Les troubles du comportement: signes et symptômesLLes troubles du comportement: signes et symptômesBehavioural disorders: Signs and symptomsFrenchPsychiatryPreschooler (2-4 years);School age child (5-8 years);Pre-teen (9-12 years);Teen (13-18 years)NANAConditions and diseasesCaregivers Adult (19+)NA2017-06-20T04:00:00ZAlice Charach, MD, MSc, FRCPC11.000000000000040.0000000000000797.000000000000Health (A-Z) - ConditionsHealth A-Z<p>Familiarisez-vous avec les principaux symptômes du trouble oppositionnel avec provocation et du trouble des conduites.<br></p><h2>Quels sont les principaux symptômes des troubles du comportement?</h2><p>Les symptômes dépendent du type de <a href="https://akhpub.aboutkidshealth.ca/Article?contentid=1924&language=French">trouble du comportement</a> dont souffre le jeune:</p><ul><li> <a href="#opposite">trouble oppositionnel avec provocation</a></li><li><a href="#conduct">trouble des conduites</a>.</li></ul><br><h2>À retenir</h2><ul><li>Les symptômes du trouble oppositionnel avec provocation comprennent la colère ou l’irritabilité, la tendance à argumenter ou à défier et la malveillance.</li><li>Les symptômes du trouble des conduites comportent l’attaque d’êtres humains et d’animaux, le vandalisme, le mensonge et le viol intentionnel du règlement.</li><li>Demandez au médecin de votre enfant de vous recommander un spécialiste qui l’évaluera et le traitera.</li><li>Les troubles du comportement sont diagnostiqués par un spécialiste de la santé mentale qui procède à une évaluation approfondie du patient.<br></li></ul><h2 id="opposite">Le trouble oppositionnel avec provocation</h2> <p>Ce trouble crée des ennuis au jeune ou aux personnes avec qui il interagit, que ce soit à l’école, à la maison et dans la communauté.</p> <p>Il présente les catégories de symptômes suivantes:</p> <ul><li>colère ou irritabilité;</li> <li>tendance à argumenter ou à défier;</li> <li>malveillance.</li></ul> <p>Pour que son diagnostic soit un trouble oppositionnel avec provocation, le jeune doit manifester quatre symptômes dans ces trois catégories dans ses interactions avec une personne qui n’est ni son frère ni sa sœur.</p> <h3>Colère ou irritabilité</h3> <p>Une personne ayant un trouble oppositionnel avec provocation peut, par exemple:</p> <ul><li>perdre souvent son sang-froid;</li> <li>se montre souvent susceptible ou soupe au lait;</li> <li>être souvent en colère ou rancunier.</li></ul> <h3>Tendance à argumenter ou à défier</h3> <p>Une personne ayant un trouble oppositionnel avec provocation:</p> <ul><li>se dispute souvent avec les gens qui représentent l’autorité : ses professeurs, ses parents, les autres adultes;</li> <li>refuse de respecter le règlement ou l’autorité;</li> <li>fait souvent exprès d’énerver les autres;</li> <li>blâme souvent les autres pour ses erreurs ou son inconduite.</li></ul> <h3>Malveillance</h3> <p>Le jeune se serait montré malveillant au moins à deux reprises depuis six mois. Par exemple, s’il s’est senti trahi ou blessé, il se serait réjoui du malheur d’autrui (qu’il aurait causé) plutôt que d’essayer d’améliorer les choses.</p> <h2 id="conduct">Le trouble des conduites</h2> <p>Le trouble des conduites est un complexe de problèmes comportementaux et affectifs autres que les problèmes typiques de l’âge du jeune. D’ordinaire, l’enfant souffrant de ce trouble respecte peu les droits des autres, sinon pas du tout. De plus, un grand nombre de ces jeunes ne comprennent pas les répercussions de leurs gestes sur autrui ou n’éprouvent aucun remords si ces répercussions sont négatives.</p> <p>Il présente les quatre catégories de symptômes suivantes:</p> <ul><li>attaque d’êtres humains et d’animaux;</li> <li>vandalisme;</li> <li>mensonges;</li> <li>viol intentionnel du règlement.</li></ul> <h3>Attaque d’êtres humains et d’animaux</h3> <p>Le jeune peut, par exemple:</p> <ul><li>intimider ou menacer les autres;</li> <li>chercher la bagarre avec autrui;</li> <li>torturer des êtres humains ou des animaux;</li> <li>voler sa victime en la menaçant;</li> <li>blesser grièvement des gens à l’aide d’une arme;</li> <li>forcer quelqu’un à avoir des rapports sexuels avec lui.</li></ul> <h3>Vandalisme</h3> <p>Le jeune peut, par exemple, détruire délibérément les biens de quelqu’un ou mettre le feu à un immeuble.</p> <h3>Mensonges ou vol</h3> <ul><li>Il entre par effraction dans un immeuble, une maison ou une voiture.</li> <li>Il ment pour parvenir à ses fins ou pour éviter des tâches désagréables.</li> <li>Il vole à l’étalage.</li></ul> <h3>Viol intentionnel du règlement</h3> <p>Le jeune ne respecte pas les règles des autres. Par exemple, il n'est pas rare qu'il:</p> <ul><li>rentre tard chez lui même si ses parents lui ont dit de rentrer tôt;</li> <li>fait une fugue;</li> <li>fait l’école buissonnière.</li></ul><h2>Le diagnostic des troubles du comportement</h2> <p>C’est un spécialiste de la santé mentale expérimenté – habituellement un psychiatre ou un psychologue – qui diagnostique les troubles du comportement après avoir procédé à une évaluation approfondie.</p> <p>Ce spécialiste discutera avec vous, avec le jeune, voire avec les professeurs de votre enfant. Il tiendra compte des antécédents médicaux et familiaux de votre enfant et examinera tous les facteurs pouvant influencer son comportement, dont les éléments suivants:</p> <ul><li>tout autre problème mental;</li> <li>difficultés d’apprentissage;</li> <li>facteurs de stress pour la famille.</li></ul> <p>Le psychiatre ou le psychologue peut prendre plusieurs rendez-vous pour recueillir les données dont il a besoin. Après l’avoir fait, il établira si le comportement de votre enfant correspond aux critères diagnostiques du trouble de comportement soupçonné. Il se peut qu’il diagnostique chez votre enfant un trouble du comportement si l’attitude de celui-ci persiste après qu’il a éliminé les autres facteurs.</p><h2>Ce que peut faire le médecin d’un enfant souffrant d’un trouble comportemental</h2> <p>Le médecin de votre enfant peut vous aider à savoir si son comportement est normal pour son âge, si ses impulsions sont causées par le stress qu’il vit ou s’il souffre d’un trouble du comportement. Si vous lui demandez, le médecin vous suggérera le traitement à suivre.</p> <p>Il arrive que votre médecin recommande votre enfant à un spécialiste de la santé mentale qui l’évaluera de façon plus approfondie. Cette évaluation peut vous aider à obtenir un meilleur diagnostic et faire suivre à votre enfant le <a href="/Article?contentid=2000&language=French">traitement qui lui convient</a>.</p><h2>Pour de plus amples renseignements</h2><p>Pour de plus amples renseignements sur les troubles du comportement, veuillez consulter les pages suivantes:</p><p><a href="https://akhpub.aboutkidshealth.ca/article?contentid=1924&language=French">Les troubles du comportement: présentation générale</a></p><p><a href="https://akhpub.aboutkidshealth.ca/article?contentid=2000&language=French">Les troubles du comportement: psychothérapie et médicaments</a></p><p><a href="https://akhpub.aboutkidshealth.ca/article?contentid=2001&language=French">Les troubles du comportement: aider votre enfant à domicile​</a></p><h2>Ressources (en anglais)</h2><p>Stringaris, A. et al (2010). <a href="http://www.jaacap.com/article/S0890-8567%2810%2900206-6/abstract" target="_blank">What’s in a Disruptive Disorder? Temperamental Antecedents of Oppositional Defiant Disorder: Findings from the Avon Longitudinal Study</a>. <em>Journal of the American Academy of Child & Adolescent Psychiatry</em>. 49 (5): 474-483. doi:10.1016/j.jaac.2010.01.021.</p><p>Stringaris, A. & Goodman, R. (2009). <a href="http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1111/j.1469-7610.2008.01989.x/abstract" target="_blank">Three dimensions of oppositionality in youth</a>. <em>Journal of Child Psychology and Psychiatry</em>. 50: 216-223. doi:10.1111/j.1469-7610.2008.01989.x.</p><p>Stringaris, A. & Goodman, R. (2009). <a href="http://www.jaacap.com/article/S0890-8567%2809%2960048-4/fulltext" target="_blank">Longitudinal Outcome of Youth Oppositionality: Irritable, Headstrong, and Hurtful Behaviours Have Distinctive Predictions</a>. <em>Journal of the American Academy of Child and Adolescent Psychiatry.</em> 48 (4): 404-412. doi:10.1097/chi.0b013e3181984f30.</p><p>Pardini, D. (2013). <a href="http://www.cacap-acpea.org/uploads/documents//Multiple_Developmental_Pathways_Pardini.pdf" target="_blank">Multiple Developmental Pathways to Conduct Disorder: Current Conceptualizations and Clinical Implications</a>. <em>Journal of the Canadian Academy of Child and Adolescent Psychiatry</em>. 22 (1): 20-24.<br></p>
Behavioural disorders: Signs and symptomsBBehavioural disorders: Signs and symptomsBehavioural disorders: Signs and symptomsEnglishPsychiatryPreschooler (2-4 years);School age child (5-8 years);Pre-teen (9-12 years);Teen (13-18 years)NANAConditions and diseasesCaregivers Adult (19+)NA2017-06-20T04:00:00ZAlice Charach, MD, MSc, FRCPC11.000000000000040.0000000000000797.000000000000Health (A-Z) - ConditionsHealth A-Z<p>Learn about the main symptoms of oppositional defiant disorder and conduct disorder.</p><h2>What are the main symptoms of a behavioural disorder?</h2><p>Symptoms depend on the type of <a href="/Article?contentid=1924&language=English">behavioural disorder</a> a child or teen is experiencing:</p><ul><li> <a href="#opposite">oppositional defiant disorder (ODD)</a></li><li> <a href="#conduct">conduct disorder (CD)</a></li></ul> <h2>Key points</h2> <ul> <li>Symptoms of oppositional defiant disorder include anger or irritability, being argumentative or defiant and spitefulness.</li> <li>Symptoms of conduct disorder include aggression to people and animals, property damage, deception and intentionally breaking rules.</li> <li>Ask your child’s doctor to connect you with the right resources for assessment and treatment.</li> <li>Behavioural disorders are diagnosed through a thorough assessment by an experienced mental health professional.</li> </ul><h2 id="opposite">Oppositional defiant disorder </h2> <p>The behaviour associated with oppositional defiant disorder leads to struggles at school, at home and in the community for the child or teen or for the people that they interact with.</p> <p>ODD has a number of symptoms under the following three main categories:</p> <ul> <li>anger or irritability</li> <li>argumentative or defiant behaviour</li> <li>spitefulness</li> </ul> <p>A child or teen with ODD must experience four symptoms from across these categories and demonstrate them with at least one person who is not a brother or sister.</p> <h3>Anger or irritability</h3> <p>A person with ODD may, for example:</p> <ul> <li>lose their temper often</li> <li>be frequently touchy or easily annoyed</li> <li>be frequently angry and resentful</li> </ul> <h3>Argumentative or defiant behaviour</h3> <p>A child or teen with ODD:</p> <ul> <li>often argues with authority figures such as teachers, parents or other adults</li> <li>refuses to follow rules or comply with authority figures</li> <li>often sets out to deliberately annoy others</li> <li>often blames others for their mistakes or misbehaviour</li> </ul> <h3>Spitefulness</h3> <p>A child or teen with ODD might demonstrate spitefulness on at least two occasions within the previous six months. If they felt betrayed or hurt, for example, their actions might focus on feeling better about themselves at another person’s expense rather than correcting the negative behaviour.</p> <h2 id="conduct">Conduct disorder</h2> <p>Conduct disorder is a pattern of behavioural and emotional problems that is beyond what is considered to be typical child or teenage behaviour. A child with conduct disorder usually shows little or no concern for the rights of others. Many also do not understand, or feel any guilt about, how their actions affect others.</p> <p>The symptoms associated with conduct disorder fall into four categories:</p> <ul> <li>aggression to people and animals</li> <li>property damage</li> <li>deception (lying)</li> <li>intentionally breaking rules</li> </ul> <h3>Aggression to people and animals</h3> <p>A person with conduct disorder can show aggression by, for example:</p> <ul> <li>bullying, threatening or intimidating others</li> <li>starting physical fights</li> <li>being physically cruel to people or animals</li> <li>mugging or otherwise stealing from a victim while confronting them</li> <li>using a weapon to cause serious physical harm</li> <li>forcing someone to engage in sexual activity</li> </ul> <h3>Destruction of property</h3> <p>Someone with conduct disorder may, for example, deliberately destroy or set fire to property.</p> <h3>Deception, lying or stealing</h3> <p>For a child or teen with conduct disorder, deception, lying or stealing can include:</p> <ul> <li>breaking into a building, house or car</li> <li>lying to get what they want or avoid obligations</li> <li>stealing items without confronting a victim (shoplifting)</li> </ul> <h3>Intentionally breaking rules</h3> <p>When someone has conduct disorder, they have little respect for rules set by others. As a result, it is not unusual for them to, for example:</p> <ul> <li>stay out at night against parents’ wishes</li> <li>run away from home</li> <li>skip school</li> </ul><h2>How behavioural disorders are diagnosed</h2> <p>Behavioural disorders are diagnosed through a thorough assessment by an experienced mental health professional, usually a psychiatrist or psychologist.</p> <p>The professional will talk to you, your child or teen and, sometimes, your child's school teachers. They will take your child's medical history and family history into account and look at all factors that might contribute to your child's behaviour, such as:</p> <ul> <li>any other mental health problems</li> <li>learning difficulties</li> <li>family stressors</li> </ul> <p>It may take a few appointments for the psychiatrist or psychologist to gather this information. Once they do, they will decide if your child's behaviour fits within the criteria for a diagnosis of a specific behavioural disorder. They may diagnose a behavioural disorder if your child's challenging behaviours persist after other factors are addressed.</p><h2>What your child's doctor can do for a behavioural disorder</h2> <p>Your child's doctor can help identify if your child's behaviour is normal for their developmental stage, if they are acting out in response to another stressor in their life or if their behaviour indicates a behavioural disorder. When requested, your child's doctor will be able to help connect you with the most appropriate treatment for your child or teen.</p> <p>Your doctor may sometimes need to refer your child for a more detailed assessment by a mental health professional. A thorough assessment can help you obtain a clear diagnosis and an <a href="/Article?contentid=2000&language=English">appropriate treatment</a> plan for your child or teen.</p><h2>Further information</h2><p>For more information on behavioural disorders, please see the following pages:</p><p> <a href="https://akhpub.aboutkidshealth.ca/article?contentid=1924&language=English">Behavioural disorders: Overview</a></p><p> <a href="https://akhpub.aboutkidshealth.ca/article?contentid=2000&language=English">Behavioural disorders: Treatment with psychotherapy and medications</a></p><p> <a href="https://akhpub.aboutkidshealth.ca/article?contentid=2001&language=English">Behavioural disorders: How to help your child at home</a></p> <h2>Resources</h2><p>Stringaris, A. et al (2010). <a href="http://www.jaacap.com/article/S0890-8567%2810%2900206-6/abstract" target="_blank">What’s in a Disruptive Disorder? Temperamental Antecedents of Oppositional Defiant Disorder: Findings from the Avon Longitudinal Study</a>. <em>Journal of the American Academy of Child & Adolescent Psychiatry</em>. 49 (5): 474-483. doi:10.1016/j.jaac.2010.01.021.</p><p>Stringaris, A. & Goodman, R. (2009). <a href="http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1111/j.1469-7610.2008.01989.x/abstract" target="_blank">Three dimensions of oppositionality in youth</a>. <em>Journal of Child Psychology and Psychiatry</em>. 50: 216-223. doi:10.1111/j.1469-7610.2008.01989.x.</p><p>Stringaris, A. & Goodman, R. (2009). <a href="http://www.jaacap.com/article/S0890-8567%2809%2960048-4/fulltext" target="_blank">Longitudinal Outcome of Youth Oppositionality: Irritable, Headstrong, and Hurtful Behaviours Have Distinctive Predictions</a>. <em>Journal of the American Academy of Child and Adolescent Psychiatry.</em> 48 (4): 404-412. doi:10.1097/chi.0b013e3181984f30.</p><p>Pardini, D. (2013). <a href="http://www.cacap-acpea.org/uploads/documents//Multiple_Developmental_Pathways_Pardini.pdf" target="_blank">Multiple Developmental Pathways to Conduct Disorder: Current Conceptualizations and Clinical Implications</a>. <em>Journal of the Canadian Academy of Child and Adolescent Psychiatry</em>. 22 (1): 20-24.<br></p>

 

 

Les troubles du comportement: signes et symptômes1925.00000000000Les troubles du comportement: signes et symptômesBehavioural disorders: Signs and symptomsLFrenchPsychiatryPreschooler (2-4 years);School age child (5-8 years);Pre-teen (9-12 years);Teen (13-18 years)NANAConditions and diseasesCaregivers Adult (19+)NA2017-06-20T04:00:00ZAlice Charach, MD, MSc, FRCPC11.000000000000040.0000000000000797.000000000000Health (A-Z) - ConditionsHealth A-Z<p>Familiarisez-vous avec les principaux symptômes du trouble oppositionnel avec provocation et du trouble des conduites.<br></p><h2>Quels sont les principaux symptômes des troubles du comportement?</h2><p>Les symptômes dépendent du type de <a href="https://akhpub.aboutkidshealth.ca/Article?contentid=1924&language=French">trouble du comportement</a> dont souffre le jeune:</p><ul><li> <a href="#opposite">trouble oppositionnel avec provocation</a></li><li><a href="#conduct">trouble des conduites</a>.</li></ul><br><h2>À retenir</h2><ul><li>Les symptômes du trouble oppositionnel avec provocation comprennent la colère ou l’irritabilité, la tendance à argumenter ou à défier et la malveillance.</li><li>Les symptômes du trouble des conduites comportent l’attaque d’êtres humains et d’animaux, le vandalisme, le mensonge et le viol intentionnel du règlement.</li><li>Demandez au médecin de votre enfant de vous recommander un spécialiste qui l’évaluera et le traitera.</li><li>Les troubles du comportement sont diagnostiqués par un spécialiste de la santé mentale qui procède à une évaluation approfondie du patient.<br></li></ul><h2 id="opposite">Le trouble oppositionnel avec provocation</h2> <p>Ce trouble crée des ennuis au jeune ou aux personnes avec qui il interagit, que ce soit à l’école, à la maison et dans la communauté.</p> <p>Il présente les catégories de symptômes suivantes:</p> <ul><li>colère ou irritabilité;</li> <li>tendance à argumenter ou à défier;</li> <li>malveillance.</li></ul> <p>Pour que son diagnostic soit un trouble oppositionnel avec provocation, le jeune doit manifester quatre symptômes dans ces trois catégories dans ses interactions avec une personne qui n’est ni son frère ni sa sœur.</p> <h3>Colère ou irritabilité</h3> <p>Une personne ayant un trouble oppositionnel avec provocation peut, par exemple:</p> <ul><li>perdre souvent son sang-froid;</li> <li>se montre souvent susceptible ou soupe au lait;</li> <li>être souvent en colère ou rancunier.</li></ul> <h3>Tendance à argumenter ou à défier</h3> <p>Une personne ayant un trouble oppositionnel avec provocation:</p> <ul><li>se dispute souvent avec les gens qui représentent l’autorité : ses professeurs, ses parents, les autres adultes;</li> <li>refuse de respecter le règlement ou l’autorité;</li> <li>fait souvent exprès d’énerver les autres;</li> <li>blâme souvent les autres pour ses erreurs ou son inconduite.</li></ul> <h3>Malveillance</h3> <p>Le jeune se serait montré malveillant au moins à deux reprises depuis six mois. Par exemple, s’il s’est senti trahi ou blessé, il se serait réjoui du malheur d’autrui (qu’il aurait causé) plutôt que d’essayer d’améliorer les choses.</p> <h2 id="conduct">Le trouble des conduites</h2> <p>Le trouble des conduites est un complexe de problèmes comportementaux et affectifs autres que les problèmes typiques de l’âge du jeune. D’ordinaire, l’enfant souffrant de ce trouble respecte peu les droits des autres, sinon pas du tout. De plus, un grand nombre de ces jeunes ne comprennent pas les répercussions de leurs gestes sur autrui ou n’éprouvent aucun remords si ces répercussions sont négatives.</p> <p>Il présente les quatre catégories de symptômes suivantes:</p> <ul><li>attaque d’êtres humains et d’animaux;</li> <li>vandalisme;</li> <li>mensonges;</li> <li>viol intentionnel du règlement.</li></ul> <h3>Attaque d’êtres humains et d’animaux</h3> <p>Le jeune peut, par exemple:</p> <ul><li>intimider ou menacer les autres;</li> <li>chercher la bagarre avec autrui;</li> <li>torturer des êtres humains ou des animaux;</li> <li>voler sa victime en la menaçant;</li> <li>blesser grièvement des gens à l’aide d’une arme;</li> <li>forcer quelqu’un à avoir des rapports sexuels avec lui.</li></ul> <h3>Vandalisme</h3> <p>Le jeune peut, par exemple, détruire délibérément les biens de quelqu’un ou mettre le feu à un immeuble.</p> <h3>Mensonges ou vol</h3> <ul><li>Il entre par effraction dans un immeuble, une maison ou une voiture.</li> <li>Il ment pour parvenir à ses fins ou pour éviter des tâches désagréables.</li> <li>Il vole à l’étalage.</li></ul> <h3>Viol intentionnel du règlement</h3> <p>Le jeune ne respecte pas les règles des autres. Par exemple, il n'est pas rare qu'il:</p> <ul><li>rentre tard chez lui même si ses parents lui ont dit de rentrer tôt;</li> <li>fait une fugue;</li> <li>fait l’école buissonnière.</li></ul><h2>Le diagnostic des troubles du comportement</h2> <p>C’est un spécialiste de la santé mentale expérimenté – habituellement un psychiatre ou un psychologue – qui diagnostique les troubles du comportement après avoir procédé à une évaluation approfondie.</p> <p>Ce spécialiste discutera avec vous, avec le jeune, voire avec les professeurs de votre enfant. Il tiendra compte des antécédents médicaux et familiaux de votre enfant et examinera tous les facteurs pouvant influencer son comportement, dont les éléments suivants:</p> <ul><li>tout autre problème mental;</li> <li>difficultés d’apprentissage;</li> <li>facteurs de stress pour la famille.</li></ul> <p>Le psychiatre ou le psychologue peut prendre plusieurs rendez-vous pour recueillir les données dont il a besoin. Après l’avoir fait, il établira si le comportement de votre enfant correspond aux critères diagnostiques du trouble de comportement soupçonné. Il se peut qu’il diagnostique chez votre enfant un trouble du comportement si l’attitude de celui-ci persiste après qu’il a éliminé les autres facteurs.</p><h2>Ce que peut faire le médecin d’un enfant souffrant d’un trouble comportemental</h2> <p>Le médecin de votre enfant peut vous aider à savoir si son comportement est normal pour son âge, si ses impulsions sont causées par le stress qu’il vit ou s’il souffre d’un trouble du comportement. Si vous lui demandez, le médecin vous suggérera le traitement à suivre.</p> <p>Il arrive que votre médecin recommande votre enfant à un spécialiste de la santé mentale qui l’évaluera de façon plus approfondie. Cette évaluation peut vous aider à obtenir un meilleur diagnostic et faire suivre à votre enfant le <a href="/Article?contentid=2000&language=French">traitement qui lui convient</a>.</p><h2>Pour de plus amples renseignements</h2><p>Pour de plus amples renseignements sur les troubles du comportement, veuillez consulter les pages suivantes:</p><p><a href="https://akhpub.aboutkidshealth.ca/article?contentid=1924&language=French">Les troubles du comportement: présentation générale</a></p><p><a href="https://akhpub.aboutkidshealth.ca/article?contentid=2000&language=French">Les troubles du comportement: psychothérapie et médicaments</a></p><p><a href="https://akhpub.aboutkidshealth.ca/article?contentid=2001&language=French">Les troubles du comportement: aider votre enfant à domicile​</a></p><h2>Ressources (en anglais)</h2><p>Stringaris, A. et al (2010). <a href="http://www.jaacap.com/article/S0890-8567%2810%2900206-6/abstract" target="_blank">What’s in a Disruptive Disorder? Temperamental Antecedents of Oppositional Defiant Disorder: Findings from the Avon Longitudinal Study</a>. <em>Journal of the American Academy of Child & Adolescent Psychiatry</em>. 49 (5): 474-483. doi:10.1016/j.jaac.2010.01.021.</p><p>Stringaris, A. & Goodman, R. (2009). <a href="http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1111/j.1469-7610.2008.01989.x/abstract" target="_blank">Three dimensions of oppositionality in youth</a>. <em>Journal of Child Psychology and Psychiatry</em>. 50: 216-223. doi:10.1111/j.1469-7610.2008.01989.x.</p><p>Stringaris, A. & Goodman, R. (2009). <a href="http://www.jaacap.com/article/S0890-8567%2809%2960048-4/fulltext" target="_blank">Longitudinal Outcome of Youth Oppositionality: Irritable, Headstrong, and Hurtful Behaviours Have Distinctive Predictions</a>. <em>Journal of the American Academy of Child and Adolescent Psychiatry.</em> 48 (4): 404-412. doi:10.1097/chi.0b013e3181984f30.</p><p>Pardini, D. (2013). <a href="http://www.cacap-acpea.org/uploads/documents//Multiple_Developmental_Pathways_Pardini.pdf" target="_blank">Multiple Developmental Pathways to Conduct Disorder: Current Conceptualizations and Clinical Implications</a>. <em>Journal of the Canadian Academy of Child and Adolescent Psychiatry</em>. 22 (1): 20-24.<br></p>https://assets.aboutkidshealth.ca/AKHAssets/behavioural_disorders_signs_and_symptoms.jpg

Nous tenons à remercier nos commanditaires

AboutKidsHealth est fier de collaborer avec les commanditaires suivants, qui nous aident à accomplir notre mission, qui consiste à améliorer la santé et le mieux-être des enfants canadiens et étrangers, en leur donnant accès sur Internet à des renseignements sur les soins de santé.