Abus de substancesAAbus de substancesSubstance abuseFrenchAdolescentPre-teen (9-12 years);Teen (13-15 years);Late Teen (16-18 years)NANAConditions and diseasesCaregivers Adult (19+)NA2010-03-05T05:00:00ZRahul Saxena, MD, MSc, FRCPC, FAAP7.000000000000001101.00000000000Health (A-Z) - ConditionsHealth A-Z<p>Découvrez en quoi consiste l’abus de substances. Apprenez à reconnaître les signes comportementaux et physiques chez votre enfant et ce que vous pouvez faire pour prévenir l’abus de substances. </p><h2>Qu’est-ce que l’abus de substances?</h2><p>L’abus de substances intoxicantes est l’usage de drogues, d’alcool ou de produits chimiques. L’abus de substances cause des dommages physiques, psychologiques et émotionnels à l’utilisateur ou à autrui.</p><p>L’abus de substances avant l’adolescence est rare.</p><p>Les substances dont on abuse le plus souvent comprennent :</p><ul><li>alcool</li><li>tabac</li><li>marijuana</li><li>haschisch<br></li><li>médicaments en vente libre comme le dextrométhorphane et la pseudoéphédrine</li><li>les benzodiazépines comme l’Ativan et le Valium </li><li>les stimulants comme la méthamphétamine et la cocaïne</li><li>les drogues récréatives comme l’ecstasy, la kétamine, la MDA et le Rohypnol</li><li>les hallucinogènes comme le LSD et les champignons</li><li>les produits inhalés comme la colle, l’essence pour briquets, l’essence et le diluant pour peintures</li><li>les antidouleurs stupéfiants comme la codéine et la morphine</li></ul><h2>À retenir</h2><ul><li>La clé est d’être au courant : connaissez bien les amis de votre enfant et comment votre enfant occupe son temps libre.</li><li>Rappelez-vous que la plupart des adolescents vont « expérimenter » avec des drogues à un moment ou à un autre.</li><li>Soyez attentif aux changements de comportement de votre enfant, cela peut-être un avertissement sérieux d’abus de substances intoxicantes. </li><li>L’abus de substances, c’est l’utilisation de drogues, d’alcool ou de produits chimiques. </li><li>L’abus cause des dommages à l’utilisateur et à autrui. </li><li>Soyez à l’écoute de votre adolescent. Une relation solide entre parents et enfants peut prévenir l’abus de substances intoxicantes.</li></ul><h2>Signes et symptômes</h2><p>Votre adolescent essaie peut-être de vous cacher son abus de substances intoxicantes. Mais il y a certains signes et certains comportements qui peuvent indiquer que votre enfant fait usage de drogues, de produits chimiques ou d’alcool. La plupart du temps, ces signes sont liés à un changement du comportement habituel de votre enfant à l’école, dans la famille et avec ses amis. Voici certains des changements de comportement les plus perceptibles.</p><h3>Changement d’attitude ou du niveau de réussite à l’école</h3><p>Il se peut qu’il y ait abus de drogue si votre enfant :</p><ul><li>commence à manquer plus de cours que d’habitude sans raison valable</li><li>semble moins préoccupé par ses notes ou moins intéressé par ses activités scolaires</li><li>affiche une baisse importante et inexpliquée dans ses notes</li></ul><h3>Modification du comportement</h3><p>Les adolescents aiment être indépendants et ils ont besoin d’avoir une vie privée. Cependant, il se peut que votre enfant cache un problème de drogue ou d’alcool s’il manifeste l’un des signes suivants :</p><ul><li>changement de comportement majeur </li><li>changement majeur dans sa façon d’interagir avec les membres de la famille</li><li>il empêche les membres de la famille de savoir qui sont ses amis ou de connaître ses déplacements</li></ul><h3>Besoin de plus d’argent</h3><p>Nécessiter plus d’argent sans aucune raison valable est un autre signe d’abus de substances et il se peut que votre enfant ne puisse pas expliquer comment il dépense son argent. Vous constaterez peut-être la disparition d’argent ou d'objets de valeur de la maison. </p><h3>Changement dans les soins personnels et l’apparence</h3><p>Habituellement, les adolescents sont très préoccupés par leur apparence et ils s’efforcent de paraître sous leur meilleur jour. Si votre enfant se désintéresse de son habillement, de son hygiène, de ses soins de toilette ou de son apparence, il se peut que ce soit un signe d’abus de substances intoxicantes. </p><h3>Changement du niveau d’énergie</h3><p>Il peut se produire un changement dans l’état de santé général de votre enfant. Les signes peuvent comprendre :</p><ul><li>une baisse du niveau d’énergie</li><li>trop ou pas assez de sommeil</li><li>une diminution de sa motivation </li></ul><h3>Signes physiques et symptômes</h3><p>Les signes physiques et les symptômes dépendent de la drogue dont pourrait faire usage votre enfant. Ainsi, par exemple, si votre enfant fume de la marijuana ou de haschisch, vous observerez peut-être les symptômes suivants :</p><ul><li>lenteur à réagir </li><li>yeux rouges </li><li>faible concentration et mauvaise mémoire</li><li>appétit accru </li><li>idées paranoïaques (également un signe de problème de santé mentale)</li></ul><p>Discutez avec votre médecin des signes et des symptômes liés aux autres drogues.</p><h2>Les causes de l’usage et de l’abus de substances</h2> <p>L’abus de substances intoxicantes peut avoir plusieurs causes. Pour la plupart des adolescents, ce sont la curiosité et la pression des pairs qui les amènent à faire leur première expérience avec la drogue. C’est naturel parce que les adolescents aiment adopter des comportements risqués. Ils le font parce que ça les excite ou pour faire comme les autres.</p> <p>Certains adolescents trouvent que la marijuana ou d’autres drogues peuvent les aider à diminuer leur anxiété ou leur dépression, ce qu’on appelle « l’automédication ». D’autres types de drogues comme l’ecstasy ou la cocaïne procurent une décharge d’énergie et des sensations accrues, et elles peuvent offrir une évasion temporaire des conflits qu’ils rencontrent dans leurs vies. L’abus de substances intoxicantes peut survenir lorsque des adolescents utilisent des drogues comme stratégie d’adaptation pour faire face à leurs problèmes émotionnels. </p> <p>Côtoyer des membres de la famille ou des pairs qui encouragent l’utilisation de drogue peut avoir une influence sur l’abus de substances de votre enfant. Plusieurs études ont démontré que, lorsque votre enfant commence à utiliser des drogues, les facteurs génétiques peuvent avoir une incidence sur le développement d’une dépendance ou non. </p> <h2>Ce qu’un médecin peut faire pour votre enfant </h2> <p>Le médecin de votre enfant peut être en mesure de l’aider à reconnaître son problème d’abus. Il peut lui expliquer quels sont les effets de l’abus de drogues, de produits chimiques ou d’alcool. Les intervenants de la santé peuvent être en meilleure position pour reconnaître le rôle de l’adolescent dans la prise de décisions en ce qui concerne sa santé et ses choix de vie. Dans le cas d’adolescents qui peuvent être sur la voie de la toxicomanie, un intervenant de la santé pourrait recommander un traitement plus intensif comme des programmes externes de traitement de l’abus de substances intoxicantes. Dans le cas d’adolescents toxicomanes, le médecin pourrait recommander un séjour en centre de réadaptation (désintoxication). </p><h2>Complications</h2> <p>L’abus de substances intoxicantes peut avoir des conséquences physiques et psychologiques à long terme. Les complications varient selon la substance dont on a abusé. </p> <h2>Documentation</h2><p>Il existe beaucoup de renseignements à l’intention des parents au sujet de l’usage et de l’abus de substances intoxicantes. Pour obtenir plus de renseignements, certains sites Web sont excellents :</p><h3>0drogue (Santé Canada)</h3><p> <a href="http://www.0drogue.ca/" target="_blank">http://www.0drogue.ca</a></p><h3>Partnership for Drug-Free Kids</h3> <p>« Drugfree.org » sert de centre de renseignements sur la prévention de l’abus de drogue et offre un forum d’appui communautaire aux parents leur permettant d’interagir et d’apprendre les uns des autres : <a href="https://drugfree.org/" target="_blank">https://drugfree.org/</a> (pas disponible en français)</p><h3>Vancouver Island Health Authority – Parent Information Page</h3><p> <a href="http://www.viha.ca/youth-substance-use/index.html" target="_blank">http://www.viha.ca/youth-substance-use/index.html</a> (pas disponible en français)</p>
Substance abuseSSubstance abuseSubstance abuseEnglishAdolescentPre-teen (9-12 years);Teen (13-15 years);Late Teen (16-18 years)NANAConditions and diseasesCaregivers Adult (19+)NA2010-03-05T05:00:00ZRahul Saxena, MD, MSc, FRCPC, FAAP7.3000000000000062.10000000000001101.00000000000Health (A-Z) - ConditionsHealth A-Z<p>​​Find out what substance abuse is, and what behavioural and physical signs to look out for in your child. Learn what you can do to help your child and what you can do to prevent substance abuse.</p><h2>What is substance abuse?</h2><p>Substance abuse is the use of drugs, alcohol or chemicals. The substance abuse results in physical, psychological and emotional harm to the user or others. </p><p>Substance abuse is rare before the teenage years. </p><p>Most frequently abused substances include:</p><ul><li>alcohol</li><li>tobacco</li><li>marijuana</li><li>hashish</li><li>over-the-counter drugs such as dextromethorphan and pseudoephedrine</li><li>benzodiazepines like Ativan and Valium </li><li>stimulants: methamphetamine or cocaine</li><li>club drugs: Ecstasy, ketamine, MDA or Rohypnol</li><li>hallucinogens: LSD, mushrooms</li><li>inhalants: glue, lighter fluid, gasoline or paint thinner</li><li>narcotic painkillers: <a href="/Article?contentid=110&language=English">codeine</a> and <a href="/Article?contentid=194&language=English">morphine</a></li></ul> ​​​<h2>Key points</h2><ul><li>Knowledge is key. Know your child's friends and how your child spends their free time.</li><li>Remember that most teens will 'experiment' with drugs at some point.</li><li>Recognize changes in your child's behaviour as a major warning sign of substance abuse.</li><li>Substance abuse is the use of drugs, alcohol or chemicals. </li><li>The abuse causes harm to the user or others. </li> <li>Be a good listener with your teen. A strong relationship with a parent can prevent substance abuse.</li></ul><h2>Signs and symptoms</h2> <p>Your teenager may try to hide their substance abuse from you. But there are some signs and behaviours that may indicate your child is using drugs, chemicals or alcohol. These signs are most often noticed as a change in your child's typical behaviour towards school, family and friends. Areas where a change in behaviour are most noticeable may include:</p> <h3>Changed attitude or success in school</h3> <p>Drug abuse may be occuring if your child:</p> <ul> <li>starts missing more classes than usual without a good reason</li> <li>seems to care less about marks or school activities</li> <li>has an unexplained drop in grades</li> </ul> <h3>Behavioural changes</h3> <p>Teenagers like to be independent. They need their privacy. However, if your child shows any of the following signs, they could be hiding a drug or alcohol problem:</p> <ul> <li>major change in behaviour</li> <li>major change in how they interact with family members</li> <li>preventing family members from knowing about their friends or where they are going</li> </ul> <h3>Change in the need for cash</h3> <p>Another sign of substance abuse is the unexplained need for extra cash. Your child might not be able to explain where they are spending the money. You may notice cash missing from home or valuable items disappearing.</p> <h3>Change in self-care and appearance</h3> <p>Normally, teenagers are very concerned with the way they look. They strive to look their best. If your child lacks interest in clothing, hygiene, grooming or looks, this may be a sign of substance abuse. </p> <h3>Change in level of energy</h3> <p>There may be a change in your child's general health. Some signs include:</p> <ul> <li>poor energy levels</li> <li>getting too much or too little sleep</li> <li>decrease in motivation </li> </ul> <h3>Physical signs and symptoms</h3> <p>Physical signs and symptoms depend on the drug your child may be abusing. For example, if your child is abusing marijuana or hashish, you may notice the following symptoms:</p> <ul> <li>delayed reaction time </li> <li>red eyes </li> <li>poor concentration and memory</li> <li>increased appetite</li> <li>paranoid thinking (also a sign of mental health disease)</li> </ul> <p>Speak to your doctor for signs and symptoms associated with other drugs.</p><h2>Causes of substance use and abuse</h2> <p>Substance abuse can have many causes. For most teenagers, curiosity and peer pressure leads to their first drug experience. It is natural for teenagers to engage in risky behaviour. They do it for excitement or to fit in with their peers.</p> <p>Some teenagers find that marijuana or other drugs can help relieve anxiety or depression, which is known as 'self-medication'. Other drugs like Ecstacy or cocaine offer a jolt of energy and heightened sensation. They may offer a short-term escape from conflicts in life. Substance abuse can occur when teenagers use drugs as a coping strategy to deal with their emotional problems. </p> <p>Being around family members or peers that encourage drug use may influence your child's substance abuse. Many studies show that once your child starts using a drugs, genetic factors may influence whether they develop an addiction.</p> <h2>What a doctor can do for your child </h2> <p>Your child's doctor may be able to help your child recognize their substance abuse. The doctor may explain the effects of drug, chemical or alcohol abuse. Health-care providers may be better able to recognize the teenager's role in decision-making about their health and life choices. For teenagers who may be moving towards addiction, a health-care provider may be able to recommend more intensive treatment including outpatient substance abuse programs. For teenagers with advanced substance abuse, the doctor may recommend a rehabilitation facility. </p><h2>Complications</h2> <p>Substance abuse can have long-term physical and psychological effects. The complications vary depending on the substance abused.</p> <h2>Resources</h2><p>There is a plethora of information out there for parents regarding substance use and abuse. Some excellent websites to access additional information are:</p><h3>Not4me (Health Canada)</h3><p> <a href="http://www.not4me.ca/" target="_blank">http://www.not4me.ca</a></p><h3>Partnership for Drug-Free Kids</h3><p>Drugfree.org serves as a drug prevention information center, and a supportive community for parents to interact and learn from each other: <a href="https://drugfree.org/" target="_blank">https://drugfree.org</a></p><h3>Vancouver Island Health Authority - Parent Information Page</h3><p> <a href="http://www.viha.ca/youth-substance-use/index.html" target="_blank">http://www.viha.ca/youth-substance-use/index.html</a></p>
اساءة استعمال الموادااساءة استعمال الموادSubstance abuseArabicAdolescentPre-teen (9-12 years);Teen (13-15 years);Late Teen (16-18 years)NANAConditions and diseasesCaregivers Adult (19+)NA2010-03-05T05:00:00ZRahul Saxena, MD, MSc, FRCPC, FAAP7.0000000000000062.00000000000001101.00000000000Flat ContentHealth A-Z
نشہ آور اشیاء کا استعمالننشہ آور اشیاء کا استعمالSubstance AbuseUrduNAChild (0-12 years);Teen (13-18 years)NANANAAdult (19+)NA2010-03-05T05:00:00ZRahul Saxena, MD, MSc, FRCPC, FAAP62.00000000000007.000000000000001101.00000000000Flat ContentHealth A-Z

 

 

Abus de substances20.0000000000000Abus de substancesSubstance abuseAFrenchAdolescentPre-teen (9-12 years);Teen (13-15 years);Late Teen (16-18 years)NANAConditions and diseasesCaregivers Adult (19+)NA2010-03-05T05:00:00ZRahul Saxena, MD, MSc, FRCPC, FAAP7.000000000000001101.00000000000Health (A-Z) - ConditionsHealth A-Z<p>Découvrez en quoi consiste l’abus de substances. Apprenez à reconnaître les signes comportementaux et physiques chez votre enfant et ce que vous pouvez faire pour prévenir l’abus de substances. </p><h2>Qu’est-ce que l’abus de substances?</h2><p>L’abus de substances intoxicantes est l’usage de drogues, d’alcool ou de produits chimiques. L’abus de substances cause des dommages physiques, psychologiques et émotionnels à l’utilisateur ou à autrui.</p><p>L’abus de substances avant l’adolescence est rare.</p><p>Les substances dont on abuse le plus souvent comprennent :</p><ul><li>alcool</li><li>tabac</li><li>marijuana</li><li>haschisch<br></li><li>médicaments en vente libre comme le dextrométhorphane et la pseudoéphédrine</li><li>les benzodiazépines comme l’Ativan et le Valium </li><li>les stimulants comme la méthamphétamine et la cocaïne</li><li>les drogues récréatives comme l’ecstasy, la kétamine, la MDA et le Rohypnol</li><li>les hallucinogènes comme le LSD et les champignons</li><li>les produits inhalés comme la colle, l’essence pour briquets, l’essence et le diluant pour peintures</li><li>les antidouleurs stupéfiants comme la codéine et la morphine</li></ul><h2>À retenir</h2><ul><li>La clé est d’être au courant : connaissez bien les amis de votre enfant et comment votre enfant occupe son temps libre.</li><li>Rappelez-vous que la plupart des adolescents vont « expérimenter » avec des drogues à un moment ou à un autre.</li><li>Soyez attentif aux changements de comportement de votre enfant, cela peut-être un avertissement sérieux d’abus de substances intoxicantes. </li><li>L’abus de substances, c’est l’utilisation de drogues, d’alcool ou de produits chimiques. </li><li>L’abus cause des dommages à l’utilisateur et à autrui. </li><li>Soyez à l’écoute de votre adolescent. Une relation solide entre parents et enfants peut prévenir l’abus de substances intoxicantes.</li></ul><h2>Signes et symptômes</h2><p>Votre adolescent essaie peut-être de vous cacher son abus de substances intoxicantes. Mais il y a certains signes et certains comportements qui peuvent indiquer que votre enfant fait usage de drogues, de produits chimiques ou d’alcool. La plupart du temps, ces signes sont liés à un changement du comportement habituel de votre enfant à l’école, dans la famille et avec ses amis. Voici certains des changements de comportement les plus perceptibles.</p><h3>Changement d’attitude ou du niveau de réussite à l’école</h3><p>Il se peut qu’il y ait abus de drogue si votre enfant :</p><ul><li>commence à manquer plus de cours que d’habitude sans raison valable</li><li>semble moins préoccupé par ses notes ou moins intéressé par ses activités scolaires</li><li>affiche une baisse importante et inexpliquée dans ses notes</li></ul><h3>Modification du comportement</h3><p>Les adolescents aiment être indépendants et ils ont besoin d’avoir une vie privée. Cependant, il se peut que votre enfant cache un problème de drogue ou d’alcool s’il manifeste l’un des signes suivants :</p><ul><li>changement de comportement majeur </li><li>changement majeur dans sa façon d’interagir avec les membres de la famille</li><li>il empêche les membres de la famille de savoir qui sont ses amis ou de connaître ses déplacements</li></ul><h3>Besoin de plus d’argent</h3><p>Nécessiter plus d’argent sans aucune raison valable est un autre signe d’abus de substances et il se peut que votre enfant ne puisse pas expliquer comment il dépense son argent. Vous constaterez peut-être la disparition d’argent ou d'objets de valeur de la maison. </p><h3>Changement dans les soins personnels et l’apparence</h3><p>Habituellement, les adolescents sont très préoccupés par leur apparence et ils s’efforcent de paraître sous leur meilleur jour. Si votre enfant se désintéresse de son habillement, de son hygiène, de ses soins de toilette ou de son apparence, il se peut que ce soit un signe d’abus de substances intoxicantes. </p><h3>Changement du niveau d’énergie</h3><p>Il peut se produire un changement dans l’état de santé général de votre enfant. Les signes peuvent comprendre :</p><ul><li>une baisse du niveau d’énergie</li><li>trop ou pas assez de sommeil</li><li>une diminution de sa motivation </li></ul><h3>Signes physiques et symptômes</h3><p>Les signes physiques et les symptômes dépendent de la drogue dont pourrait faire usage votre enfant. Ainsi, par exemple, si votre enfant fume de la marijuana ou de haschisch, vous observerez peut-être les symptômes suivants :</p><ul><li>lenteur à réagir </li><li>yeux rouges </li><li>faible concentration et mauvaise mémoire</li><li>appétit accru </li><li>idées paranoïaques (également un signe de problème de santé mentale)</li></ul><p>Discutez avec votre médecin des signes et des symptômes liés aux autres drogues.</p><h2>Les causes de l’usage et de l’abus de substances</h2> <p>L’abus de substances intoxicantes peut avoir plusieurs causes. Pour la plupart des adolescents, ce sont la curiosité et la pression des pairs qui les amènent à faire leur première expérience avec la drogue. C’est naturel parce que les adolescents aiment adopter des comportements risqués. Ils le font parce que ça les excite ou pour faire comme les autres.</p> <p>Certains adolescents trouvent que la marijuana ou d’autres drogues peuvent les aider à diminuer leur anxiété ou leur dépression, ce qu’on appelle « l’automédication ». D’autres types de drogues comme l’ecstasy ou la cocaïne procurent une décharge d’énergie et des sensations accrues, et elles peuvent offrir une évasion temporaire des conflits qu’ils rencontrent dans leurs vies. L’abus de substances intoxicantes peut survenir lorsque des adolescents utilisent des drogues comme stratégie d’adaptation pour faire face à leurs problèmes émotionnels. </p> <p>Côtoyer des membres de la famille ou des pairs qui encouragent l’utilisation de drogue peut avoir une influence sur l’abus de substances de votre enfant. Plusieurs études ont démontré que, lorsque votre enfant commence à utiliser des drogues, les facteurs génétiques peuvent avoir une incidence sur le développement d’une dépendance ou non. </p> <h2>Ce qu’un médecin peut faire pour votre enfant </h2> <p>Le médecin de votre enfant peut être en mesure de l’aider à reconnaître son problème d’abus. Il peut lui expliquer quels sont les effets de l’abus de drogues, de produits chimiques ou d’alcool. Les intervenants de la santé peuvent être en meilleure position pour reconnaître le rôle de l’adolescent dans la prise de décisions en ce qui concerne sa santé et ses choix de vie. Dans le cas d’adolescents qui peuvent être sur la voie de la toxicomanie, un intervenant de la santé pourrait recommander un traitement plus intensif comme des programmes externes de traitement de l’abus de substances intoxicantes. Dans le cas d’adolescents toxicomanes, le médecin pourrait recommander un séjour en centre de réadaptation (désintoxication). </p><h2>Complications</h2> <p>L’abus de substances intoxicantes peut avoir des conséquences physiques et psychologiques à long terme. Les complications varient selon la substance dont on a abusé. </p> <h2>Ce que vous pouvez faire pour aider votre enfant s’il abuse de substances</h2> <p>Demeurez calme, ne paniquez pas. Essayez de ne pas porter de jugement et de ne pas vous mettre en colère. Soyez empathique et patient, et discutez de vos préoccupations avec votre enfant. Écoutez votre adolescent pour essayer de découvrir pourquoi il abuse de substances intoxicantes. Si vous comprenez pourquoi il abuse de ces substances, vous pourrez changer ce comportement plus facilement. Encouragez votre enfant, offrez-lui votre appui de sorte qu’il puisse bâtir son estime de soi et arrêter d’abuser de drogues. Si vous croyez que votre enfant a un sérieux problème d’abus de substances intoxicantes, obtenez-lui toute l’aide possible. S’il a confiance en son médecin de famille, c’est un bon point de départ. </p> <h2>Prévention</h2> <p>La plupart des enfants se feront éventuellement offrir des drogues, de l’alcool ou des produits chimiques au cours de leur vie. En Ontario, plus des deux-tiers des étudiants au secondaire ont fait usage d’alcool au moins une fois au cours de la dernière année, et le tiers d’entre eux a comsommé de la marijuana ou du haschisch.</p> <p>L’alcool et les drogues rendent les adolescents moins inhibés et ils sont alors plus susceptibles d’adopter des comportements à risque ou d’avoir des relations sexuelles non protégées. Les meilleures façons de prévenir l’abus de substances sont présentées ci-dessous :</p> <h3>Parlez avec vos enfants</h3> <p>Expliquez à vos enfants les dommages physiques, psychologiques et sociaux que peut causer l’abus de drogue, d’alcool ou de produits chimiques.</p> <h3>Ayez une bonne écoute</h3> <p>Lorsque vos enfants partagent avec vous leurs peurs et leurs expériences, écoutez-les patiemment. Essayez de ne pas porter de jugement et encouragez vos enfants à résister à l’abus de substances. Discutez avec vos enfants des différentes façons de « dire non » à la drogue. </p> <h3>Soyez un modèle de comportement</h3> <p>Soyez un parent responsable et ne faites pas abus de drogues ou d’alcool. Quand vous buvez de l’alcool, n’en buvez pas trop. Les enfants des parents qui fument ou qui font abus de drogues sont plus susceptibles de devenir eux-mêmes dépendants de la cigarette ou des drogues. </p> <h3>Passez du temps avec votre enfant</h3> <p>Si vous et votre enfant avez une relation de confiance, votre enfant est moins susceptible d’abuser de drogues. </p><h2>Documentation</h2><p>Il existe beaucoup de renseignements à l’intention des parents au sujet de l’usage et de l’abus de substances intoxicantes. Pour obtenir plus de renseignements, certains sites Web sont excellents :</p><h3>0drogue (Santé Canada)</h3><p> <a href="http://www.0drogue.ca/" target="_blank">http://www.0drogue.ca</a></p><h3>Partnership for Drug-Free Kids</h3> <p>« Drugfree.org » sert de centre de renseignements sur la prévention de l’abus de drogue et offre un forum d’appui communautaire aux parents leur permettant d’interagir et d’apprendre les uns des autres : <a href="https://drugfree.org/" target="_blank">https://drugfree.org/</a> (pas disponible en français)</p><h3>Vancouver Island Health Authority – Parent Information Page</h3><p> <a href="http://www.viha.ca/youth-substance-use/index.html" target="_blank">http://www.viha.ca/youth-substance-use/index.html</a> (pas disponible en français)</p>https://assets.aboutkidshealth.ca/AKHAssets/substance_abuse.jpgFalse

Nous tenons à remercier nos commanditaires

AboutKidsHealth est fier de collaborer avec les commanditaires suivants, qui nous aident à accomplir notre mission, qui consiste à améliorer la santé et le mieux-être des enfants canadiens et étrangers, en leur donnant accès sur Internet à des renseignements sur les soins de santé.