AboutKidsHealth (FR) AKH-Article

 

 

Auto-efficacité : comment l’inculquer à l’enfantAAuto-efficacité : comment l’inculquer à l’enfantSelf-efficacy: How to foster in childrenFrenchDevelopmentalChild (0-12 years);Teen (13-18 years)NANAHealthy living and preventionCaregivers Adult (19+)NA2012-08-30T04:00:00ZNA8.0000000000000060.0000000000000876.000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Ces conseils pratiques destinés aux parents visent à encourager l’auto-efficacité pour que l’enfant apprenne à persévérer face à un revers.</p><p>L’auto-efficacité est la confiance en sa propre capacit​é d’effectuer une tâche ou de gérer une situation. Un enfant qui a un sentiment d’auto-efficacité est convaincu d’avoir les compétences nécessaires pour prendre sa vie en main et atteindre ses objectifs. L’auto-efficacité, c’est aussi – et peut-être de manière plus importante encore – apprendre à persévérer face à un obstacle ou à un revers. </p> <p>Les parents ont de nombreux moyens à leur disposition pour inculquer l’auto-efficacité à leur enfant. </p> <figure> <img alt="Young girl climbing on monkey bars" src="https://assets.aboutkidshealth.ca/akhassets/Girl_playground_BRAND_PHO_EN.jpg" /> </figure><h2>À retenir</h2> <ul> <li>Un enfant qui a un sentiment d’auto-efficacité est convaincu d’avoir les compétences nécessaires pour prendre sa vie en main et atteindre ses objectifs. L’auto-efficacité, c’est apprendre à persévérer face à un obstacle ou à un revers.</li> <li>Essuyer des revers et des échecs contribue au développement de l’auto-efficacité de l’enfant. Faites en sorte que votre enfant ait suffisamment de défis à relever pour subir des revers et apprenez-lui à tirer des leçons des obstacles qu’il rencontre.</li> <li>Aidez votre enfant à se fixer des objectifs réalistes à court terme. Ces objectifs sont plus faciles à gérer, exigent un retour d’information fréquent et contribuent au développement de l’auto-efficacité.</li> <li>Faites l’éloge de l’effort et soyez honnête dans vos félicitations. Faire l’éloge des capacités plutôt que de l’effort nuit à la motivation et aux performances.</li> <li>Aidez votre enfant à voir ses atouts quand il subit un revers pour qu’il apprenne à compter sur ses capacités et à persévérer.</li> <li>Soyez pour votre enfant un exemple d’auto-efficacité en parlant ouvertement des obstacles que vous rencontrez et des efforts que vous déployez pour atteindre des objectifs.</li> </ul>
Self-efficacy: How to foster in childrenSSelf-efficacy: How to foster in childrenSelf-efficacy: How to foster in childrenEnglishDevelopmentalChild (0-12 years);Teen (13-18 years)NANAHealthy living and preventionCaregivers Adult (19+)NA2012-08-30T04:00:00ZNA8.0000000000000060.0000000000000876.000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>These practical tips for parents help foster self-efficacy, so a child learns to persist when facing a setback.</p><p> <a href="/Article?contentid=630&language=English">Self-efficacy</a> is the belief that you are capable of performing a task or managing a situation. A child with high self-efficacy believes they have the skills to help them steer through life and reach their goals. Perhaps most importantly, self-efficacy is about learning how to persevere during a challenge or setback. </p><p>There are many ways parents can help nurture self-efficacy in a child.<br></p><h2>Key points </h2> <ul> <li>A child with high self-efficacy believes they have the skills to help them steer through life and reach their goals. </li> <li>Self-efficacy is about learning how to persevere during a challenge or setback. </li> <li>Experiencing setbacks and failure helps foster strong self-efficacy in children. Make sure your child is being challenged enough to experience setbacks and teach them how to learn from the obstacles. </li> <li>Help your child set realistic, short-term goals. These goals are more manageable, require frequent feedback and help foster strong self-efficacy. </li> <li>Praise effort and praise honestly. Praising ability rather than effort undermines motivation and performance. </li> <li>Help your child see their strengths during a setback so they learn to rely on their abilities and persist. </li> <li>Model self-efficacy to your child by sharing your own obstacles and efforts to work towards goals. </li> </ul>

 

 

Auto-efficacité : comment l’inculquer à l’enfant1964.00000000000Auto-efficacité : comment l’inculquer à l’enfantSelf-efficacy: How to foster in childrenAFrenchDevelopmentalChild (0-12 years);Teen (13-18 years)NANAHealthy living and preventionCaregivers Adult (19+)NA2012-08-30T04:00:00ZNA8.0000000000000060.0000000000000876.000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Ces conseils pratiques destinés aux parents visent à encourager l’auto-efficacité pour que l’enfant apprenne à persévérer face à un revers.</p><p>L’auto-efficacité est la confiance en sa propre capacit​é d’effectuer une tâche ou de gérer une situation. Un enfant qui a un sentiment d’auto-efficacité est convaincu d’avoir les compétences nécessaires pour prendre sa vie en main et atteindre ses objectifs. L’auto-efficacité, c’est aussi – et peut-être de manière plus importante encore – apprendre à persévérer face à un obstacle ou à un revers. </p> <p>Les parents ont de nombreux moyens à leur disposition pour inculquer l’auto-efficacité à leur enfant. </p> <figure> <img alt="Young girl climbing on monkey bars" src="https://assets.aboutkidshealth.ca/akhassets/Girl_playground_BRAND_PHO_EN.jpg" /> </figure><h2>À retenir</h2> <ul> <li>Un enfant qui a un sentiment d’auto-efficacité est convaincu d’avoir les compétences nécessaires pour prendre sa vie en main et atteindre ses objectifs. L’auto-efficacité, c’est apprendre à persévérer face à un obstacle ou à un revers.</li> <li>Essuyer des revers et des échecs contribue au développement de l’auto-efficacité de l’enfant. Faites en sorte que votre enfant ait suffisamment de défis à relever pour subir des revers et apprenez-lui à tirer des leçons des obstacles qu’il rencontre.</li> <li>Aidez votre enfant à se fixer des objectifs réalistes à court terme. Ces objectifs sont plus faciles à gérer, exigent un retour d’information fréquent et contribuent au développement de l’auto-efficacité.</li> <li>Faites l’éloge de l’effort et soyez honnête dans vos félicitations. Faire l’éloge des capacités plutôt que de l’effort nuit à la motivation et aux performances.</li> <li>Aidez votre enfant à voir ses atouts quand il subit un revers pour qu’il apprenne à compter sur ses capacités et à persévérer.</li> <li>Soyez pour votre enfant un exemple d’auto-efficacité en parlant ouvertement des obstacles que vous rencontrez et des efforts que vous déployez pour atteindre des objectifs.</li> </ul> <h2>Aidez votre enfant à échouer encore et à échouer mieux</h2> <p>Une des principales erreurs que les adultes commettent est d’empêcher les enfants de connaître l’échec. Certains parents bien intentionnés veulent éviter toute déception à leur enfant. Mais un enfant qui ne subit jamais de revers n’apprend pas à avoir recours à des stratégies internes pour y faire face. Ses parents réduisent ainsi sa capacité à surmonter les déceptions de la vie.</p> <p>Apprenez plutôt à votre enfant à mieux échouer. Un enfant apprend la persévérance en faisant de nouvelles tentatives après avoir essuyé un revers. Lorsqu’il subit un revers, expliquez à votre enfant que chaque tentative infructueuse est une expérience instructive, une étape sur le chemin de la réussite. Vous détournerez ainsi son attention de l’échec pour la concentrer sur une question plus constructive, par exemple « que puis-je faire différemment la prochaine fois que j’étudierai pour ce test? ». Ainsi, l’enfant apprend à s’adapter à l’échec ou à la déception, à ne pas baisser les bras.</p> <h2>Aidez votre enfant à se fixer des objectifs réalistes à court terme</h2> <p>En apprenant à votre enfant à se donner des objectifs réalistes, vous le préparez à mieux échouer. Les objectifs à court terme sont plus tangibles que ceux dans un avenir plus lointain. Ils font paraître les tâches plus faciles à gérer et supposent un retour d’information plus fréquent, ce qui encourage l’auto-efficacité.</p> <h2>Faites l’éloge de l’effort, pas des capacités</h2> <p>Forgez la conviction que les capacités peuvent toujours changer. Encouragez la persévérance et la persistance comme moyens de surmonter les obstacles. Dans une étude de grande envergure de l’Université Columbia menée auprès de 400 enfants, les psychologues ont découvert que l’éloge des capacités, par exemple « tu es intelligente », conduisait à la peur de l’échec. Par conséquent, les enfants tentaient d’échapper aux situations difficiles. Ces éloges étaient démotivants et nuisaient aux performances. En revanche, les enfants qui, dans l’étude, étaient félicités pour leurs efforts et encouragés à essayer quelle que soit l’issue, étaient plus enclins à affronter les défis et à les apprécier. Prenez l’habitude de louer les efforts sincères que fait l’enfant, tant à l’école qu’à la maison.</p> <h2>Soyez honnête dans vos éloges</h2> <p>Quand un enfant est devant un obstacle, il est naturel de vouloir le réconforter. Il arrive souvent que des parents bien intentionnés réagissent à l’échec de leur enfant en lui disant « tu t’en es tiré brillamment » ou « tu es la meilleure. » Ces paroles sont réconfortantes sur le moment, mais, finalement, la nouveauté (et la crédibilité des parents) s’estompe.</p> <p>Les enfants sont intelligents. Ils apprennent vite à reconnaître les éloges et les encouragements vides de sens. Quand un enfant capable fait du bon travail sans beaucoup d’efforts, un éloge appuyé lui enseigne que faire peu d’efforts est louable. Un enfant qui a le sentiment que les éloges qu’il reçoit ne sont pas mérités ne développe pas un sentiment d’auto-efficacité. Dans une telle situation, il se sentira probablement insuffisamment stimulé. Pour inculquer l’auto-efficacité, essayez de revoir à la hausse vos normes et attentes envers votre enfant pour qu’il se sente davantage aiguillonné.</p> <h2>Soulignez les atouts de votre enfant</h2> <p>Quand votre enfant subit un revers, aidez-le à prendre conscience de ses forces. Commencez par admettre l’existence du revers ou de l’obstacle : « c’est décevant pour toi. Je comprends que tu sois contrarié. » Indiquez ensuite des atouts déterminés qu’il pourra exploiter la prochaine fois : « tu as très bien chanté les notes graves », « tes tirs en suspension étaient très puissants. » En soulignant ses forces, vous aidez aussi l’enfant à porter sur la situation un regard constructif au lieu d’un regard négatif. En mentionnant ces aptitudes ou atouts, vous aidez votre enfant à s’en servir pour faire face aux situations difficiles : « tu as une grande capacité d’expression de tes sentiments. En quoi est-ce que ça peut t’aider dans ce cas-ci? » ou « tu fais de très belles passes. Comment pourrais-tu en tirer parti au prochain match? ».</p> <p>Il faut de la pratique pour avoir des réactions adaptées au vécu de l’enfant. Les parents qui développent cette compétence ont le sentiment de communiquer plus honnêtement avec leurs enfants. À long terme, l’effort sera payant pour vous et pour votre enfant.</p> <h2>Montrez l’exemple</h2> <p>Les enfants sont des observateurs attentifs. Ils écoutent ce que vous dites et regardent ce que vous faites. Plus un enfant a l’impression de ressembler à la personne qu’il observe, plus la réussite ou l’échec de cette personne façonne ses convictions concernant ses propres capacités. Les principaux modèles de rôle d’un enfant sont ses parents. Faites part de vos propres déceptions et de votre volonté de vous efforcer d’atteindre un but. Exprimez continuellement la conviction que vous allez réussir. En vous voyant persévérer pour atteindre un objectif ou surmonter un obstacle, votre enfant en déduira qu’il peut lui aussi gérer son environnement.</p>https://assets.aboutkidshealth.ca/AKHAssets/self_efficacy_how_to_foster_in_children.jpg

Nous tenons à remercier nos commanditaires

AboutKidsHealth est fier de collaborer avec les commanditaires suivants, qui nous aident à accomplir notre mission, qui consiste à améliorer la santé et le mieux-être des enfants canadiens et étrangers, en leur donnant accès sur Internet à des renseignements sur les soins de santé.