Nausées et vomissements après une greffe de sang et de moelle osseuse

PDF download is not available for Arabic and Urdu languages at this time. Please use the browser print function instead.

Vous apprendrez comment aider votre enfant à composer avec les nausées et vomissements après une greffe de sang et de moelle osseuse (GSM).

À retenir

  • La chimiothérapie à dose élevée et l’irradiation du corps entier peuvent provoquer des nausées et des vomissements.
  • Il y a plusieurs façons de traiter ces symptômes, notamment à l’aide de médicaments et de méthodes non pharmacologiques.
  • Si votre enfant est incapable de manger ou de boire, il pourrait devoir prendre un mélange nutritionnel appelé alimentation parentérale totale.

Avant la greffe de sang et de moelle osseuse de votre enfant (GSM), il aura reçu de la chimiothérapie ou une irradiation totale. Ces deux traitements peuvent causer des nausées et des vomissements.

Voici d’autres causes possibles de nausées et vomissements :

  • infections;
  • médicaments qui traitent les infections (par exemple, Septra®);
  • écoulement de mucus de la bouche et des sinus.

Il est important de mentionner à l’équipe soignante si votre enfant éprouve un inconfort. Elle se fie à vos commentaires et peut vous aider à trouver des moyens de soulager la douleur de votre enfant.

Si votre enfant éprouve des nausées, il devrait éviter de se coucher sur le dos après avoir mangé, car cela peut empirer la situation. Il peut s’assoir ou se coucher avec la tête surélevée.

Votre enfant pourrait aussi s’apercevoir que la nourriture a un goût différent et pourrait ne pas avoir un grand appétit. Ces problèmes disparaitront graduellement. Au moment où votre enfant sera prêt à recevoir son congé de l’hôpital, il devrait manger et boire raisonnablement bien. Cependant, il se peut que l’appétit de votre enfant prenne un peu plus de temps à retourner à la normale après son congé.

Votre enfant peut réduire les nausées et vomissements en essayant les stratégies suivantes :

  • manger de petits repas fréquemment;
  • manger des biscuits secs ou des rôties, surtout avant de se déplacer, comme sortir du lit;
  • manger des aliments froids parce qu’ils ont tendance à être moins odorants;
  • boire des liquides clairs et frais, comme des boissons gazeuses, des desserts de gélatine qui ont une saveur, des sucettes glacées et des cubes de jus congelés;
  • boire de petites gorgées de liquide fréquemment et à tous les jours;
  • ne pas manger d’aliments épicés, trop sucrés, trop gras et dont l’odeur est forte jusqu’à ce que la nausée cesse.

Médicaments qui traitent la nausée et les vomissements

Antiémétiques

Les antiémétiques sont une gamme de médicaments qui servent à prévenir ou à traiter les nausées et les vomissements. Nombre de ces médicaments causeront aussi une somnolence.

Alimentation parentérale totale (APT)

Si la nausée et les vomissements causent trop d’inconfort, votre enfant pourrait ne pas avoir envie de manger ou de boire. Pour veiller à ce que votre enfant continue à obtenir suffisamment de nutriments, l’infirmière administrera un mélange spécial de nutriments, qui contient :

  • des protéines;
  • des matières grasses;
  • du sucre;
  • des vitamines et des minéraux.

Ce mélange nutritif est désigné en tant qu’Alimentation parentérale totale (APT). L’infirmière administre l’APT dans la circulation sanguine de votre enfant au moyen du cathéter central. À mesure que votre enfant recommence à manger et à boire, il aura de moins en moins besoin de l’APT.

Pour en savoir davantage, veuillez consulter la page « Alimentation et nutrition».

Dernières mises à jour: janvier 06 2010