Physiothérapie après chirurgie pour une tumeur cérébrale

PDF download is not available for Arabic and Urdu languages at this time. Please use the browser print function instead.

Information détaillée sur l’importance de la physiothérapie et de la gymnastique rééducative dans le processus de réadaptation après une chirurgie pour retirer une tumeur cérébrale.

À retenir

  • Après la chirurgie, votre enfant peut consulter un physiothérapeute pour l’aider à reconnaître et à surmonter de nouveaux défis physiques.
  • En tant que parent, on vous apprendra comment aider votre enfant à sortir du lit et à se déplacer dans votre maison en toute sécurité.
  • Votre enfant peut travailler avec un physiothérapeute pendant qu’il est à l’hôpital et se voir attribuer des exercices pour rétablir ses mouvements, améliorer sa force et stimuler son équilibre en toute sécurité.

Lorsqu’il est déterminé que votre enfant pourrait bénéficier d’exercices, des physiothérapeutes aideront votre enfant à surmonter les défis, et peuvent vous montrer des exercices. Une fois que votre enfant est à la maison, il peut avoir besoin de continuer à utiliser les services d’un physiothérapeute dans le milieu communautaire.

Le physiothérapeute recommandera tout équipement dont votre enfant pourrait avoir besoin à la maison pour l’aider à se déplacer dans votre maison et dans la collectivité en toute sécurité. Le thérapeute peut également aider à organiser des soins de physiothérapie en milieu communautaire, si nécessaire.

Exercices du cou après la neurochirurgie

Après une neurochirurgie (chirurgie du cerveau), il est fréquent que les muscles du cou de votre enfant soient douloureux et qu’il ne puisse pas bouger le cou très loin. Le physiothérapeute de votre enfant choisira les exercices les plus appropriés après la chirurgie et s’assurera que vous savez les pratiquer correctement.

Voici quelques points clés à retenir :

  • Ces exercices sont couramment utilisés, mais peuvent ne pas être inclus dans le programme personnalisé de votre enfant.
  • Votre enfant doit faire tous les mouvements par lui-même – n’étirez pas son cou.
  • Votre enfant doit faire ces exercices en position assis, avec ses bras posés confortablement sur ses cuisses.
  • Il faut effectuer chaque exercice jusqu’à ce que votre enfant ressente un léger inconfort en raison de l’étirement.
  • Vous pourriez devoir vous asseoir devant votre enfant et placer vos mains sur ses épaules afin d'empêcher ses épaules de bouger. Ce faisant, vous vous assurerez que le mouvement vient du cou de votre enfant.
  • Vous pourriez trouver utile de vous asseoir devant votre enfant et de placer les mains sur ses épaules pour l’empêcher de bouger.

Faites chacun des exercices pour le cou qui suivent à trois reprises. Répétez tous les exercices trois fois par jour.

  • Flexion du cou. Demandez à votre enfant de baisser lentement le menton vers la poitrine. Maintenez la position pendant 10 secondes et redressez-vous vers la position de départ.
Garçon tenant son menton à sa poitrine
  • Extension du cou. Demandez à votre enfant de lever lentement les yeux vers le plafond. Maintenez la position pendant 10 secondes et revenez à la position de départ.
Garçon inclinant sa tête vers l’arrière en regardant vers le plafond
  • Flexion latérale du cou. Demandez à votre enfant de pencher lentement l’oreille vers l’épaule droite. Maintenez la position pendant 10 secondes et relevez la tête en position verticale. Répétez l’exercice de l’autre côté.
Garçon avec la tête inclinée pour toucher son oreille à son épaule
  • Rotation du cou. Demandez à votre enfant de tourner lentement le menton vers l’épaule droite. Maintenez la position pendant 10 secondes et revenez le visage vers l’avant. Répétez lentement de l’autre côté.
Garçon avec son menton tourné vers son épaule

Exercices d’équilibre après la neurochirurgie

Votre enfant pourrait avoir plus de mal à trouver son équilibre à cause de la tumeur, de la chirurgie ou des deux. Vous pouvez l'aider à faire des exercices destinés à améliorer son équilibre quand il reviendra à domicile. Parlez-en au physiothérapeute de votre enfant avant de faire les exercices.

Voici quelques points clés à retenir :

  • assurez-vous qu’un adulte est présent en tout temps;
  • faites ces activités quelques fois par jour;
  • choisissez deux ou trois activités sur lesquelles travailler en même temps;
  • ces exercices sont généralement adaptés aux enfants âgés de 5 ans et plus et aux enfants capables de marcher seuls en toute sécurité sans perdre l’équilibre;
  • si votre enfant ne peut pas marcher seul en toute sécurité, votre physiothérapeute vous donnera différents exercices.

Essayez les exercices d’équilibre qui suivent :

  • Pratiquez la marche sur une bordure avec un pied devant l'autre. Vous pourriez aussi coller un morceau de ruban masque sur le sol et pratiquer la marche un pied devant l'autre. Quand l'exercice devient facile, tentez de le faire les yeux fermés.
Fille suivant un ruban au sol pour marcher en ligne droite avec un pied devant l’autre
  • Pratiquez à rester debout sur une jambe. Comptez pendant combien de temps votre enfant peut tenir cette position. Essayez de battre ce record chaque fois.
Fille se tenant debout sur une jambe avec les bras tendus
  • Quand votre enfant peut rester en équilibre sur une jambe facilement, demandez-lui de rester debout sur la jambe gauche et de se pratiquer à plier le genou droit cinq fois. Répétez avec la jambe gauche.
Fille se tenant debout sur une jambe avec les bras tendus
  • Lancez la balle avec votre enfant. Quand il pourra le faire, rendez l'exercice plus difficile en lançant la balle à droite, à gauche, en haut ou en bas.
Fille tenant un ballon dans les mains devant elle
  • Échangez un ballon avec votre enfant avec les pieds. Rendez l'exercice plus compliqué en envoyant le ballon à votre droite ou à votre gauche pour que votre enfant doive faire quelques pas pour atteindre le ballon.
Fille frappant un ballon
  • Pratiquez la marche à l’envers ou de côté.
Fille marchant de côté avec les pieds écartés
  • Pratiquez à monter et descendre des marches sans tenir une rampe.
Fille montant et descendant des marches sans une rampe
  • Pratiquez la marche sur les orteils et sur les talons.
Marchant sur les orteils
  • Pratiquez la marche en croisé.
Fille marchant de côté en croisant les jambes
  • Pratiquez en jouant à « Jean dit » avec votre enfant. Utilisez divers mouvements afin de rendre l'exercice plus difficile quand il devient facile.
Fille se tenant debout sur une jambe avec les bras tendus
  • Pratiquez à vous frapper un ballon avec votre enfant. Assurez-vous qu'il ait assez d'espace pour ne pas qu'il s'enfarge.
Fille frappant un ballon dans l’air avec sa main
  • Pratiquez à tracer des chiffres ou des lettres dans les airs avec les bras ou les jambes.
Fille traçant la lettre M dans l'air avec son doigt
  • Pratiquez à monter sur une marche et à en redescendre. Quand cet exercice devient trop facile, faites pratiquer votre enfant à passer par-dessus un petit objet et à revenir en passant de nouveau par-dessus.
Fille passant par-dessus un petit sac par terre
Dernières mises à jour: janvier 10 2022