AboutKidsHealth (FR) AKH-Article

 

 

Diagnostic de l’entérocolite nécrosante néonatale (ENN) chez les bébés prématurésDDiagnostic de l’entérocolite nécrosante néonatale (ENN) chez les bébés prématurésDiagnosis of necrotizing enterocolitis (NEC) in premature babiesFrenchNeonatology;GastrointestinalPremature;Newborn (0-28 days);Baby (1-12 months)Small Intestine;Large Intestine/ColonDigestive systemNAPrenatal Adult (19+)NA2009-10-31T04:00:00ZChris Tomlinson, MBChB, BSc12.000000000000037.0000000000000656.000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Lisez au sujet de diagnostic de l’entérocolite nécrosante néonatale (ENN) chez les bébés prématurés. Les symptômes de l’ENN peuvent inclure les vomissements d’aliments et peut-être de la bile provenant de l’estomac.</p><p>L’entérocolite nécrosante néonatale est une maladie qui atteint le gros intestin et l’intestin grêle. Plusieurs tests diagnostic seront effectués si on suspecte une entérocolite nécrosante néonatale chez un bébé prématuré. Des tests additionnels seront effectués afin de diagnostiquer des complications.</p><h2>À retenir</h2> <ul><li>L’entérocolite nécrosante néonatale (ENN) est un trouble qui inflamme les tissus du côlon ou de l’intestin grêle, ce qui peut causer la mort d’une partie de l’intestin.</li> <li>L’entérocolite nécrosante néonatale apparaît généralement dans les trois à dix jours suivant la naissance, mais peut se manifester aussi tôt que dans les 24 premières heures ou aussi tardivement qu’à l’âge de trois mois.</li> <li>Les premiers symptômes de l’entérocolite nécrosante néonatale peuvent comprendre des régurgitations d’aliment et parfois de la bile provenant de l’estomac, un ventre distendu ou anormalement large, de la diarrhée et du sang dans les selles.</li> <li>Des radiographies abdominales sont utilisées pour déterminer l’étendue du problème et parfois la cause, alors qu’une échographie abdominale est utilisée afin d’examiner des problèmes graves et d’autres symptômes de l’entérocolite nécrosante néonatale. </li> <li>En plus de recourir à l’imagerie, des prises de sang seront effectuées chez le bébé afin de repérer des complications.</li></ul>
Diagnosis of necrotizing enterocolitis (NEC) in premature babiesDDiagnosis of necrotizing enterocolitis (NEC) in premature babiesDiagnosis of necrotizing enterocolitis (NEC) in premature babiesEnglishNeonatology;GastrointestinalPremature;Newborn (0-28 days);Baby (1-12 months)Small Intestine;Large Intestine/ColonDigestive systemNAPrenatal Adult (19+)NA2009-10-31T04:00:00ZChris Tomlinson, MBChB, BSc12.000000000000037.0000000000000656.000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Read about diagnosing necrotizing enterocolitis (NEC) in premature babies. Symptoms of NEC can include vomiting food and possibly bile from the stomach.</p><p>Necrotizing enterocolitis (NEC) is a condition affecting the large and small intestine. Several diagnostic tests will be done if NEC is suspected in a premature baby. Additional tests will also be given to look for complications.</p><h2>Key points</h2> <ul><li>Necrotizing enterocolitis (NEC) is a condition in which the tissues of the large or small intestine become inflamed and sometimes die. </li> <li>NEC usually occurs three to 10 days following birth but may occur within the first 24 hours or as late as three months of age.</li> <li>Initial symptoms of NEC include vomitting food and possibly stomach bile; distended or abnormally large belly; diarrhea; and blood in the stool.</li> <li>Abdominal X-rays are used to determine severity and sometimes cause, while abdominal ultrasounds are used to fully examine serious problems and other signs of NEC.</li> <li>In addition to imaging, a baby suspected of having NEC will be given blood tests to look for any complications.</li></ul>

 

 

Diagnostic de l’entérocolite nécrosante néonatale (ENN) chez les bébés prématurés1805.00000000000Diagnostic de l’entérocolite nécrosante néonatale (ENN) chez les bébés prématurésDiagnosis of necrotizing enterocolitis (NEC) in premature babiesDFrenchNeonatology;GastrointestinalPremature;Newborn (0-28 days);Baby (1-12 months)Small Intestine;Large Intestine/ColonDigestive systemNAPrenatal Adult (19+)NA2009-10-31T04:00:00ZChris Tomlinson, MBChB, BSc12.000000000000037.0000000000000656.000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Lisez au sujet de diagnostic de l’entérocolite nécrosante néonatale (ENN) chez les bébés prématurés. Les symptômes de l’ENN peuvent inclure les vomissements d’aliments et peut-être de la bile provenant de l’estomac.</p><p>L’entérocolite nécrosante néonatale est une maladie qui atteint le gros intestin et l’intestin grêle. Plusieurs tests diagnostic seront effectués si on suspecte une entérocolite nécrosante néonatale chez un bébé prématuré. Des tests additionnels seront effectués afin de diagnostiquer des complications.</p><h2>À retenir</h2> <ul><li>L’entérocolite nécrosante néonatale (ENN) est un trouble qui inflamme les tissus du côlon ou de l’intestin grêle, ce qui peut causer la mort d’une partie de l’intestin.</li> <li>L’entérocolite nécrosante néonatale apparaît généralement dans les trois à dix jours suivant la naissance, mais peut se manifester aussi tôt que dans les 24 premières heures ou aussi tardivement qu’à l’âge de trois mois.</li> <li>Les premiers symptômes de l’entérocolite nécrosante néonatale peuvent comprendre des régurgitations d’aliment et parfois de la bile provenant de l’estomac, un ventre distendu ou anormalement large, de la diarrhée et du sang dans les selles.</li> <li>Des radiographies abdominales sont utilisées pour déterminer l’étendue du problème et parfois la cause, alors qu’une échographie abdominale est utilisée afin d’examiner des problèmes graves et d’autres symptômes de l’entérocolite nécrosante néonatale. </li> <li>En plus de recourir à l’imagerie, des prises de sang seront effectuées chez le bébé afin de repérer des complications.</li></ul><figure> <img alt="Baby with distended belly in the NICU" src="https://assets.aboutkidshealth.ca/akhassets/baby-NICU-distended-bellyBR_EN.jpg" /> </figure> <p>L’entécolite nécrosante néonatale (ENN) est une condition qui atteint les tissus du colon ou de l’intestin grêle d’une inflammation, ce qui peut causer la mort d’une partie de l’intestin. La région affectée peut être petite ou grande, et peut affecter la doublure interne des intestins ou son épaisseur au complet. Tout comme la plupart des complications attribuables à l’immaturité, plus l’âge gestationnel du bébé est jeune, plus il est à risque.</p><p>En règle générale, l’ENN est souvent associée à une faible irrigation sanguine ou à une infection des intestins. La présence de lait dans les intestins est un facteur important de l’ENN, puisqu’elle se manifeste toujours chez des bébés qui ont commencé à recevoir une alimentation au lait plutôt que pour ceux qui reçoivent toujours une nutrition par intraveineuse. Les chercheurs médicaux sont d’accord qu’il y a plusieurs facteurs qui influencent l’ENN; cependant, ils ont une opinion divergente sur la cause de cette condition. De plus, puisqu’il n’y a pas de façon précise dont l’ENN peut se manifester, il est difficile de prédire quels bébés en souffriront, tout comme il est difficile d’établir le diagnostic initial. Aussi, certains de ses symptômes, tels que les vomissements ou la diarrhée, ressemblent aux signes reliés à d’autres troubles de l’alimentation attribuables à l’immaturité, qui sont souvent bien moins graves. Les premiers symptômes de l’ENN, comme l’apnée et la respiration accélérée, les fluctuations de la température, et les changements des taux de glycémie sanguine, n’aident en rien, puisqu’ils sont similaires à ceux de certains troubles respiratoires et cardiaques. </p><p>L’alimentation est presque toujours requise pour que l’ENN se développe. Les bébés recevant du lait maternisé sont souvent plus à risque que ceux qui sont allaités. De plus, les bébés souffrant de polyglobulie, une surabondance de globules rouges, peuvent aussi être plus à risque. </p><h2>Le diagnostic de l’ENN</h2><p>L’ENN apparaît généralement dans les trois à 10 jours suivant la naissance, mais peut se manifester aussi tôt que dans les premières 24 heures ou aussi tardivement qu’à l’âge de trois mois. Les premiers symptômes de l’ENN peuvent inclure des vomissements d’aliments et peut-être de la bile provenant de l’estomac, un ventre distendu ou anormalement large, de la diarrhée, et du sang dans les selles. Il peut y avoir peu ou pas de bruit intestinal, indiquant qu’il y a peu ou pas de choses qui transitent dans le système. Cela peut aussi se traduire par le fait que le bébé n’a pratiquement pas de selles. La majorité des bébés souffrant d’ENN ont l’air malade en général. </p><p>Des radiographies abdominales seront utilisées pour donner une image détaillée de l’ENN, révélant l’étendue du problème et, parfois bien que rarement, une cause. Les radiographies peuvent être fréquentes durant l’évaluation des cas soupçonnés d’ENN ainsi que des cas confirmés. Les médecins seront tout particulièrement à l’affût de distensions de l’abdomen, de kystes sur les parois des intestins, qui sont aussi appelés pneumatoses intestinales, de l’air libre dans la cavité abdominale qui est aussi appelée pneumopéritoine, et de l’air dans les vaisseaux sanguins du foie. Si l’ENN est grave, elle peut perforer la paroi intestinale entièrement, ce qui est connu sous le nom d’intestin perforé. Une échographie abdominale peut être utilisée pour examiner ces signes possibles de l’ENN et d’autres. Si ces techniques d’imagerie mènent à un diagnostic définitif et que le bébé devient plus malade, ou si une chirurgie est envisagée pour réparer un intestin perforé, le médecin peut décider d’effectuer une laparotomie diagnostique, par laquelle l’abdomen est ouvert, et l’intestin est examiné. Une laparotomie peut aussi être effectuée si l'on soupçonne fortement que l’intestin est sur le point de se déchirer. </p> <figure> <span class="asset-image-title">Rayons X d'un cas d'entérocolite nécrosante néonatale (ENN)</span> <img src="http://assets.aboutkidshealth.ca/akhassets/NEC_pneumatosis_XRAY_MEDIMG_PHO_FR.png" alt="" /> <figcaption class="asset-image-caption">En cas d'entérocolite nécrosante, on dénote des poches remplies d'air dans les parois des intestins. L'intestin semble ballonné et dilaté. L'abdomen aussi semble ballonné.</figcaption> </figure> <p>Étant donné que l’ENN peut affecter consédérablement la digestion, soit l’absorption de nutriments et l’excrétion des matières fécales, l’ENN peut avoir un impact majeur sur les réactions métaboliques. Par conséquent, en plus de recourir à l’imagerie, des formules sanguines seront pratiquées sur le bébé afin de voir s’il y a traces d’infection, de débalancements d’électrolytes, d’hypoglycémie et d’acidose métabolique, entre autres.</p><h4>Pour de plus amples renseignements:</h4><ul><li> <a href="/Article?contentid=1769&language=French">Entérocolite nécrosante néonatale (ENN)</a></li><li> <a href="/Article?contentid=1844&language=French">Traitement de l’entérocolite nécrosante néonatale (ENN)</a></li></ul>https://assets.aboutkidshealth.ca/akhassets/baby-NICU-distended-bellyBR_EN.jpg

Nous tenons à remercier nos commanditaires

AboutKidsHealth est fier de collaborer avec les commanditaires suivants, qui nous aident à accomplir notre mission, qui consiste à améliorer la santé et le mieux-être des enfants canadiens et étrangers, en leur donnant accès sur Internet à des renseignements sur les soins de santé.