AboutKidsHealth (FR) AKH-Article

 

 

Traitement du diabète et journées de maladieTTraitement du diabète et journées de maladieDiabetes and sick day managementFrenchEndocrinologyChild (0-12 years);Teen (13-18 years)PancreasEndocrine systemHealthy living and preventionAdult (19+)NA2016-10-17T04:00:00ZCatherine Pastor RN, MN, HonBSc;Vanita Pais RD, CDE;​​Sanjukta Basak MSc, MD CM, FRCPC;​​Ruth Slater Ph.D., C. Psych​000Flat ContentHealth A-Z<p>Si votre enfant est malade, il se peut que ses niveaux de glycémie s’en ressentent. Découvrez des façons de prendre en charge son diabète en cas de maladie.</p><p>Chez une personne atteinte du diabète, les maladies, même celles aussi courantes que le <a href="/article?contentid=12&language=French">rhume</a>, le mal de gorge ou la grippe), peuvent provoquer un déséquilibre dans la <a href="/Article?contentid=1723&language=French">glycémie (taux de sucre)</a>. Au début, ce taux augmente généralement avec la maladie. Cependant, parce que l’appétit a tendance à chuter lorsqu’on est malade, la glycémie peut aussi diminuer.<br></p><h2>À retenir</h2><ul><li>Votre enfant devrait continuer de prendre de l’insuline même s’il est malade et ne mange pas.</li><li>Suivez attentivement les niveaux de glycémie de votre enfant lorsqu’il est malade, car sa maladie peut les faire monter ou descendre.</li><li>Si votre enfant vomit au moins deux fois sur une période de 12 heures, demandez conseil à l’équipe de soins de santé du diabète.</li><li>Si vous avez peur que les médicaments contiennent trop de sucre, demandez à votre pharmacien de vous en proposer qui soient sans sucre.<br></li></ul>
Diabetes and sick day managementDDiabetes and sick day managementDiabetes and sick day managementEnglishEndocrinologyChild (0-12 years);Teen (13-18 years)PancreasEndocrine systemHealthy living and preventionAdult (19+)NA2016-10-17T04:00:00ZCatherine Pastor RN, MN, HonBSc;Vanita Pais RD, CDE;​​Sanjukta Basak MSc, MD CM, FRCPC;​​Ruth Slater Ph.D., C. Psych​000Flat ContentHealth A-Z<p>Being sick can impact your child's blood sugar levels. Find tips on how to manage diabetes on sick days.</p><p>In ​a person with diabetes, illnesses—even common ones such as a <a href="/Article?contentid=12&language=English">cold</a>, a sore throat, or the <a href="/Article?contentid=969&language=English">flu</a>—can trigger imbalance in <a href="/Article?contentid=1723&language=English">blood glucose (sugar) levels​</a>. At first, blood sugar levels usually go up with an illness. However, because appetites tend to fall with illness, the blood sugar levels may fall too.<br></p><h2>Key points</h2><ul><li>Your child should continue to take insulin even if they are sick and not eating.</li><li>Monitor blood sugar levels carefully while your child is sick as blood sugar levels may go up or down, depending on the illness.</li><li>If your child vomits twice or more within 12 hours, call your diabe​tes team​ for advice.</li><li>If you are worried about the sugar in medications, ask your pharmacist to suggest preparations that are sugar-free.<br></li></ul>

 

 

Traitement du diabète et journées de maladie1750.00000000000Traitement du diabète et journées de maladieDiabetes and sick day managementTFrenchEndocrinologyChild (0-12 years);Teen (13-18 years)PancreasEndocrine systemHealthy living and preventionAdult (19+)NA2016-10-17T04:00:00ZCatherine Pastor RN, MN, HonBSc;Vanita Pais RD, CDE;​​Sanjukta Basak MSc, MD CM, FRCPC;​​Ruth Slater Ph.D., C. Psych​000Flat ContentHealth A-Z<p>Si votre enfant est malade, il se peut que ses niveaux de glycémie s’en ressentent. Découvrez des façons de prendre en charge son diabète en cas de maladie.</p><p>Chez une personne atteinte du diabète, les maladies, même celles aussi courantes que le <a href="/article?contentid=12&language=French">rhume</a>, le mal de gorge ou la grippe), peuvent provoquer un déséquilibre dans la <a href="/Article?contentid=1723&language=French">glycémie (taux de sucre)</a>. Au début, ce taux augmente généralement avec la maladie. Cependant, parce que l’appétit a tendance à chuter lorsqu’on est malade, la glycémie peut aussi diminuer.<br></p><h2>À retenir</h2><ul><li>Votre enfant devrait continuer de prendre de l’insuline même s’il est malade et ne mange pas.</li><li>Suivez attentivement les niveaux de glycémie de votre enfant lorsqu’il est malade, car sa maladie peut les faire monter ou descendre.</li><li>Si votre enfant vomit au moins deux fois sur une période de 12 heures, demandez conseil à l’équipe de soins de santé du diabète.</li><li>Si vous avez peur que les médicaments contiennent trop de sucre, demandez à votre pharmacien de vous en proposer qui soient sans sucre.<br></li></ul><p>Si votre enfant n’est pas capable de consommer des aliments solides, assurez-vous qu’il prend des boissons qui contiennent des <a href="/Article?contentid=1741&language=French">glucides</a>. Cela l’aidera à :</p><ul><li>rester hydraté;</li><li>avoir assez d’énergie pour lutter contre l’infection;</li><li>maintenir sa glycémie à un niveau sécuritaire.</li></ul><p>Votre enfant doit continuer à prendre de l’insuline, même s’il est malade et ne mange pas; cependant, la dose peut devoir être <a href="/article?contentid=1738&language=French">ajustée</a>.<br></p><h2>Diabète et journées de maladie</h2><p>Les enfants diabétiques ne sont pas plus malades que leurs amis non diabétiques. Une personne dont le diabète est bien contrôlé et qui est en bonne santé présente une résistance normale à l’infection et guérit de façon normale de ses blessures. Même si votre enfant n'est pas plus susceptible d’être malade que ses amis et que sa maladie peut ne pas être plus difficile à traiter que la leur, il y a une différence : les enfants diabétiques doivent être conscients qu’une maladie peut bouleverser l’équilibre de leur glycémie. </p><p>Quand les enfants diabétiques sont malades, leur glycémie augmente souvent (mais pas toujours) et des <a href="/Article?contentid=1723&language=French">cétones</a> peuvent se déposer dans l’urine. C’est parce que la maladie est un stress pour l’organisme et que le stress crée une plus grande demande d’énergie. Cette énergie provient principalement du sucre. Par conséquent, plus d’insuline peut être nécessaire. Les personnes non diabétiques sécrètent automatiquement plus d’insuline en de telles occasions, mais les enfants atteints de diabète ne peuvent pas le faire. Par conséquent, lors d’une journée de maladie, la dose habituelle d’insuline peut ne pas être suffisante. </p><p>Ce ne sont pas toutes les maladies qui font grimper la glycémie. En fait, des maladies comme la diarrhée peuvent la diminuer. Par conséquent, lorsqu’un enfant atteint du diabète est malade, une surveillance étroite de la glycémie et des cétones urinaires vous aidera à déterminer l’effet de la maladie et le meilleur plan d’action à suivre. Si le taux de sucre est élevé et que des cétones sont présentes pendant la maladie, vous pourriez devoir <a href="/article?contentid=1738&language=French">augmenter la dose d’insuline</a>, même si l’appétit de l’enfant est faible, afin de prévenir l’<a href="/Article?contentid=1727&language=French">acidocétose diabétique</a>.</p><h2>Surveillance de la glycémie</h2><p>Lorsque votre enfant est malade, vous devez surveiller étroitement sa glycémie et vous assurer que le traitement du diabète reste optimal malgré les fluctuations de son alimentation et de son hydratation.</p><ul><li>Vérifiez la glycémie et le taux de cétones urinaires dès que la maladie apparaît. S’il ne s’agit que de légers reniflements, vous n’avez pas besoin de faire plus de contrôles, mais vous devriez le faire si des symptômes plus graves apparaissent. Continuez à vérifier la glycémie toutes les quatre heures, jour et nuit, jusqu’à ce que son état s’améliore et que la glycémie soit normale.</li><li>Continuez de donner l’insuline durant la maladie. Même si votre enfant ne mange pas bien, le stress physique de la maladie augmentera probablement sa glycémie et entraînera la formation de cétones. N’arrêtez jamais de donner l’insuline à votre enfant. Il peut en avoir moins besoin, mais ne l’arrêtez pas. Rappelez-vous que l’insuline empêche la formation de cétones et qu’elle est donc toujours indiquée. </li><li>Si votre enfant ne veut pas manger, donnez-lui de petites quantités fréquentes de liquides clairs contenant des glucides, comme des jus de fruits.</li><li>Les adolescents qui prennent normalement leur diabète en charge eux-mêmes auront probablement besoin d’aide ou de surveillance tout au long de leur maladie.</li><li>Assurez-vous de bien traiter la maladie; elle déséquilibre le contrôle du taux de sucre associé au diabète de votre enfant. L’<a href="/article?contentid=62&language=French">acétaminophène</a> ou l’<a href="/article?contentid=153&language=French">ibuprofène</a> en doses habituelles contre la fièvre ou la douleur sont sans danger, à moins d’avis contraire de votre médecin.</li></ul><h3>Appelez votre médecin ou votre infirmier chargé du suivi de diabète immédiatement si la maladie est accompagnée :</h3><ul><li>de vomissements ou d’une diminution de l’alimentation ou de l’hydratation;</li><li>de cétones urinaires en petites, moyennes ou grandes quantités et que vous ne savez pas exactement comment ajuster la dose d’insuline de votre enfant.</li></ul><p>Si votre enfant vomit deux fois ou plus dans les 12 heures, appelez votre équipe de soins de santé du diabète pour obtenir des conseils. Votre pourriez devoir amener votre enfant à la salle d’urgence la plus proche pour qu’il soit pris en charge, surtout s’il présente une glycémie supérieure à 14 mmol/L et qu’il a des cétones dans l’urine.</p><h2>Directives concernant les aliments et les boissons lors des journées de maladie</h2> <p>Lorsque votre enfant est malade, il peut être incapable de consommer les quantités habituelles d’aliments de son régime alimentaire. Il est donc important de remplacer la nourriture non consommée par des liquides contenant suffisamment de glucides afin d’équilibrer l’insuline administrée.</p><h3>Si l’apport en glucides de votre enfant est constant</h3><ul><li>Si possible, continuez à suivre le régime alimentaire. Votre enfant a toujours besoin de glucides pour éviter un « <a href="/Article?contentid=1723&language=French">faible taux de sucre sanguin</a> » (hypoglycémie).</li><li>Si votre enfant a de la difficulté à consommer des aliments solides, vous pouvez lui donner des liquides qui contiennent des glucides, comme des jus de fruits, des sucettes glacées, de la gélatine sucrée à saveur de fruits ou des boissons gazeuses. Ces liquides remplaceront la quantité de glucides que votre enfant doit normalement prendre au cours de la journée.</li><li>Si votre enfant ne peut pas tolérer de grandes quantités de liquide à la fois, donnez-lui souvent de petites quantités de glucides tout au long de la journée.</li></ul><p>Par exemple, si votre enfant prend 42 g de glucides au déjeuner et 15 g à la collation du matin, le total pour le matin est de 57 g de glucides. Lorsque votre enfant est malade, il peut prendre les 57 g en une seule fois ou 10 à 15 g par heure toute la matinée.</p><h3>Si l’apport en glucides de votre enfant fluctue</h3><p>Lorsque votre enfant est malade, il doit prendre 10 g de glucides toutes les heures. Voici quelques exemples d’aliments ou de boissons contenant 10 g de glucides :</p><ul><li>une demi-tasse de jus;</li><li>une tasse de soupe;</li><li>un tiers de cannette de boisson gazeuse ordinaire;</li><li>un quart de tasse de Jell-O.</li></ul><p>Si votre enfant vomit deux fois ou plus dans les 12 heures, appelez votre équipe des soins de santé du diabète ou amenez tout de suite votre enfant à l’hôpital. La poursuite des vomissements peut mener à l’ACD ou à une grave hypoglycémie.</p><h2>Médicaments lors des journées de maladie</h2><p>Certains parents se demandent quoi faire si leur enfant a une maladie mineure, comme une toux, qu’ils traiteraient normalement sans une visite chez le médecin.</p><p>Santé Canada ne recommande pas de donner des médicaments oraux pour la toux ou le rhume aux enfants de moins de 6 ans. Si votre enfant a plus de 6 ans et qu’un sirop contre la toux est généralement efficace, utilisez-le comme indiqué. La teneur en sucre de la dose prescrite est probablement minime. Si vous êtes préoccupé par la teneur en sucre des médicaments, demandez à votre pharmacien de vous proposer des préparations sans sucre.</p><p>Les enfants diabétiques prennent habituellement les mêmes médicaments que les autres enfants. Cependant, prenez note de ce qui suit :</p><ul><li>Si votre médecin prescrit un traitement d’antibiotiques, votre enfant doit terminer la prescription, même si sa glycémie commence à augmenter. Plusieurs parents pensent que les antibiotiques sont la cause de l’augmentation du taux de sucre. En fait, la maladie est la cause probable du stress sur le corps, ce qui mène à une augmentation de la glycémie.</li><li>Les médicaments oraux contenant des stéroïdes peuvent augmenter la glycémie. Un exemple est la <a href="/article?contentid=221&language=French">prednisone</a> qui est parfois prescrite pour les enfants atteints d’asthme. Ces médicaments peuvent augmenter les besoins en insuline. Soyez prêt à augmenter la dose d’insuline; votre équipe de soins de santé du diabète pourra vous aider à ce sujet.</li><li>Si votre enfant prend des comprimés oraux pour le diabète et les tolère bien, ces médicaments doivent être continués tout au long de la maladie.</li><li>Si votre enfant est déshydraté et qu’il ne peut pas boire suffisamment de liquides pour rester hydraté ou s’il a des vomissements et de la diarrhée, communiquez avec votre équipe de soins de santé du diabète, en particulier si votre enfant prend les médicaments suivants :</li><ul><li>des comprimés pour la pression artérielle;</li><li>des comprimés d’eau;</li><li>la metformine;</li><li> <a href="/article?contentid=1722&language=French">des comprimés pour le diabète​</a>;</li><li>des médicaments contre la douleur;</li><li>des anti-inflammatoires non stéroïdiens (que l’on trouve dans l’ibuprofène et les médicaments contre le rhume).</li></ul></ul><p>La prise de ces médicaments peut devoir être arrêtée ou la posologie adaptée. Ne faites pas de modification sans le soutien de votre fournisseur de soins de santé.</p><p>Si vous n’êtes pas sûr des médicaments que prend votre enfant, consultez votre équipe de soins de santé du diabète pour vous les confirmer.</p>

Nous tenons à remercier nos commanditaires

AboutKidsHealth est fier de collaborer avec les commanditaires suivants, qui nous aident à accomplir notre mission, qui consiste à améliorer la santé et le mieux-être des enfants canadiens et étrangers, en leur donnant accès sur Internet à des renseignements sur les soins de santé.