Alimentation et nutrition des bébés prématurésAAlimentation et nutrition des bébés prématurésFeeding and nutrition for premature babiesFrenchNeonatology;Gastrointestinal;NutritionPremature;Newborn (0-28 days);Baby (1-12 months)Esophagus;Stomach;Small Intestine;Large Intestine/ColonDigestive systemDrug treatment;Non-drug treatmentPrenatal Adult (19+)NA2009-10-31T04:00:00ZChris Tomlinson, MBChB, BSc10.000000000000056.0000000000000439.000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Renseignez-vous au sujet de ce que le bébé prématuré a besoin de manger et de la façon de lui fournir une nutrition appropriée, et des traitements associés aux troubles d’alimentation et de nutrition auxquels il peut être confronté.</p><p>Le bébé prématuré grandit grâce à l’alimentation. Cela est important parce que, en règle générale, plus le bébé est gros, plus il sera en santé. Un bébé prématuré qui grandit est habituellement un bébé qui se développe, qui prend des forces et qui est de plus en plus en santé, jour après jour. Cette section traitera des différentes façons d’alimenter les bébés prématurés, qui sont conçues de façon à maximiser leur croissance et leur santé. Elle traitera aussi des complications qui peuvent interagir avec les différentes méthodes d’alimentation et la croissance.</p><h2>À retenir</h2> <ul><li>En règle générale, la taille des bébés prématurés devrait augmenter de 1 cm par semaine, la circonférence de leur tête de 0,7 cm par semaine et leur poids d’environ 15 g par jour.</li> <li>La majorité des bébés prématurés seront nourris par une sonde naso-gastrique.</li> <li>Un bébé sera nourri de façon intraveineuse (alimentation parentérale) si son appareil digestif est trop immature pour absorber les aliments.</li></ul>
Feeding and nutrition for premature babiesFFeeding and nutrition for premature babiesFeeding and nutrition for premature babiesEnglishNeonatology;Gastrointestinal;NutritionPremature;Newborn (0-28 days);Baby (1-12 months)Esophagus;Stomach;Small Intestine;Large Intestine/ColonDigestive systemDrug treatment;Non-drug treatmentPrenatal Adult (19+)NA2009-10-31T04:00:00ZChris Tomlinson, MBChB, BSc10.000000000000056.0000000000000439.000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Learn about what a premature baby needs to eat and how they can get proper nutrition, and treatments for feeding and nutrition problems they may face.</p><p>Feeding is the way in which a premature baby increases their size. This is important because in general the larger a baby is, the healthier they will be. A growing premature baby is usually a baby who is thriving and getting stronger and healthier day by day. This section will address the different methods of feeding premature babies, which are devised to maximize their growth and health. This section will also address the complications that can interfere with the various feeding methods and growth.</p><h2>Key points</h2> <ul><li>In general, premature babies should increase their length by 1 cm per week; should increase their head circumference by 0.7 cm per week; and should gain about 15 g per day in overall weight.</li> <li>Most premature babies will be given a nasogastric (NG) tube through which nutrition and feeds will be given.</li> <li>If a baby's GI tract is too immature to absorb nutrition, they will be fed intravenously (parenteral feeding).</li></ul>

 

 

Alimentation et nutrition des bébés prématurés1842.00000000000Alimentation et nutrition des bébés prématurésFeeding and nutrition for premature babiesAFrenchNeonatology;Gastrointestinal;NutritionPremature;Newborn (0-28 days);Baby (1-12 months)Esophagus;Stomach;Small Intestine;Large Intestine/ColonDigestive systemDrug treatment;Non-drug treatmentPrenatal Adult (19+)NA2009-10-31T04:00:00ZChris Tomlinson, MBChB, BSc10.000000000000056.0000000000000439.000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Renseignez-vous au sujet de ce que le bébé prématuré a besoin de manger et de la façon de lui fournir une nutrition appropriée, et des traitements associés aux troubles d’alimentation et de nutrition auxquels il peut être confronté.</p><p>Le bébé prématuré grandit grâce à l’alimentation. Cela est important parce que, en règle générale, plus le bébé est gros, plus il sera en santé. Un bébé prématuré qui grandit est habituellement un bébé qui se développe, qui prend des forces et qui est de plus en plus en santé, jour après jour. Cette section traitera des différentes façons d’alimenter les bébés prématurés, qui sont conçues de façon à maximiser leur croissance et leur santé. Elle traitera aussi des complications qui peuvent interagir avec les différentes méthodes d’alimentation et la croissance.</p><h2>À retenir</h2> <ul><li>En règle générale, la taille des bébés prématurés devrait augmenter de 1 cm par semaine, la circonférence de leur tête de 0,7 cm par semaine et leur poids d’environ 15 g par jour.</li> <li>La majorité des bébés prématurés seront nourris par une sonde naso-gastrique.</li> <li>Un bébé sera nourri de façon intraveineuse (alimentation parentérale) si son appareil digestif est trop immature pour absorber les aliments.</li></ul><p>Le but en alimentant un bébé prématuré est d’estimer la croissance et le gain de poids que le bébé aurait connus dans l’utérus, au troisième trimestre de la grossesse. La taille de la tête devrait également augmenter avec la taille du bébé; la taille du cerveau a une croissance similaire. En règle générale, la taille des bébés prématurés devrait augmenter de 1 cm par semaine, la circonférence de leur tête de 0,7 cm par semaine et leur poids d’environ 15 g par jour. On mesure et on pèse les bébés prématurés afin d’évaluer leur croissance et donc la qualité de leur absorption de la nutrition. </p><p>Contrairement à d’autres interventions de l’unité néonatale des soins intensifs (UNSI), l’alimentation est souvent une action à laquelle les parents peuvent prendre part. Peu importe la méthode utilisée pour nourrir le bébé, il existe probablement une façon d’impliquer les parents, la mère lorsqu’il s’agit d’allaitement maternel. Bien des UNSI encourageront les parents dans ce sens puisque cela favorise le lien entre les parents et le bébé, et donc, la santé du bébé.</p><p>Il existe plusieurs façons de nourrir un bébé prématuré, ainsi que certains types d’aliments. Le type d’aliments et la méthode utilisée pour les faire absorber dépendront des circonstances du bébé et, dans certains cas, de la mère du bébé. </p><h2>Gavage</h2> <p>Puisque les bébés qui ont un âge gestationnel de moins de 34 semaines n’ont habituellement pas la capacité de coordonner l’action de téter et d’avaler, ils doivent être nourris par un autre moyen que le sein. On installe presque toujours une sonde nasogastrique aux bébés prématurés immédiatement après la naissance. Il s’agit d’un tube mince qui va du né du bébé jusqu’à son estomac. Selon la condition du bébé, il est possible que l’alimentation ne commence qu’après 24 heures et celle-ci commencera toujours lentement et avec de petites quantités de lait maternel qui augmenteront avec le temps. Si la mère du bébé extrait déjà du lait, il est possible de le verser dans la sonde d’alimentation entérale. Sinon, on donnera une préparation pour nourrissons de la même manière. Aussitôt que le bébé a développé la coordination nécessaire pour se nourrir au sein, on l’encouragera à le faire.</p><h2>Alimentation par voie intraveineuse</h2><p>On nourrit par voie intraveineuse les bébés chez qui l’appareil gastro-intestinal (GI) est trop immature pour absorber la nutrition de façon appropriée ou qui ont une complication qui fait en sorte que l’alimentation à l’aide de l’appareil GI est impossible. C’est ce qu’on appelle l’alimentation parentérale. On nourrit ces bébés d’une substance nutritive appelée alimentation parentérale totale ou APT. Cette méthode d’alimentation contourne complètement l’appareil GI, ce qui donne du temps à l’appareil digestif du bébé pour se développer ou guérir. La durée pendant laquelle le bébé reçoit l’APT dépend du moment où son appareil GI peu tolérer l’alimentation par l’appareil GI. </p><p>L’APT est faite d’une solution glucosée et acide aminée composée d’électrolytes, de minéraux, de vitamines et de matières grasses. Elle fournit ce dont le bébé a besoin pour grandir et devenir en santé pendant que l’allaitement, l’allaitement artificiel ou le gavage sont impossibles. Aussitôt que le bébé peut être nourri par son appareil GI, on fera en sorte que ce soit le cas. Même lorsque le bébé est nourri par voie intraveineuse, il est possible de lui donner de petites quantités de préparation pour nourrissons ou de lait par intervalles à l’aide d’une sonde d’alimentation entérale afin d’encourager son appareil GI à fonctionner, essentiellement pour préparer l’appareil digestif du bébé pour l’avenir. </p><h3>Appareil gastro-intestinal immature</h3><p>Si l’appareil gastro-intestinal (GI) d’un bébé est immature, on devra le nourrir d’une substance nutritive appelée alimentation parentérale totale (APT) par voie intraveineuse. Cette méthode d’alimentation envoie la nutrition directement dans la circulation sanguine, en contournant l’appareil GI. L’alimentation parentérale fournit une quantité de nutrition similaire à celle que le bébé aurait reçue dans l’utérus et donne le temps à l’appareil GI de se développer. </p><p>Même si l’APT est destinée à fournir une quantité de nutrition similaire à celle que le bébé aurait reçue dans l’utérus et contient ce dont le bébé a besoin pour se grandir, son utilisation prolongée peut entraîner des complications. D’abord, chaque fois que l’on crée une ouverture artificielle dans le corps du bébé, dans ce cas-ci une ligne intraveineuse au travers de la peau, on augmente la possibilité d’infection. Les bébés nourris de cette façon seront surveillés pour les infections et on leur administrera des antibiotiques si on soupçonne ou détecte une infection. </p><p>Puis, selon la condition du bébé en ce qui concerne les complications qui ne sont pas directement associées à la digestion, il est possible que l’on doive ajuster certaines composantes de l’APT. Par exemple, certains bébés prématurés risquent de souffrir d’hyperglycémie, qui est un taux de glycémie élevé. </p><p>De plus, la fonction du foie du bébé prématuré risque de ne pas être optimale et il est possible qu’il ait des taux élevés d’une substance appelée triglycéride. Si c’est le cas, cela signifie que l’organisme du bébé n’arrive pas à décomposer les matières grasses de façon appropriée. </p><p>En outre, une utilisation prolongée de l’APT rend les bébés à risque de la cholestase, une condition qui touche la circulation de la bile du foie. La cholestase peut se transformer en ictère. </p><p>Tous les bébés nourris par APT seront surveillés et subiront des épreuves métaboliques fréquentes dans le but de détecter ces conditions et d’autres complications métaboliques. Il peut être nécessaire de faire des ajustements à la composition de l’APT. De plus, il est possible que l’on donne de petites quantités de nourriture à l’aide d’une alimentation entérale afin de stimuler une fonction métabolique adéquate. </p><h3>Intolérance à l’alimentation</h3><p>Il est possible que les bébés prématurés qui utilisent leur appareil GI pour absorber la nutrition souffrent de plusieurs complications qui amènent une intolérance à l’alimentation. On parle d’intolérance à l’alimentation lorsque le bébé a de la difficulté à garder le lait ou la préparation pour nourrissons ou à digérer la nutrition. Souvent, on constate d’abord les troubles digestifs lorsque le bébé a fréquemment la diarrhée. </p><p>L’intolérance à l’alimentation peut avoir plusieurs causes. Lorsque l’on commence à nourrir les bébés à l’aide d’une sonde, on les nourrit lentement en leur donnant d’abord de très petites quantités. Comme on augmente lentement ces quantités, il est possible que le bébé soit nourri trop rapidement ou plus qu’il ne soit capable d’en prendre à un moment donné. </p>

Nous tenons à remercier nos commanditaires

AboutKidsHealth est fier de collaborer avec les commanditaires suivants, qui nous aident à accomplir notre mission, qui consiste à améliorer la santé et le mieux-être des enfants canadiens et étrangers, en leur donnant accès sur Internet à des renseignements sur les soins de santé.