AboutKidsHealth (FR) AKH-Article

 

 

Problèmes permanents typiquesPProblèmes permanents typiquesTypical ongoing problemsFrenchNAPremature;Newborn (0-28 days);Baby (1-12 months);Toddler (13-24 months);Preschooler (2-4 years);School age child (5-8 years)NANANAPrenatal Adult (19+)NA2009-10-31T04:00:00ZAndrew James, MBChB, FRACP, FRCPC Hilary Whyte, MSc, MB, BCh, BAO, MRCPI, FRCPC12.000000000000038.0000000000000770.000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Renseignez-vous sur les problèmes affligeant les prématurés. Ces problèmes peuvent être physiques, développementaux ou comportementaux de nature. </p><p>Il existe des problèmes chroniques typiques qui peuvent affecter un bébé prématuré. Ceux-ci comprennent des troubles physiques, neurodéveloppementaux, comportementaux, émotifs et éducatifs. Le degré auquel un bébé prématuré est affecté par ces problèmes dépendra d’un bon nombre de facteurs dont son degré de prématurité, son poids de naissance et s’il a été exposé à des complications pendant et après la naissance.</p><h2>À retenir</h2> <ul><li>Le terme « morbidité chronique » désigne les problèmes médicaux qui persistent avec le temps et qui sont catégorisés de légers à sévères en fonction de l’enfant.</li> <li>Il n’est pas toujours possible de connaître dès le départ quel type de trouble neurodéveloppemental pourrait affecter un bébé prématuré ni à quel niveau de gravité.</li> <li>Des complications comportementales, émotionnelles et éducatives pourraient n’apparaître que plus tard dans la vie, lorsque l’enfant entre à l’école.</li></ul>
Typical ongoing problemsTTypical ongoing problemsTypical ongoing problemsEnglishNAPremature;Newborn (0-28 days);Baby (1-12 months);Toddler (13-24 months);Preschooler (2-4 years);School age child (5-8 years)NANANAPrenatal Adult (19+)NA2009-10-31T04:00:00ZAndrew James, MBChB, FRACP, FRCPC Hilary Whyte, MSc, MB, BCh, BAO, MRCPI, FRCPC12.000000000000038.0000000000000770.000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Learn about long-term problems occurring in children due to prematurity. These problems may be physical, developmental, or behavioural in nature.</p><p>There are typical ongoing problems that may affect a premature baby. These include physical, neurodevelopmental, behavioural, emotional, and educational problems. The degree to which a premature baby is affected by these problems will depend on a number of factors including degree of prematurity, birth weight and if they experienced complications during or after birth.</p><h2>Key points</h2> <ul><li>Chronic morbidity describes medical problems that endure over time, which can range from mild to severe depending on the child.</li> <li>It is not always possible to know at first what type of a neurodevelopmental condition might affect a premature baby or to what degree of severity.</li> <li>Behavioural, emotional and educational complications may not become apparent until later in life, until a child is actually at school.</li></ul>

 

 

Problèmes permanents typiques1874.00000000000Problèmes permanents typiquesTypical ongoing problemsPFrenchNAPremature;Newborn (0-28 days);Baby (1-12 months);Toddler (13-24 months);Preschooler (2-4 years);School age child (5-8 years)NANANAPrenatal Adult (19+)NA2009-10-31T04:00:00ZAndrew James, MBChB, FRACP, FRCPC Hilary Whyte, MSc, MB, BCh, BAO, MRCPI, FRCPC12.000000000000038.0000000000000770.000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Renseignez-vous sur les problèmes affligeant les prématurés. Ces problèmes peuvent être physiques, développementaux ou comportementaux de nature. </p><p>Il existe des problèmes chroniques typiques qui peuvent affecter un bébé prématuré. Ceux-ci comprennent des troubles physiques, neurodéveloppementaux, comportementaux, émotifs et éducatifs. Le degré auquel un bébé prématuré est affecté par ces problèmes dépendra d’un bon nombre de facteurs dont son degré de prématurité, son poids de naissance et s’il a été exposé à des complications pendant et après la naissance.</p><h2>À retenir</h2> <ul><li>Le terme « morbidité chronique » désigne les problèmes médicaux qui persistent avec le temps et qui sont catégorisés de légers à sévères en fonction de l’enfant.</li> <li>Il n’est pas toujours possible de connaître dès le départ quel type de trouble neurodéveloppemental pourrait affecter un bébé prématuré ni à quel niveau de gravité.</li> <li>Des complications comportementales, émotionnelles et éducatives pourraient n’apparaître que plus tard dans la vie, lorsque l’enfant entre à l’école.</li></ul><h2>Problèmes physiques : morbidité chronique</h2> <p>Le terme « morbidité chronique » désigne les problèmes médicaux qui persistent avec le temps. Ceux-ci vont de légers à graves. Par exemple, un bébé naissant avec des poumons immatures et nécessitant l’aide d’un ventilateur pendant plusieurs jours ou plusieurs semaines à l'unité néonatale des soins intensifs (UNSI) peut grandir avec une capacité pulmonaire réduite, ce qui limitera sa capacité à être actif. Les poumons pourraient ne pas se développer normalement lorsque l’enfant devient adulte et pourraient ne pas suffire à ses besoins grandissants en oxygène. On considère que cet enfant est atteint d’une morbidité chronique.</p> <p>En plus des problèmes pulmonaires, les prématurés sont également le plus souvent à risque de problèmes oculaires et auditifs. En général, la source des incapacités physiques se situe dans le cerveau.</p> <p>Prévoir et cerner les complications qui deviendront probablement chroniques peuvent grandement contribuer à réduire au minimum les conséquences qu’aura la condition sur l’enfant au fur et à mesure qu’il grandira. Les parents et les enfants doivent apprendre à gérer les conditions chroniques afin de ne pas empirer le problème et de pouvoir profiter au maximum de la vie en dépit de cette condition. Par ailleurs, si une condition chronique particulière peut bénéficier d’une thérapie, alors, mieux s'en porteront les enfants lorsqu’ils grandiront si elle débute le plus tôt possible. Il existe certaines limites, par contre. En effet, certaines conditions chroniques pourront ne jamais s’améliorer, peu importe les efforts tentés par les parents et les fournisseurs de soins.</p> <h2>Problèmes liés au développement neurologique</h2> <p>Les complications médicales touchant le cerveau ont souvent des incidences à long terme sur le développement d’un enfant. Elles peuvent apparaître immédiatement ou après – parfois de nombreuses années plus tard. L'étendue de la gravité de ces types de problèmes est très importante. Par exemple, certains bébés qui ont souffert de lésions cérébrales développeront une infirmité motrice cérébrale (IMC), condition touchant les mouvements du corps et la coordination. L’IMC peut être si légère qu’elle est à peine perceptible, et elle aura très peu de répercussions sur la vie de l’enfant. Elle peut également être très grave. Dans les cas extrêmes, l’enfant ne pourra pas du tout contrôler ses mouvements, ce qui signifie qu’il sera confiné à un fauteuil roulant et aura besoin d’aide pour accomplir les tâches fondamentales, comme se nourrir.</p> <h2>Types de problèmes liés au développement neurologique</h2> <p>Les conditions, comme les cas graves d'IMC, auraient des effets généraux. En effet, l’habileté motrice, ou l’habileté du corps à se mouvoir, est touchée partout dans le corps. D’autres problèmes moins graves liés au développement neurologique peuvent avoir une incidence seulement sur la motricité fine. Par exemple, un enfant peut marcher relativement bien, mais avoir de la difficulté à exercer des activités plus précises, comme écrire avec un stylo ou un crayon. D’autres problèmes liés au développement neurologique se rapportent davantage à des régions particulières du cerveau. Par exemple, la vision ou l’ouïe peuvent être touchées et non le corps dans son ensemble.</p> <p>Au départ, il n’est pas toujours possible de connaître le type de condition neurologique qu’aura un bébé prématuré à long terme ou les répercussions que celle-ci aura sur lui.</p> <h2>Conséquences comportementales, émotionnelles et éducatives</h2> <p>En plus des mouvements du corps et d’autres effets physiques, les problèmes neurologiques peuvent avoir une incidence sur le comportement, les émotions et l’apprentissage d’un enfant. Une fois de plus, l’étendue de la gravité de ces types de problèmes est importante. Certains enfants sont gravement touchés, alors que d’autres le sont moins. Comme c’est le cas pour la plupart des complications associées à la prématurité, la gravité est liée à la petite taille et au niveau de prématurité du bébé à sa naissance. Les bébés extrêmement prématurés sont beaucoup plus susceptibles de développer des troubles d’apprentissage que les bébés modérément prématurés, par exemple.</p> <p>En règle générale, ces types de problèmes, bien qu’on puisse les prévoir en raison d’un traumatisme crânien, apparaîtront seulement plus tard dans la vie de l’enfant. Les troubles d’apprentissage, par exemple, font surface seulement lorsque celui-ci va à l’école.</p> <h2>Adaptabilité</h2> <p>Les lésions cérébrales entraînant des problèmes neurologiques toucheront sûrement les fonctions de l’enfant, mais ne donneront pas lieu à ce qui est communément appelé un handicap. De nombreux bébés prématurés atteints de problèmes développementaux mènent aujourd'hui une vie saine et productive et ne souffrent pas de limitations importantes. </p> <p>Si le but est d’être heureux dans la vie et d'exercer des activités utiles et épanouissantes, dont le travail, de nombreux bébés prématurés atteints d'incapacités pourront profiter au maximum de la vie. Cette possibilité dépend du type et de la gravité de l’incapacité, de l’appui que l’enfant reçoit et de son habileté à s’adapter. Une vie productive et heureuse dépend également des attentes : un bébé atteint d’une maladie pulmonaire chronique ou d’une infirmité motrice cérébrale ne deviendra pas astronaute. Toutefois, la plupart des enfants nés à terme ne le deviendront pas non plus même s’ils en ont la possibilité.</p> <p>En général pour ce qui est des incapacités, le fait de fixer des objectifs réalistes dans les limites de l’incapacité, de s’efforcer de les atteindre et d’être incité à le faire est souvent une source de motivation suffisante pour mener une vie productive et être heureux.</p>

Nous tenons à remercier nos commanditaires

AboutKidsHealth est fier de collaborer avec les commanditaires suivants, qui nous aident à accomplir notre mission, qui consiste à améliorer la santé et le mieux-être des enfants canadiens et étrangers, en leur donnant accès sur Internet à des renseignements sur les soins de santé.