Intervention hybride

PDF download is not available for Arabic and Urdu languages at this time. Please use the browser print function instead.

L’intervention hybride est parfois réalisée à la place de la procédure de Norwood. Elle est réalisée par un chirurgien cardiaque et un cardiologue interventionnel.

À retenir

  • Elle implique la participation d’un chirurgien cardiaque et d’un cardiologue interventionnel.
  • Après cette intervention, un bébé subira une nouvelle intervention lorsqu’il sera âgé de quatre à six mois, laquelle consistera en une association de la procédure de Norwood et d’une anastomose cavo-pulmonaire.

On utilise l’intervention hybride chez certains patients à la place de l’opération de Norwood; elle limite la quantité de sang qui circule vers les poumons.

On pratique maintenant cette intervention sur certains patients plutôt que l’opération de Norwood. On l’effectue dans un laboratoire de cathétérisme, mais elle nécessite un cardiochirurgien et un cardiologue interventionniste.

Le chirurgien place des anneaux sur les artères pulmonaires par une incision chirurgicale. La quantité de sang qui se rend aux poumons est ainsi limitée. Le cardiologue interventionniste place ensuite un tube métallique que l’on appelle une endoprothèse dans le canal artériel afin qu’il demeure ouvert pour envoyer le sang vers le reste du corps.

Le bébé peut souvent retourner à la maison quelques semaines après cette intervention, bien qu’un suivi rapproché soit nécessaire. Le bébé subira ensuite une combinaison de l’intervention de Norwood et d’anastomose cavo-pulmonaire à l’âge de 4 à 6 mois.

Risques de l’intervention hybride

Les complications de cette intervention peuvent comprendre le saignement, l’infection et la circulation sanguine excessive ou insuffisante vers les poumons. Certains bébés ont aussi de la difficulté à s’alimenter pendant leur récupération.

Dernières mises à jour: décembre 11 2009