Greffes allogéniquesGGreffes allogéniquesAllogeneic blood and marrow transplantFrenchHaematology;Immunology;OncologyChild (0-12 years);Teen (13-18 years)BodyImmune systemProceduresAdult (19+)NA2010-03-05T05:00:00ZJohn Doyle, MD, FRCPC, FAAPChristine Armstrong, RN, MScN, NP Peds8.0000000000000068.0000000000000807.000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Apprendrez davantage sur la greffe de sang et de moelle osseuse allogénique de votre enfant.</p><p>On entend par greffe de sang et de moelle osseuse (GSM) allogénique, ou greffe de cellules souches allogéniques, le transfert par des médecins de cellules de moelle osseuse d’un donneur à votre enfant. </p><p>La préparation pour la greffe allogénique de votre enfant comporte de nombreuses étapes. Vous discuterez d’abord de l’intervention de votre enfant avec le principal médecin et une infirmière. Cette rencontre pourrait être difficile pour vous si vous tentez encore d’assimiler le diagnostic. Vous pourriez vous sentir dépassé par les renseignements que l’on vous présente. Il pourrait être utile à ce moment d’apporter un cahier pour prendre des notes. N’ayez pas peur de demander au médecin de vous expliquer tout ce que vous ne comprenez pas. </p><h2>À retenir</h2><ul><li>Une greffe de sang et de moelle osseuse allogénique a lieu quand les médecins transfèrent des cellules de la moelle osseuse d’un donneur à votre enfant.</li><li>Pour réduire le risque que l’organisme de votre enfant rejette les cellules souches du donneur, les médecins doivent trouver un donneur dont les tissus sont semblables à ceux de votre enfant. </li><li>Ce dernier subira une épreuve standard pour évaluer le fonctionnement de ses organes vitaux.</li><li>Un protocole de conditionnement consiste à préparer le corps de votre enfant de façon à ce qu’il soit prêt à recevoir les nouvelles cellules saines de la moelle osseuse.</li></ul>
Allogeneic blood and marrow transplantAAllogeneic blood and marrow transplantAllogeneic blood and marrow transplantEnglishHaematology;Immunology;OncologyChild (0-12 years);Teen (13-18 years)BodyImmune systemProceduresAdult (19+)NA2010-03-05T05:00:00ZJohn Doyle, MD, FRCPC, FAAPChristine Armstrong, RN, MScN, NP Peds8.0000000000000068.0000000000000807.000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Learn about the procedures during your child's allogeneic blood and marrow transplant.</p><p>An allogeneic blood and marrow transplant (BMT) or allogeneic stem cell transplant is when doctors transfer bone marrow cells from a donor into your child.</p><p>Preparing for your child’s allogeneic transplant involves many steps. You will first sit down with the primary BMT physician and nurse to discuss your child’s transplant procedure. This may be a difficult meeting while you are still dealing with your child’s diagnosis. You may feel overwhelmed with the information you are learning. It may help to bring a notebook to write down notes. Do not be afraid to ask the doctor to explain anything you do not understand.</p><h2>Key points</h2><ul><li>An allogeneic BMT is when doctors transfer bone marrow cells from a donor to your child.</li><li>To minimize the chances of your child’s body rejecting the donor’s stem cells, doctors need to find a donor with a similar type of tissue as your child’s tissue. </li><li>Your child will undergo standard tests to assess how well their vital organs are working.</li><li>A conditioning regime involves preparing your child's body to so that it is ready to take in the new, healthy marrow cells.</li></ul>

 

 

Greffes allogéniques1529.00000000000Greffes allogéniquesAllogeneic blood and marrow transplantGFrenchHaematology;Immunology;OncologyChild (0-12 years);Teen (13-18 years)BodyImmune systemProceduresAdult (19+)NA2010-03-05T05:00:00ZJohn Doyle, MD, FRCPC, FAAPChristine Armstrong, RN, MScN, NP Peds8.0000000000000068.0000000000000807.000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Apprendrez davantage sur la greffe de sang et de moelle osseuse allogénique de votre enfant.</p><p>On entend par greffe de sang et de moelle osseuse (GSM) allogénique, ou greffe de cellules souches allogéniques, le transfert par des médecins de cellules de moelle osseuse d’un donneur à votre enfant. </p><p>La préparation pour la greffe allogénique de votre enfant comporte de nombreuses étapes. Vous discuterez d’abord de l’intervention de votre enfant avec le principal médecin et une infirmière. Cette rencontre pourrait être difficile pour vous si vous tentez encore d’assimiler le diagnostic. Vous pourriez vous sentir dépassé par les renseignements que l’on vous présente. Il pourrait être utile à ce moment d’apporter un cahier pour prendre des notes. N’ayez pas peur de demander au médecin de vous expliquer tout ce que vous ne comprenez pas. </p><h2>À retenir</h2><ul><li>Une greffe de sang et de moelle osseuse allogénique a lieu quand les médecins transfèrent des cellules de la moelle osseuse d’un donneur à votre enfant.</li><li>Pour réduire le risque que l’organisme de votre enfant rejette les cellules souches du donneur, les médecins doivent trouver un donneur dont les tissus sont semblables à ceux de votre enfant. </li><li>Ce dernier subira une épreuve standard pour évaluer le fonctionnement de ses organes vitaux.</li><li>Un protocole de conditionnement consiste à préparer le corps de votre enfant de façon à ce qu’il soit prêt à recevoir les nouvelles cellules saines de la moelle osseuse.</li></ul><h2>Trouver un donneur</h2> <p>Avant de passer à la GSM de votre enfant, il est essentiel de trouver un donneur, soit quelqu’un qui donne ses cellules souches à votre enfant. Les cellules souches du donneur seront recueillies le jour de la greffe ou la journée précédente. Si votre enfant doit recevoir des cellules souches d’un donneur avec qui il n’a pas de liens de parenté, l’intervention sera organisée dans un hôpital qui se trouve à proximité du donneur. Un membre du personnel de l’hôpital se rendra à cet hôpital pour recueillir la moelle osseuse destinée à votre enfant. </p> <p>Pour réduire le risque que l’organisme de votre enfant rejette les cellules souches du donneur, les médecins doivent trouver un donneur dont les tissus sont semblables à ceux de votre enfant. Pour trouver un donneur compatible, les médecins cherchent des marqueurs génétiques uniques sur la surface des cellules qui se trouvent à l’intérieur des tissus. Étant donné que nous héritons de ces marqueurs génétiques de nos parents, il est plus probable qu’un frère ou une sœur ait le même type de tissu qu’un parent, un grand parent ou d’autres membres de la famille. En fait, il y a 25 % de chances qu’un frère ou une sœur possède le même genre de tissu, et une chance beaucoup plus petite, soit de 1 % à 2 %, qu’un parent ait des caractéristiques assez semblables pour agir en tant que donneur.</p> <p>S’il n’existe aucun donneur qui fait partie de la famille, le médecin devra prélever les cellules souches d’un donneur non apparenté. </p> <h3>Comment savoir si le donneur est compatible?</h3> <p>Plus la correspondance entre les cellules souches du donneur et celles de votre enfant est semblable, plus grandes sont les chances que la greffe réussisse. </p> <p>La plupart de nos cellules ont des protéines sur leur surface, qui agissent un peu comme des codes à barres. Ces codes permettent à notre système immunitaire de distinguer les cellules qui font partie de notre organisme de celles qui n’en font pas partie, comme les bactéries ou d’autres organismes qui peuvent causer des infections. Ces protéines s’appellent antigènes leucocytaires humains (système HLA).</p> <p>Pour savoir si le donneur est un donneur compatible avec votre enfant, des spécialistes du laboratoire compareront le code à barres des globules blancs de la moelle osseuse de votre enfant au code à barres des cellules de la moelle osseuse du donneur. C’est ce que l’on appelle le typage HLA. Pour y parvenir, les spécialistes examinent une petite partie d’un chromosome. Si votre enfant et le donneur possèdent la même protéine dans la même partie du chromosome, le donneur est compatible avec votre enfant. </p> <p>À l’heure actuelle, nous cherchons 10 types de protéines HLA. Plus le nombre de protéines que le donneur et le patient ont en commun est élevé, plus les deux sont compatibles. </p> <p>Pour trouver un donneur compatible, le médecin responsable de la greffe de votre enfant fera d’abord un simple test sanguin auprès de vous et du reste de la famille. S’il ne trouve pas un donneur parmi ces personnes, il entreprendra une recherche dans le registre de donneurs non apparentés. </p> <h2>Tests</h2> <p>Après la première consultation, le médecin de votre enfant fera des tests de base pour évaluer le fonctionnement de ses organes vitaux. Votre enfant pourrait aussi devoir subir des tests propres à sa maladie.</p> <h2>Protocole de conditionnement</h2> <p>Le corps de votre enfant devra être préparé avant qu’il ne puisse accueillir les nouvelles cellules saines. C’est ce que l’on appelle un protocole de conditionnement.</p> <p>Le but du conditionnement du corps de votre enfant avant la greffe consiste à :</p> <ul> <li>déprimer le système immunitaire de votre enfant pour que les nouvelles cellules souches puissent être insérées dans l’espace où se trouve la moelle osseuse. C’est ce que l’on appelle la pré-greffe. Une fois les cellules greffées, la moelle osseuse de votre enfant devrait commencer à produire de nouvelles cellules sanguines saines;</li> <li>tuer les cellules de la moelle osseuse de votre enfant. Le médecin choisira ou non de passer à cette étape selon le diagnostic de votre enfant.</li> </ul> <p>Le conditionnement de votre enfant repose sur deux principaux traitements : </p> <ul> <li>la chimiothérapie à dose élevée. La chimiothérapie peut durer de quatre à dix jours, selon la maladie de votre enfant;</li> <li>l’<a href="/Article?contentid=1528&language=French">irradiation totale</a>, où des rayonnements sont dirigés vers le corps entier (de la tête aux pieds). Habituellement, l’irradiation totale est administrée aux enfants qui ont certains types précis de leucémie.</li> </ul> <p>Tous les protocoles de traitement sont personnalisés en fonction de l’enfant. </p> <p>Le protocole de préparation est intense, et votre enfant pourrait être aux prises avec des effets secondaires comme de la fatigue, des nausées et des <a href="/Article?contentid=746&language=French">vomissements</a>. Le système immunitaire de votre enfant sera aussi très faible. C’est pourquoi votre enfant sera habituellement hospitalisé aussi tôt que la chimiothérapie commencera.</p> <p>En comparaison au protocole de conditionnement, la procédure de greffe est assez simple.</p> <p>Cette section décrit en détail à quoi s’attendre avant et pendant la procédure de greffe.</p>

Nous tenons à remercier nos commanditaires

AboutKidsHealth est fier de collaborer avec les commanditaires suivants, qui nous aident à accomplir notre mission, qui consiste à améliorer la santé et le mieux-être des enfants canadiens et étrangers, en leur donnant accès sur Internet à des renseignements sur les soins de santé.