AboutKidsHealth (FR) AKH-Article

 

 

Agents biologiques et l'AIJAAgents biologiques et l'AIJBiologic agents for JIAFrenchRheumatologyChild (0-12 years);Teen (13-18 years)BodySkeletal systemDrug treatmentAdult (19+)NA2017-01-31T05:00:00ZJennifer Stinson RN-EC, PhD, CPNPLori Tucker, MDAdam Huber, MSc, MD, FRCPCMichael Rapoff, PhDShirley Tse, MD, FRCPCLynn Spiegel, MD, FRCPC8.0000000000000058.00000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Cette page décrit l'utilisation d'agents biologiques pour le traitement de l'arthrite. On y explique ce que sont les produits biologiques, comment ils agissent, les points en matière de sécurité qui s'y rapportent ainsi que leurs effets secondaires.</p><h2>Que sont les agents biologiques?</h2> <p>Les agents biologiques forment un nouveau groupe de médicaments très efficaces pour traiter l'AIJ. Ils ciblent des étapes clés du systéme immunitaire qui causent </p><h2>À retenir</h2> <ul><li>Les améliorations dues au recours à des agents biologiques s’observent souvent rapidement – une semaine ou deux après avoir commencé à administrer le médicament.</li> <li>Avant que l’enfant ou l’adolescent atteint d’AIJ ne prenne d’agent biologique, il doit subir un examen prouvant qu’il n’a pas été exposé à la tuberculose.</li> <li>Lorsqu’on prend des agents biologiques, il est plus difficile de combattre les infections (rhume, grippe, infection cutanée) et la peau peut être irritée autour du point d’injection.</li> <li>Les effets secondaires dépendent de l’agent biologique que prend votre enfant.</li></ul>
Biologic agents for JIABBiologic agents for JIABiologic agents for JIAEnglishRheumatologyChild (0-12 years);Teen (13-18 years)BodySkeletal systemDrug treatmentAdult (19+)NA2017-01-31T05:00:00ZJennifer Stinson RN-EC, PhD, CPNPLori Tucker, MDAdam Huber, MSc, MD, FRCPCMichael Rapoff, PhDShirley Tse, MD, FRCPCLynn Spiegel, MD, FRCPC8.0000000000000058.0000000000000884.000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Find out about the use of biologic agents in the treatment of JIA including what biologics are, how they work, safety considerations and side effects, and the biologics that are currently available to treat JIA.</p><p>Biologic agents are a new group of highly effective drugs for JIA. They target key steps in the immune system that cause inflammation in the joints. </p><h2>Key points</h2> <ul><li>Improvement from biologics use can often be seen quickly, within the first one to two weeks of starting the drug.</li> <li>Before starting any biologic for JIA, a child or teenager must be tested to make sure they have not been exposed to tuberculosis (TB). </li><li>Treatment with biologics make it harder to fight infections like colds, flu, and skin infections and can cause irritation at the injection site.</li> <li>Side effects will depend on the biologic agent your child is taking.</li></ul>

 

 

Agents biologiques et l'AIJ1073.00000000000Agents biologiques et l'AIJBiologic agents for JIAAFrenchRheumatologyChild (0-12 years);Teen (13-18 years)BodySkeletal systemDrug treatmentAdult (19+)NA2017-01-31T05:00:00ZJennifer Stinson RN-EC, PhD, CPNPLori Tucker, MDAdam Huber, MSc, MD, FRCPCMichael Rapoff, PhDShirley Tse, MD, FRCPCLynn Spiegel, MD, FRCPC8.0000000000000058.00000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Cette page décrit l'utilisation d'agents biologiques pour le traitement de l'arthrite. On y explique ce que sont les produits biologiques, comment ils agissent, les points en matière de sécurité qui s'y rapportent ainsi que leurs effets secondaires.</p><h2>Que sont les agents biologiques?</h2> <p>Les agents biologiques forment un nouveau groupe de médicaments très efficaces pour traiter l'AIJ. Ils ciblent des étapes clés du systéme immunitaire qui causent </p><h2>À retenir</h2> <ul><li>Les améliorations dues au recours à des agents biologiques s’observent souvent rapidement – une semaine ou deux après avoir commencé à administrer le médicament.</li> <li>Avant que l’enfant ou l’adolescent atteint d’AIJ ne prenne d’agent biologique, il doit subir un examen prouvant qu’il n’a pas été exposé à la tuberculose.</li> <li>Lorsqu’on prend des agents biologiques, il est plus difficile de combattre les infections (rhume, grippe, infection cutanée) et la peau peut être irritée autour du point d’injection.</li> <li>Les effets secondaires dépendent de l’agent biologique que prend votre enfant.</li></ul><h2>Comment agissent les produits biologiques?</h2><p>Des éléments chimiques du systéme immunitaire appelés cytokines sont libérés dans le corps pour aider à combattre les infections. Dans le cas de l'AIJ, un trop grand nombre de ces cytokines est libéré et cause l'inflammation associée à l'AIJ. Certaines de ces cytokines sont appelées molécules TNF (facteur de nécrose tumorale), interleukine 1 et interleukine 6. Les agents biologiques empêchent la production de certaines de ces cytokines. Les produits biologiques sont utilisés lorsque d'autres médicaments n'ont pas été assez efficaces pour contrôler l'AIJ.</p><p>En empéchant la production des cytokines, les produits biologiques peuvent réduire l'inflammation de façon remarquable. Chez certaines personnes, les produits biologiques permettent également de prévenir les dommages aux articulations.</p><p>Les produits biologiques agissent souvent rapidement. Chez certaines personnes, on peut observer des améliorations une ou deux semaines aprés qu'elles ont commencé à prendre le médicament. Pour d'autres personnes, on doit attendre environ un mois pour observer les avantages.</p><h2>Choses à savoir si l'enfant prend un agent biologique</h2><p>Avant de commencer à prendre tout produit biologique contre l'arthrite, l'enfant ou l'adolescent doit subir des analyses pour vérifier qu'il n'a pas été exposé(e) à la tuberculose. Il peut avoir été exposé(e) à la maladie à l'école ou dans sa collectivité sans le savoir. Pour détecter la tuberculose, il doit subir un test de sensibilité cutané à la tuberculine et une radiographie pulmonaire. Une personne qui prend des médicaments biologiques lorsqu'elle a la tuberculose peut devenir trés malade. </p><p>Il peut y avoir d'autres vaccins à envisager avant de commencer le traitement. Un bon exemple est le vaccin contre la varicelle. On recommande le vaccin contre la grippe chaque année; celui-ci est administré à l'automne. Discutez de tout cela avec le médecin.</p><p>Il est plus difficile de combattre des infections telles que les rhumes, la grippe et les infections cutanées lorsque l'enfant des produits biologiques. Ils peuvent parfois causer des irritations au site d'injection, des symptômes comme ceux de la grippe et faire baisser les taux de globules sanguins (faible taux de globules blancs, de globules rouges et de plaquettes). Toutefois, pour la plupart des gens, les effets secondaires ne sont pas un probléme. </p><p>Enfin, le traitement à l'aide de produits biologiques est coûteux. Ces produits peuvent coûter entre 15 000 $ et 25 000 $ ou plus par année. Si le médecin recommande un produit biologique, vous devez vérifier l'assurance médicaments. Il peut s'agir d'un régime d'assurance médicaments privé, du régime d'assurance médicaments provincial ou d'autres programmes. Une travailleuse sociale ou un travailleur social peut vous aider à trouver des moyens de couvrir le coût de ce traitement. </p><p>Voici les produits biologiques habituellement disponibles et leurs effets secondaires possibles.</p><table class="akh-table"><thead><tr><th>Nom générique</th><th>Nom de marque la plus courante</th><th>Méthode d'administration</th><th>Format du médicament</th><th>Effets secondaires</th></tr></thead><tbody><tr><td>Etanercept</td><td>Enbrel</td><td>Injection sous-cutanée, une fois par semaine</td><td>Injection</td><td><p> <strong>Effets secondaires les plus courants :</strong></p><ul><li>Réactions au site d'injection (rougeurs, démangeaisons, douleur, enflure)</li></ul><p> <strong>Effets secondaires rares :</strong></p><ul><li>Urticaire</li><li>Symptômes s’apparentant à la grippe</li><li>Faible taux de numération globulaire</li><li>Augmentation du risque d’infections</li><li>Augmentation du risque de malignités</li><li>Production d’autoanticorps</li></ul></td></tr><tr><td>Infliximab</td><td>Remicaide</td><td>Par intraveineuse, habituellement à chaque mois ou aux deux mois dans une clinique ou à l’hôpital</td><td>Perfusion</td><td><p> <strong>Effets secondaires courants :</strong></p><ul><li>Réactions à la perfusion pendant ou peu après (urticaire, difficultés respiratoires, douleur thoracique, maux d’estomac, nausées, diarrhée, problèmes de tension artérielle). Habituellement évités grâce à du Tylenol ou Benadryl administré avant la perfusion.</li></ul><p> <strong>Effets secondaires rares :</strong><br></p><ul><li>Symptômes s’apparentant à la grippe</li><li>Faible taux de numération globulaire</li><li>Augmentation du risque d’infections</li><li>Augmentation du risque de malignités</li><li>Production d’autoanticorps</li></ul></td></tr><tr><td>Adalibumab</td><td>Humira</td><td>Injection sous-cutanée, toutes les deux semaines</td><td>Injection</td><td><p> <strong>Effets secondaires courants :</strong></p><ul><li>Réactions au site de l'injection (rougeurs, démangeaisons, douleur, enflure)</li></ul><p> <strong>Effets secondaires rares :</strong></p><ul><li>Urticaire </li><li>Symptômes grippaux</li><li>Faibles taux de globules</li><li>Risque accru d'infection </li><li>Risques accru de malignité</li><li>Production d'anticorps</li></ul></td></tr><tr><td>Anakinra</td><td>Kineret</td><td>Injection sous-cutanée, une fois par jour</td><td>Injection</td><td><p> <strong>Effets secondaires les plus courants :</strong></p><ul><li>Réactions au site d’injection (rougeur, démangeaisons, enflure ou pincements)</li></ul><p> <strong>Effets secondaires rares :</strong></p><ul><li>Faible taux de leucocytes</li><li>Maux de tête</li><li>Symptômes s’apparentant à la grippe</li><li>Maux d’estomac</li><li>Augmentation du risque d’infections</li><li>Augmentation du risque de malignités</li></ul></td></tr><tr><td>Canakinumab</td><td>Ilaris</td><td>Injection sous-cutanée, une fois par mois</td><td>Injection</td><td><p> <strong>Effets secondaires courants</strong></p><ul><li>Réactions au site d’injection (rougeur, démangeaisons, enflure ou pincements)</li></ul><p> <strong>Effets secondaires rares</strong></p><ul><li>Faible taux de leucocytes</li><li>Maux de tête</li><li>Symptômes s’apparentant à la grippe</li><li>Maux d’estomac</li><li>Augmentation du risque d’infections</li><li>Augmentation du risque de malignités</li></ul></td></tr><tr><td>Abatacept</td><td>Orencia</td><td>Par intraveineuse d’habitude à chaque mois à l’hôpital</td><td>Perfusion</td><td><p> <strong>Effets secondaires courants :</strong></p><ul><li>Réactions à la perfusion pendant ou peu après (urticaire, difficultés respiratoires, douleur thoracique, maux d’estomac, nausées, diarrhée, problèmes de tension artérielle). Habituellement évités grâce à du Tylenol ou Benadryl administré avant la perfusion.</li></ul><p> <strong>Effets secondaires rares :</strong></p><ul><li>Maux de tête </li><li>Symptômes s’apparentant à la grippe</li><li>Nausées </li><li>Augmentation du risque d’infections</li><li>Augmentation du risque de malignités</li></ul></td></tr><tr><td>Rituximab</td><td>Rituxan</td><td>Par intraveineuse, par voie intraveineuse, forte dose toutes les deux semaines pour deux doses, ou faible dose une fois par semaine pour quatre doses à l’hôpital</td><td>Perfusion</td><td><p> <strong>Effets secondaires courants :</strong></p><ul><li>Réaction à la perfusion pendant ou peu après (urticaire, difficultés respiratoires, douleur thoracique, maux d’estomac, nausées, diarrhée, problèmes de tension artérielle). Habituellement évités grâce à du Tylenol ou Benadryl administré avant la perfusion.</li></ul><p> <strong>Effets secondaires rares :</strong></p><ul><li>Douleurs abdominale, nausées, vomissements, diarrhée </li><li>Maux de tête et étourdissements</li><li>Démangeaisons dans les articulations et les muscles</li><li>Augmentation du risque d’infections</li><li>Augmentation du risque de malignités</li><li>Faible taux de numération globulaire</li></ul></td></tr><tr><td>Tocilizumab</td><td>Actemra</td><td>Tourtes les deux semaines à quatre semaines</td><td>Perfusion</td><td><p> <strong>Effets secondaires courants :</strong></p><ul><li>Réaction à la perfusion pendant ou peu après (urticaire, difficultés respiratoires, douleur thoracique, maux d’estomac, nausées, diarrhée, problèmes de tension artérielle). Habituellement évités grâce à du Tylenol ou Benadryl administré avant la perfusion.</li><li>Symptômes s’apparentant à la grippe</li><li>Mal de tête</li></ul><p> <strong>Effets secondaires rares :</strong></p><ul><li>Davantage de tests liés aux fonctions du foie</li><li>Hypertension artérielle</li><li>Augmentation du risque d’infections</li><li>Augmentation du risque de malignités</li></ul></td></tr></tbody></table><h2>Points importants en matiére de sécurité lors de la prise de produits biologiques</h2><ul><li>Entreprendre un traitement à l'aide de produits biologiques est une décision importante. Avant de commencer, vous devriez discuter avec le médecin des risques particuliers que cela représente. Vous pourrez ainsi comprendre ce qu'il faut surveiller. S'il y a des antécédents de tuberculose, d'infections à répétition, de troubles cardiaques, de sclérose en plaques ou de cancer, vous devriez éviter d'utiliser un agent biologique. Discutez tout d'abord de l'utilisation de ce médicament avec le médecin. </li><li>Des analyses sanguines réguliéres seront nécessaires afin de vérifier la présence d'effets secondaires liés à l'agent biologique. </li><li>Demande au médecin ou à l'infirmiére à qui vous pouvez vous adresser si l'enfant tombe malade pendant la prise d'un produit biologique. S'il a de la fiévre ou des frissons ou des symptômes d'infection tels qu'une toux, un mal de gorge, de la diarrhée ou une nouvelle irritation cutanée, NE PRENDRE PAS la prochaine dose du produit biologique. Téléphonez au fournisseur de soins de santé recommandé par le médecin ou l'infirmiére si l'enfant tombe malade, et prenez un rendez vous pour voir le médecin. L'enfant doit se sentir bien à nouveau avant de prendre la prochaine dose. Discutez avec le médecin pour avoir d'autres directives. </li><li>Si l'enfant est exposé à la varicelle ou en est atteint, NE PAS PRENDRE la prochaine dose du produit biologique. Téléphonez au ton médecin pour avoir d'autres directives. </li><li>L'enfant ne dois pas recevoir de vaccins vivants (vaccin ROR, vaccin contre la varicelle, vaccin antigrippal par voie nasale) pendant le traitement par agents biologiques.</li><li>Si l'enfant es exposé(e) à la varicelle ou que il la contractes, NE PRENDS PAS la dose suivante de l’agent biologique. Appelle le médecin pour connaître la marche à suivre.</li><li>Les adolescents qui prennent des produits biologiques devraient utiliser une méthode de contraception. Étant donné que les agents biologiques sont des médicaments récents et qu’ils n’ont pas fait l’objet d’études chez les femmes enceintes, nous ignorons s’ils sont sans danger durant la grossesse.</li><li>On utilise les agents biologiques depuis longtemps chez les adultes atteints d’arthrite inflammatoire. Leur utilisation chez les enfants et les adolescents est plus courte, étant donné que le recours aux agents biologiques chez les enfants a été approuvé plus tard que chez les adultes. À ce jour, les agents biologiques semblent sans danger tant chez les adultes que chez les enfants. Cependant, l’innocuité à long terme chez les enfants et les adolescents est inconnue.</li><li>On a observé une très petite augmentation du risque de malignité (cancer) chez les personnes qui ont pris des produits biologiques.</li><li>Un très petit nombre de personnes suivant une thérapie fondée sur des produits biologiques ont développé d’autres maladies liées au système immunitaire comme le lupus.</li></ul><h2>Médicaments à venir</h2><p>D'autres agents biologiques sont actuellement mis à l'essai. Ils pourraient étre bientôt disponibles, entre autres les anticorps monoclonaux, les inhibiteurs de récepteurs et les vaccins de peptides. Renseignez-vous auprés de l'équipe au sujet de ces nouveaux agents. Ils pourraient étre offerts bientôt.</p>

Nous tenons à remercier nos commanditaires

AboutKidsHealth est fier de collaborer avec les commanditaires suivants, qui nous aident à accomplir notre mission, qui consiste à améliorer la santé et le mieux-être des enfants canadiens et étrangers, en leur donnant accès sur Internet à des renseignements sur les soins de santé.