La leucémie et la santé des os

PDF download is not available for Arabic and Urdu languages at this time. Please use the browser print function instead.

Apprenez comment la chimiothérapie contre la leucémie lymphoblastique aiguë (LLA) peut endommager les os.

À retenir

  • Il est important de faire un suivi régulier auprès de vos médecins afin de détecter les signes précoces de dommages aux os causés par la chimiothérapie.
  • De saines habitudes de vie peuvent minimiser les risques de développer des problèmes aux os après le traitement.

Dans le cadre des traitements pour la leucémie lymphoblastique aiguë (LLA), votre enfant a subi une chimiothérapie, qui peut aussi affecter les cellules saines des os. Les corticostéroïdes comme la prednisone et le dexamethasone peuvent avoir des effets sur les cellules osseuses saines.

Dommages aux articulations

Les stéroïdes peuvent endommager les articulations en interrompant l’approvisionnement en sang, ce qui entraîne un trouble appelé ostéonécrose ou nécrose avasculaire. Si nos os ne reçoivent pas assez de sang, le tissu osseux commence à mourir.

Si votre enfant se plaint de douleurs aux articulations – principalement celle des genoux ou des hanches – ou commence à boiter, appelez le médecin. Si l’ostéonécrose se développe habituellement après deux ou trois ans de thérapie, de nombreux enfants peuvent en montrer des signes pendant la dernière phase du traitement (phase d’entretien).

OstéonécroseArticulation de la hanche normale et articulation de la hanche touchée par l’ostéonécrose
De nombreux vaisseaux sanguins approvisionnent en sang l'articulation de la hanche. Dans l'ostéonécrose, l'approvisionnement en sang vers les os est dérangé. Par conséquent, les tissus osseux meurent. On appelle aussi l'ostéonécrose la nécrose avasculaire.

Affaiblissement des os

Les stéroïdes peuvent affaiblir les os en les rendant moins denses. À mesure que les os s’amincissent, ils perdent d’importants minéraux comme le calcium, dont nous avons besoin pour garder des os solides. La quantité de minéraux qui se trouve dans chaque centimètre carré d’os est une mesure importante de la solidité des os. C’est ce que l’on appelle la densité minérale osseuse (DMO). Si la DMO de votre enfant diminue, cela augmente les risques que les os se brisent (fractures).

Que faut-il faire pour garder des os en santé?

Il est important d’aller à des rendez-vous de suivi réguliers pour détecter tout signe précoce de dommages aux os. Les médecins vérifient la présence de signes d’ostéonécrose et de DMO diminuée. Cela peut aider à la prévention précoce, étant donné que parfois, le médecin peut voir les signes avant qu’ils n’empirent et qu’ils n’interfèrent avec la mobilité de l’enfant.

Adopter des habitudes de vie saines peut réduire les chances que votre enfant développe des problèmes osseux plus tard après le traitement. Encouragez votre enfant :

  • à faire des exercices de port de poids, ce qui signifie que ses pieds et son corps supportent le poids du corps. Les randonnées, les pompes, la marche, monter des escaliers et faire de la bicyclette en sont des exemples.
  • Manger des aliments qui contiennent du calcium et de la vitamine D, une vitamine importante pour la santé des os. Ce peut être des produits laitiers (fromage et yogourt), du poisson, du foie, des œufs, des épinards, des feuilles de chou vert et des fèves. Votre enfant peut aussi prendre des suppléments s’il a du mal à obtenir assez de vitamines par l’alimentation à elle-seule.
  • Éviter le tabac, l’alcool et les excès de caféine, car ils peuvent empirer les carences en densité osseuse.

Si la douleur devient un problème pour votre enfant, des physiothérapeutes et des médecins spécialisés en gestion de la douleur peuvent l’aider. Vous pourriez aussi consulter un nutritionniste pour des conseils personnalisés.

Dernières mises à jour: mars 06 2018