Thérapie intra-kystique pour les craniopharyngiomesTThérapie intra-kystique pour les craniopharyngiomesIntracystic therapy for craniopharyngiomasFrenchNeurology;OncologyChild (0-12 years);Teen (13-18 years)BrainNervous systemDrug treatment;Non-drug treatmentAdult (19+)NA2009-07-10T04:00:00ZEric Bouffet, MD, FRCPC Ute Bartels, MD8.0000000000000061.00000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Examen approfondi des attentes envers la chimiothérapie utilisée pour traiter des tumeurs cérébrales chez les enfants. Réponses des hôpitaux pédiatriques canadiens.</p><p>Le traitement de chimiothérapie pour un craniopharyngiome est habituellement systémique, ce qui signifie qu’il est donné par voie orale ou par intraveineuse. Cependant, le rôle de la chimiothérapie n’est pas précis dans le traitement des craniopharyngiomes. </p> <p>On peut traiter certains craniopharyngiomes kystiques au moyen de l’administration locale de chimiothérapie ou d’autres agents. C’est donc dire que l’on donne la chimiothérapie directement dans le kyste. C’est ce que l’on appelle aussi la thérapie intra-kystique. On utilise un réservoir d’Ommaya pour la thérapie intra-kystique. </p><h2>À retenir</h2> <ul><li>On peut traiter certains craniopharyngiomes kystiques au moyen de l’administration de chimiothérapie directement dans le kyste. C’est ce que l’on appelle la thérapie intrakystique.</li> <li>On utilise un réservoir d’Ommaya quand la chimiothérapie doit aller directement au craniopharyngiome.</li> <li>Votre enfant se fera examiner régulièrement au cours de la thérapie intrakystique.</li></ul>
Intracystic therapy for craniopharyngiomasIIntracystic therapy for craniopharyngiomasIntracystic therapy for craniopharyngiomasEnglishNeurology;OncologyChild (0-12 years);Teen (13-18 years)BrainNervous systemDrug treatment;Non-drug treatmentAdult (19+)NA2009-07-10T04:00:00ZEric Bouffet, MD, FRCPCUte Bartels, MD8.0000000000000061.00000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>An in-depth look at a specific type of chemotherapy known as intracystic therapy, used to treat some cystic craniopharyngiomas.<br></p><p>Chemotherapy treatment for craniopharyngioma is usually given orally or intravenously.</p><p>However, some cystic craniopharyngiomas can be treated with local administration of chemotherapy or other agents. This means that the chemotherapy is given directly into the cyst. It is also referred to as intracystic therapy. An Ommaya reservoir is used for intracystic therapy. </p><h2>Key points</h2><ul><li>Some cystic craniopharyngiomas can be treated by injecting chemotherapy directly into the cyst. This is known as intracystic therapy.</li><li>An Ommaya reservoir is used to give intracystic chemotherapy.</li><li>Your child will have regular checkups with the treatment team during intracystic therapy.<br></li></ul>

 

 

Thérapie intra-kystique pour les craniopharyngiomes1371.00000000000Thérapie intra-kystique pour les craniopharyngiomesIntracystic therapy for craniopharyngiomasTFrenchNeurology;OncologyChild (0-12 years);Teen (13-18 years)BrainNervous systemDrug treatment;Non-drug treatmentAdult (19+)NA2009-07-10T04:00:00ZEric Bouffet, MD, FRCPC Ute Bartels, MD8.0000000000000061.00000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Examen approfondi des attentes envers la chimiothérapie utilisée pour traiter des tumeurs cérébrales chez les enfants. Réponses des hôpitaux pédiatriques canadiens.</p><p>Le traitement de chimiothérapie pour un craniopharyngiome est habituellement systémique, ce qui signifie qu’il est donné par voie orale ou par intraveineuse. Cependant, le rôle de la chimiothérapie n’est pas précis dans le traitement des craniopharyngiomes. </p> <p>On peut traiter certains craniopharyngiomes kystiques au moyen de l’administration locale de chimiothérapie ou d’autres agents. C’est donc dire que l’on donne la chimiothérapie directement dans le kyste. C’est ce que l’on appelle aussi la thérapie intra-kystique. On utilise un réservoir d’Ommaya pour la thérapie intra-kystique. </p><h2>À retenir</h2> <ul><li>On peut traiter certains craniopharyngiomes kystiques au moyen de l’administration de chimiothérapie directement dans le kyste. C’est ce que l’on appelle la thérapie intrakystique.</li> <li>On utilise un réservoir d’Ommaya quand la chimiothérapie doit aller directement au craniopharyngiome.</li> <li>Votre enfant se fera examiner régulièrement au cours de la thérapie intrakystique.</li></ul><h2>Qu’est-ce qu’un réservoir d’Ommaya?</h2> <p>On utilise un réservoir d’Ommaya quand la chimiothérapie doit aller directement vers le craniopharyngiome. On implante le réservoir d’Ommaya directement sous le cuir chevelu, et un mince tube (cathéter) se rend dans le kyste. On insère le réservoir au moyen d’une chirurgie. </p> <p>Avant de commencer la chimiothérapie, on effectue une « étude de perméabilité » (une tomodensitométrie par ordinateur avec un agent de contraste donné dans le réservoir d’Ommaya) afin de s’assurer qu’aucun liquide ne s’écoule hors du kyste. </p> <p>La bléomycine est le nom du médicament chimiothérapeutique administré dans le kyste. Ce médicament aide à empêcher le kyste de produire du liquide et aide ensuite à faire rapetisser le kyste. On pourrait choisir d’utiliser d’autres agents : les interférons, un agent immunothérapeutique ou des agents radioactifs comme le phosphore.</p> <h2>Surveillance pendant la thérapie intra-kystique</h2> <p>Pendant que votre enfant recevra de la thérapie intra-kystique, il se fera examiner régulièrement. Il est important d'informer l'équipe de traitement de tous les changements ou les symptômes de votre enfant à domicile. L'équipe de traitement posera des questions sur son appétit, ses activités quotidiennes, la douleur, les céphalées et les troubles de la vue. Elle procédera aussi à un examen physique. </p> <p>Les effets indésirables des interférons comprennent la douleur articulaire, la fatigue et les symptômes pseudo-grippaux. Les effets indésirables de la bléomycine sont rares et n’ont lieu qu’en cas de perméabilité. </p> <h2>Qu’est-ce qu’un choix ou un consentement éclairé?</h2> <p>Le choix éclairé est l’option qu’a une personne d’accepter ou de refuser que quelque chose se passe, comme des interventions diagnostiques ou un traitement, après avoir été informée des avantages et des risques des options en question. Si la personne accepte, elle offre un consentement éclairé. Le consentement éclairé est nécessaire avant que votre enfant reçoive des traitements de chimiothérapie. </p>

Nous tenons à remercier nos commanditaires

AboutKidsHealth est fier de collaborer avec les commanditaires suivants, qui nous aident à accomplir notre mission, qui consiste à améliorer la santé et le mieux-être des enfants canadiens et étrangers, en leur donnant accès sur Internet à des renseignements sur les soins de santé.