Faible appétit et perte de poids pendant le traitement de la tumeur cérébrale

PDF download is not available for Arabic and Urdu languages at this time. Please use the browser print function instead.

Découvrez pourquoi une perte d’appétit et une perte de poids peuvent survenir pendant le traitement de la tumeur cérébrale, et ce que vous pouvez faire pour aider votre enfant.

À retenir

  • Une tumeur cérébrale et son traitement peuvent affecter l’appétit de l’enfant, ce qui peut entraîner une perte de poids, de la fatigue et des carences en nutriments.
  • Les effets secondaires du traitement qui peuvent affecter la prise orale comprennent la perte d’appétit, la sensation de satiété, la fatigue, les nausées et les vomissements, les maux de bouche ou de gorge et la diarrhée.
  • Un régime riche en calories et en protéines peut être nécessaire si votre enfant perd du poids.

Les tumeurs cérébrales et leurs traitements peuvent affecter le désir de manger de l’enfant. Ne pas manger suffisamment de calories et de protéines peut entraîner une perte de poids et de la fatigue. Une alimentation limitée peut parfois entraîner des carences en nutriments.

La nutrition est importante pendant le traitement, car elle aidera votre enfant à résister aux effets du traitement, à lutter contre les infections et à maintenir sa force musculaire et sa croissance.

Les effets indésirables du traitement tels que la fatigue, les nausées et les vomissements peuvent rendre la prise de nourriture difficile pour votre enfant et peuvent entraîner une perte de poids indésirable. Vous trouverez ci-dessous la liste des effets indésirables fréquents que votre enfant peut ressentir, ainsi que des suggestions sur la façon de faire face à ces problèmes.

Quels effets indésirables du traitement peuvent affecter le régime alimentaire de votre enfant?

Les effets indésirables suivants du traitement d’une tumeur cérébrale peuvent affecter le régime alimentaire de votre enfant :

  • Perte d’appétit
  • Sensation de satiété permanente
  • Fatigue
  • Nausée et vomissements
  • Bouche ou gorge douloureuse
  • Diarrhée
  • Constipation

Comment gérer ces effets indésirables?

Perte d’appétit

  • Servez des portions plus petites, car elles sembleront moins difficiles à terminer.
  • Laissez votre enfant choisir le repas ou la collation.
  • Changez le centre d’attention en utilisant des assiettes spéciales, des tasses ou en organisant un pique-nique d’intérieur.

Sensation de satiété

  • Séparez les liquides des aliments solides au même moment des repas.
  • Prenez cinq petits repas au lieu de trois grands repas par jour.
  • Augmentez l’exercice et l’activité autant que possible.

Fatigue

  • Essayez d’avoir des aliments protéinés tous les jours, comme de la viande, du poulet, du poisson, des œufs, des haricots, des lentilles ou du tofu, pour retrouver des forces.
  • Restez hydraté; la déshydratation peut ajouter à la fatigue.
  • Parfois, un régime liquide riche en calories et en protéines est plus facile que d’essayer de manger un repas complet lorsque vous êtes fatigué. Essayez d’utiliser un supplément nutritif, une boisson fouettée ou un lait frappé maison.

Nausée et vomissements

  • Sirotez des liquides tout au long de la journée; essayez de boire de l’eau, des jus de fruits, des sucettes glacées, des boissons pour sportifs, de la limonade, du thé glacé, du lait, du soda au gingembre ou d’autres boissons non alcoolisées claires.
  • Grignotez des aliments secs comme des craquelins, des céréales sèches, du pain, du pain grillé.
  • Essayez de manger des aliments qui ne produisent pas beaucoup d’odeurs de cuisson, comme les céréales et le lait, les sandwichs froids, les pâtes au beurre, le pain grillé au beurre d’arachide, le lait et les biscuits/gâteaux, le fromage et les craquelins, les yaourts et les fruits.
  • Certains aliments, tels que la viande ou le poulet, peuvent être plus faciles à garder dans l’estomac s’ils sont servis froids.

Bouche ou gorge douloureuse

  • Choisissez des plats légers comme des œufs brouillés, des crêpes, des soupes, des macaronis au fromage, du pain sans croûte avec du beurre de noix ou du fromage à tartiner, de la purée de pommes de terre.
  • Essayez des collations faciles à avaler comme la crème glacée, le yaourt, le gâteau au fromage, les fruits en conserve, le pudding.

Diarrhée

  • Buvez beaucoup de liquides sans caféine comme de l’eau, des boissons pour sportifs, des jus dilués et des soupes/bouillons.
  • Limitez votre consommation d’aliments gras, épicés ou frits, car cela peut aggraver la diarrhée.
  • Choisissez des aliments qui ajouteront du volume aux selles, comme le pain, le riz, les bananes, les pommes de terre, les pâtes, la farine d’avoine ou d’autres céréales, les craquelins et les bretzels.

Que faire en cas de perte de poids

Lorsqu’une perte de poids se produit, votre enfant peut avoir besoin d’augmenter les calories et les protéines dans les aliments qu’il mange actuellement. L’objectif des énergisants est d’augmenter les calories dans les aliments qu’il mange et boit normalement sans changer radicalement la quantité de nourriture qu’il absorbe.

Conseils pour augmenter l’énergie

Idées d’alimentation haute en énergie pour les enfants et les adolescents

  • Servez du lait entier (homogénéisé) ou du lait au chocolat.
  • Essayez le chocolat chaud au lait entier et garni de crème fouettée.
  • Proposez trois repas et deux ou trois collations par jour. Éviter de grignoter.
  • Évitez de donner du thé et du café, car ils n’ont pas de calories.

Pour les enfants et les adolescents, ajoutez l’un des produits suivants aux aliments :

  • Beurre et margarine : à ajouter aux soupes, au riz, aux nouilles, aux légumes cuits, aux pommes de terre, aux sauces.
  • Crème sure : à ajouter aux soupes, aux pommes de terre, aux légumes, aux vinaigrettes et à utiliser comme trempette pour les fruits ou les légumes.
  • Crème fouettée : à utiliser sucrée sur les desserts, le pudding, les fruits, les crêpes ou les gaufres.
  • Yaourt (minimum 4 % de matières grasses) : à ajouter aux fruits, aux desserts, à utiliser sur les céréales, les gaufres, les crêpes.
  • Fromage (30 % ou plus de matière grasse du lait) : à utiliser sur des biscuits, dans des sandwichs, avec des hamburgers, de la viande, du poisson. À râper et à ajouter aux sauces, aux ragoûts, au riz, aux pommes de terre, aux nouilles, aux plats de légumes.
  • Beurres d’arachide/de noix : à tartiner sur les sandwichs, les muffins, les craquelins, les gaufres, les crêpes, les tranches de fruits. À mélanger avec des boissons, à utiliser avec de la crème glacée ou du yaourt.
  • Noix (pour les enfants de plus de 4 ans) : à servir en collation, à ajouter à la crème glacée, au yaourt, au pudding, aux crêpes, aux gaufres.
  • Viande ou poisson : à ajouter en petits morceaux aux légumes, aux salades, aux ragoûts, aux soupes, aux omelettes ou aux nouilles.
  • Avocat : à ajouter au pain grillé ou aux salades, ou pour accompagner des croustilles de tortilla.
  • Crème glacée seule ou transformée en lait frappé.

Idées de repas :

  • Plateaux de viande, de fromages et de fruits avec craquelins ou baguette.
  • Soupes à la crème.
  • Déjeuner pour le dîner avec crêpes et bacon, fruits et yaourts.
  • Pâtes fourrées au fromage ou macaroni et fromage avec portion supplémentaire de beurre/fromage.
  • Pommes de terre cuites au four ou en purée avec fromage, bacon et crème sure.
  • Œufs brouillés au fromage, légumes et jambon.
  • Croissant avec viande, fromage et mayonnaise.

Suppléments nutritifs

Si votre enfant ne mange pas suffisamment pour maintenir son poids, le nutritionniste, l’infirmière ou le médecin peut lui recommander de prendre des suppléments nutritifs. On les trouve en différentes saveurs. Les suppléments apportent plus protéines et de calories.

Utilisation réussie des suppléments nutritifs

Il peut être difficile d’habituer votre enfant à boire un supplément. Certains suppléments sont trop sucrés. Certains sont trop épais. Votre enfant peut également se lasser de devoir boire toujours la même chose. Voici quelques suggestions pour vous aider :

  • Ajoutez du lait entier (homogénéisé) au supplément pour le rendre moins sucré.
  • Gardez les suppléments au réfrigérateur. Ils ont meilleur goût lorsqu’ils sont froids.
  • Ajoutez de la crème glacée ou du sorbet pour que le supplément ait le goût d’un lait frappé.
Dernières mises à jour: janvier 31 2022