Les tumeurs cérébrales et image de soiLLes tumeurs cérébrales et image de soiBrain tumours and self imageFrenchNeurologyChild (0-12 years);Teen (13-18 years)BrainNervous systemNAAdult (19+)NA2009-08-14T04:00:00ZDavid Brownstone, MSW, RSWDeborah S. Berlin-Romalis, BSW, MSW, RSWHeather Young, MSW, RSWLaura Janzen, PhD, CPsych, ABPP-CN10.000000000000060.0000000000000170.000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Renseignements détaillés au sujet de la façon dont l’estime de soi de votre enfant pourrait être affectée par des changements d’apparence découlant du traitement contre une tumeur cérébrale.</p><p>L’apparence de votre enfant ou de votre adolescent pourrait changer en raison de la tumeur ou de son traitement. Il peut présenter du strabisme, c’est-à-dire de la difficulté à coordonner ses yeux. Il pourrait avoir de la difficulté à contrôler son corps comme avant l’apparition de la tumeur. Par exemple, il pourrait avoir de la difficulté à courir ou à lancer une balle. Pendant le traitement et par la suite, l’enfant pourrait perdre ses cheveux, avoir une cicatrice ou changer de poids. Parfois, ces changements disparaissent au fil du temps. D’autres fois, ils peuvent être permanents.</p><h2>À retenir</h2> <ul><li>L’apparence de votre enfant ou de votre adolescent pourrait changer en raison de la tumeur ce qui peut avoir des répercussions sur son estime de soi et son image de soi. Encouragez votre enfant à discuter de ses sentiments et surveillez votre réaction lorsque l’apparence de votre enfant change. Il existe plusieurs organismes destinés à aider les personnes atteintes de cancer à se réconcilier avec leur apparence.</li></ul>
Brain tumours and self imageBBrain tumours and self imageBrain tumours and self imageEnglishNeurologyChild (0-12 years);Teen (13-18 years)BrainNervous systemNAAdult (19+)NA2009-08-14T04:00:00ZDavid Brownstone, MSW, RSWDeborah S. Berlin-Romalis, BSW, MSW, RSWHeather Young, MSW, RSWLaura Janzen, PhD, CPsych, ABPP-CN10.000000000000060.0000000000000170.000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>In-depth information concerning how your child's self-esteem may be affected by changes in appearance resulting from brain tumour treatment.</p><p>Your child or teenager may look different as a result of the tumour, or eventually, its treatment. They may have strabismus, which is difficulty coordinating the eyes. They may have difficulty controlling their body in the same way that they did before the tumour. For example, they may have problems with running or throwing a ball. During and after treatment, they may lose their hair, or have scarring or weight changes. Sometimes these changes may go away over time and sometimes they may be permanent. </p><h2>Key points</h2> <ul><li>Your child or teenager may look different as a result of the tumour, which can have an impact on their self-esteem and self image.</li> <li>Encourage your child to talk about their feelings and be aware of your reaction to your child's changes in appearance.</li> <li>There are several organizations available to help people with cancer feel better about their appearance.</li></ul>

 

 

Les tumeurs cérébrales et image de soi1342.00000000000Les tumeurs cérébrales et image de soiBrain tumours and self imageLFrenchNeurologyChild (0-12 years);Teen (13-18 years)BrainNervous systemNAAdult (19+)NA2009-08-14T04:00:00ZDavid Brownstone, MSW, RSWDeborah S. Berlin-Romalis, BSW, MSW, RSWHeather Young, MSW, RSWLaura Janzen, PhD, CPsych, ABPP-CN10.000000000000060.0000000000000170.000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Renseignements détaillés au sujet de la façon dont l’estime de soi de votre enfant pourrait être affectée par des changements d’apparence découlant du traitement contre une tumeur cérébrale.</p><p>L’apparence de votre enfant ou de votre adolescent pourrait changer en raison de la tumeur ou de son traitement. Il peut présenter du strabisme, c’est-à-dire de la difficulté à coordonner ses yeux. Il pourrait avoir de la difficulté à contrôler son corps comme avant l’apparition de la tumeur. Par exemple, il pourrait avoir de la difficulté à courir ou à lancer une balle. Pendant le traitement et par la suite, l’enfant pourrait perdre ses cheveux, avoir une cicatrice ou changer de poids. Parfois, ces changements disparaissent au fil du temps. D’autres fois, ils peuvent être permanents.</p><h2>À retenir</h2> <ul><li>L’apparence de votre enfant ou de votre adolescent pourrait changer en raison de la tumeur ce qui peut avoir des répercussions sur son estime de soi et son image de soi. Encouragez votre enfant à discuter de ses sentiments et surveillez votre réaction lorsque l’apparence de votre enfant change. Il existe plusieurs organismes destinés à aider les personnes atteintes de cancer à se réconcilier avec leur apparence.</li></ul><p>Bon nombre d’enfants et d’adolescents deviennent embarrassés ou gênés en raison de ces changements. Ils peuvent être particulièrement anxieux de savoir si leurs pairs accepteront leurs changements d’apparence.</p><p>Il faudra du temps et votre enfant pourrait avoir besoin de soutien supplémentaire afin de s’ajuster à cette situation qui change une vie. À compter du diagnostic et tout au long du traitement, votre enfant ou votre adolescent pourrait avoir un sentiment de perte. Il doit comprendre que ces sentiments sont normaux et qu’il est une personne unique qui vit une situation extraordinaire. Encouragez-le à parler de ses sentiments. </p><p>Portez attention à votre réaction par rapport aux changements d’apparence de votre enfant. Bien qu’il soit sain de montrer vos émotions, si vous êtes très troublé par l’apparence de votre enfant, ce dernier pourrait être encore plus bouleversé. </p><p>Gardez à l’esprit que l’image de soi dépend du stade de développement. Par exemple, un tout-petit pourrait ne pas être dérangé par le fait de perdre ses cheveux ou il pourrait être content si son père ou d’autres membres de la famille se rasent aussi les cheveux. Par contre, une adolescente pourrait être dévastée par la perte de tous ses cheveux. Laissez votre enfant mener son adaptation en ce qui a trait à son apparence. S’il le souhaite, vous pouvez lui présenter des solutions de rechange pour les cheveux tels que les perruques, les teintures à cheveux ou les chapeaux. </p><p>Bon nombre d’organisations sont disponibles pour aider les personnes atteintes du cancer à se sentir mieux quant à leur apparence. Par exemple, le programme Belle et bien dans sa peau (<a href="http://www.lgfb.ca/fr/">www.lgfb.ca/fr/</a>) organize des ateliers pour les adolescentes atteintes du cancer afin de leur fournir des conseils sur les façons d’améliorer leur apparence.</p><p>Au fil du temps, votre enfant ou votre adolescent atteindra un stade où il se sentira à l’aise avec son apparence. Il pourrait arriver à voir ces changements de façon positive et se sentir brave dans la façon dont il traite ses difficultés. Mettez l’accent sur le caractère et la force de votre enfant au moment de composer avec des expériences négatives, la maladie ou les changements d’apparence. Par exemple, vous pouvez parler du fait que le changement est le résultat d’une décision difficile que l’enfant a prise afin de regagner la santé. Le changement devient un signe de courage et non de différence. Une autre idée serait de reconnaître la force de votre enfant en apposant des collants sur un calendrier ou des billes de « bravoure » pour faire un collier à chaque intervention subie par l’enfant. </p>https://assets.aboutkidshealth.ca/AKHAssets/brain_tumours_and_self_image.jpg

Nous tenons à remercier nos commanditaires

AboutKidsHealth est fier de collaborer avec les commanditaires suivants, qui nous aident à accomplir notre mission, qui consiste à améliorer la santé et le mieux-être des enfants canadiens et étrangers, en leur donnant accès sur Internet à des renseignements sur les soins de santé.