Trouble d’alimentation sélective et/ou d’évitement: options de traitement

PDF download is not available for Arabic and Urdu languages at this time. Please use the browser print function instead.

Découvrez les traitements proposés pour traiter l’ARFID en milieu hospitalier et à domicile.

À retenir

  • À l’heure actuelle, le traitement de l’ARFID est semblable à celui de l’anorexie nerveuse.
  • L’enfant dont le poids est extrêmement faible et dont la fréquence cardiaque est irrégulière et la tension artérielle basse devra être admis et traité en milieu hospitalier. Le traitement visera à lui procurer suffisamment de nutriments afin qu’il retrouve un poids santé, tout en limitant tout exercice physique.
  • Lorsque l’état de santé de l’enfant est stable, il sera pris en charge par le programme de traitement des troubles alimentaires en consultation externe et suivi par une équipe pluridisciplinaire. Il participera à une psychothérapie et un suivi régulier de son poids, de sa fréquence cardiaque et de sa tension artérielle sera effectué.
  • À domicile, l’objectif de la thérapie sera de réintroduire les aliments que l’enfant avait retranchés de son alimentation, notamment par la technique de l’enchaînement alimentaire.
  • Lorsque la cause sous-jacente de l’ARFID est une dépression ou un trouble anxieux, on pourrait prescrire à l’enfant des médicaments ou une thérapie cognitivo-comportementale.
Dernières mises à jour: février 02 2016