Intellect des enfants atteints d’une cardiopathie

PDF download is not available for Arabic and Urdu languages at this time. Please use the browser print function instead.

Lisez les renseignements concernant la manière dont le développement des capacités intellectuelles d’un enfant peut être entravé par une cardiopathie congénitale.

À retenir

  • La majorité des enfants atteints d’une légère anomalie cardiaque congénitale ne subiront pas d’effets négatifs en matière de développement intellectuel.
  • Certains aspects de l’affection peuvent influencer le développement mental de l’enfant et se répercuter sur son attention, sur le développement langagier, ou sur les fonctions d’exécution et la mémoire.
  • La plupart des enfants atteints d’une cardiopathie ont un développement psychologique et émotionnel semblable à celui des enfants en bonne santé.
  • Les problèmes psychologiques ou émotionnels font plus souvent surface au cours de l’adolescence.

Cette page explique la manière dont les cardiopathies graves peuvent entraver le développement mental d’un enfant.

De quelle façon les cardiopathies congénitales touchent-elles le fonctionnement intellectuel?

La majorité des enfants qui naissent avec une cardiopathie congénitale légère n'ont pas besoin d'une chirurgie. Dans de tels cas, et en l'absence de troubles génétiques ou d'anomalies chromosomiques, il est très peu probable de constater des effets négatifs sur le développement intellectuel de l'enfant. Des études ont révélé que les enfants atteints d'une cardiopathie congénitale ont des capacités intellectuelles qui se situent dans la norme, quoiqu'à l’extrémité inférieure.

Cependant, certains aspects de la maladie peuvent influencer le développement mental de l'enfant. Par exemple, même s'il est fait d'avoir une cyanose pendant une longue période ne semble pas gêner le quotient intellectuel (QI) immédiatement, si elle se poursuit pendant des décennies, il peut y avoir un effet sur l'intelligence. Certains enfants ont des troubles d'apprentissage qui peuvent être liés au manque d'oxygène (hypoxie) qu'ils ont eu en raison de la maladie cardiaque ou pendant une chirurgie. Chez les enfants ayant des lésions cyanogènes, la dégradation des fonctions cognitives augmente avec l'âge. D'autres études ont révélé que les enfants atteints d'une cardiopathie congénitale complexe, qui ont eu besoin d'une chirurgie quand ils étaient bébés, sont plus susceptibles d'avoir des problèmes d'attention ou d'hyperactivité à mesure qu'ils grandissent et se développent. Mais, d'autres enfants atteints d'une cardiopathie congénitale peuvent avoir des problèmes de développement du langage, d'attention, des fonctions exécutives, ou de mémoire. Le fonctionnement exécutif peut être défini de façon générale comme les capacités cognitives d'ordre supérieur, qui permettent la planification stratégique, la flexibilité mentale, la maîtrise de soi et le comportement dirigé par les buts.

De quelle façon la cardiopathie congénitale touche-t-elle le développement affectif?

La plupart des enfants atteints d'une cardiopathie congénitale ont un développement psychologique et affectif similaire à celui des enfants sans cardiopathie congénitale. Dans certains cas, les enfants atteints d'une cardiopathie congénitale peuvent avoir des problèmes affectifs importants, tels que l'anxiété ou la dépression. Ces sentiments sont le plus souvent constatés chez les enfants atteints d'une cardiopathie plus grave, ou chez les enfants nécessitant une dérivation cardiopulmonaire. Des études récentes ont également révélé que si un enfant à un retard intellectuel ou une dysfonction affective avant une chirurgie, cela persistera probablement après la chirurgie. Il est plus commun de voir les problèmes psychologiques ou affectifs faire surface à l'adolescence, quand l'enfant est plus conscient de soi et fait face à plus de difficultés.

Dernières mises à jour: décembre 14 2009