Nutrition et cardiopathies

PDF download is not available for Arabic and Urdu languages at this time. Please use the browser print function instead.

Familiarisez-vous avec le rôle important joué par la nutrition. Une cardiopathie peut empêcher les enfants d’obtenir la nutrition dont ils ont besoin et peut entraîner un retard de croissance.

À retenir

  • Les enfants qui sont dans l’incapacité de puiser suffisamment d’énergie des nutriments peuvent développer un retard de croissance.
  • Les enfants ayant des problèmes d’alimentation et de croissance seront orientés vers un diététiste.

Cette page explique les raisons pour lesquelles il est important pour les enfants atteints d’une cardiopathie de maintenir une nutrition optimale.

Les cardiopathies affectent-elles l’alimentation et la croissance?

Certaines cardiopathies empêchent les enfants de se nourrir et de grandir. Les enfants atteints de cardiopathie peinent quelquefois à grandir pour tout un ensemble de raisons : petit appétit, fatigue provoquée par l’acte alimentaire, difficultés à digérer les aliments ou a absorber des nutriants, effets des médicaments. Ces difficultés peuvent entraîner une affection appelée retard staturo-pondéral. Chez un enfant, on parle de « retard staturo-pondéral » lorsque sa croissance ne suit pas la courbe prévue pour son âge ou lorsque son poids est d’une insuffisance disproportionnée par rapport à sa taille.

Comment le diététiste évalue-t-il les problèmes d’alimentation et de nutrition?

Il est important que les enfants qui éprouvent ces types de difficultés soient suivis par un diététiste qui évalue leur état nutritionnel et leur croissance. Quand l’état nutritionnel d’un enfant est loin d’être optimal, cela peut retarder les opérations chirurgicales prévues et entraver son rétablissement. De plus, cet état peut nuire au développement du cerveau et provoquer des retards de croissance à plus long terme.

Si votre enfant éprouve des difficultés à se nourrir ou ne grandit pas convenablement, l’infirmière ou le médecin vous recommandera de recourir aux services d’un diététiste. Le diététiste entreprendra une évaluation approfondie de la croissance de votre enfant et de ses habitudes alimentaires. Pour se faire, il vous demandera probablement de lui indiquer ce que votre enfant a mangé au cours des 24 dernières heures ou enregistrera sa prise alimentaire pendant quelques jours. Il vous demandera possiblement de consigner :

  • ce que votre enfant a mangé et bu et les quantités connexes
  • les aliments que votre enfant n’aime pas ou a du mal à ingérer
  • la routine des repas familiaux

Pour les bébés, les questions porteront sur la fréquence et la durée de l’allaitement et/ou sur la quantité de lait maternel ou de préparation pour nourrissons que votre bébé consomme chaque jour.

Pour évaluer l’état nutritionnel de votre enfant, le diététiste doit absolument savoir comment il réagit aux aliments, au lait maternel ou à la préparation pour nourrissons, connaître la nature de ses selles et être informé de tout épisode de vomissement éventuel.

Comment le diététiste traite-t-il les difficultés liées à l’alimentation?

De concert avec les autres membres de votre équipe de soins, le diététiste recommandera des stratégies pour améliorer l’alimentation de votre enfant et sa croissance. Il pourrait vous conseiller de changer votre façon de préparer les aliments pour votre bébé ou son type d’alimentation, afin d’améliorer sa tolérance aux aliments. Si c’est apparemment un problème physique qui empêche votre enfant de s’alimenter, votre équipe de soins prescrira sans doute des tests pour rechercher la source du problème. Le diététiste vous suggérera alors quelques stratégies pour traiter le problème.

Selon l’état de votre enfant et le problème qui nuit à son alimentation, le diététiste pourrait vous conseiller d’ajouter des énergisants au lait maternel extrait, à la préparation pour nourrissons ou aux aliments. Sinon, il vous suggérera de recourir à une sonde d’alimentation pour nourrir votre enfant, afin qu’il ingère les nutriants dont il a besoin. Le diététiste peut également vous conseiller des régimes alimentaires spéciaux ou des produits nutritionnels particuliers pour combler les besoins de votre enfant.

Allaitement d’un bébé atteint de cardiopathie

Même si votre bébé est atteint de cardiopathie, vous pouvez l’allaiter au sein ou lui donner un biberon contenant du lait maternel. Les diététistes ou les consultantes en allaitement vous aideront à réaliser vos objectifs en matière d’allaitement tout en veillant à ce votre bébé reçoive les nutriants dont il a besoin pour bien grandir. Ils vous conseilleront volontiers d’associer différentes méthodes d’alimentation telles qu’un allaitement au sein accompagné de biberons énergisés, un dispositif d’aide à l’allaitement au sein et/ou une sonde d’alimentation.

Dernières mises à jour: janvier 15 2010