AboutKidsHealth (FR) AKH-Article

 

 

Sédation : prendre soin de votre enfant à la maisonSSédation : prendre soin de votre enfant à la maisonSedation: Caring for your child at homeFrenchPain/AnaesthesiaChild (0-12 years);Teen (13-18 years)BodyNervous systemNon-drug treatmentCaregivers Adult (19+)NA2015-06-04T04:00:00ZGuila BenDavid, MRTR​6.0000000000000083.0000000000000571.000000000000Health (A-Z) - ProcedureHealth A-Z<p>Le sédatif est un médicament qui aide votre enfant à relaxer, à rester clame ou à dormir. Apprenez comment prendre soin de votre enfant à la maison après la sédation.</p><p>Un <a href="/Article?contentid=1260&language=French">sédatif​ </a> a été administré à votre enfant durant son rendez-vous à l’hôpital. Un sédatif est un médicament qui permet de se détendre, de rester calme ou de dormir. </p> <p>Votre enfant sera prêt à rentrer à domicile lorsqu’il sera tout à fait réveillé ou après avoir retrouvé l’état qu’il présentait avant l’administration du sédatif.</p> <h2>Renseignements importants au sujet de la sédation de votre enfant</h2> <table class="akh-table"> <tbody> <tr> <td>Nom du sédatif :</td> <td> </td> </tr> <tr> <td>Heure et date auxquelles le sédatif a été administré :</td> <td> </td> </tr> <tr> <td>Dose du sédatif et méthode de sédation :</td> <td> </td> </tr> <tr> <td> Poids de votre enfant aujourd’hui :</td> <td> </td> </tr> <tr> <td>Nom de l’infirmier ou du médecin qui a administré le sédatif :</td> <td> </td> </tr> <tr> <td>Numéro de téléphone :</</td> <td> </td> </tr> </tbody> </table><h2>À retenir</h2> <ul> <li>Votre enfant pourrait ressentir les effets de la sédation pendant une période pouvant aller jusqu’à 24 heures après la sédation. Assurez-vous alors de le surveiller de près, particulièrement s’il fait des activités où il doit maintenir son équilibre ou se concentrer.</li> <li>Donnez d’abord que des liquides clairs à votre enfant. Lorsqu’il pourra boire sans vomir, commencez à lui donner les aliments qu’il mange habituellement.</li> <li>Dans le cas d’un bébé, s’il peut boire au biberon, essayez de lui donner un ou deux biberons de liquides clairs avant de lui donner du lait maternisé ou de l’allaiter.</li> <li>S’il ne peut pas boire au biberon, assurez-vous qu’il est tout à fait réveillé avant de l’allaiter et ne lui donnez alors le sein que pour une courte période.</li> </ul> <li>Si vous conduisez, demandez à un adulte de s’asseoir à côté de votre enfant pour le surveiller.</li> <li>Allez voir votre enfant plusieurs fois durant les trois ou quatre premières heures où il continuera de dormir. Assurez-vous que vous pouvez le réveiller, qu’il respire de façon régulière et que la couleur de sa peau est normale. Si vous vous rendez compte qu’il a de la difficulté à respirer, composez le 911. </li> <h2>Quand consulter un médecin</h2> <p>Si votre enfant vomit plus que deux fois, communiquez avec votre médecin de famille ou amenez votre enfant aux services d’urgence les plus près. Apportez avec vous la fiche de renseignements au sujet de la sédation de votre enfant pour que le médecin ou l’infirmier connaisse le nom et la dose du sédatif donné à votre enfant ainsi que l’heure de son administration.</p> <p>Si vous avez d’autres questions ou préoccupations qui ne sont pas urgentes, communiquez avec l’unité où votre enfant a reçu la sédation.</p> <h3>Quand composer le 911</h3> <p>Les troubles suivants sont rares. Toutefois, si l’un ou l’autre survient, composez le 911 :</p> <ul> <li>votre enfant a de la difficulté à respirer,</li> <li>sa respiration est superficielle, lente ou différente de la normale,</li> <li>sa peau est très bleue ou grise,</li> <li>vous n’arrivez pas à le réveiller.</li> </ul><h2>Votre enfant pourrait être chancelant ou faible après la sédation</h2> <p>Votre enfant pourrait avoir une démarche chancelante suivant la sédation. Si cela survient, ne le laissez pas courir, marcher ou ramper seul.</p> <p>Les effets de la sédation pourraient durer jusqu’à 24 heures. Votre enfant pourrait alors se sentir étourdi et faible et être moins actif. Assurez-vous de le surveiller de près. Votre enfant pourrait également être grincheux ou hyperactif. </p>
التهدئة: توفير الرعاية لطفلك في المنزلاالتهدئة: توفير الرعاية لطفلك في المنزلSedation: Caring for your child at homeArabicPain/AnaesthesiaChild (0-12 years);Teen (13-18 years)BodyNervous systemNon-drug treatmentCaregivers Adult (19+)NA2011-03-03T05:00:00ZSheelagh Kemp, MD, FRCPC;Melanie Hill, RN, MN(c)6.0000000000000083.0000000000000571.000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>التهدئة هي الدواء الذي يساعد طفلك على الاسترخاء، والبقاء هادئا او النوم. تعلّم عن كيفية رعاية الطفل في المنزل بعد التهدئة.</p>
Sedation: Caring for your child at homeSSedation: Caring for your child at homeSedation: Caring for your child at homeEnglishPain/AnaesthesiaChild (0-12 years);Teen (13-18 years)BodyNervous systemNon-drug treatmentCaregivers Adult (19+)NA2015-06-04T04:00:00ZGuila BenDavid, MRTR​6.0000000000000083.0000000000000571.000000000000Health (A-Z) - ProcedureHealth A-Z<p>Sedation is a medicine that helps your child relax, stay calm or sleep. Learn how to take care of your child at home after sedation. </p><p>Your child was given <a href="/Article?contentid=1260&language=English">sedation</a> during their visit to the hospital. Sedation is a medicine that helps your child relax, stay calm or sleep.</p><p>Your child will be ready to go home when they are wide awake, or back to how they were before being given sedation. </p><div class="pdf-page-break"> <h2>Important information about your child's sedation</h2><table class="akh-table"><tbody><tr><td width="70%">Name of the sedation medicine:</td><td width="30%"></td></tr><tr><td>Time and date your child received the sedation medicine:</td><td></td></tr><tr><td>Amount of sedative and method of sedation:</td><td></td></tr><tr><td>Your child's weight today:</td><td></td></tr><tr><td>Name of your child's sedation nurse or doctor:</td><td></td></tr><tr><td>Telephone:<br></td><td></td></tr></tbody></table></div><h2>Key points</h2> <ul> <li>Your child might feel different for up to one day after receiving sedation. Watch your child closely, especially if they are doing things that need balance or concentration.</li> <li>Feed your child clear fluids at first. When your child can drink without throwing up, start giving them what they normally eat.</li> <li>If your baby is able to drink from a bottle, try to give them one or two feedings of clear fluid before giving formula or breastfeeding.</li> <li>If your baby cannot drink from a bottle, make sure your baby is wide awake and start with a short feed.</li> <li>If you are driving with your child, have another adult sit next to your child to watch them.</li> <li>Check your child for the first three or four hours that they sleep. Make sure that you can wake them, they are breathing regularly and their skin is its usual colour. If there are any breathing problems, call 911 for help.</li> </ul><h2>When to seek medical assistance</h2> <p>If your child throws up more than twice, call your family doctor or take your child to the nearest Emergency Department. Bring this information with you so the doctor or nurse will know the name, time and amount of sedation your child received.</p> <p>If you have other questions or concerns that are not urgent, call the department where your child received the sedation.</p> <h3>When to call 911</h3> <p>The following problems are rare. However, if you notice any of these, call 911 for help:</p> <ul> <li>Your child is having problems breathing.</li> <li>Your child’s breathing is shallow, slow or different than usual.</li> <li>Your child’s skin colour is very blue or grey.</li> <li>You are not able to wake your child.</li> </ul><h2>Your child may feel unsteady or groggy after sedation</h2> <p>Your child may be unsteady on their feet. If your child feels this way, do not let them run, walk or crawl on their own.</p> <p>Your child may feel the effects of the sedation for up to one day; they may feel dizzy and groggy, and may be less active. Watch them closely. They may also become cranky, grumpy or hyper.</p>
அமைதிப்படுத்தும் மருந்து (செடேஷன்): வீட்டில் உங்களுடைய பிள்ளையைப் பராமரித்தல்அமைதிப்படுத்தும் மருந்து (செடேஷன்): வீட்டில் உங்களுடைய பிள்ளையைப் பராமரித்தல்Sedation: Caring For Your Child At HomeTamilNAChild (0-12 years);Teen (13-18 years)NANANAAdult (19+)NA2011-03-03T05:00:00ZSheelagh Kemp, MD, FRCPCMelanie Hill, RN, MN(c)83.00000000000006.00000000000000571.000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>அமைதிப்படுத்தும் மருந்து என்பது, உங்களுடைய பிள்ளையை தளர்வடைய, அமைதியாக இருக்க, அல்லது உறங்க வைக்க உதவும் ஒரு மருந்து. அமைதிப்படுத்தும் மருந்து கொடுத்த பின்னர் உங்களுடைய பிள்ளையை வீட்டில் எப்படிப் பராமரிப்பது என்பதைப் பற்றிக் கற்றுகொள்ளவும்.</p>
مسکن دوا : بچے کی گھر میں حفاظتممسکن دوا : بچے کی گھر میں حفاظتSedation: Caring For Your Child At HomeUrduNAChild (0-12 years);Teen (13-18 years)NANANAAdult (19+)NA2011-03-03T05:00:00ZSheelagh Kemp, MD, FRCPCMelanie Hill, RN, MN(c)83.00000000000006.00000000000000571.000000000000Flat ContentHealth A-Zمسکن دوا ایسی دوا ھوتی ھے جوکہ آپکے بچے کی آرام دہ، پرسکون رھنے اور سونے میں مدد کرتی ھے۔ مسکن دوا دیے جانے کے بعد بچے کی گھر میں دیکھ بھال کرنا سیکھیے۔

 

 

Sédation : prendre soin de votre enfant à la maison1251.00000000000Sédation : prendre soin de votre enfant à la maisonSedation: Caring for your child at homeSFrenchPain/AnaesthesiaChild (0-12 years);Teen (13-18 years)BodyNervous systemNon-drug treatmentCaregivers Adult (19+)NA2015-06-04T04:00:00ZGuila BenDavid, MRTR​6.0000000000000083.0000000000000571.000000000000Health (A-Z) - ProcedureHealth A-Z<p>Le sédatif est un médicament qui aide votre enfant à relaxer, à rester clame ou à dormir. Apprenez comment prendre soin de votre enfant à la maison après la sédation.</p><p>Un <a href="/Article?contentid=1260&language=French">sédatif​ </a> a été administré à votre enfant durant son rendez-vous à l’hôpital. Un sédatif est un médicament qui permet de se détendre, de rester calme ou de dormir. </p> <p>Votre enfant sera prêt à rentrer à domicile lorsqu’il sera tout à fait réveillé ou après avoir retrouvé l’état qu’il présentait avant l’administration du sédatif.</p> <h2>Renseignements importants au sujet de la sédation de votre enfant</h2> <table class="akh-table"> <tbody> <tr> <td>Nom du sédatif :</td> <td> </td> </tr> <tr> <td>Heure et date auxquelles le sédatif a été administré :</td> <td> </td> </tr> <tr> <td>Dose du sédatif et méthode de sédation :</td> <td> </td> </tr> <tr> <td> Poids de votre enfant aujourd’hui :</td> <td> </td> </tr> <tr> <td>Nom de l’infirmier ou du médecin qui a administré le sédatif :</td> <td> </td> </tr> <tr> <td>Numéro de téléphone :</</td> <td> </td> </tr> </tbody> </table><h2>À retenir</h2> <ul> <li>Votre enfant pourrait ressentir les effets de la sédation pendant une période pouvant aller jusqu’à 24 heures après la sédation. Assurez-vous alors de le surveiller de près, particulièrement s’il fait des activités où il doit maintenir son équilibre ou se concentrer.</li> <li>Donnez d’abord que des liquides clairs à votre enfant. Lorsqu’il pourra boire sans vomir, commencez à lui donner les aliments qu’il mange habituellement.</li> <li>Dans le cas d’un bébé, s’il peut boire au biberon, essayez de lui donner un ou deux biberons de liquides clairs avant de lui donner du lait maternisé ou de l’allaiter.</li> <li>S’il ne peut pas boire au biberon, assurez-vous qu’il est tout à fait réveillé avant de l’allaiter et ne lui donnez alors le sein que pour une courte période.</li> </ul> <li>Si vous conduisez, demandez à un adulte de s’asseoir à côté de votre enfant pour le surveiller.</li> <li>Allez voir votre enfant plusieurs fois durant les trois ou quatre premières heures où il continuera de dormir. Assurez-vous que vous pouvez le réveiller, qu’il respire de façon régulière et que la couleur de sa peau est normale. Si vous vous rendez compte qu’il a de la difficulté à respirer, composez le 911. </li> <h2>Activités de votre enfant après la sédation</h2> <p>Vous devez surveiller toutes les activités de votre enfant pendant une période pouvant aller jusqu’à 24 heures, c’est-à-dire jusqu’à ce qu’il ne ressente plus aucun effet de la sédation. En particulier, assurez-vous de le surveiller pendant les activités où il doit être attentif (comme étudier) et maintenir son équilibre (comme courir et jouer au ballon).</p> <p>La plupart des enfants sont prêts à reprendre leur routine le lendemain de la sédation.</p> <p>S’il s’agit d’un adolescent, il ne devrait pas conduire ni se servir d’appareils pendant au moins une journée après avoir reçu la sédation.</p> <h2>Recommencer à nourrir votre enfant après la sédation</h2> <p>Ne nourrissez pas votre enfant avant qu’il ne soit bien réveillé. Ne lui donnez pas une trop grande quantité d’aliments trop rapidement, car il risque de vomir.</p> <p>Donnez-lui d’abord des liquides clairs : eau sucrée, jus de pommes, soda au gingembre, sucette glacée (Popsicle), bouillon ou thé. Lorsqu’il pourra boire des liquides clairs sans vomir, commencez lentement à lui servir les aliments qu’il mange habituellement.</p> <p>Dans le cas d’un bébé, s’il peut boire au biberon, essayez de lui donner un ou deux biberons de liquides clairs avant de lui donner du lait maternisé ou de l’allaiter. S’il ne peut pas boire au biberon, assurez-vous qu’il est tout à fait réveillé avant de l’allaiter et ne lui donnez alors le sein que pour une courte période.</p> <h2>Conduire quand votre enfant est dans la voiture</h2> <p>En voiture, inclinez un peu le siège d’auto de votre enfant vers l’arrière. Sa tête doit être légèrement inclinée vers l’arrière. Si elle penche vers l’avant, votre enfant risque d’avoir du mal à respirer. Vous devez aussi vous assurer de bien attacher votre enfant dans son siège pour le trajet.</p> <p>Si vous conduisez, demandez à un adulte de s’asseoir à côté de votre enfant pour le surveiller.</p> <h2>Votre enfant pourrait ne pas dormir comme il le fait d’habitude après la sédation</h2> <p>Allez voir votre enfant plusieurs fois durant les trois ou quatre premières heures où il continuera de dormir après avoir quitté l’hôpital. Il devrait se réveiller légèrement lorsque vous le remuez mais, comme les enfants ont parfois un sommeil assez profond, il est alors plus difficile de les tirer du sommeil.</p> <p>Assurez-vous que votre enfant respire de façon régulière et que la couleur de sa peau est normale.</p> <p>Il est possible que votre enfant ne dorme pas normalement puisqu’il a dormi à l’hôpital. Il pourrait s’endormir ou se réveiller souvent.</p><h2>Quand consulter un médecin</h2> <p>Si votre enfant vomit plus que deux fois, communiquez avec votre médecin de famille ou amenez votre enfant aux services d’urgence les plus près. Apportez avec vous la fiche de renseignements au sujet de la sédation de votre enfant pour que le médecin ou l’infirmier connaisse le nom et la dose du sédatif donné à votre enfant ainsi que l’heure de son administration.</p> <p>Si vous avez d’autres questions ou préoccupations qui ne sont pas urgentes, communiquez avec l’unité où votre enfant a reçu la sédation.</p> <h3>Quand composer le 911</h3> <p>Les troubles suivants sont rares. Toutefois, si l’un ou l’autre survient, composez le 911 :</p> <ul> <li>votre enfant a de la difficulté à respirer,</li> <li>sa respiration est superficielle, lente ou différente de la normale,</li> <li>sa peau est très bleue ou grise,</li> <li>vous n’arrivez pas à le réveiller.</li> </ul><h2>Votre enfant pourrait être chancelant ou faible après la sédation</h2> <p>Votre enfant pourrait avoir une démarche chancelante suivant la sédation. Si cela survient, ne le laissez pas courir, marcher ou ramper seul.</p> <p>Les effets de la sédation pourraient durer jusqu’à 24 heures. Votre enfant pourrait alors se sentir étourdi et faible et être moins actif. Assurez-vous de le surveiller de près. Votre enfant pourrait également être grincheux ou hyperactif. </p>https://assets.aboutkidshealth.ca/AKHAssets/sedation_caring_for_child_at_home.jpg

Nous tenons à remercier nos commanditaires

AboutKidsHealth est fier de collaborer avec les commanditaires suivants, qui nous aident à accomplir notre mission, qui consiste à améliorer la santé et le mieux-être des enfants canadiens et étrangers, en leur donnant accès sur Internet à des renseignements sur les soins de santé.