Ostéoporose après le traitement des tumeurs cérébrales

PDF download is not available for Arabic and Urdu languages at this time. Please use the browser print function instead.

Découvrez comment l’ostéoporose peut se développer chez votre enfant à la suite du traitement d’une tumeur cérébrale et comment il est possible de l’éviter.

À retenir

  • Les enfants traités pour une tumeur cérébrale peuvent présenter un risque accru de perte osseuse, ce qui peut affaiblir les os.
  • Les enfants qui risquent d’avoir des os fragiles doivent essayer de maintenir un mode de vie sain et actif, et prendre les quantités quotidiennes recommandées de calcium et de vitamine D.

Comment les os normaux se développent-ils?

Les os sont composés de fortes fibres à base de protéines et de sel d’os qui contient du calcium, du phosphate et d’autres minéraux. Les cellules qui portent le nom d’ostéoblastes forment constamment du nouveau tissu osseux, et l’ancien tissu est continuellement enlevé (résorbé) tout au long de notre vie par d’autres cellules nommées ostéoclastes. Ce processus constant de renouvellement et d’élimination des os fait en sorte que ces derniers restent sains et forts.

Pendant la jeunesse, la formation des os est habituellement plus rapide que la perte osseuse. Habituellement, nos os atteignent leur pleine densité (force des os) pendant la fin de la vingtaine. Dans le milieu de la trentaine, nous commençons graduellement à perdre des os à un rythme plus rapide que nous en produisons. Ce processus est naturel.

Qu’est-ce que l’ostéoporose?

L’ostéoporose est un affaiblissement des os, qui les rend plus fragiles. Elle peut survenir lorsque le taux de formation osseuse est inférieur à la résorption osseuse. Finalement, les os deviennent fragiles et sont plus susceptibles de se fracturer, même sous l’effet d’une force relativement faible. Chez les enfants, on diagnostique l’ostéoporose lorsqu’un enfant présente une fracture des os de la colonne vertébrale ou lorsqu’il se casse facilement d’autres os dans l’organisme.

Cette affection diffère de l’« ostéopénie », un terme utilisé pour décrire les os qui peuvent sembler plus fragiles à la radiographie. Toutes les personnes présentant une ostéopénie ne sont pas atteintes d’ostéoporose.

Ostéoporose chez les enfants traités pour des tumeurs cérébrales

Les enfants qui ont été traités pour des tumeurs cérébrales peuvent présenter un risque plus élevé d'ostéoporose. Il y a plusieurs raisons à cela, notamment :

  • l’utilisation à long terme de stéroïdes, comme la dexaméthasone, peut causer une perte osseuse;
  • la radiothérapie pourrait causer une perte osseuse au site du traitement;
  • l’irradiation peut aussi causer une insuffisance d’hormones de croissance ou un hypothyroïdisme, qui sont tous deux liés au développement d’ostéoporose;
  • si les enfants ne sont pas actifs physiquement ou s’ils sont alités pendant de longues périodes, ils pourraient avoir une perte osseuse;
  • la puberté et la ménopause précoces chez les jeunes femmes peuvent empêcher l’atteinte de la masse osseuse maximale;
  • certains médicaments chimiothérapeutiques peuvent affecter les os.

Que peut-on faire?

Tous les enfants qui sont à risque d’ostéoporose bénéficient de ce qui suit :

  • Rester aussi physiquement actifs que possible. Les exercices avec mise en charge comme la marche rapide, la randonnée, le soccer, le baseball, la danse et le patinage aident à renforcer les muscles et à augmenter la densité osseuse.
  • Prendre les quantités quotidiennes recommandées de calcium et de vitamine D selon l’âge. Le calcium est nécessaire à la formation de nouveaux os et la vitamine D aide l’organisme à absorber le calcium. Les aliments très salés, la caféine, l’alcool et les boissons gazeuses rendent l’absorption du calcium plus difficile, et il faut les éviter dans la mesure du possible.

L’équipe soignante en oncologie évaluera le niveau d’exercice de votre enfant, son régime alimentaire et ses antécédents de fracture afin de mieux comprendre son risque d’ostéoporose. Si l’ostéoporose est une préoccupation, votre enfant pourrait avoir besoin de recevoir les soins d’une équipe spécialisée en santé osseuse. L’équipe décidera ensuite si des tests supplémentaires, tels que des radiographies ou une densitométrie minérale osseuse, sont nécessaires. Dans certains cas, des médicaments sont utilisés pour traiter l’ostéoporose.

Dernières mises à jour: février 09 2022