Nutrition : Raisons pour lesquelles une alimentation équilibrée peut vous aider lorsque votre enfant est à l’hôpital

PDF download is not available for Arabic and Urdu languages at this time. Please use the browser print function instead.

Les soins à un enfant malade constituent une source de stress. Apprenez quelques astuces utiles pour manger sainement sur le pouce.

À retenir

  • Avec un régime alimentaire équilibré, vous disposerez de l’endurance nécessaire pour pouvoir gérer le stress d’avoir un enfant malade à l’hôpital.
  • Choisissez des aliments parmi au moins deux des quatre groupes pour chacun de vos repas et collations.
  • Buvez beaucoup d’eau pour rester hydraté. Limitez les boissons contenant de la caféine.
  • N’ayez pas peur de demander de l’aide aux autres, que ce soit pour des repas, pour des tâches ménagères ou pour surveiller vos autres enfants.

Il est incroyablement stressant d’être le parent d’un enfant malade à l’hôpital. La réponse « combat ou fuite » causée par l’afflux de cortisol est omniprésente lorsque vous en apprenez davantage au sujet de l’état de votre enfant et vous le prenez en charge tout en essayant d’assumer d’autres responsabilités, que ce soit envers votre famille, vos amis ou votre employeur. Votre enfant est votre préoccupation majeure pendant cette période difficile, mais une bonne alimentation vous aidera énormément à vous en sortir.

Chaque bouchée doit compter!

Que vous choisissiez d’apporter des repas et des collations de la maison ou de les acheter à l’hôpital, choisissez une variété d’aliments riches en éléments nutritifs. Vous pouvez répondre à vos besoins nutritionnels de bien des façons en choisissant la plupart des aliments parmi les quatre groupes repris dans le Guide alimentaire canadien à chaque repas. Vous pensez peut-être que vous devez inclure des « superaliments » exotiques, mais une alimentation équilibrée est plus efficace à long terme.

Fruits et légumesProduits céréaliersLait et SubstitutsViande et substituts
Bâtonnets de carotte ou lanières de poivronPain/petits pains/craquelins de blé entierLait (ordinaire)Reste de viande, de poulet, de poisson
Salade préparée (vinaigrette à base d’huile et de vinaigre), par exemple brocoli, haricots verts, betteraves, salade de chouPâtesYaourt Œuf dur
Jus de légumesMaïs souffléCubes, tranches ou bâtonnets de fromageSalade préparée (pois chiches, haricots, lentilles)
Pomme/banane/orange/raisinCéréales ou granolaFromage cottageBeurre d’arachides
Jus/smoothie/tasse de fruitsSalade préparée (pâtes, riz, orzo)Tasse de poudingMélange montagnard de noix et de graines
Jus de tomatesBarre granolaHoumous

Variez les plaisirs avec des idées de plats composés

Le choix de plats composés de différents groupes d’aliments est une excellente manière de répondre à vos exigences. Voici quelques idées que l’on peut apprécier à n’importe quel moment de la journée.

  • Yogourt grec avec des fruits, saupoudré de granola
  • Gruau ou céréales froides (avec du lait) accompagnés d’une banane coupée et saupoudrés de noix
  • Omelette ou frittata de légumes accompagnée d’un petit pain de blé entier
  • Sandwich avec un reste de viande, du poisson (thon ou saumon), du poulet, un œuf ou du fromage sur du pain de blé entier avec de la laitue et des tomates
  • Houmous avec du pain pita et des légumes mélangés
  • Salade mélangée saupoudrée de fromage, de noix et/ou d’un œuf dur haché
  • Salade d’orzo, de riz ou de pâtes avec du fromage et des légumes coupés
  • Saumon fumé et fromage brie avec de la baguette de blé entier
  • Chili à base de viande ou de haricots avec une rôtie
  • Potage aux haricots, aux légumes ou aux œufs avec un bagel de blé entier
  • Sauté de légumes avec de la viande, du poulet ou du tofu accompagné de riz
  • Tranche de pizza aux légumes et au fromage
  • Pâtes aux boulettes de viande ou avec de la sauce à la viande, saupoudrées de fromage parmesan
  • Macaroni au fromage avec salade d’accompagnement

Repas énergisants

Les gens demandent souvent quels sont les aliments qui apportent le plus d’énergie. En fait, le fait de manger trois repas et deux ou trois collations par jour (ou cinq à six « mini-repas ») à des heures régulières est plus énergisant que n’importe quel aliment. En choisissant parmi deux ou trois groupes d’aliments chaque fois que vous mangez, vous obtiendrez les éléments nutritifs dont vous avez besoin. Tous les groupes d’aliments sont importants, mais assurez-vous de choisir des aliments contenant des protéines parmi les groupes laits et substituts et viande et substituts.

Boissons énergisantes

Veillez à boire suffisamment tout au long de la journée afin de conserver votre énergie. Le milieu hospitalier est très sec; en buvant des petites gorgées d’eau tout au long de la journée, vous éviterez de vous déshydrater.

Souvenez-vous que la caféine est un stimulant pour certaines personnes. Bien qu’elle offre un regain d’énergie à court terme, certains de ses effets secondaires peuvent entraîner des troubles du sommeil, voire des palpitations cardiaques. On en trouve non seulement dans le café et le thé, mais également dans différentes boissons non alcoolisées et boissons énergétiques. Essayez de ne pas en abuser.

Soyez attentif aux signaux

Les parents admettent qu’ils dorment très peu pendant un séjour à l’hôpital avec leur enfant malade. Vous êtes dans un environnement différent; des moniteurs émettent des signaux sonores, des annonces sont transmises au-dessus de votre tête, et vous êtes instinctivement porté à vérifier si votre enfant va bien. Lorsque vous manquez de sommeil, il est courant de confondre vos signaux internes annonçant la faim, la satiété, la soif et la fatigue.

Acceptez le soutien

De nombreuses personnes n’aiment pas demander de l’aide aux autres. Si un membre de la famille, un ami, un voisin ou un membre du personnel auxiliaire de l’hôpital propose de vous aider, acceptez sans réserve en le remerciant par un « oui, merci! ». Vous êtes unique, donc acceptez gentiment les coups de main lorsqu’on vous le propose.

Idées d’aliments spécifiques

  • Donnez aux personnes qui vous aident la liste ci-dessus, qui reprend des idées d’aliments riches en aliments nutritifs; ainsi, ils pourront vous apporter de la nourriture qui répondra à vos besoins nutritionnels.
  • Demandez-leur gentiment de s’en tenir à la liste et d’éviter d’apporter des gros sacs de malbouffe pauvre en éléments nutritifs.

C’est l’heure des visites pour votre enfant? L’heure de votre pause est venue!

  • Votre enfant a à sa disposition une infirmière désignée et d’autres ressources auxiliaires pour l’aider pendant son séjour. Il est en de bonnes mains! Ressourcez-vous en faisant des pauses. Allez vous promener. Faites une sieste. Trouvez un endroit calme pour décompresser.
  • Lorsque les visiteurs arrivent, ils sont là pour vous soutenir, et non le contraire. Faites une pause et ne pensez pas que vous devez les accueillir.

Responsabilités familiales

  • Faites-vous aider lorsque votre enfant est à l’hôpital pour ce qui est des tâches consistant notamment à conduire vos autres enfants à des cours ou à l’école, à préparer les repas familiaux, à faire la lessive, à arroser les plants, à ranger et nettoyer, à ramasser le courrier, etc. Une fois que l’admission à l’hôpital sera loin derrière, il y aura moins de choses à gérer à la maison!

Les parents passent énormément de temps à s’occuper des autres et négligent souvent leurs propres besoins. Il est incroyablement stressant de vous retrouver à l’hôpital lorsque votre enfant est admis à l’hôpital. Essayez d’intégrer certaines de ces stratégies pour vous aider à composer avec la maladie de votre enfant.


Dernières mises à jour: avril 04 2012