AboutKidsHealth (FR) AKH-Article

 

 

Effets physiques et sensoriels après le traitement des tumeurs cérébralesEEffets physiques et sensoriels après le traitement des tumeurs cérébralesPhysical and sensory effects after brain tumour treatmentFrenchNeurologyChild (0-12 years);Teen (13-18 years)BrainNervous systemNAAdult (19+)NA2009-07-10T04:00:00ZEric Bouffet, MD, FRCPCKrista Rose, BA, BSc, PT10.000000000000049.0000000000000107.000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Renseignements importants sur les effets physiques et sensoriels que votre enfant pourrait subir à la suite du traitement contre une tumeur cérébrale.</p><p>Certains enfants atteints de tumeurs cérébrales pourraient subir des effets physiques et sensoriels à long terme après le traitement.</p> <p>Les difficultés physiques sont fréquentes chez les enfants atteints de tumeurs cérébrales. Environ 50 % des personnes interrogées dans la Childhood Cancer Survivor Study aux États-Unis ont mentionné avoir un problème physique.</p> <p>Certains traitements peuvent causer des problèmes d’audition. Selon le traitement, ces effets peuvent commencer à se manifester pendant le traitement, ou encore des années plus tard.</p> <p>Les troubles de la vue sont aussi fréquents chez les enfants atteints de tumeurs cérébrales. Certains problèmes sont causés par la tumeur elle-même. Tout dépendant de la tumeur, ces problèmes peuvent comprendre, sans toutefois s’y limiter, le strabisme, la double vision, la vue embrouillée ou la perte de la capacité de percevoir les distances.</p><h2>À retenir</h2> <ul><li>Les problèmes physiques, les troubles d’audition et les troubles de vision sont fréquents chez les enfants atteints de tumeur cérébrale.</li> <li>Votre enfant devra rencontrer un spécialiste qui l'aidera à faire face à la complication qui l'affecte. </li> <li>La complication de votre enfant peut affecter certains aspects de son avenir, comme l’école et le travail.</li></ul>
Physical and sensory effects after brain tumour treatmentPPhysical and sensory effects after brain tumour treatmentPhysical and sensory effects after brain tumour treatmentEnglishNeurologyChild (0-12 years);Teen (13-18 years)BrainNervous systemNAAdult (19+)NA2009-07-10T04:00:00ZEric Bouffet, MD, FRCPC Krista Rose, BA, BSc, PT10.000000000000049.0000000000000107.000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Important information on the physical and sensory effects that your child may experience following brain tumour treatment.</p><p>Some children with brain tumours may experience physical and sensory long-term effects after treatment.</p> <p>Physical challenges are common in children with brain tumours. About 50% of the people surveyed in the U.S. Childhood Cancer Survivor Study said they had a physical problem. </p> <p>Some treatments can cause problems with hearing. Depending on the treatment, these effects may start to develop during treatment, or else they may appear years later. </p> <p>Vision problems are also common among children with brain tumours. Some problems are caused by the tumour itself. Depending on the tumour, these problems may include squinting, double vision, blurred vision, or the loss of ability to see distances. </p><h2>Key points</h2> <ul><li>Physical challenges, hearing and vision problems are common in children who have had a brain tumour.</li> <li>Your child will need to see a specialist who will help them learn to cope with their specific complication.</li> <li>Depending on your child's complication, it may affect certain aspects of their future such as school and work.</li></ul>

 

 

Effets physiques et sensoriels après le traitement des tumeurs cérébrales1423.00000000000Effets physiques et sensoriels après le traitement des tumeurs cérébralesPhysical and sensory effects after brain tumour treatmentEFrenchNeurologyChild (0-12 years);Teen (13-18 years)BrainNervous systemNAAdult (19+)NA2009-07-10T04:00:00ZEric Bouffet, MD, FRCPCKrista Rose, BA, BSc, PT10.000000000000049.0000000000000107.000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Renseignements importants sur les effets physiques et sensoriels que votre enfant pourrait subir à la suite du traitement contre une tumeur cérébrale.</p><p>Certains enfants atteints de tumeurs cérébrales pourraient subir des effets physiques et sensoriels à long terme après le traitement.</p> <p>Les difficultés physiques sont fréquentes chez les enfants atteints de tumeurs cérébrales. Environ 50 % des personnes interrogées dans la Childhood Cancer Survivor Study aux États-Unis ont mentionné avoir un problème physique.</p> <p>Certains traitements peuvent causer des problèmes d’audition. Selon le traitement, ces effets peuvent commencer à se manifester pendant le traitement, ou encore des années plus tard.</p> <p>Les troubles de la vue sont aussi fréquents chez les enfants atteints de tumeurs cérébrales. Certains problèmes sont causés par la tumeur elle-même. Tout dépendant de la tumeur, ces problèmes peuvent comprendre, sans toutefois s’y limiter, le strabisme, la double vision, la vue embrouillée ou la perte de la capacité de percevoir les distances.</p><h2>À retenir</h2> <ul><li>Les problèmes physiques, les troubles d’audition et les troubles de vision sont fréquents chez les enfants atteints de tumeur cérébrale.</li> <li>Votre enfant devra rencontrer un spécialiste qui l'aidera à faire face à la complication qui l'affecte. </li> <li>La complication de votre enfant peut affecter certains aspects de son avenir, comme l’école et le travail.</li></ul><figure> <img alt="" /> </figure> <h2>Effets sur les capacités physiques</h2> <p>Les problèmes physiques sont fréquents chez les enfants atteints de tumeurs cérébrales. Environ 50 % des personnes interrogées dans la Childhood Cancer Survivor Study aux États-Unis ont mentionné avoir un problème physique. Cette étude incluait 1 600 enfants ou adultes qui avaient survécu pendant au moins cinq années après un diagnostic de tumeur cérébrale maligne. Les problèmes physiques peuvent comprendre, sans toutefois s’y limiter, le mauvais équilibre, les tremblements, les secousses, la faiblesse des bras et des jambes ou l’incapacité de les bouger ou la faiblesse d'un côté du corps. La même étude a montré qu’environ 25 % d’entre eux avaient des problèmes de motricité. </p> <h3>Quelles sont les causes de ce problème?</h3> <p>Dans certains cas, la tumeur elle-même peut causer ces symptômes. Ces symptômes pourraient avoir mené au diagnostic de votre enfant. Dans quelques cas, des difficultés physiques peuvent se manifester à la suite de la chirurgie, ou de la chirurgie et de la radiothérapie. </p> <h3>Que peut-on faire?</h3> <p>Certains problèmes physiques semblent s’atténuer avec le temps. La physiothérapie et l’ergothérapie peuvent aider à améliorer la force physique et les capacités de votre enfant. Pour certaines tumeurs de l’encéphale (fosse postérieure), des symptômes physiques peuvent s’empirer de nombreuses années après la chirurgie et la radiothérapie. La réadaptation pourrait devoir se poursuivre pendant des mois ou des années. </p> <h3>Quelles seront les répercussions sur l’avenir de votre enfant?</h3> <p>Certains de ces problèmes affectent la résistance physique, la capacité de se déplacer et la participation à certains sports de votre enfant. En tant qu'adulte, la capacité de faire des travaux manuels ou de conduire pourrait être affectée. Tout dépend de la situation en question.</p> <h2>Effets sur l’ouïe</h2> <p>Certaines thérapies utilisées pour traiter les tumeurs cérébrales peuvent causer une détérioration de l’audition de votre enfant. Selon le traitement, ces effets pourraient commencer à se développer pendant le traitement ou se manifester des années plus tard. </p> <h3>Quelles sont les causes de ce problème?</h3> <ul> <li>Certains médicaments chimiothérapeutiques, comme le cisplatine et le carboplatine, peuvent causer des dommages aux cellules des poils de l’oreille interne, ce que peut occasionner une perte auditive. Les nourrissons traités avec des médicaments chimiothérapeutiques risquent de perdre leur capacité d’entendre les sons à hautes fréquences. Par exemple, les sons à hautes fréquences comprennent le chant des oiseaux, le bruissement des feuilles, les chuchotements et les sons « s » et « f ». Si des enfants ont de la difficulté à entendre ces sons, ils pourraient avoir de la difficulté à apprendre à les prononcer. De plus, les enfants pourraient ne pas être en mesure de filtrer efficacement le bruit de fond, ce qui rendra l’attention portée aux professeurs et l’écoute difficile et affectera en fin de compte la capacité d’apprentissage de l’enfant. </li> <li>La radiothérapie peut causer l’accumulation de cire dans les oreilles.</li> <li>L’accumulation de cire séchée peut affaiblir la capacité d’entendre des enfants.</li> <li>Chez les enfants qui reçoivent de la radiothérapie pour certains types de tumeurs, comme les médulloblastomes, de même que les épendymomes à l’arrière de l’encéphale (fosse postérieure), il existe une possibilité de perte auditive importante de 25 à 30 années après le traitement.</li> <li>Certains antibiotiques peuvent empirer les dommages auditifs. </li></ul> <p>Les problèmes d’audition seront plus graves dans les cas suivants :</p> <ul> <li>les enfants sont jeunes au moment du traitement;</li> <li>la région à traiter est grande;</li> <li>la dose de rayonnement est élevée. </li></ul> <h3>Comment vérifiera-t-on l’audition?</h3> <p>Avant et pendant le traitement de chimiothérapie au cisplatine ou au carboplatine, un spécialiste qui porte le titre d'audiologiste surveillera l'audition de votre enfant. Si le test d’audition montre que l’ouïe de votre enfant baisse, les doses de médicaments chimiothérapeutiques pourraient être réduites afin de tenter de prévenir d’autres pertes auditives. On examinera les oreilles de votre enfant pour y déceler l’accumulation de cire d’oreille à ce moment. </p> <h3>Que peut-on faire?</h3> <ul> <li>Pour les enfants qui souffrent d’une surdité de perception en raison de la chimiothérapie, une audiologiste peut prescrire des appareils auditifs à votre enfant. Les appareils auditifs aideront votre enfant à regagner les sons nécessaires à la parole. En conséquence, il pourra mieux se concentrer en classe et faire la distinction entre les divers sons de la parole et de l’environnement. Les appareils devraient aider votre enfant à améliorer sa capacité d’apprendre au même rythme que ses pairs. De plus, si des troubles de la parole ou du langage se produisent en raison des effets d’une perte auditive prolongée, on recommande une thérapie avec une orthophoniste. </li> <li>En outre, pour aider en ce qui concerne le bruit dans la salle de classe, des appareils spéciaux que l’on appelle des systèmes de modulation de fréquences de même que des modifications acoustiques de la salle de classe peuvent être disponibles pour votre enfant. Votre orthophoniste scolaire, de même que le professeur et l’audiologiste de votre enfant, vous aideront à déterminer ce dont votre enfant a besoin et comment mettre en œuvre ces soutiens à l’école.</li> <li>L’utilisation périodique d’huile minérale dans les oreilles aidera à traiter l’accumulation de cire d’oreille. Assurez-vous de consulter d’abord votre médecin afin de déterminer si l’utilisation d’huile minérale est appropriée pour votre enfant.</li> <li>Les adultes qui développent une perte auditive en raison de la radiothérapie reçue pendant l’enfance pourraient aussi avoir besoin d’utiliser des appareils auditifs. Les radio-oncologues (médecins qui utilisent la radiothérapie pendant le traitement) essaient toujours de nouvelles techniques afin d’abaisser la dose de rayonnement utilisée dans l’oreille interne, ce qui peut aider à réduire l’occurrence ou la gravité de la perte auditive. </li></ul> <h2>Effets sur la vision</h2> <p>Les troubles de la vue ne sont pas rares chez les enfants atteints de tumeurs cérébrales. Certains problèmes sont causés par la tumeur elle-même, selon l’emplacement de la tumeur. Ces problèmes peuvent comprendre, sans toutefois s’y limiter, le strabisme, la double vision, la vision embrouillée ou la perte de la perception des distances. Dans de rares cas, une cécité peut se développer. Des cataractes peuvent aussi se développer après certains traitements. Les cataractes sont une opacité du cristallin dans l’œil. </p> <h2>Quelles sont les causes de ces problèmes?</h2> <p>Il existe diverses causes pour les problèmes qui pourraient survenir.</p> <ul> <li>Certaines tumeurs peuvent mener à des troubles de la vue comme une perte de la vision. Une tumeur dans le canal optique peut mener à un rétrécissement du champ visuel ou une cécité d’un œil ou des deux yeux. </li> <li>L’hydrocéphalie affecte aussi le nerf optique. Elle peut mener à une baisse de la vision et, dans de rares cas, à la cécité. <br></li> <li>L’irradiation craniospinale ou l’utilisation à long terme de stéroïdes peut causer des cataractes. Elles peuvent causer une vision trouble ou embrouillée, ou rendre les enfants sensibles aux lumières vives. </li></ul> <h3>Que peut-on faire?</h3> <p>Les enfants dont la vue est affectée auront besoin d’un suivi régulier auprès d’un ophtalmologiste, c’est-à-dire un médecin spécialisé dans les soins oculaires. Dans bon nombre de cas, ces troubles de la vue ne peuvent pas être corrigés avec des lunettes. </p> <p>Si votre enfant a des troubles de la vue, il pourrait falloir procéder à certains changements dans la salle de classe. Par exemple, il pourrait avoir de la difficulté à lire au tableau et devoir s’asseoir à l’avant de la classe. Utilisez des livres et des brochures avec de gros caractères. </p> <p>Les enfants qui développent une cécité auront besoin d’un soutien supplémentaire. Ce soutien peut provenir d’une organisation communautaire qui offre de l’aide aux personnes aveugles, comme l'Institut national canadien pour les aveugles, la National Federation of the Blind aux États-Unis ou le Royal National Institute for the Blind au Royaume-Uni. L’apprentissage du braille, un alphabet tactile pour les personnes aveugles, pourrait être une option. </p> <p>Si un enfant a des cataractes, sa vision pourrait ne pas changer si la cataracte est petite. Si la cataracte est volumineuse ou s’élargit avec le temps, il pourrait en résulter des problèmes avec les activités quotidiennes. Il pourrait falloir enlever la cataracte au moyen d’une chirurgie.</p> <h3>Quelles seront les répercussions sur l’avenir de votre enfant?</h3> <p>En tant qu’adulte, les troubles de la vue peuvent affecter la capacité d’occuper certains emplois ou de conduire une voiture. Tout dépend de la mesure dans laquelle la vision de l’enfant est affectée.</p>

Nous tenons à remercier nos commanditaires

AboutKidsHealth est fier de collaborer avec les commanditaires suivants, qui nous aident à accomplir notre mission, qui consiste à améliorer la santé et le mieux-être des enfants canadiens et étrangers, en leur donnant accès sur Internet à des renseignements sur les soins de santé.