Traitement des troubles cardiaquesTTraitement des troubles cardiaquesTreatment of Heart ConditionsFrenchCardiologyChild (0-12 years);Teen (13-18 years)HeartCardiovascular systemProcedures;Non-drug treatment;Drug treatmentAdult (19+)NA2009-12-11T05:00:00ZJennifer Russell, MD, FRCPC10.000000000000052.00000000000001207.00000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Familiarisez-vous avec le traitement des cardiopathies. Cette page vous informe au sujet des différents types de traitements des cardiopathies et des bonnes questions à poser au médecin concernant le traitement.<br></p><p>Cette page vous renseigne au sujet des traitements des cardiopathies et de l’évolution de ces traitements ces 50 dernières années.</p><h2> À retenir </h2><ul><li> Si votre enfant est atteint d’une cardiopathie, son traitement dépendra de facteurs comme son âge, l’affection particulière dont il est atteint et sa gravité, ainsi que les symptômes qu’il présente.</li><li>Les médecins recommandent parfois de ne pas traiter l’affection immédiatement, au cas où elle se résoudrait sans traitement.</li><li>En général, un traitement vise la résolution d’un problème avec des médicaments, une intervention chirurgicale ou une autre méthode. </li><li>Chaque traitement comporte des risques et est susceptible d’entraîner des complications. </li></ul>
Treatment of Heart ConditionsTTreatment of Heart ConditionsTreatment of Heart ConditionsEnglishCardiologyChild (0-12 years);Teen (13-18 years)HeartCardiovascular systemProcedures;Non-drug treatment;Drug treatmentAdult (19+)NA2009-12-11T05:00:00ZJennifer Russell, MD, FRCPC10.000000000000052.00000000000001207.00000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Learn about the treatment of heart conditions. Find out about the different types of heart treatment and the right questions you should ask the doctor about the treatment.<br></p><p> This page outlines how heart conditions can be treated and how treatment has evolved throughout the past 50 years.</p><h2> Key points </h2> <ul><li> If your child has a heart condition, their treatment will depend on factors including their age, their particular condition and its severity, and their symptoms.</li> <li> Doctors sometimes advise to not treat the condition right away in case it goes away without treatment.</li> <li>Treatment generally aims at correcting a problem by way of drugs, surgery, or other approaches. </li> <li>Every treatment has the potential for risks and complications.</li></ul>

 

 

Traitement des troubles cardiaques1648.00000000000Traitement des troubles cardiaquesTreatment of Heart ConditionsTFrenchCardiologyChild (0-12 years);Teen (13-18 years)HeartCardiovascular systemProcedures;Non-drug treatment;Drug treatmentAdult (19+)NA2009-12-11T05:00:00ZJennifer Russell, MD, FRCPC10.000000000000052.00000000000001207.00000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Familiarisez-vous avec le traitement des cardiopathies. Cette page vous informe au sujet des différents types de traitements des cardiopathies et des bonnes questions à poser au médecin concernant le traitement.<br></p><p>Cette page vous renseigne au sujet des traitements des cardiopathies et de l’évolution de ces traitements ces 50 dernières années.</p><h2> À retenir </h2><ul><li> Si votre enfant est atteint d’une cardiopathie, son traitement dépendra de facteurs comme son âge, l’affection particulière dont il est atteint et sa gravité, ainsi que les symptômes qu’il présente.</li><li>Les médecins recommandent parfois de ne pas traiter l’affection immédiatement, au cas où elle se résoudrait sans traitement.</li><li>En général, un traitement vise la résolution d’un problème avec des médicaments, une intervention chirurgicale ou une autre méthode. </li><li>Chaque traitement comporte des risques et est susceptible d’entraîner des complications. </li></ul><figure> <span class="asset-image-title">Traitement des troubles cardiaques</span> <img src="https://assets.aboutkidshealth.ca/akhassets/PP_baby_462_FR.jpg" alt="" /> </figure> <h2>Quel type de traitement votre enfant recevra-t-il?</h2><p>Le type de traitement recommandé pour votre enfant dépendra du type de trouble dont il est atteint, de la gravité de son trouble, de son l’âge, de la gravité de ses symptômes et de toute autre préoccupation qui pourrait avoir une incidence sur l’état et son traitement. </p><p>Le médecin pourrait conseiller une attente supervisée, c’est-à-dire d’attendre avant de traiter le trouble afin de voir comment il évolue. Certaines troubles disparaissent d’eux-mêmes sans traitement. D’autres pourraient exiger un traitement immédiat. Le traitement de certains troubles pourrait nécessiter l’utilisation de médicaments, alors que d’autres pourraient exiger une chirurgie ou d’autres interventions.</p><h2>Quels types de traitement sont offerts?</h2><p>La plupart des traitements visent à corriger un problème, au moyen de médicaments, de la chirurgie ou d’autres méthodes. En ce qui concerne les troubles du cœur, les médecins empruntent une approche très dynamique afin d’aider un enfant le mieux possible. </p><p>Le traitement chirurgical vise à corriger la circulation sanguine, ou le problème pertinent lié à la maladie du cœur congénitale, afin d’aider l’enfant à vivre et à grandir. Certaines chirurgies sont appelées chirurgie palliative ou palliation, ce qui signifie l’atténuation d’un trouble quand on ne peut pas éliminer ou corriger entièrement sa cause. Il pourrait s’agir, par exemple, des interventions de Norwood et de Fontan. On peut atténuer ou corriger certains troubles au moyen d’une intervention effectuée par cathétérisme cardiaque sans incision chirurgicale.</p><p>Si la chirurgie ou les médicaments ne peuvent pas améliorer efficacement l’état d’un enfant, la méthode mettra l’accent sur l’atténuation des symptômes et l’amélioration de la qualité de vie d’un enfant. C’est ce que l’on appelle les soins palliatifs, les soins de soutien ou les soins prodigués avec compassion. Ces soins concernent une petite minorité d’enfants extrêmement malades.</p><h2>Quelles questions devriez-vous poser au médecin au sujet du traitement? </h2><p>Voici certaines questions que vous devriez poser au sujet du traitement.</p><ul><li>Que fera le traitement pour mon enfant?</li><li>Le traitement corrigera-t-il le problème?</li><li>Quels types de complications pourrait-il y avoir?</li><li>Qui effectuera la chirurgie?</li><li>Combien de ces interventions sont pratiquées à l’hôpital chaque année?</li><li>Pourquoi s’agit-il de la meilleure approche?</li><li>Comment réduirez-vous au minimum la douleur et l’inconfort chez mon enfant?</li><li>Combien de temps faudra-t-il?</li><li>Qu'en est-il des transfusions sanguines?</li><li>Qu’est-ce que vous utiliserez pendant la chirurgie?</li><li>Pendant combien de temps mon enfant restera-t-il à l’hôpital?</li><li>Que se passe-t-il après l’intervention?</li><li>Quels médicaments administrera-t-on à votre enfant?</li><li>Quel est l’aperçu à long terme pour mon enfant?</li><li>Quel sera l’effet sur ma famille? </li></ul><h2>Quels risques sont associés au traitement?</h2><p>Chaque traitement comporte des risques. Les médecins doivent vous dire quels sont les types de risques que votre enfant pourrait connaître en recevant un traitement donné. Ce qu’ils vous diront pourrait sembler très effrayant. Gardez à l’esprit que le médecin, et toute l’équipe, a beaucoup d’expérience. Le chirurgien qui corrigera l’anomalie cardiaque de votre enfant, par exemple, a pratiqué l’intervention avec succès à de nombreuses reprises auparavant. Votre enfant sera entre bonnes mains. Bien qu’il soit difficile d’entendre parler de complications qui pourraient être très graves, il est important de garder à l’esprit que les chances que quelque chose d’inattendu se produise sont très faibles. </p><h2>Comment savoir si le médecin est compétent?</h2><p>Les maladies cardiaques sont habituellement très complexes. Devenir cardiologue exige de nombreuses années d’études, et une formation pratique et des diplômes confirmant son aptitude. Des années de pratique sont consacrées à l’acquisition d’expertise avec l’aide de médecins qui cumulent davantage d'expérience. Il faut aussi une preuve de participation à l’éducation permanente afin de tenir ses connaissances à jour. Aux centres cardiaques pédiatriques, les cardiologues sont extrêmement compétents. </p><p>Selon le trouble précis de votre enfant, on vous adressera au médecin le plus expérimenté dans le traitement de ce trouble. Vous pouvez être certains que vous recevrez des soins d’une compétence exceptionnelle. </p><p>Évidemment, il pourrait y avoir des situations où vous n’aimez pas le médecin du point de vue personnel ou son style en particulier. Il pourrait y avoir des conflits de personnalité. Il est important de se souvenir que la compétence professionnelle n’a rien à voir avec les aptitudes interpersonnelles.</p><h2>Quelles questions devriez-vous poser au médecin au sujet de lui-même?</h2><p>Voici certaines questions que vous devriez poser au médecin à son sujet.</p><ul><li>Quelles sont vos compétences médicales et combien d’expérience avez-vous? </li><li>Combien de chirurgie avec-vous pratiquées? Les avez-vous pratiquées sur des enfants du même âge que le mien? </li><li>Quel est votre taux de réussite pour cette intervention? </li></ul><h2>S’il faut une chirurgie, sera-t-elle effectuée par le même médecin?</h2><p>Elle ne le sera habituellement pas. La plupart des chirurgiens se spécialisent dans certains domaines. Le médecin qui a établi le diagnostic de votre enfant et qui en prendra soin avant et après la chirurgie (le médecin en titre) vous adressera au chirurgien ou au médecin chirurgien qui procédera à l’opération et qui possède beaucoup d’expérience de l’intervention.</p><h2>Comment savoir si les traitements conviennent?</h2><p>Les traitements utilisés pour traiter les maladies du cœur congénitales ont été testés pendant des essais cliniques et utilisés régulièrement pendant des années. On a déterminé qu’il s’agissait des options les plus efficaces possible. Quand un médicament ou un traitement a fait l’objet d’une évaluation rigoureuse, a été présenté à des réunions médicales et a été publié dans des revues médicales évaluées par des pairs, il est adopté par la communauté médicale. Il s’agit d’un processus ininterrompu, car les chercheurs améliorent et mettent à l’épreuve les méthodes sans cesse. </p><h2>La cardiologie pédiatrique au fil des ans</h2><p>Au fil des ans, d’extraordinaires percées ont permis de faire toute une différence pour les enfants atteints de troubles du cœur. L’histoire de la cardiologie pédiatrique est un franc succès. Cette sous-spécialité a été établie en 1961, quand on a reconnu le grave effet qu’ont les troubles du cœur chez les enfants, surtout ceux âgés de moins d'un an.</p><p>Au cours des 50 dernières années environ, les percées dans ce domaine ont été incroyables. La qualité et l’efficacité des médicaments, les techniques de chirurgie et de cathétérisme, le soutien chirurgical et les techniques diagnostiques se sont tellement améliorés que les pronostics sont bien meilleurs pour les enfants maintenant que pendant la première moitié du vingtième siècle. </p><p>Aujourd’hui, presque tous les enfants atteints d’un trouble du cœur (95 p. 100) sont des candidats pour une forme de traitement. Le taux de mortalité de ces nourrissons a baissé de 50 p. 100 à environ 15 p. 100, ce qui signifie qu’environ 85 p. 100 d’entre eux deviendront des adultes. C’est donc dire qu’une toute nouvelle ère de traitement est ouverte pour les adultes atteints d’une maladie du cœur congénitale.</p><p>Voici certains des faits saillants de l’histoire de la cardiologie pédiatrique.</p><ul><li>La tétralogie de Fallot a été décrite cliniquement et diagnostiquée par Fallot en 1888.</li><li>Une physicienne canadienne, Dre Maude E. Abbott, a écrit le tout premier livre sur la cardiologie pédiatrique en 1936. Dans le livre Atlas of Congenital Heart Disease, elle décrit et classifie une variété d’anomalies cardiaques.</li><li>La chirurgie à cœur fermé a connu son avènement à la fin des années 1930 et au début des années 1940.</li><li>Dans les années 1940, les docteurs Blalock et Taussig ont innové avec une intervention maintenant connue sous le nom de shunt de Blalock-Taussig, ou shunt « BT ». On l’utilise toujours dans le traitement initial de troubles graves.</li><li>En 1953, le Dr Gibbon a corrigé pour la première fois une communication interauriculaire au moyen d’une dérivation cardiopulmonaire et d’un oxygénateur.</li><li>La chirurgie à cœur ouvert est apparue dans les années 1950.</li><li>Au milieu des années, le Dr Rashkind a développé l’atrioseptostomie par ballonnet (l’intervention de Rashkind) que l’on utilise encore aujourd’hui.</li><li>Dans les années 1970, la prostaglandine est devenue disponible afin de garder le canal artériel ouvert quand les bébés attendent une chirurgie ou un cathétérisme.</li><li>Dans les années 1970, on a développé l’échocardiographie.</li><li>Pendant la dernière décennie, on a beaucoup mis l’accent sur le diagnostic des maladies du cœur avant la naissance.</li></ul>https://assets.aboutkidshealth.ca/akhassets/PP_baby_462_EN.jpg

Nous tenons à remercier nos commanditaires

AboutKidsHealth est fier de collaborer avec les commanditaires suivants, qui nous aident à accomplir notre mission, qui consiste à améliorer la santé et le mieux-être des enfants canadiens et étrangers, en leur donnant accès sur Internet à des renseignements sur les soins de santé.