AboutKidsHealth (FR) AKH-Article

 

 

Traverser l’adolescenceTTraverser l’adolescenceGetting through the teen yearsFrenchAdolescent;RheumatologyPre-teen (9-12 years);Teen (13-15 years);Late Teen (16-18 years)NANANAAdult (19+)NA2017-01-31T05:00:00ZJennifer Stinson RN-EC, PhD, CPNP;Lori Tucker, MD;Tonya Palermo, PhD;Miriam Granger, MSW, RSW;Laurie Horricks, FN, MN;Lynn Spiegel, MD, FRCPC8.0000000000000060.00000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Cette page aide les parents à s’adapter à l’indépendance croissante de leur adolescent.</p><h2>Stratégies de gestion des problèmes courants de l’adolescence</h2> <p>Votre adolescent(e) se développe psychologiquement et physiquement. Cela peut parfois créer des tensions entre vous. BienVotre enfant change à la fois du point de vue de son développement et de son physique. Parfois, cela peut créer des tensions entre vous et votre enfant. Aussi frustrant que cela puisse être, souvenez-vous que cela est normal. Malgré vos conflits, votre enfant a besoin de votre aide pour devenir un individu responsable et indépendant.</p><h2>À retenir</h2><ul><li>En vieillissant, l’adolescent devient plus indépendant et commence à s’affirmer.</li><li>Discutez avec votre enfant des changements physiques et développementaux qui l’attendent.</li><li>Choisissez vos combats avec sagesse, communiquez avec votre enfant et respectez son intimité.</li><li>Bien que plusieurs changements surviennent à l’adolescence, un changement radical ou durable dans la personnalité ou le comportement de votre enfant peut indiquer un problème. </li></ul>
Getting through the teen yearsGGetting through the teen yearsGetting through the teen yearsEnglishAdolescent;RheumatologyPre-teen (9-12 years);Teen (13-15 years);Late Teen (16-18 years)NANANAAdult (19+)NA2017-01-31T05:00:00ZJennifer Stinson RN-EC, PhD, CPNP;Lori Tucker, MD;Tonya Palermo, PhD;Miriam Granger, MSW, RSW;Laurie Horricks, FN, MN;Lynn Spiegel, MD, FRCPC8.0000000000000060.0000000000000289.000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>This page contains information to help parents cope with their increasingly independent teen.</p><p>Your teenager is changing both developmentally and physically. Sometimes this can create tension between you and your teenager. As frustrating as it can be, remember that this is normal. Despite your conflicts, your teenager needs your help to grow into a responsible and independent individual.</p><h2>Key points</h2> <ul><li>As your teenager moves through adolescence, they will become more independent and begin to assert themselves.</li> <li>Talk to your child early about the physical and devlopmental changes ahead of them.</li> <li>Choose your battles wisely, communicate with your child and respect their privacy.</li> <li>Although a certain amount of change occurs during adolescence, any drastic or long-lasting changes in your teenager’s personality or behaviour may be a sign of trouble.</li></ul>

 

 

Traverser l’adolescence1095.00000000000Traverser l’adolescenceGetting through the teen yearsTFrenchAdolescent;RheumatologyPre-teen (9-12 years);Teen (13-15 years);Late Teen (16-18 years)NANANAAdult (19+)NA2017-01-31T05:00:00ZJennifer Stinson RN-EC, PhD, CPNP;Lori Tucker, MD;Tonya Palermo, PhD;Miriam Granger, MSW, RSW;Laurie Horricks, FN, MN;Lynn Spiegel, MD, FRCPC8.0000000000000060.00000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Cette page aide les parents à s’adapter à l’indépendance croissante de leur adolescent.</p><h2>Stratégies de gestion des problèmes courants de l’adolescence</h2> <p>Votre adolescent(e) se développe psychologiquement et physiquement. Cela peut parfois créer des tensions entre vous. BienVotre enfant change à la fois du point de vue de son développement et de son physique. Parfois, cela peut créer des tensions entre vous et votre enfant. Aussi frustrant que cela puisse être, souvenez-vous que cela est normal. Malgré vos conflits, votre enfant a besoin de votre aide pour devenir un individu responsable et indépendant.</p><h2>À retenir</h2><ul><li>En vieillissant, l’adolescent devient plus indépendant et commence à s’affirmer.</li><li>Discutez avec votre enfant des changements physiques et développementaux qui l’attendent.</li><li>Choisissez vos combats avec sagesse, communiquez avec votre enfant et respectez son intimité.</li><li>Bien que plusieurs changements surviennent à l’adolescence, un changement radical ou durable dans la personnalité ou le comportement de votre enfant peut indiquer un problème. </li></ul><p>Lorsque votre enfant devient adolescent, il deviendra plus indépendant. Cette transition vers l’adolescence ne peut avoir lieu que s’il devient moins dépendant de vous, son parent. Dans le cadre de ce processus, il va commencer à penser de façon plus abstraite et à comprendre ses propres mœurs et valeurs personnelles. Il va peut-être commencer à s’affirmer, tandis qu’auparavant, il a peut être accepté ce que l’on attendait de lui pour plaire aux autres.</p><p>Vous trouverez peut-être cette période de la vie de votre adolescent(e) difficile à traverser. Voici quelques conseils qui peuvent vous être utiles : </p><ul><li>Informez-vous en lisant des livres</li><li>Essayez de vous souvenir de vos propres difficultés lorsque vous étiez adolescent(e). Toutefois, il est aussi important de vous rendre compte que le monde a changé depuis votre adolescence. Les adolescents d’aujourd’hui sont confrontés à des problèmes que les adolescents des générations précédentes n’ont peut‑être pas connus. En vous informant, vous pourrez mieux réagir aux situations difficiles, ce qui vous aidera à mieux préparer votre adolescent(e).</li></ul><h2>Parlez à votre enfant dès son jeune âge, avant l’adolescence</h2><p>Lorsqu’il ou elle est jeune, abordez avec votre fille ou votre fils toutes les questions à propos des changements qui vont survenir et de son corps qui sont susceptibles de le ou la préoccuper. Plus vous attendez pour en parler, plus il ou elle risque d’être gêné(e) par les changements physiques et émotifs qui surviendront et ces changements pourront même lui faire peur. Si vous n’avez pas commencé à parler avec votre adolescent(e) des changements corporels à venir et des changements qui peuvent se produire dans ses relations, vous devriez penser à le faire.</p><h2>Choisissez sagement vos combats</h2><p>Il ne vaut peut-être pas la peine de vous disputer avec votre adolescent(e) parce qu’il ou elle veut se teindre les cheveux ou porter des vêtements extravagants. Vous devriez garder votre énergie pour les sujets plus importants qui ont des conséquences sur sa santé ou son bien-être. </p><h2>Ayez des attentes envers votre adolescent(e)</h2><p>Cela est important, même si cela le ou la contrarie. De cette façon, il ou elle comprendra que vous lui accordez de l’importance et que vous avez des attentes à son égard. Si vous établissez des attentes claires (p. ex., avoir de bonnes notes, être responsable et respecter les règles qui existent à la maison), votre adolescent(e) essaiera probablement de s’y conformer. Votre famille et vous pourriez définir certaines de ces attentes ensemble. Discuter de chacun de vos points de vue avec votre enfant sur les comportements et les attentes acceptables et non acceptables. De plus, lorsque c’est possible, saisissez les occasions de valoriser les réalisations de votre fils ou de votre fille. Lorsque votre adolescent(e) répond à vos attentes ou les dépasse, montrez‑lui que vous en êtes fier(ère). </p><h2>Communiquez</h2><p>Discutez ouvertement de sujets tels que la sexualité, l’alcool, la drogue et le tabagisme avec votre adolescent(e) avant qu’il ou elle y soit exposé(e). Si vous lui en parlez tôt, il y a plus de chances qu’il ou elle se comporte de façon responsable lorsqu’il lui faudra prendre une décision liée à l’un de ces sujets. Si vous n’avez pas encore commencé à parler à votre adolescent(e) de ces questions, il n’est jamais trop tard pour le faire. </p><h2>Respectez son intimité</h2><p>Pour aider votre adolescent(e) à devenir adulte, vous devez lui permettre d’avoir une certaine intimité. Cela signifie que, sauf si vous croyez qu’il y a un problème, sa chambre, ses appels téléphoniques et ses médias sociaux doivent demeurer privés. Vous trouverez peut-être aussi que votre adolescent(e) ne partage pas toujours ses pensées et ses activités avec vous. Peu importe l’âge de votre adolescent(e), vous devez quand même connaître ses allées et venues. Toutefois, à mesure qu’il ou elle grandira, vous devrez vous attendre à ce qu’il ou elle vous donne moins de détails sur les autres sujets et événements. </p><h2>Faites de la surveillance</h2><p>Restez au courant de ce que votre adolescent(e) regarde et lit. Les adolescents ont accès à une quantité phénoménale d’information dans Internet. Vous devrez peut-être fixer une limite pour le temps que votre adolescent(e) passe devant la télévision, à l’ordinateur ou sur leur téléphone. Sachez avec qui votre adolescent(e) parle dans Internet et ce qu’il apprend dans les médias. Pour de l’information supplémentaire sur la sécurité et Internet, visitez le site Web du Centre canadien de protection de l’enfance inc. : <a href="https://www.cybertip.ca/app/fr/index">https://www.cybertip.ca/app/fr/index</a></p><h2>Signes avertisseurs</h2><p>Bien que plusieurs changements surviennent à l’adolescence, un changement drastique ou durable dans la personnalité ou le comportement de votre adolescent(e) peut indiquer un problème. Il ou elle a peut-être besoin d’aide professionnelle. Voici une liste des signes avertisseurs à surveiller : </p><ul><li>perte ou prise de poids extrême;</li><li>changements rapides et drastiques dans la personnalité;</li><li>changement soudain d’amis;</li><li>moins bonnes notes à l’école;</li><li>signes d’usage de tabac, d’alcool ou de drogue;</li><li>retour à la maison avec des vêtements déchirés ou des blessures ou encore argent ou objets personnels qui ont disparu. Cela peut indiquer qu’il ou elle est victime d’intimidation.</li></ul><p>Si vous remarquez l’un de ces signes, parlez-en d’abord à votre enfant. Exprimez votre préoccupation. Demandez l’opinion de votre enfant à savoir s'il est nécessaire de discuter de la question avec un professionnel de la santé. En lui demandant son avis, vous lui ferez comprendre que vous êtes inquiet à son sujet et que vous le voyez comme un participant actif dans la résolution de ces questions. Il est possible qu’il ne veuille pas que vous en parliez à un professionnel de la santé, mais il vous appartient de faire preuve de discernement pour déterminer si cela est nécessaire.</p>https://assets.aboutkidshealth.ca/AKHAssets/getting_through_the_teen_years.jpg

Nous tenons à remercier nos commanditaires

AboutKidsHealth est fier de collaborer avec les commanditaires suivants, qui nous aident à accomplir notre mission, qui consiste à améliorer la santé et le mieux-être des enfants canadiens et étrangers, en leur donnant accès sur Internet à des renseignements sur les soins de santé.