Traitement de la persistance du canal artériel (PCA) chez les bébés prématurésTTraitement de la persistance du canal artériel (PCA) chez les bébés prématurésTreatment of patent ductus arteriosus (PDA) in premature babiesFrenchNeonatology;CardiologyPremature;Newborn (0-28 days);Baby (1-12 months)HeartCardiovascular systemDrug treatment;Non-drug treatmentPrenatal Adult (19+)NA2009-10-31T04:00:00ZPatrick McNamara, MB, BCh, BAO, FRCPCAndrew James, MBChB, FRACP, FRCPC12.000000000000032.00000000000001069.00000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Renseignez-vous sur le traitement de la persistance du canal artériel (PCA) chez les bébés prématurés. La PCA ferme les vaisseaux sanguins qui régulent le débit sanguin.</p><p>Dans l’utérus, le fœtus reçoit de l’oxygène de la mère. Comme il n’est pas nécessaire que le sang passe par les poumons du fœtus, le sang est dévié des poumons à l’aide d’une artère appelée canal artériel. </p> <p>Une fois que le bébé est né, son premier souffle amène des changements qui ont aussi des conséquences sur la fonction du cœur. Soudainement emplis d’air, les poumons se dilatent, les vaisseaux sanguins à l’intérieur des poumons se détendent et le débit sanguin augmente, permettant ainsi un meilleur échange gazeux. L’augmentation soudaine du niveau d’oxygène dans le sang contribue à la fermeture du canal artériel. De plus, comme le placenta ne fait plus partie de la circulation, la concentration des substances appelées prostaglandines dans le sang est réduite; elle favorise également la fermeture du canal artériel. Dans des circonstances normales, le canal artériel se ferme complètement et est remplacé par un tissu cicatriciel en quelques semaines, et ne se rouvrira jamais. </p> <p>Chez certains bébés prématurés, ce processus de fermeture ne se fait pas du tout ou pas suffisamment, laissant une petite ouverture, ce qui a des conséquences sur le débit sanguin normal. C’est ce qu’on appelle la persistance du canal artériel (PCA). Dans ce contexte, « persistance » signifie « demeure ouvert ». </p><h2>À retenir</h2> <ul><li>Un bébé atteint de persistance du canal artériel peut avoir une hypertrophie cardiaque, une augmentation du niveau de dioxyde de carbone, une augmentation de la pression artérielle dans les poumons et une faiblesse du ventricule gauche du cœur.</li> <li>Il existe trois façons de fermer la persistance du canal artériel, selon la taille de l’ouverture et son effet sur le reste de l’organisme du bébé.</li> <li>Les trois traitements sont le soulagement et la fermeture spontanée, la pharmacothérapie et l’intervention chirurgicale.</li></ul>
Treatment of patent ductus arteriosus (PDA) in premature babiesTTreatment of patent ductus arteriosus (PDA) in premature babiesTreatment of patent ductus arteriosus (PDA) in premature babiesEnglishNeonatology;CardiologyPremature;Newborn (0-28 days);Baby (1-12 months)HeartCardiovascular systemDrug treatment;Non-drug treatmentPrenatal Adult (19+)NA2009-10-31T04:00:00ZPatrick McNamara, MB, BCh, BAO, FRCPCAndrew James, MBChB, FRACP, FRCPC12.000000000000032.00000000000001069.00000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Learn about the treatment of a patent ductus arteriosus (PDA) in premature babies. The PDA closes the blood vessel, regulating blood flow.</p><p>In some premature babies, the ductus arteriosis may not close completely or sufficiently, leaving a small opening. Treatment for a patent ductus arteriosis (PDA), depends on the size of the opening and the effect the opening is having on the body.</p><h2>Key points</h2> <ul><li>A baby who has PDA may have an enlarged heart, increase in carbon dioxide levels, and increased blood pressure in the lungs and weakened left heart ventricle.</li> <li>There are three ways in which doctors can close a PDA, depending on the size of the opening, and the effect it is having on the baby's body.</li> <li>The three treatments are management and spontaneous closure, drug therapy, and surgery.</li></ul>

 

 

Traitement de la persistance du canal artériel (PCA) chez les bébés prématurés1839.00000000000Traitement de la persistance du canal artériel (PCA) chez les bébés prématurésTreatment of patent ductus arteriosus (PDA) in premature babiesTFrenchNeonatology;CardiologyPremature;Newborn (0-28 days);Baby (1-12 months)HeartCardiovascular systemDrug treatment;Non-drug treatmentPrenatal Adult (19+)NA2009-10-31T04:00:00ZPatrick McNamara, MB, BCh, BAO, FRCPCAndrew James, MBChB, FRACP, FRCPC12.000000000000032.00000000000001069.00000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Renseignez-vous sur le traitement de la persistance du canal artériel (PCA) chez les bébés prématurés. La PCA ferme les vaisseaux sanguins qui régulent le débit sanguin.</p><p>Dans l’utérus, le fœtus reçoit de l’oxygène de la mère. Comme il n’est pas nécessaire que le sang passe par les poumons du fœtus, le sang est dévié des poumons à l’aide d’une artère appelée canal artériel. </p> <p>Une fois que le bébé est né, son premier souffle amène des changements qui ont aussi des conséquences sur la fonction du cœur. Soudainement emplis d’air, les poumons se dilatent, les vaisseaux sanguins à l’intérieur des poumons se détendent et le débit sanguin augmente, permettant ainsi un meilleur échange gazeux. L’augmentation soudaine du niveau d’oxygène dans le sang contribue à la fermeture du canal artériel. De plus, comme le placenta ne fait plus partie de la circulation, la concentration des substances appelées prostaglandines dans le sang est réduite; elle favorise également la fermeture du canal artériel. Dans des circonstances normales, le canal artériel se ferme complètement et est remplacé par un tissu cicatriciel en quelques semaines, et ne se rouvrira jamais. </p> <p>Chez certains bébés prématurés, ce processus de fermeture ne se fait pas du tout ou pas suffisamment, laissant une petite ouverture, ce qui a des conséquences sur le débit sanguin normal. C’est ce qu’on appelle la persistance du canal artériel (PCA). Dans ce contexte, « persistance » signifie « demeure ouvert ». </p><h2>À retenir</h2> <ul><li>Un bébé atteint de persistance du canal artériel peut avoir une hypertrophie cardiaque, une augmentation du niveau de dioxyde de carbone, une augmentation de la pression artérielle dans les poumons et une faiblesse du ventricule gauche du cœur.</li> <li>Il existe trois façons de fermer la persistance du canal artériel, selon la taille de l’ouverture et son effet sur le reste de l’organisme du bébé.</li> <li>Les trois traitements sont le soulagement et la fermeture spontanée, la pharmacothérapie et l’intervention chirurgicale.</li></ul><h2>Gravité et complications associées à la PCA</h2><p>Puisque la PCA dévie le sang des poumons et le ramène au cœur, il y a du sang qui n’est pas oxygéné, ce qui crée une carence en transport d’oxygène pour le reste de l’organisme et donc une augmentation du niveau de dioxyde de carbone. De plus, la quantité de sang qui fournit les autres organes vitaux peut aussi être réduite. Il est possible que le cœur grossisse afin d'augmenter le débit sanguin. Une PCA grave peut faire augmenter la pression artérielle dans les poumons et causer une faiblesse dans le ventricule gauche du cœur. En revanche, cela peut provoquer un œdème pulmonaire, qui consiste en l’accumulation de liquide dans les poumons, ce qui rend la respiration très difficile. </p><h2>Fermer la PCA</h2><p>Le traitement de la PCA a pour but de fermer le vaisseau sanguin, ce qui permet l’approvisionnement en sang normal dans l’organisme. Les médecins privilégient trois façons de fermer la PCA. On choisira la méthode selon la taille de l’ouverture et son effet sur le reste de l’organisme. Si l’ouverture est petite et que les conséquences du débit sanguin anormal sont minimes, il peut suffire de soulager les symptômes et d’attendre; l’ouverture peut se fermer toute seule. Si l’ouverture est grande et que le débit sanguin anormal crée des troubles plus importants, il est possible qu’on utilise des méthodes plus invasives, comme les médicaments ou la chirurgie. </p><h3>Soulagement de la PCA et fermeture spontanée</h3><p>Si la PCA est petite et ne nuit pas énormément au débit sanguin, il peut se révéler stratégique d’attendre la fermeture spontanée. La grande majorité des bébés nés avec une PCA entre dans cette catégorie asymptomatique. Dans des circonstances normales, la PCA se fermera en quelques jours. Il est possible que le bébé ait besoin de plus de temps pour que la PCA se ferme toute seule. La fermeture spontanée, comme on l’appelle, est courante, surtout chez les bébés qui sont seulement légèrement prématurés. </p><p>Le personnel de l’unité néonatale des soins intensifs (UNSI) surveillera attentivement les liquides afin de prévenir un débit sanguin excessif dans les poumons tout en assurant un débit sanguin suffisant aux organes vitaux. Une quantité de liquide excessive peut se traduire en un débit sanguin trop important, décourageant ainsi la PCA de se fermer. </p><h3>Pharmacothérapie de la PCA</h3><p>Si la PCA ne se ferme pas toute seule ou est assez grande pour causer des troubles de la circulation, on peut avoir recours à la pharmacothérapie pour encourager une PCA persistante à se fermer. Dans l’utérus, le canal artériel est destiné à rester ouvert. Le placenta est une source riche de la substance appelée prostaglandine E<sub>2</sub>, qui est essentielle pour empêcher la fermeture de l’artère. Si la PCA reste ouverte après la naissance, il est possible que l’on prescrive de l’indométacine. L’indométacine empêche l’action de la prostaglandine E<sub>2</sub>. L’administration de ce médicament est souvent suffisante pour fermer la PCA. L’indométacine est surtout efficace lorsqu’elle est prise dans un délai de 10 à 14 jours après la naissance. </p><p>L’indométacine peut provoquer des effets secondaires, y compris un saignement, une infection et d’autres complications à plus long terme. Une administration trop rapide de l’indométacine peut provoquer un ralentissement du débit sanguin dans les reins et l’intestin. On évitera ces complications en administrant le médicament lentement. L’indométacine peut parfois rendre les plaquettes du sang moins adhérentes, ce qui augmente le risque de saignement. Habituellement, ce n’est pas un problème chez les bébés prématurés ayant une numération plaquettaire normale; cependant, si le bébé a une faible numération plaquettaire, il est impossible d’administrer l’indométacine. </p><p>Certaines preuves montrent que l’administration de l’ibuprofène par voie intraveineuse peut également procurer le même effet que l’indométacine, avec la même efficacité, mais moins d’effets secondaires. Ce traitement est toujours à l’étude et n’est pas encore disponible au public en Amérique du Nord. </p><h3>Chirurgie de la PCA</h3><p>Si la pharmacothérapie échoue ou qu’elle n’est pas une option compte tenu d’autres complications dont souffre le bébé prématuré, il est possible d’effectuer une chirurgie. On considère que la ligature chirurgicale, comme on l’appelle, est une intervention qui comporte peu de risques et qui connaît un taux de réussite impressionnant, même chez les bébés très prématurés. </p><p>Il est possible de pratiquer l'opération de façon conventionnelle à l’aide de la chirurgie à cœur ouvert, ou à l’aide d’un petit tube appelé cathéter. La méthode utilisée pour fermer le canal artériel varie selon la taille de l’ouverture. Il suffit parfois de coudre le trou, alors que d’autres fois il est nécessaire de coudre un petit morceau par-dessus l’ouverture à l’intérieur du cœur. </p><p>Quoique le taux de réussite de la chirurgie soit très bon, les risques augmentent lorsqu’il y a d’autres difformités à l’intérieur du cœur. Parfois, le bébé devient instable dans les 24 à 48 heures suivant l’intervention chirurgicale. Particulièrement, il est possible que certains bébés nécessitent le support d’un ventilateur de manière accrue ou d’un traitement pour l’insuffisance cardiaque ou l’hypotension artérielle. Ces effets sont probablement causés par l’immaturité du muscle cardiaque et, dans la majorité des cas, ne dureront pas. Le saignement, la lésion d’un nerf ou d’un vaisseau sanguin et l’infection sont d’autres complications associées à la chirurgie, bien qu’elles soient rares. </p><p>Pour de plus amples renseignements :<br></p><ul><li> <a href="/Article?contentid=1617&language=French">Persistance du canal artériel (PCA)</a></li><li> <a href="/Article?contentid=1802&language=French">Diagnostic de persistance du canal artériel (PCA)</a></li></ul>

Nous tenons à remercier nos commanditaires

AboutKidsHealth est fier de collaborer avec les commanditaires suivants, qui nous aident à accomplir notre mission, qui consiste à améliorer la santé et le mieux-être des enfants canadiens et étrangers, en leur donnant accès sur Internet à des renseignements sur les soins de santé.