AboutKidsHealth (FR) AKH-Article

 

 

Éthique de l’interventionÉÉthique de l’interventionEthics of InterventionFrenchNeonatologyPrematureNANASupport, services and resourcesPrenatal Adult (19+)NA2009-10-31T04:00:00ZJonathan Hellmann, MBBCh, MHSc, FCP(SA), FRCPC12.000000000000040.0000000000000313.000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Renseignez-vous sur les cas où les bébés prématurés ne peuvent pas être sauvés malgré les interventions. Dans ces moments difficiles, on doit trouver un équilibre entre l’espoir et la raison.</p><p>Dans certains cas, les bébés prématurés ne peuvent être sauvés, malgré les interventions. Dans ces situations, les parents et le personnel de l’unité néonatale des soins intensifs doivent se battre afin de trouver un équilibre entre l’espoir et le réalisme.</p><h2>À retenir</h2> <ul><li>Dans certains cas, les bébés prématurés ne peuvent être sauvés, malgré les avancées médicales dans les technologies d’intervention. Dans ces situations, les parents et les professionnels en soins de santé devront trouver un équilibre entre l’espoir et la raison.</li></ul>
Ethics of InterventionEEthics of InterventionEthics of InterventionEnglishNeonatologyPrematureNANASupport, services and resourcesPrenatal Adult (19+)NA2009-10-31T04:00:00ZJonathan Hellmann, MBBCh, MHSc, FCP(SA), FRCPC12.000000000000040.0000000000000313.000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Read about instances in which premature babies cannot be saved despite intervention. In these difficult situations, hope and reason need to be balanced.</p><p>In some instances, a premature baby cannot be saved despite intervention. In these difficult situations, hope and reason need to be balanced to decide what is best for the baby.</p><h2>Key points</h2> <ul><li>In some instances, premature babies cannot be saved despite medical advances in technological interventions. In these situations, parents and health-care professionals will need to find a balance between hope and reason.</li></ul>

 

 

Éthique de l’intervention1784.00000000000Éthique de l’interventionEthics of InterventionÉFrenchNeonatologyPrematureNANASupport, services and resourcesPrenatal Adult (19+)NA2009-10-31T04:00:00ZJonathan Hellmann, MBBCh, MHSc, FCP(SA), FRCPC12.000000000000040.0000000000000313.000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Renseignez-vous sur les cas où les bébés prématurés ne peuvent pas être sauvés malgré les interventions. Dans ces moments difficiles, on doit trouver un équilibre entre l’espoir et la raison.</p><p>Dans certains cas, les bébés prématurés ne peuvent être sauvés, malgré les interventions. Dans ces situations, les parents et le personnel de l’unité néonatale des soins intensifs doivent se battre afin de trouver un équilibre entre l’espoir et le réalisme.</p><h2>À retenir</h2> <ul><li>Dans certains cas, les bébés prématurés ne peuvent être sauvés, malgré les avancées médicales dans les technologies d’intervention. Dans ces situations, les parents et les professionnels en soins de santé devront trouver un équilibre entre l’espoir et la raison.</li></ul><p>Comme les interventions technologiques se sont améliorées dans le cas de la prématurité, les options de traitement ont augmenté. Dans le passé, il y avait très peu à faire dans le cas d’un bébé prématuré, donc, beaucoup d’entre eux n’ont pas survécu. Dans les années 1940 et 1950, un bébé souffrant de troubles respiratoires graves ne réussissait pas bien. On ne pouvait pas faire grand-chose pour intervenir et améliorer la respiration. Aujourd’hui, il existe beaucoup plus de techniques pour améliorer la respiration, et les résultats se sont améliorés de façon spectaculaire. </p> <p>Puisque ces interventions technologiques sont largement responsables de l’amélioration du taux de survie, on est souvent tenté de toutes les essayer, peu importe la situation. Il est difficile pour les parents comme pour les médecins de regarder un bébé prématuré en détresse sans penser qu’ils doivent faire quelque chose. Cependant, certains bébés prématurés, surtout les grands prématurés, ne pourront pas être sauvés malgré des interventions dynamiques. D’autres peuvent survivre, mais avec des incapacités dévastatrices et la perspective d’une qualité de vie gravement réduite. Même lorsque les gens comprennent que les chances de l’enfant sont très faibles, la tentation de poursuivre les interventions technologiques peut être très forte. </p> <p>Dans ces situations, les parents et le personnel de l’unité néonatale des soins intensifs doivent se battre afin de trouver un équilibre entre l’espoir et le réalisme. Tous les parents veulent que leur bébé survive et devienne un enfant en santé. Réaliser qu’il a très peu de chances que cela se produise est difficile à accepter. Parfois, cela signifie d’accepter le fait que « rien faire » est une meilleure option que de poursuivre les interventions qui ont peu de chances d’avoir un effet positif et qui peuvent prolonger la souffrance du bébé et de la famille. Face à ces dilemmes, bien des parents et des médecins pensent qu’une certaine qualité de vie est plus importante que le fait de simplement maintenir la vie. Cela peut être particulièrement vrai lorsque cette vie peut seulement se poursuivre par des interventions et des malaises ou des souffrances constantes pour le bébé et la famille. </p> <p>Ces questions de vie ou de mort sont complexes et impliquent d’autres considérations sur le plan émotionnel et sur le plan de l’éthique. Les parents, ainsi que l’équipe soignante, peuvent avoir à prendre des décisions difficiles et à accepter que le fait de cesser les mesures dynamiques de survie et de procurer un confort et des soins de fin de la vie peuvent être la meilleure solution pour leur bébé prématuré. </p> <h4>Pour de plus amples renseignements:</h4> <ul> <li><a href="/Article?contentid=1833&language=French">Prise de décision </a></li> <li><a>Soins palliatifs</a></li></ul>

Nous tenons à remercier nos commanditaires

AboutKidsHealth est fier de collaborer avec les commanditaires suivants, qui nous aident à accomplir notre mission, qui consiste à améliorer la santé et le mieux-être des enfants canadiens et étrangers, en leur donnant accès sur Internet à des renseignements sur les soins de santé.