Idées et questions sur l'insulineIIdées et questions sur l'insulineTips and questions about insulinFrenchEndocrinologyChild (0-12 years);Teen (13-18 years)PancreasEndocrine systemDrug treatmentAdult (19+)NA2016-10-17T04:00:00ZCatherine Pastor, RN, MN, HonBSc;Vanita Pais, RD, CDE;Jennifer Harrington​, MBBS, PhD​000Flat ContentHealth A-Z<p>Découvrez des trucs facilitant l’injection d’insuline et lisez les réponses aux questions que vous vous posez peut-être sur l’administration d’insuline à votre enfant.<br></p><p>Les parents peuvent trouver stressant d’administrer de l’insuline à leur enfant. Cette page propose des trucs de gestion de l’injection d’insuline et donne des réponses aux questions sur la sécurité.</p><h2>À retenir</h2><ul><li>Parlez à l’équipe de soins de santé du diabète si vous et votre enfant avez d’autres questions sur l’insuline.</li></ul><br>
Tips and questions about insulinTTips and questions about insulinTips and questions about insulinEnglishEndocrinologyChild (0-12 years);Teen (13-18 years)PancreasEndocrine systemDrug treatmentAdult (19+)NA2016-10-17T04:00:00ZCatherine Pastor, RN, MN, HonBSc;Vanita Pais, RD, CDE;Jennifer Harrington​, MBBS, PhD​000Flat ContentHealth A-Z<p>Learn tips about insulin injection and get answers to questions you may have about giving insulin to your child.</p><p>Giving insulin to a child can be stressful for parents. This page outlines some tips for managing insulin injection and answers some safety-related questions.</p><h2>Key points</h2> <ul><li>Talk to your child's diabetes team if you and your child have any other questions about insulin.</li></ul>

 

 

Idées et questions sur l'insuline1739.00000000000Idées et questions sur l'insulineTips and questions about insulinIFrenchEndocrinologyChild (0-12 years);Teen (13-18 years)PancreasEndocrine systemDrug treatmentAdult (19+)NA2016-10-17T04:00:00ZCatherine Pastor, RN, MN, HonBSc;Vanita Pais, RD, CDE;Jennifer Harrington​, MBBS, PhD​000Flat ContentHealth A-Z<p>Découvrez des trucs facilitant l’injection d’insuline et lisez les réponses aux questions que vous vous posez peut-être sur l’administration d’insuline à votre enfant.<br></p><p>Les parents peuvent trouver stressant d’administrer de l’insuline à leur enfant. Cette page propose des trucs de gestion de l’injection d’insuline et donne des réponses aux questions sur la sécurité.</p><h2>À retenir</h2><ul><li>Parlez à l’équipe de soins de santé du diabète si vous et votre enfant avez d’autres questions sur l’insuline.</li></ul><br><p> Dans de nombreuses familles, c’est une personne qui s’occupe surtout des <a href="/article?contentid=1731&language=French"> injections</a>. Or, cela peut poser des problèmes quand cette personne n’est pas là. Il est important que tous les soignants réguliers partagent la responsabilité de donner les injections. Votre enfant devrait se sentir à l’aise et en sécurité avec n’importe lequel d’entre eux. Les familles monoparentales devraient obtenir l’aide d’un ami ou d’un parent. Certaines familles se font aussi un horaire. Par exemple, un parent s’occupe des injections du matin et l’autre, des injections du soir. </p><p>Il est important de partager le fardeau afin de pouvoir composer avec les demandes quotidiennes du diabète et prévenir l’épuisement des personnes soignantes.</p><h2>À quel âge les enfants peuvent-ils administrer leurs propres injections?</h2><p> Il n'y a pas d’âge magique où les enfants sont soudainement capables de se donner leurs propres injections. En général, une fois qu’ils ont atteint l’âge de 9 ou 10 ans, ils ont la capacité physique de tirer et d’administrer leur propre <a href="https://akhpub.aboutkidshealth.ca/article?contentid=1729&language=French">insuline</a>. Cependant, il se peut que les enfants de cet âge manquent de jugement. Ils ont habituellement besoin de la supervision des parents jusqu’à l’adolescence. Cela signifie que vous devrez surveiller votre enfant pendant qu’il prépare la dose d’insuline, qu’il insère l’aiguille et qu’il vérifie la date de péremption sur le flacon. Vous devrez aussi lui rappeler d’alterner les sites d’injection. </p><p>Même à un jeune âge, de nombreux enfants sont curieux et veulent participer au processus. Après un certain temps, ils atteindront l’âge où ils voudront aller dormir chez des amis ou passer plus de temps à l’extérieur de la maison. Il deviendra d’autant plus important pour eux de montrer qu’ils peuvent gérer leur propre traitement. C’est un processus graduel pour les parents et les enfants à la fois. </p><h2>Et si l’insuline s’écoule du site d’injection?</h2><p>S’il y a écoulement d’insuline, n’essayez pas de deviner la quantité perdue et de la remplacer. Le risque de donner trop d’insuline et de causer une réaction <a href="https://akhpub.aboutkidshealth.ca/article?contentid=1726&language=French">hypoglycémique</a> est trop grand. Notez-le dans le livret de contrôle et tenez-en compte la prochaine fois que la glycémie est élevée. Entre-temps, voici quelques conseils pour réduire ces occurrences : </p><ul><li>Si vous utilisez un stylo injecteur pour administrer l’insuline : vous pourriez devoir pincer la peau, selon la taille de la pointe de l’aiguille du stylo et la minceur de l’enfant. Après avoir inséré l’aiguille dans la peau et avoir appuyé sur le piston, la garder en place, puis compter lentement jusqu’à 10 avant de la retirer.</li><li> Si vous utilisez une seringue pour administrer l’insuline : lâcher la peau pincée avant de retirer l’aiguille pour éviter de ressortir l’insuline. Quand vous relâchez la peau, elle va se remettre en place et couvrir la piste de l’aiguille.</li></ul><h2>Pourquoi y a-t-il des ecchymoses ou un saignement au site de l’injection? </h2><p> Cela peut se produire de temps à autre; c’est normal. Cela veut habituellement dire que l’aiguille a accroché un petit vaisseau sanguin. Pour réduire le risque de développer des ecchymoses, appliquez après l’injection une légère pression sur le site avec un morceau de coton humide ou un doigt propre. Également, prenez garde de ne pas pincer la peau trop serrée ou d’insérer l’aiguille trop lentement. S’il y a trop d’ecchymoses, consultez l’équipe de soins de santé du diabète. </p><h2> Pourquoi le site de l'injection est-il rouge et irrité? </h2><p> Certains enfants sont sensibles à l’un des ingrédients de la solution d’insuline. Les rougeurs que vous voyez sont probablement de l’<a href="https://akhpub.aboutkidshealth.ca/article?contentid=789&language=French">urticaire </a> (une réaction allergique locale). Changer de marque d’insuline peut régler le problème. Dans la plupart des cas, l’enfant développe peu à peu une tolérance à l’insuline et la réaction part d’elle-même. </p><p>Dans de rares cas, il peut s’agir d’une réaction allergique à l’insuline. Parlez-en à l’équipe de soins de santé du diabète.</p><h2> Qu’est-ce qui se produit si on administre trop d’insuline par accident? </h2><p> Si vous avez administré trop d’insuline, communiquez avec l’équipe soignante. Vous devrez vérifier la <a href="https://akhpub.aboutkidshealth.ca/article?contentid=1724&language=French">glycémie</a> de votre enfant au moins toutes les trois heures (voire toutes les heures). Réglez votre cadran pour vous réveiller la nuit, au besoin. Vous devrez donner à votre enfant plus de nourriture pour empêcher la glycémie de chuter trop bas. </p><h2>Que se passerait-il si une bulle d’air était injectée accidentellement?</h2><p>Les bulles d’air sous la peau ne sont pas nocives, mais si vous injectez de l’air plutôt que de l’insuline, votre enfant pourrait ne pas obtenir la dose complète. Il pourrait en résulter une glycémie élevée.</p>

Nous tenons à remercier nos commanditaires

AboutKidsHealth est fier de collaborer avec les commanditaires suivants, qui nous aident à accomplir notre mission, qui consiste à améliorer la santé et le mieux-être des enfants canadiens et étrangers, en leur donnant accès sur Internet à des renseignements sur les soins de santé.