Soins continus: alimentation et nutritionSSoins continus: alimentation et nutritionOngoing care: feeding and nutritionFrenchGastrointestinal;NutritionPremature;Newborn (0-28 days);Baby (1-12 months)Esophagus;Stomach;Small Intestine;Large Intestine/ColonDigestive systemHealthy living and preventionPrenatal Adult (19+)NA2009-10-31T04:00:00ZChris Tomlinson, MBChB, BSc11.000000000000050.0000000000000711.000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Lisez au sujet des soins continus relatifs à l’alimentation et la nutrition pour un bébé prématuré. Renseignez-vous au sujet de ce qui est normal, et de ce qui peut être problématique.</p><p>Il peut être difficile de savoir si un bébé démontre un comportement alimentaire normal et s’il ingère suffisamment de nutriments. Le personnel de la clinique de suivi peut aider les parents à gérer tout problème d’alimentation et de nutrition potentiel.</p><h2>À retenir</h2> <ul><li>Bien que la croissance du bébé soit prévisible dans une certaine mesure, la majorité des bébés auront des périodes où ils mangeront plus, d’autres où ils mangeront moins. Deviner si le bébé prématuré a un comportement alimentaire normal est une tâche ardue pour les parents.</li> <li>Dans les deux premières semaines, vous saurez si votre bébé ingère suffisamment de lait s’il fait trois à quatre bonnes selles et s’il mouille six couches ou plus par jour.</li> <li>Les bébés prématurés pourraient avoir besoin de suppléments alimentaires en plus du lait maternel ou du lait maternisé que les bébés à terme, comme du fer et des vitamines.</li> <li>Si votre bébé a souffert d’anémie à l’unité néonatale des soins intensifs (UNSI), vous surveillez les symptômes de résurgence à son retour à la maison.</li></ul>
Ongoing care: feeding and nutritionOOngoing care: feeding and nutritionOngoing care: feeding and nutritionEnglishGastrointestinal;NutritionPremature;Newborn (0-28 days);Baby (1-12 months)Esophagus;Stomach;Small Intestine;Large Intestine/ColonDigestive systemHealthy living and preventionPrenatal Adult (19+)NA2009-10-31T04:00:00ZChris Tomlinson, MBChB, BSc11.000000000000050.0000000000000711.000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Read about ongoing care for a premature baby in terms of feeding and nutrition. Learn about what is normal, and what may be a concern.</p><p>It can be difficult to tell when a baby is showing normal feeding behaviour and whether they're getting enough nutrition. Staff at the follow-up clinic can help parents deal with any potential feeding and nutrition issues.</p><h2>Key points</h2> <ul><li>Although baby growth is predictable within a certain range, most babies will go through periods when they eat more and periods when they eat less, making it difficult for some parents to know if this is normal feeding behaviour.</li> <li>In general, you will know that your baby is getting enough milk in the first two weeks if they pass three to four substantial bowel movements and wets six or more diapers per day.</li> <li>Premature babies may require more nutritional supplements to either breast milk or formula than do full-term babies, such as iron and vitamins.</li> <li>If your baby suffered from anaemia in the NICU, watch for signs of recurrence once they are home.</li></ul>

 

 

Soins continus: alimentation et nutrition1864.00000000000Soins continus: alimentation et nutritionOngoing care: feeding and nutritionSFrenchGastrointestinal;NutritionPremature;Newborn (0-28 days);Baby (1-12 months)Esophagus;Stomach;Small Intestine;Large Intestine/ColonDigestive systemHealthy living and preventionPrenatal Adult (19+)NA2009-10-31T04:00:00ZChris Tomlinson, MBChB, BSc11.000000000000050.0000000000000711.000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Lisez au sujet des soins continus relatifs à l’alimentation et la nutrition pour un bébé prématuré. Renseignez-vous au sujet de ce qui est normal, et de ce qui peut être problématique.</p><p>Il peut être difficile de savoir si un bébé démontre un comportement alimentaire normal et s’il ingère suffisamment de nutriments. Le personnel de la clinique de suivi peut aider les parents à gérer tout problème d’alimentation et de nutrition potentiel.</p><h2>À retenir</h2> <ul><li>Bien que la croissance du bébé soit prévisible dans une certaine mesure, la majorité des bébés auront des périodes où ils mangeront plus, d’autres où ils mangeront moins. Deviner si le bébé prématuré a un comportement alimentaire normal est une tâche ardue pour les parents.</li> <li>Dans les deux premières semaines, vous saurez si votre bébé ingère suffisamment de lait s’il fait trois à quatre bonnes selles et s’il mouille six couches ou plus par jour.</li> <li>Les bébés prématurés pourraient avoir besoin de suppléments alimentaires en plus du lait maternel ou du lait maternisé que les bébés à terme, comme du fer et des vitamines.</li> <li>Si votre bébé a souffert d’anémie à l’unité néonatale des soins intensifs (UNSI), vous surveillez les symptômes de résurgence à son retour à la maison.</li></ul><h2>Conditions normales de l’alimentation</h2><p>La majorité des bébés vomissent à l’occasion. La plupart des bébés sont constipés à l'occasion. Bien que la croissance du bébé soit prévisible dans une certaine mesure, la majorité des bébés auront des périodes où ils mangeront plus d‘autres où ils mangeront moins. Deviner si le bébé prématuré a un comportement alimentaire normal et s’il obtient tout ce dont il a besoin en matière nutritionnelle est une tâche ardue pour les parents.</p><p>En règle générale, les parents devraient demander des conseils au personnel de la clinique de suivi au sujet de ces questions nutritionnelles ainsi que pour toutes autres questions nutritionnelles.</p><h3>Vomissements</h3><p>En particulier, les parents devront apprendre la différente entre le vomissement, qui à l’occasion est normal, et le reflux gastro-oesophagien (RGO), qui peut être plus grave. Le RGO est un phénomène normal chez les nouveaux-nés et les bébés prématurés. Plusieurs bébés refluent sans problème et croissent normalement. Cependant, si des signes de RGO incluent l'apnée, la respiration sifflante, et la détresse respiratoire, ou persistent au point qu’il y ait une faible prise de poids ou présence de douleur, le bébé devrait être évalué en clinique de suivi. </p><p>Le reflux se résorbe habituellement après l’âge de six mois. Le bébé a alors grandi, il mange des aliments solides, et se retrouve souvent en position redressée, ce qui ensemble contribue à diminuer le reflux.</p><h3>Constipation</h3><p>La constipation est aussi souvent un problème qui affecte les bébés à un moment donné. Bien que cela puisse être inquiétant pour un parent, il n'est pas inhabituel qu'un bébé passe plusieurs jours sans faire de selles. Si un bébé prématuré a des problèmes avec tout aspect de son appareil digestif ou a eu d'autres problèmes à se nourrir, il est possible que la constipation soit plus problématique. Si la constipation est prolongée et fréquente, vous devriez en parler à votre pédiatre ou au personnel de suivi si cela vous inquiète.</p><h3>Savoir si votre bébé obtient suffisamment de lait</h3><p>À un moment donné, tous les parents se demandent si leur bébé obtient suffisamment de lait. Dans les deux premières semaines, vous saurez si votre bébé obtient suffisamment de lait s’il fait trois à quatre bonnes selles et s'il mouille six couches ou plus par jour. Aussi, il semblera repu après chaque repas. Vers la fin de cette période, ses selles peuvent être moins fréquentes. Assurez-vous que vous amenez votre enfant pour sa visite de suivi de deux semaines, pour vous assurer qu'il gagne du poids adéquatement et demeure autrement en santé.</p><p>Si vous avez d’autres préoccupations, en tant que parent, soulevez-les auprès du personnel de la clinique de suivi.</p><h2>Vitamines additionnelles et suppléments de fer</h2><p>Le lait maternel fournit toutes les vitamines et minéraux que votre bébé a besoin, à l’exception de la vitamine D et du fluorure. De l’âge de six mois, votre bébé aura aussi besoin de fluorure pour prévenir la carie dentaire. Les bébés prématurés ont besoin de plus de suppléments alimentaires au lait maternel ou au lait maternisé que les bébés à terme. Généralement, ces suppléments comprennent du fer et des vitamines. L'addition de fer est généralement recommandée pendant environ un an. Le fer ne devrait pas être donné avec le lait.</p><p>L’anémie causée par la carence de fer dans le corps peut se représenter. Si votre bébé a souffert d’anémie à l’unité néonatale des soins intensifs (UNSI), vous devriez vous familiariser avec les signes de l'anémie. Ces signes incluent :</p><ul><li>une peau blême;</li><li>une envie de dormir excessive;</li><li>une fatigue fréquente lors des repas;</li><li>un rythme cardiaque et un rythme respiratoire rapides lorsqu’au repos.</li></ul><p>Sachez que ces signes sont génériques et non spécifiques dans le sens où ils peuvent aussi être un indicateur d'autres problèmes.</p><h2>Évitez de compléter avec du lait maternisé</h2><p>Les quatre à six premières semaines après la naissance sont les plus importantes afin d’établir votre production lactique. Par conséquent, essayez de ne pas offrir des bouteilles complémentaires à votre bébé durant cette période. Bien que difficile, l'allaitement peut souvent démarrer des jours ou des semaines après que votre bébé prématuré naisse. Si votre bébé ne prend pas de poids adéquatement, demandez des conseils supplémentaires à votre médecin ou à votre consultante en allaitement. Après la période initiale de six semaines d’allaitement, lorsque votre production lactée sera bien établie, vous pouvez commencer à donner du lait maternel que vous avez extrait ou du lait maternisé pour l’habituer à se nourrir à la bouteille, si vous le désirez.</p><p>Les laits maternisés peuvent être étiquetés différemment. Vous devriez vérifier auprès de votre pédiatre pour savoir si le lait que vous avez choisi convient à votre bébé prématuré.</p><h4>Pour de plus amples renseignements</h4><ul><li> <a href="/Article?contentid=1842&language=French">Alimentation et nutrition </a></li><li> <a href="/Article?contentid=1803&language=French">Diagnostic des problèmes d’alimentation et de nutrition</a></li><li> <a href="/Article?contentid=1842&language=French">Traitement des problèmes d’alimentation et de nutrition</a></li></ul>

Nous tenons à remercier nos commanditaires

AboutKidsHealth est fier de collaborer avec les commanditaires suivants, qui nous aident à accomplir notre mission, qui consiste à améliorer la santé et le mieux-être des enfants canadiens et étrangers, en leur donnant accès sur Internet à des renseignements sur les soins de santé.