Insertion d’un dispositif de fermeture

PDF download is not available for Arabic and Urdu languages at this time. Please use the browser print function instead.

Parfois, on peut fermer les trous dans le cœur ou les vaisseaux sanguins avec un petit dispositif que l’on introduit au moyen d’un cathétérisme cardiaque. Familiarisez-vous avec cette méthode.

À retenir

  • Certains trous sont trop gros pour être fermés avec un dispositif.
  • Votre enfant sera sous anesthésie générale au cours de cette intervention.
  • Le dispositif de fermeture est inséré par un cathéter au cours de l’intervention chirurgicale.
  • Une complication courante est une petite fuite à travers le dispositif de fermeture.

Pour certaines anomalies cardiaques comme une persistance du canal artériel, une communication interauriculaire et une communication interventriculaire, on peut insérer un petit dispositif de fermeture dans le cœur pour combler un trou au cœur. Dans certains cas, cela suffit à corriger le problème.

Qu’est-ce qu’un dispositif de fermeture?

Pour certaines anomalies cardiaques comme la persistance du canal artériel, la communication interauriculaire et la communication interventriculaire, on peut insérer un petit dispositif dans le cœur afin d’y boucher un trou. Dans certains cas, cette intervention suffit à corriger le problème.

Dispositif de fermeture
On insère un cathéter muni d'un petit dispositif à l'une des extrémités afin de remplir un trou dans le cœur.

À quoi ressemble le dispositif de fermeture et comment fonctionne-t-il?

Il existe bon nombre de dispositifs de fermeture. Par exemple, un dispositif ressemble à deux parapluies ouverts quand il est en position. Le dispositif est muni de bras à ressorts qui le maintiennent au bon endroit et empêchent le sang de circuler par le trou. Les bras restent fermés jusqu’à ce que le dispositif atteigne la bonne position dans le trou. On l’ouvre ensuite comme un parapluie. On pourrait utiliser ce dispositif pour corriger une persistance du canal artériel.

Comment insère-t-on un dispositif de fermeture?

On procède à l’intervention de fermeture dans une salle d’intervention cardiaque spéciale. On procède à l’intervention pendant que votre enfant est sous anesthésie générale. Votre enfant est donc endormi pendant l’intervention.

Tous les trous ne peuvent pas être refermés avec un dispositif. Certains trous sont trop gros. On effectue un échocardiogramme à partir d’une sonde insérée dans l’œsophage ou l’estomac (échocardiogramme transoesophagien) afin de mesurer la taille du trou et d’aider à placer le dispositif. Si l’échocardiogramme montre que le trou est trop gros pour être refermé avec le dispositif, on réveillera votre enfant et on l’enverra vers la salle de récupération

Si le trou est assez petit et se trouve dans la bonne position, on insère de minces sondes que l’on appelle des cathéters par les vaisseaux sanguins de l’aine, qui se trouve dans la partie supérieure de la jambe (on se sert parfois des deux jambes). On déplace le cathéter dans le vaisseau sanguin jusqu’au cœur et dans la région concernée du cœur. Le dispositif de fermeture est inséré par un des cathéters, alors qu’on utilise l’autre cathéter pour mesurer le trou. Quand l’appareil est en place, on retire les cathéters et les sites d’entrée sont recouverts d’un bandage. On pourrait effectuer un échocardiogramme afin de vérifier le placement du dispositif.

Si le dispositif s’insère mal après son ouverture, on pourrait le retirer et faire une deuxième tentative pour refermer le trou. S’il est impossible de retirer le dispositif, ce qui est rare, une chirurgie sera nécessaire. Une complication plus fréquente est un léger manque d’étanchéité du dispositif de fermeture. Il disparaît habituellement avec le temps. Dans ce cas, on pourrait placer un deuxième dispositif par-dessus le premier afin de colmater complètement la fuite.

Dernières mises à jour: décembre 11 2009