritives des aliments que vous consommez,
  • de comparer les teneurs en substances nutritives et les calories de 2 produits alimentaires emballés similaires,
  • de comparer la portion indiquée sur l'emballage à la quantité du produit que vous consommez.

Si vous consommez la portion indiquée dans le tableau de la valeur nutritive du produit, elle contiendra le nombre de calories et la teneur en substances nutritives qui apparaissent sur l’étiquette. Il est important de veiller à ce que les portions soient équivalentes lorsque vous comparez deux aliments similaires. En voici un exemple :

Soupe en conserve ASoupe en conserve B
Portion - 125 mLPortion - 250 mL
Fibre - 2 gFibre - 2 g

Pour comparer les deux soupes de façon appropriée, les portions de chacune doivent être identiques. Si vous doublez la portion de la soupe en conserve A pour qu’elle soit de 250 mL (c’est-à-dire qu’elle soit équivalente à celle de la soupe en conserve B), vous doublerez aussi la quantité de fibre, laquelle sera de 4 grammes.

Assurez-vous toujours de comparer la portion à la quantité réelle de l’aliment que vous consommez.

Calories

Lire le nombre de calories indiqué dans le tableau de la valeur nutritive.

Les calories vous renseignent sur la valeur énergétique qu’offre une portion d’un aliment emballé. Le nombre de calories variera selon la quantité du produit que vous consommez par rapport à la portion indiquée dans le tableau de la valeur nutritive. Les glucides, les protéines et les lipides ont tous des valeurs caloriques. Le fait de consommer des aliments riches en calories peut entraîner une prise de poids.

Pourcentage de la valeur quotidienne (% VQ)

Une manière simple de déterminer si une portion d’un aliment contient beaucoup ou peu de substances nutritives est de consulter le pourcentage de la valeur quotidienne (% VQ). Celui-ci repose sur une valeur recommandée pour une alimentation saine et représente le pourcentage (de 0 % à 100 %) de l’apport quotidien en substances nutritives recommandé pour les Canadiens que fournit l’aliment. Selon votre âge, votre sexe et vos objectifs en matière de nutrition, vous pourriez avoir besoin de plus ou moins 100 % de l’apport quotidien de chacune des substances nutritives énumérées. Néanmoins, le % VQ est un repère approprié pour avoir une bonne idée de la teneur en substances nutritives d’un aliment particulier. Pour certaines substances nutritives, il est conseillé de donner la préférence aux aliments dont le % VQ est plus faible et, pour d’autres, de choisir des aliments dont le % VQ est plus élevé. Servez-vous de ce pourcentage pour comparer la teneur en substances nutritives de différents aliments : une valeur d’au plus 5 % VQ est faible et une valeur d’au moins 15 % VQ est élevée.


Visez pour un % VQ faibleVisez pour un % VQ élevé
LipidesFibre
Lipides saturésVitamine A
Lipides transVitamine C
CholestérolFer
SodiumCalcium

En voici un exemple:

% VQ de la salade de fruits A% VQ de la salade de fruits B
Portion : ½ tasseVitamin C - 10%
Portion : ½ tasseVitamin C - 20%

La salade de fruits B présente une plus forte teneur en vitamine C, car son % VQ est plus élevé. Cette salade de fruits représente 20 % de l’apport quotidien recommandé en vitamine C.

L’étiquette nutritionnelle ne fournit pas le % VQ de certaines substances nutritives, dont les suivantes :

  • Les sucres : L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a publié des recommandations concernant l’apport en sucres « libres » chez les adultes et les enfants. Les sucres libres comprennent tous les sucres ajoutés aux aliments transformés, aux confitures et aux gelées ou aux boissons. L’OMS recommande fortement que l’apport quotidien en sucre soit inférieur à 10 % de l’apport énergétique quotidien. Selon l’OMS, le fait de réduire l’apport en sucre à moins de 5 % de l'apport calorique journalier procurerait des bienfaits supplémentaires pour la santé (ce pourcentage représente environ 25 grammes ou 6 cuillères à thé par jour).
  • Les protéines : aucun % VQ n’est fourni pour les protéines, car les Canadiens en consomment généralement une quantité suffisante.

Les allégations nutritionnelles

Les allégations nutritionnelles sont facultatives et, conformément aux règlements de Santé Canada, elles reposent sur des preuves scientifiques. Il existe deux types d’allégations : les allégations nutritionnelles et les allégations relatives à la santé. Les allégations nutritionnelles indiquent la quantité d’une substance nutritive donnée que contient un aliment. Une « bonne source de fibre » est un exemple d'une allégation relative à la valeur nutritive. Les allégations relatives à la santé renvoient aux effets des aliments sur la santé. En voici des exemples :

  • Un régime alimentaire sain à faible teneur en sodium et à forte teneur enpotassium — peut réduire le risque d’hypertension.
  • Un régime alimentaire sain présentant des teneurs appropriées en calcium et en vitamine D​ — peut réduire le risque d’ostéoporose. Ce lien a été bien établi par rapport aux allégations plus récentes concernant la diminution des risques de cancer, de diabète ou de sclérose en plaques.
  • Un régime alimentaire sain à faible teneur en lipides saturés et trans — peut réduire le risque de cardiopathie.
  • Un régime alimentaire sain riche en légumes et en fruits — peut réduire le risque de certains types de cancer.
Dernières mises à jour: juillet 27 2015