AboutKidsHealth (FR) AKH-Article

 

 

À propos de la recherche sur la transplantation de sang et de moelle osseuseÀÀ propos de la recherche sur la transplantation de sang et de moelle osseuseAbout blood and marrow transplant researchFrenchHaematology;Immunology;OncologyChild (0-12 years);Teen (13-18 years)BodyImmune systemNAAdult (19+)NA2010-03-05T05:00:00ZJohn Doyle, MD, FRCPC, FAAP Christine Armstrong, RN, MScN, NP Peds9.0000000000000058.0000000000000989.000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Apprendrez la recherche et les essais cliniques liés à la greffe de sang et de moelle osseuse de votre enfant.</p><p>On pourrait vous demander de laisser votre enfant participer à un projet de recherche mené auprès d’enfants qui recevront une greffe de sang et de moelle osseuse (GSM). </p> <p>Si l’on vous demande de prendre part à une étude, vous pourrez prendre connaissance de la description du projet et ensuite décider si vous voulez participer ou non. Assurez-vous que le chercheur : </p> <ul> <li>aie répondu de manière satisfaisante aux questions;</li> <li>vous ait expliqué les motifs de l’étude et de qu’il souhaite accomplir; </li> <li>vous explique ce que l’on attend de votre enfant et de votre famille.</li> </ul><h2>À retenir</h2> <ul><li>Des recherches et des essais cliniques sont effectués pour améliorer et trouver de meilleures façons de prévenir, diagnostiquer et traiter des problèmes médicaux particuliers.</li> <li>Si votre enfant est invité à participer à un essai clinique, assurez-vous de bien comprendre ce qu’on attend de vous avant de donner votre consentement.</li> <li>Choisir de ne pas participer ou de vous retirer de l’étude n’aura aucun impact sur les soins offerts à votre enfant.</li></ul>
About blood and marrow transplant researchAAbout blood and marrow transplant researchAbout blood and marrow transplant researchEnglishHaematology;Immunology;OncologyChild (0-12 years);Teen (13-18 years)BodyImmune systemNAAdult (19+)NA2010-03-05T05:00:00ZJohn Doyle, MD, FRCPC, FAAP Christine Armstrong, RN, MScN, NP Peds9.0000000000000058.0000000000000989.000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Learn about research and clinical trials related to your child's blood and marrow transplant.</p><p>You may be asked to allow your child to participate in a research project that is being run on children undergoing a blood and marrow transplant (BMT). </p> <p>If you are asked to take part in a study, you may listen to the project description and decide if you want to participate. When making a decision about whether or not to participate, make sure that the researcher: </p> <ul> <li>answers all of your questions to your satisfaction </li> <li>explains the reasons for the study and what they hope to accomplish </li> <li>explains what is expected of your child and your family</li></ul><h2>Key points</h2> <ul><li>Research studies and clinical trials are conducted to improve on and find better ways of preventing, diagnosing and treating specific medical conditions.</li> <li>If your child is asked to participate in a trial, make sure you understand what will be involved before giving consent.</li> <li>Choosing not to participate or withdrawing from the study will not impact the care your child receives.</li></ul>

 

 

À propos de la recherche sur la transplantation de sang et de moelle osseuse1536.00000000000À propos de la recherche sur la transplantation de sang et de moelle osseuseAbout blood and marrow transplant researchÀFrenchHaematology;Immunology;OncologyChild (0-12 years);Teen (13-18 years)BodyImmune systemNAAdult (19+)NA2010-03-05T05:00:00ZJohn Doyle, MD, FRCPC, FAAP Christine Armstrong, RN, MScN, NP Peds9.0000000000000058.0000000000000989.000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Apprendrez la recherche et les essais cliniques liés à la greffe de sang et de moelle osseuse de votre enfant.</p><p>On pourrait vous demander de laisser votre enfant participer à un projet de recherche mené auprès d’enfants qui recevront une greffe de sang et de moelle osseuse (GSM). </p> <p>Si l’on vous demande de prendre part à une étude, vous pourrez prendre connaissance de la description du projet et ensuite décider si vous voulez participer ou non. Assurez-vous que le chercheur : </p> <ul> <li>aie répondu de manière satisfaisante aux questions;</li> <li>vous ait expliqué les motifs de l’étude et de qu’il souhaite accomplir; </li> <li>vous explique ce que l’on attend de votre enfant et de votre famille.</li> </ul><h2>À retenir</h2> <ul><li>Des recherches et des essais cliniques sont effectués pour améliorer et trouver de meilleures façons de prévenir, diagnostiquer et traiter des problèmes médicaux particuliers.</li> <li>Si votre enfant est invité à participer à un essai clinique, assurez-vous de bien comprendre ce qu’on attend de vous avant de donner votre consentement.</li> <li>Choisir de ne pas participer ou de vous retirer de l’étude n’aura aucun impact sur les soins offerts à votre enfant.</li></ul><p>Si vous estimez que vous avez trouvé réponse à toutes vos questions et si vous consentez à ce que votre enfant participe au projet de recherche, vous devrez signer un formulaire de consentement. On vous en donnera une copie, que vous pourrez conserver pour vos dossiers, et une autre copie sera consignée au dossier de votre enfant. Vous pourrez retirer votre enfant du projet à tout moment. Si vous choisissez de vous retirer de l’étude ou de ne pas y participer, cela ne changera rien aux soins que votre enfant recevra. </p> <h2>En quoi consistent les différents types de recherche?</h2> <p>De nombreuses recherches sont menées pour que l’on en apprenne davantage sur des maladies qui surviennent uniquement chez les enfants ou qui ont une évolution différente chez les enfants. Des médecins, infirmières et autres professionnels de la santé étudient également le développement mental et physique de l’enfant dans des recherches qui peuvent ultimement être bénéfiques pour tous les enfants.</p> <p>Voici différents types d’études :</p> <ul> <li>des analyses de dossiers, où l’on examine en profondeur les dossiers médicaux de votre enfant pour étudier la fréquence ou l’évolution d’une maladie, ou encore des méthodes diagnostiques. Ces analyses peuvent aussi aider à planifier une étude de recherche menée sur de futurs patients; </li> <li>des études qui mettent en cause la perception d’échantillons (par exemple, du sang, des cellules de la moelle osseuse ou du LCR). Ces échantillons ne sont habituellement recueillis que s’ils font partie du traitement normal; </li> <li>des études qui mettent en cause des dialogues avec les patients ou leurs parents, et au moyen de questionnaires, d’entrevues ou des renseignements recueillis, d’étudier les issues de la maladie, les comportements, les opinions, la qualité de vie ou la satisfaction des patients; </li> <li>des études qui mettent en cause un contact direct avec les participants de l’étude. Ces études pourraient englober des examens physiques, des examens d’imagerie et la collecte de spécimens pour étudier des maladies ou des méthodes diagnostiques;</li> <li>des études d’intervention, qui analysent un traitement comme un médicament, un produit de santé naturel, des instruments médicaux, des opérations ou la thérapie comportementale. Les essais cliniques font partie des études d’intervention. </li> </ul> <h2>Qu’est-ce qu’un essai clinique?</h2> <p>Un essai clinique est une étude de recherche ou une expérience scientifique qui examine de meilleurs moyens d’utiliser les médicaments ou d’autres thérapies dans le cadre d’un traitement. On pose une question précise pour tenter de trouver de meilleurs moyens de prévenir, de diagnostiquer ou de traiter différents troubles médicaux. Par exemple, un essai clinique peut porter sur de nouveaux médicaments ou de nouvelles combinaisons de médicaments connus. </p> <p>Il y a habituellement quatre phases dans un essai clinique. La première phase, la phase I, est la phase expérimentale, dont on se sert pour déterminer l’innocuité d’un médicament ou d’une intervention chirurgicale. Quand un traitement en est à la phase III, il a déjà fait l’objet d’un examen approfondi. Les essais qui en sont à la phase III menés par un groupe d’experts sont aussi appelés protocole. </p> <h2>Randomisation</h2> <p>On se sert de la randomisation dans des études qui mettent en cause deux groupes ou plus. Chaque groupe reçoit un traitement différent, et les patients sont répartis dans l’un de ces groupes. Le terme randomisation signifie que les patients sont placés dans un groupe au hasard, ce qui assure l’impartialité des résultats. Les résultats pourraient être en effet faussés si une personne décide du groupe où se trouvera une personne en particulier. Habituellement, c’est un ordinateur qui attribue les groupes. La plupart des protocoles de recherche doivent faire l’objet d’une randomisation au diagnostic ou peu de temps après.</p> <h2>Pourquoi la recherche est-elle importante?</h2> <p>La recherche est nécessaire pour améliorer la réussite des traitements. À titre d’exemple de l’important effet de la recherche, examinons le cas de la leucémie chez les enfants. Au début des années 1960, quand les enfants recevaient le diagnostic de leucémie, les chances de survie étaient très minces. Aujourd’hui, pour certains types de leucémie, la grande majorité des enfants survivront. Ce succès est attribuable à la recherche qui s’est déroulée sous forme d’essais cliniques. Chaque fois qu’un essai clinique montrait une amélioration pouvant être obtenue par un nouveau type de traitement, celui-ci a été offert à d’autres enfants.</p> <h2>Après la fin des essais cliniques</h2> <p>Après chaque essai clinique, les chercheurs rédigent des rapports sur leurs constatations. Ils décrivent la procédure suivie, les participants, les résultats du traitement, les effets secondaires et leur interprétation des résultats. Les chercheurs enverront leur rapport à une revue scientifique. D’autres experts qui n’ont aucun lien avec l’étude liront et analyseront ce rapport. C’est ce que l’on appelle un examen par les pairs. Si ces experts s’entendent sur le fait que l’essai clinique était de grande qualité, le rapport sera publié. </p> <p>Après avoir lu le rapport, d’autres chercheurs dans différents pays et villes devraient être en mesure de répéter des essais semblables pour voir s’ils obtiennent les mêmes résultats. Un nombre de plus en plus élevé de patients y participe. </p> <p>Si un certain nombre d’essais montre qu’un médicament ou un traitement est efficace, il est approuvé par un organisme de réglementation, comme Santé Canada, la Food and Drug Administration des États-Unis ou la Medicines Control Agency du Royaume-Uni. Normalement, on l’approuve d’abord pour une maladie et une situation très particulières. Des essais menés plus tard pavent la voie à l’approbation du médicament pour qu’il soit utilisé pour différentes maladies ou divers groupes d’âge. </p> <h2>Protocoles de recherche et de traitement</h2> <p>Un protocole officiel est un plan écrit qui décrit en détail comment traiter une maladie en particulier. Il décrit les médicaments, la dose et les tests nécessaires. Il indique à l’équipe responsable du traitement à quelle fréquence donner un médicament et quels médicaments donner selon un horaire. Chaque protocole repose sur des recherches qui montrent les traitements qui devraient être efficaces.</p> <p>Des experts de nombreux hôpitaux travaillent ensemble à l’élaboration de protocoles. Les résultats issus de chaque hôpital sont rassemblés et analysés. Les chercheurs ont élaboré des groupes internationaux, qui surveillent et coordonnent ces efforts. Les protocoles font l’objet d’un suivi étroit pendant leur utilisation, et peuvent être modifiés si de nouvelles recherches montrent que d’autres médicaments ou combinaisons de médicaments sont plus efficaces. </p>

Nous tenons à remercier nos commanditaires

AboutKidsHealth est fier de collaborer avec les commanditaires suivants, qui nous aident à accomplir notre mission, qui consiste à améliorer la santé et le mieux-être des enfants canadiens et étrangers, en leur donnant accès sur Internet à des renseignements sur les soins de santé.