Effets sur le cœur, les poumons, les reins et la vessie du traitement des tumeurs cérébralesEEffets sur le cœur, les poumons, les reins et la vessie du traitement des tumeurs cérébralesHeart, lung, kidney and bladder effects of brain tumour treatmentFrenchNeurology;Cardiology;Respiratory;UrologyChild (0-12 years);Teen (13-18 years)Brain;Heart;Lungs;Bladder;KidneysNervous system;Cardiovascular system;Respiratory system;Renal system/Urinary systemConditions and diseasesAdult (19+)NA2009-08-14T04:00:00ZEric Bouffet, MD, FRCPC9.0000000000000051.0000000000000203.000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Renseignements détaillés sur la façon dont les reins et la vessie de votre enfant peuvent être affectés par la chimiothérapie. Réponses des hôpitaux pédiatriques canadiens.</p><p>Certains enfants atteints de tumeurs cérébrales pourraient subir des effets à long terme des reins et de la vessie après le traitement de chimiothérapie. Avec une surveillance régulière, la plupart des problèmes de rein ou de vessie peuvent être atténués et traités avant que de graves symptômes se développent.</p><h2>À retenir</h2> <ul><li>Les tumeurs cérébrales peuvent avoir les répercussions à long terme sur les poumons, le cœur, les reins et la vessie.</li> <li>Certains médicaments de chimiothérapie et la radiothérapie peuvent avoir un impact négatif sur ces parties du corps.</li> <li>Votre enfant aura besoin d’une surveillance régulière afin de s’assurer que la fonction de ses poumons, de son cœur, de ses reins et de sa vessie est adéquate.</li></ul>
Heart, lung, kidney and bladder effects of brain tumour treatmentHHeart, lung, kidney and bladder effects of brain tumour treatmentHeart, lung, kidney and bladder effects of brain tumour treatmentEnglishNeurology;Cardiology;Respiratory;UrologyChild (0-12 years);Teen (13-18 years)Brain;Heart;Lungs;Bladder;KidneysNervous system;Cardiovascular system;Respiratory system;Renal system/Urinary systemConditions and diseasesAdult (19+)NA2009-08-14T04:00:00ZEric Bouffet, MD, FRCPC9.0000000000000051.0000000000000203.000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Detailed information on how your child's kidneys and bladder may be affected by chemotherapy. Answers provided by Canadian Paediatric Hospitals.</p><p>Some children with brain tumours may experience long-term effects to their kidneys and bladder after chemotherapy treatment. With regular monitoring, most kidney or bladder problems can be managed and treated before more serious symptoms develop.</p><h2>Key points</h2> <ul><li>Brain tumour treatment can have long-term effects on the lungs, heart, kidneys and bladder.</li> <li>Some chemotherapy drugs and radiation therapy can have a negative impact on these parts of the body.</li> <li>Your child will need regular monitoring to ensure proper lung, heart, kidney and bladder functions.</li></ul>

 

 

Effets sur le cœur, les poumons, les reins et la vessie du traitement des tumeurs cérébrales1431.00000000000Effets sur le cœur, les poumons, les reins et la vessie du traitement des tumeurs cérébralesHeart, lung, kidney and bladder effects of brain tumour treatmentEFrenchNeurology;Cardiology;Respiratory;UrologyChild (0-12 years);Teen (13-18 years)Brain;Heart;Lungs;Bladder;KidneysNervous system;Cardiovascular system;Respiratory system;Renal system/Urinary systemConditions and diseasesAdult (19+)NA2009-08-14T04:00:00ZEric Bouffet, MD, FRCPC9.0000000000000051.0000000000000203.000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Renseignements détaillés sur la façon dont les reins et la vessie de votre enfant peuvent être affectés par la chimiothérapie. Réponses des hôpitaux pédiatriques canadiens.</p><p>Certains enfants atteints de tumeurs cérébrales pourraient subir des effets à long terme des reins et de la vessie après le traitement de chimiothérapie. Avec une surveillance régulière, la plupart des problèmes de rein ou de vessie peuvent être atténués et traités avant que de graves symptômes se développent.</p><h2>À retenir</h2> <ul><li>Les tumeurs cérébrales peuvent avoir les répercussions à long terme sur les poumons, le cœur, les reins et la vessie.</li> <li>Certains médicaments de chimiothérapie et la radiothérapie peuvent avoir un impact négatif sur ces parties du corps.</li> <li>Votre enfant aura besoin d’une surveillance régulière afin de s’assurer que la fonction de ses poumons, de son cœur, de ses reins et de sa vessie est adéquate.</li></ul><h2>Poumons</h2> <p>Des problèmes pulmonaires peuvent survenir à la suite de la chimiothérapie ou de la radiothérapie. Certains agents chimiothérapeutiques peuvent affecter les poumons, surtout la bléomycine et le groupe de médicaments appelé les nitrosourées (y compris les médicaments CCNU et BCNU). </p> <p>L’irradiation de la colonne vertébrale peut aussi réduire la capacité des poumons. Les patients atteints d’une tumeur de la moelle épinière peuvent développer une grave scoliose qui peut affecter le développement des poumons et causer des problèmes respiratoires chroniques. </p> <p>Les médecins connaissent ces risques et feront un suivi au moyen de tests réguliers de la fonction pulmonaire, le cas échéant. </p> <h2>Cœur</h2> <p>Bien qu’ils soient rares, des problèmes cardiaques peuvent survenir après le traitement contre une tumeur cérébrale. Ils pourraient être liés à des dommages directs causés au cœur par des médicaments comme la cyclophosphamide ou par l’irradiation. Des problèmes cardiaques peuvent aussi survenir après une hypertension artérielle. Les enfants atteints de tumeurs cérébrales sont à risque de développer une hypertension artérielle pour plusieurs raisons, dont leur risque accru d’obésité. Les enfants qui ont reçu une irradiation de la colonne vertébrale peuvent aussi être à risque de développer des problèmes cardiaques. </p> <p>Les enfants à risque de développer des problèmes cardiaques doivent subir des tests cardiaques réguliers pendant les visites de suivi. </p> <h2>Reins et vessie</h2> <p>Les reins et la vessie peuvent être affectés par la chimiothérapie. Normalement, il n’y a pas de symptômes physiques au début. Tout problème avec la fonction rénale sera détecté dans les analyses de l’urine et du sang. On recommande ensuite un traitement afin de prévenir d’autres problèmes. Sans traitement, d’autres symptômes peuvent se manifester, comme de la fatigue, une enflure des mains ou des pieds et parfois autour des yeux, des maux de dos, des changements de l’appétit, des changements de la miction ou une pression artérielle élevée. </p> <h3>Quelles sont les causes?</h3> <p>Certains médicaments chimiothérapeutiques affectent les reins ou la vessie. Ces médicaments comprennent le cisplatine, le carboplatine, l’ifosfamide et la cyclophosphamide.</p> <h3>Quelles sont les méthodes de dépistage?</h3> <p>Pendant les visites cliniques, les analyses de l’urine et du sang montreront si les reins et la vessie fonctionnent bien. Dans le sang, on vérifiera les taux d’une variété de sels, de constituants protéiques, de minéraux et de sucres. On vérifiera aussi la pression artérielle. </p> <h3>Que peut-on faire?</h3> <p>Si trop de magnésium est perdu dans l’urine, on pourrait recommander une diète à teneur élevée en magnésium. Si des problèmes de reins surviennent, il pourrait falloir adresser votre enfant à un néphrologue, un médecin qui traite les maladies rénales. </p> <h3>Quelles seront les répercussions sur l’avenir de votre enfant?</h3> <p>Avec une surveillance régulière, la plupart des problèmes de rein ou de vessie peuvent être atténués ou traités avant que de graves symptômes se développent.</p>

Nous tenons à remercier nos commanditaires

AboutKidsHealth est fier de collaborer avec les commanditaires suivants, qui nous aident à accomplir notre mission, qui consiste à améliorer la santé et le mieux-être des enfants canadiens et étrangers, en leur donnant accès sur Internet à des renseignements sur les soins de santé.