Traitement dans l’unité néonatale des soins intensifsTTraitement dans l’unité néonatale des soins intensifsTreatment in the NICUFrenchNeonatologyPremature;Newborn (0-28 days);Baby (1-12 months)NANADrug treatment;Non-drug treatmentPrenatal Adult (19+)NA2009-10-31T04:00:00ZJonathan Hellmann, MBBCh, MHSc, FCP(SA), FRCPC12.000000000000043.0000000000000794.000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Lisez au sujet de l’unité néonatale des soins intensifs. Le but de l’unité néonatale des soins intensifs est de permettre au bébé prématuré de se développer comme il l’aurait fait dans l’utérus.</p><p>Il existe plusieurs types et degrés d’intervention auxquels peuvent être soumis les bébés prématurés. Plus un bébé est prématuré, plus il est probable qu’il nécessite une forme d’intervention en raison de sa condition.<br></p><h2>À retenir</h2> <ul><li>Tous les traitements comportent risques et avantages. Bien souvent, les avantages l’emportent sur les risques.</li> <li>Les médecins connaîtront souvent le traitement approprié à un trouble donné grâce à la recherche. Mais il existe toujours une incertitude.</li> <li>Il arrive parfois qu’un traitement ne fonctionne pas. Dans ce cas, les fournisseurs de soins de santé et les parents doivent décider des étapes subséquentes.</li></ul>
Treatment in the NICUTTreatment in the NICUTreatment in the NICUEnglishNeonatologyPremature;Newborn (0-28 days);Baby (1-12 months)NANADrug treatment;Non-drug treatmentPrenatal Adult (19+)NA2009-10-31T04:00:00ZJonathan Hellmann, MBBCh, MHSc, FCP(SA), FRCPC12.000000000000043.0000000000000794.000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Read about the Neonatal Intensive Care Unit (NICU). The goal of the NICU is to allow a premature baby to grow as they would have in the womb.</p><p>There are many types and degrees of intervention that premature babies may go through. The more premature a baby is, the more likely they will require some form of intervention due to their condition.</p><h2>Key points</h2> <ul><li>There are risks and benefits to all treatments, however the probable benefits often outweigh the risks.</li> <li>Doctors will often know the correct form of treatment for a certain condition because of research, however there is always a degree of uncertainty.</li> <li>In some cases, treatment may not work, at which point parents and health-care providers must make a decision about next steps.</li></ul>

 

 

Traitement dans l’unité néonatale des soins intensifs1834.00000000000Traitement dans l’unité néonatale des soins intensifsTreatment in the NICUTFrenchNeonatologyPremature;Newborn (0-28 days);Baby (1-12 months)NANADrug treatment;Non-drug treatmentPrenatal Adult (19+)NA2009-10-31T04:00:00ZJonathan Hellmann, MBBCh, MHSc, FCP(SA), FRCPC12.000000000000043.0000000000000794.000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Lisez au sujet de l’unité néonatale des soins intensifs. Le but de l’unité néonatale des soins intensifs est de permettre au bébé prématuré de se développer comme il l’aurait fait dans l’utérus.</p><p>Il existe plusieurs types et degrés d’intervention auxquels peuvent être soumis les bébés prématurés. Plus un bébé est prématuré, plus il est probable qu’il nécessite une forme d’intervention en raison de sa condition.<br></p><h2>À retenir</h2> <ul><li>Tous les traitements comportent risques et avantages. Bien souvent, les avantages l’emportent sur les risques.</li> <li>Les médecins connaîtront souvent le traitement approprié à un trouble donné grâce à la recherche. Mais il existe toujours une incertitude.</li> <li>Il arrive parfois qu’un traitement ne fonctionne pas. Dans ce cas, les fournisseurs de soins de santé et les parents doivent décider des étapes subséquentes.</li></ul><figure> <img alt="Prématuré dans une isolette" src="http://assets.aboutkidshealth.ca/akhassets/Preemie_in_isolette1_EN.jpg" /> </figure> <h2>Recréer l’environnement utérin</h2><p>Autant que possible, l’expérience et les traitements dans l’unité néonatale des soins intensifs sont effectués afin de donner le temps au bébé de se développer le plus naturellement possible à l’extérieur de l’utérus. Souvent, le séjour dans l’unité néonatale des soins intensifs est une précaution : une fois que le bébé est placé dans sont environnement artificiel, il est surveillé pendant qu’il rattrape le temps qu’il aurait mis à se développer dans l’utérus.</p><p>Simuler le plus fidèlement possible l’environnement utérin est une forme de traitement. Tout comme dans l’utérus, l’unité néonatale des soins intensifs est sombre, calme, et chaude, et le bébé est protégé des coups et des infections. Selon son degré de prématurité, le bébé peut avoir besoin d’autres soutiens, surtout pour les troubles de respiration et cardiovasculaires. Les bébés prématurés peuvent aussi avoir besoin d’un soutien pour leur chimie corporelle d’une certaine façon. Cela peut souvent vouloir dire d’assurer l’équilibre des fluides et électrolytes que le corps du bébé prématuré ne peut encore réguler, parce que les reins ou l’appareil gastro-intestinal sont immatures.</p><p>Toutes ces interventions peuvent se produire même si le bébé prématuré va bien. Souvent, la seule chose qui ne va pas chez les bébés prématurés, surtout ceux qui ne sont prématurés que de quelques semaines, c’est qu’ils sont au mauvais endroit et ont encore besoin de temps pour se développer et s’adapter au monde extérieur.</p><p>La combinaison de tous ces traitements peut être considérée comme un « ensemble de soins intensifs » où les avantages de chaque intervention individuelle peuvent ne pas être aussi apparents que dans le cas de l’ensemble. Autrement dit, la somme des traitements dans l’unité néonatale des soins intensifs est souvent plus grande que ses composantes individuelles.</p><h2>Traiter des conditions particulières</h2><p>Au-delà de créer un environnement qui encouragera le bébé à se développer normalement, les traitements s’occupent de problèmes et de conditions distincts. Habituellement, les traitements suivent le diagnostic. Cependant, si le médecin considère que le risque de l’attente d’un diagnostic est plus grand que celui de commencer un traitement, l’intervention peut être commencée immédiatement, même si le diagnostic n’a pas été confirmé. Par exemple, si on soupçonne une infection, le médecin n’attendra probablement pas les heures requises pour qu’un laboratoire confirme une infection, et les antibiotiques, soit le traitement habituel pour une infection, seront administrés immédiatement.</p><p>Ce concept de risque par rapport aux avantages s’applique à tous les traitements. Bien qu’habituellement minimes, tous les traitements comportent un degré de risque. Cependant, il est probable que l’avantage relié au traitement dépasse le risque de l’inaction.</p><h2>Statistiques de groupe et le bébé prématuré individuel</h2><p>Lorsqu’un bébé prématuré a une certaine condition, les médecins connaissent souvent le traitement approprié en raison de la recherche. Avec le temps, les observations se sont accumulées relativement à une certaine condition, un traitement particulier a tendance à fonctionner. Mais il y a une dose d’incertitude. Ce qui fonctionne généralement pour la majorité des patients, même dans le cas d’une majorité écrasante, peut ne pas fonctionner pour un cas individuel. Il peut être difficile de savoir si un bébé en particulier va bien répondre à un certain traitement et à dans quelle mesure. </p><h2>Lorsqu’un traitement ne fonctionne pas</h2><p>Le but du traitement est d’améliorer la condition du bébé. Si un bébé a une infection, le but du traitement, soit les antibiotiques, est de combattre l’infection.</p><p>Il arrive parfois, habituellement chez les plus grands prématurés, qu’un traitement ne fonctionne pas et que l’espoir de réussite en utilisant d’autres traitements ne soit pas bon. Dans de tels cas, ce qui est triste pour toutes les personnes concernées, la tentation peut être de continuer le traitement de toute façon. Ces tentations sont habituellement motivées par empathie pour les parents. Dans ces situations, les parents peuvent ressentir le besoin de « faire quelque chose » même si faire quelque chose n’améliore pas la condition du bébé et peut accroître le risque et l’inconfort du bébé.</p><p>On doit se rappeler que le traitement n’est pas un but en soi. C’est plutôt une méthode pour tenter d’atteindre le but : améliorer la condition du bébé prématuré. Le désir de continuer à traiter un bébé prématuré, malgré la quasi-certitude que le traitement échouera est naturel, dans les circonstances. Les parents veulent savoir qu’ils ont tout fait en leur pouvoir. Ils ressentent souvent qu’ils ne pourraient pas vivre avec la culpabilité s’ils n’essayaient pas tout. Les décisions de traiter doivent être faites dans le meilleur intérêt du bébé prématuré et, dans certains cas rares, la décision de ne pas continuer un traitement peut être en réalité dans le meilleur intérêt du bébé.</p>https://assets.aboutkidshealth.ca/akhassets/Preemie_in_isolette1_EN.jpg

Nous tenons à remercier nos commanditaires

AboutKidsHealth est fier de collaborer avec les commanditaires suivants, qui nous aident à accomplir notre mission, qui consiste à améliorer la santé et le mieux-être des enfants canadiens et étrangers, en leur donnant accès sur Internet à des renseignements sur les soins de santé.