AboutKidsHealth (FR) AKH-Article

 

 

Perdre du poids et le traitement des tumeurs cérébralesPPerdre du poids et le traitement des tumeurs cérébralesLosing weight during brain tumour treatmentFrenchNeurology;NutritionChild (0-12 years);Teen (13-18 years)BrainNervous system;Digestive systemNAAdult (19+)NA2009-08-14T04:00:00ZMary Barron, MSc, RDFlat ContentHealth A-Z<p>Renseignements approfondis sur les problèmes qui pourraient survenir si votre enfant perd trop de poids dans le cadre des effets indésirables de son traitement contre une tumeur cérébrale.</p><p>Votre diététiste peut recommander des façons d’augmenter l’apport énergétique des aliments consommés par votre enfant. Le but consiste à donner aux enfants plus de calories qu’à l’habitude dans ce qu’ils mangent et boivent. Les enfants peuvent ainsi gagner du poids et avoir de meilleurs niveaux d’énergie sans manger plus qu’avant. </p><h2>À retenir</h2> <ul><li>Une alimentation à haut apport énergétique aide à offrir davantage de calories à votre enfant par sa nourriture et ses boissons qu’il ne recevrait en temps normal.</li> <li>Si votre enfant ne mange pas suffisamment d’aliments pour maintenir son poids, un nutritionniste, un infirmier ou un médecin pourrait recommander l’utilisation de suppléments nutritifs.</li></ul>
Losing weight during brain tumour treatmentLLosing weight during brain tumour treatmentLosing weight during brain tumour treatmentEnglishNeurology;NutritionChild (0-12 years);Teen (13-18 years)BrainNervous system;Digestive systemNAAdult (19+)NA2009-08-14T04:00:00ZMary Barron, MSc, RDFlat ContentHealth A-Z<p>In-depth information concerning the issues that may arise if your child loses too much weight as a side effect of her brain tumour treatment.</p><p>Your dietician may recommend ways to boost the energy in the food your child is eating. The goal with energy boosting is to give children more calories through their food and drink than they would get normally. This helps children gain weight and raise energy levels without increasing the amount of food they eat. </p><h2>Key points</h2> <ul><li>High-energy diets help provide children with more calories through their food and drink than they would normally receive.</li> <li>If your child is not eating enough food to maintain their weight, the dietitian, nurse, or doctor may recommend using a nutritional supplement.</li></ul>

 

 

Perdre du poids et le traitement des tumeurs cérébrales1401.00000000000Perdre du poids et le traitement des tumeurs cérébralesLosing weight during brain tumour treatmentPFrenchNeurology;NutritionChild (0-12 years);Teen (13-18 years)BrainNervous system;Digestive systemNAAdult (19+)NA2009-08-14T04:00:00ZMary Barron, MSc, RDFlat ContentHealth A-Z<p>Renseignements approfondis sur les problèmes qui pourraient survenir si votre enfant perd trop de poids dans le cadre des effets indésirables de son traitement contre une tumeur cérébrale.</p><p>Votre diététiste peut recommander des façons d’augmenter l’apport énergétique des aliments consommés par votre enfant. Le but consiste à donner aux enfants plus de calories qu’à l’habitude dans ce qu’ils mangent et boivent. Les enfants peuvent ainsi gagner du poids et avoir de meilleurs niveaux d’énergie sans manger plus qu’avant. </p><h2>À retenir</h2> <ul><li>Une alimentation à haut apport énergétique aide à offrir davantage de calories à votre enfant par sa nourriture et ses boissons qu’il ne recevrait en temps normal.</li> <li>Si votre enfant ne mange pas suffisamment d’aliments pour maintenir son poids, un nutritionniste, un infirmier ou un médecin pourrait recommander l’utilisation de suppléments nutritifs.</li></ul><h2>Aliments riches en énergie pour les nourrissons:</h2> <p>Les aliments du haut de la liste ont une teneur élevée en énergie, et ceux du bas ont une faible teneur en énergie. Introduisez les aliments solides comme l’équipe de traitement vous l’a indiqué. </p> <ul> <li>Lait maternel ou formulation (teneur énergétique élevée)</li> <li>Céréales pour bébés </li> <li>Viandes traitées</li> <li>Les aliments pour bébés étiquetés « viande et légumes » contiennent moins de calories que la viande seule</li> <li>Les aliments pour bébés étiquetés « légumes avec viande » contiennent moins de calories que ceux portant la mention « viande avec légumes ».</li> <li>Les desserts traités, les yogourts et le pudding au lait (ils contiennent davantage de calories que les fruits traités consommés seuls).</li> <li>Fruits en purée.</li> <li>Légumes en purée (faible teneur énergétique).</li></ul> <h2>Diète à teneur élevée en énergie pour les enfants et les adolescents</h2> <ul> <li>Servir du lait entier (homogénéisé) ou du lait au chocolat.</li> <li>Offrir trois repas et deux ou trois collations par jour. Éviter de grignoter.</li> <li>Éviter de donner du thé et du café, car ils ne contiennent pas de calories.</li></ul> <h2>À utiliser pour les enfants et les adolescents:</h2> <ul> <li>Beurre et margarine : Ajouter aux soupes, au riz, aux nouilles, aux légumes cuits, aux pommes de terre et aux sauces.</li> <li>Crème sûre : Ajouter aux soupes, aux pommes de terre, aux légumes et aux sauces pour salade, et utiliser comme trempette pour les fruits et les légumes.</li> <li>Utiliser sucrée sur les desserts, le pudding, les fruits, les crêpes et les gaufres.</li> <li>Yogourt (minimum de 4 % de matières grasses) : Ajouter aux fruits et aux desserts, utiliser sur des céréales, des gaufres et des crêpes;</li> <li>Fromage (30 % de matières grasses ou plus) : Utiliser sur des craquelins, des sandwiches, des hamburgers, de la viande et du poisson. Râper et ajouter à des sauces, des cocottes, du riz, des pommes de terre, des nouilles et des légumes. </li> <li>Beurre d’arachides : Mettre dans des sandwiches et sur des muffins, des craquelins, des gaufres, des crêpes et des tranches de fruits. Mélanger avec des boissons et utiliser avec de la crème glacée et du yogourt. </li> <li>Noix (pour les enfants âgés de quatre ans et plus) : Servir comme collation, ajouter à la crème glacée, au yogourt, au pudding, aux crêpes et aux gaufres.</li> <li>Viande ou poisson : Ajouter de petits morceaux aux légumes, aux salades, aux cocottes, aux soupes, aux omelettes et aux nouilles.</li> <li>Crème glacée.</li></ul> <p>Le diététiste de votre enfant peut vous fournir des livrets qui contiennent de plus amples renseignements. </p> <h2>Suppléments nutritifs</h2> <p>Si votre enfant ne mange pas assez de nourriture pour conserver son poids, le diététiste, l’infirmière ou le médecin pourrait recommander l’utilisation d’un supplément nutritif. Les suppléments sont vendus en poudre, en liquide ou en pudding. Diverses saveurs sont offertes. Les suppléments fournissent des protéines et/ou de l’énergie de plus. </p> <h2>Comment utiliser les suppléments nutritifs avec succès</h2> <p>Il peut être difficile de faire en sorte que votre enfant s’habitue à boire un supplément. Certains suppléments sont trop sucrés. Certains sont trop épais. Votre enfant pourrait aussi se lasser de boire souvent la même chose. Voici des suggestions qui pourraient vous aider :</p> <ul> <li>ajouter du lait entier (homogénéisé) au supplément pour le rendre moins sucré;</li> <li>garder les suppléments au réfrigérateur. Ils ont meilleur goût quand ils sont froids;</li> <li>ajouter de la crème glacée ou un sorbet afin que le supplément goûte comme un lait frappé;</li> <li>ajouter des fruits frais, en conserve ou surgelés comme des fraises, des bananes ou des pêches au supplément;</li> <li>congeler le supplément dans un petit bol ou un verre en papier. Votre enfant peut le manger avec une cuiller comme du yogourt glacé;</li> <li>congeler le supplément dans un bac à glace. Votre enfant peut sucer les cubes.</li> <li>Si votre enfant n’aime pas la texture du supplément, parlez au diététiste au sujet de suppléments en pudding ou en barre. Vous pourriez aussi ajouter du riz ou du tapioca au supplément.</li></ul>

Nous tenons à remercier nos commanditaires

AboutKidsHealth est fier de collaborer avec les commanditaires suivants, qui nous aident à accomplir notre mission, qui consiste à améliorer la santé et le mieux-être des enfants canadiens et étrangers, en leur donnant accès sur Internet à des renseignements sur les soins de santé.