AboutKidsHealth (FR) AKH-Article

 

 

Trouble de stress post-traumatique : traitement à l’aide de la psychothérapie et des médicamentsTTrouble de stress post-traumatique : traitement à l’aide de la psychothérapie et des médicamentsPost-traumatic stress disorder: Treatment with psychotherapy and medicationsFrenchPsychiatryPreschooler (2-4 years);School age child (5-8 years);Pre-teen (9-12 years);Teen (13-18 years)NANANon-drug treatmentCaregivers Adult (19+)NA2017-07-27T04:00:00ZDiane​ Benoit, MD, FRCPC13.000000000000032.0000000000000471.000000000000Health (A-Z) - ProcedureHealth A-Z<p>Découvrez comment la psychothérapie et les inhibiteurs spécifiques du recaptage de la sérotonine peuvent aider à traiter le TSPT chez les enfants et les adol</p><p>Les <a href="/Article?contentid=1928&language=French">symptômes liés au trouble de stress post-traumatique (TSPT) </a> n’ont pas tendance à diminuer ou à disparaître d’eux-mêmes. Par conséquent, un enfant ou un adolescent atteint est généralement traité à l’aide de la psychothérapie. Il peut aussi parfois avoir besoin de médicaments.<br></p><h2>À retenir</h2> <ul> <li>La psychothérapie peut aider un enfant à composer avec le TSPT en lui offrant du soutien, en lui enseignant des habiletés d’adaptation ou en explorant ses relations.</li> <li>La thérapie cognitivo-comportementale axée sur le traumatisme se concentre sur la relation entre les pensées, les sentiments et le comportement pour aider le patient à reconnaître les signes de TSPT, à élaborer des stratégies d’adaptation et à faire progressivement son deuil de l’événement traumatisant.</li> <li>Parmi les autres formes de psychothérapie, on compte la thérapie cognitivo-comportementale axée sur le traumatisme et la formation interactive parent-enfant.</li> <li>Les inhibiteurs spécifiques du recaptage de la sérotonine sont les médicaments sur ordonnance les plus couramment utilisés pour le traitement du TSPT.</li> </ul><h2>La psychothérapie pour le traitement du TSPT</h2><p>La psychothérapie, aussi connue comme la « thérapie par le dialogue », est pratiquée par un thérapeute qualifié auprès d’une personne ou d’un groupe de personnes avec qui il partage des objectifs communs. Selon le type de psychothérapie, le thérapeute peut offrir du soutien, enseigner des habiletés d’adaptation ou aider le patient à explorer ses relations.</p><p>L’une des thérapies qui a démontré son efficacité pour le traitement du TSPT est la thérapie cognitivo-comportementale. Elle explore les liens qui existent entre les pensées, les émotions et les comportements de l’enfant, et l’aide à faire son deuil de l’événement traumatisant qu’il a vécu. Parmi l’éventail de volets que comprend la thérapie cognitivo-comportementale, la thérapie cognitivo-comportementale axée sur le traumatisme est particulièrement efficace pour le traitement du TSPT chez les enfants et les adolescents.</p><h3>Thérapie cognitivo-comportementale axée sur le traumatisme</h3><p>La thérapie cognitivo-comportementale axée sur le traumatisme est une forme structurelle de thérapie au cours de laquelle l’enfant ou l’adolescent rencontre le thérapeute au rythme d’une séance par semaine pendant une moyenne de 12 à 16 semaines. Il s’agit de la psychothérapie qui a le plus amplement fait ses preuves pour le traitement du TSPT chez les enfants de 3 à 18 ans.</p><p>La thérapie cognitivo-comportementale axée sur le traumatisme comprend un certain nombre de composantes:</p><ul><li>psychoéducation: explications du diagnostic de TSPT et de ses symptômes à l’enfant et au soignant;</li><li>gestion du stress;</li><li>expression et modification des émotions;</li><li>interception et modification des pensées irrationnelles et nuisibles;</li><li>reconstitution de l’événement traumatisant sous forme de récit;</li><li>traitement du récit du traumatisme;</li><li>gestion des comportements (par des séances avec les parents);</li><li>séances parent-enfant;</li><li>évaluation.</li></ul><h3>Autres formes de psychothérapie</h3><p>Parfois, le traitement du TSPT est accompagné d’autres formes de psychothérapie, notamment:</p><ul><li>la thérapie cognitivo-comportementale axée sur le traumatisme qui aide les enfants victimes de violence physique qui présentent des difficultés sociales et des symptômes liés au traumatisme;</li><li>la formation interactive parent-enfant qui aide les parents ou soignants physiquement violents à améliorer la façon dont ils interagissent avec leur enfant.</li></ul><br><h2>Pour de plus amples renseignements</h2><p>Pour de plus amples renseignements sur le TDAH, veuillez consulter les pages suivantes:</p><p><a href="/Article?contentid=1927&language=French">TSPT: présentation générale</a></p><p><a href="/Article?contentid=1928&language=French">TSPT: signes et symptômes</a></p>
Post-traumatic stress disorder: Treatment with psychotherapy and medicationsPPost-traumatic stress disorder: Treatment with psychotherapy and medicationsPost-traumatic stress disorder: Treatment with psychotherapy and medicationsEnglishPsychiatryPreschooler (2-4 years);School age child (5-8 years);Pre-teen (9-12 years);Teen (13-18 years)NANANon-drug treatmentCaregivers Adult (19+)NA2017-07-27T04:00:00ZDiane​ Benoit, MD, FRCPC13.000000000000032.0000000000000471.000000000000Health (A-Z) - ProcedureHealth A-Z<p>Find out how psychotherapy and SSRIs can help treat PTSD in children and teens.</p><p> <a href="/Article?contentid=1928&language=English">Post-traumatic stress disorder (PTSD) symptoms</a> tend not to improve or disappear on their own. As a result, a child or teen with PTSD is typically treated with psychotherapy. Occasionally, they may also need medications. </p><h2>Key points</h2> <ul> <li>Psychotherapy can help a child deal with PTSD by offering support, teaching coping skills or exploring relationships.</li> <li>Trauma-focused cognitive behavioural therapy focuses on the relationship between thoughts, feelings and behaviour to help patients recognize signs of PTSD, develop coping strategies and gradually come to terms with the traumatic event(s).</li> <li>Other forms of psychotherapy include abuse-focused cognitive behavioural therapy (AB-CBT) and parent-child interaction therapy (PCIT).</li> <li>Selective serotonin reuptake inhibitors (SSRIs) are the most commonly prescribed medication for PTSD. </li> </ul><h2>Psychotherapy for PTSD</h2> <p>Psychotherapy, also known as "talk therapy", involves a trained therapist working with an individual or group of people on common objectives. Depending on the type of psychotherapy, the therapist can offer support, teach coping skills or help the patient(s) explore relationships.</p> <p>One therapy that has been shown to be effective for PTSD is cognitive behavioural therapy (CBT). This focuses on exploring the link between a person's thoughts, emotions and behaviour and helping your child come to terms with the traumatic event they experienced. Within the range of CBT options, trauma-focused cognitive behavioural therapy has been particularly successful in treating PTSD in children and teens.</p> <h3>Trauma-focused cognitive behavioural therapy (TF-CBT)</h3> <p>TF-CBT is a structured form of therapy involving a child or teen meeting a therapist for one session a week over an average of 12 to 16 weeks. It is the psychotherapy with the most evidence for success in treating PTSD in children aged three to 18 years.</p> <p>TF-CBT involves a number of components:</p> <ul> <li>psychoeducation: explaining PTSD and its symptoms to the child and caregiver(s)</li> <li>stress management</li> <li>expressing and modifying emotions</li> <li>catching and changing distorted and unhelpful thoughts</li> <li>creating the narrative (story) of the traumatic event(s)</li> <li>processing the trauma narrative</li> <li>managing behaviour (through parent sessions)</li> <li>parent-child sessions</li> <li>evaluation</li> </ul> <h3>Other forms of psychotherapy</h3> <p>Sometimes PTSD is treated with other forms of psychotherapy, such as:</p> <ul> <li>abuse-focused cognitive behavioural therapy (AB-CBT), which helps physically abused children who experience aggression, social difficulties and trauma-related symptoms</li> <li>parent-child interaction therapy (PCIT), which helps physically abusive parents or other caregivers improve how they interact with their children</li> </ul><h2>Further information</h2> <p>For more information on post-traumatic stress disorder (PTSD), please see the following pages:</p> <p><a href="/Article?contentid=1927&language=English">PTSD: Overview</a></p> <p><a href="/Article?contentid=1928&language=English">PTSD: Signs and symptoms</a></p>

 

 

Trouble de stress post-traumatique : traitement à l’aide de la psychothérapie et des médicaments2005.00000000000Trouble de stress post-traumatique : traitement à l’aide de la psychothérapie et des médicamentsPost-traumatic stress disorder: Treatment with psychotherapy and medicationsTFrenchPsychiatryPreschooler (2-4 years);School age child (5-8 years);Pre-teen (9-12 years);Teen (13-18 years)NANANon-drug treatmentCaregivers Adult (19+)NA2017-07-27T04:00:00ZDiane​ Benoit, MD, FRCPC13.000000000000032.0000000000000471.000000000000Health (A-Z) - ProcedureHealth A-Z<p>Découvrez comment la psychothérapie et les inhibiteurs spécifiques du recaptage de la sérotonine peuvent aider à traiter le TSPT chez les enfants et les adol</p><p>Les <a href="/Article?contentid=1928&language=French">symptômes liés au trouble de stress post-traumatique (TSPT) </a> n’ont pas tendance à diminuer ou à disparaître d’eux-mêmes. Par conséquent, un enfant ou un adolescent atteint est généralement traité à l’aide de la psychothérapie. Il peut aussi parfois avoir besoin de médicaments.<br></p><h2>À retenir</h2> <ul> <li>La psychothérapie peut aider un enfant à composer avec le TSPT en lui offrant du soutien, en lui enseignant des habiletés d’adaptation ou en explorant ses relations.</li> <li>La thérapie cognitivo-comportementale axée sur le traumatisme se concentre sur la relation entre les pensées, les sentiments et le comportement pour aider le patient à reconnaître les signes de TSPT, à élaborer des stratégies d’adaptation et à faire progressivement son deuil de l’événement traumatisant.</li> <li>Parmi les autres formes de psychothérapie, on compte la thérapie cognitivo-comportementale axée sur le traumatisme et la formation interactive parent-enfant.</li> <li>Les inhibiteurs spécifiques du recaptage de la sérotonine sont les médicaments sur ordonnance les plus couramment utilisés pour le traitement du TSPT.</li> </ul><h2>La psychothérapie pour le traitement du TSPT</h2><p>La psychothérapie, aussi connue comme la « thérapie par le dialogue », est pratiquée par un thérapeute qualifié auprès d’une personne ou d’un groupe de personnes avec qui il partage des objectifs communs. Selon le type de psychothérapie, le thérapeute peut offrir du soutien, enseigner des habiletés d’adaptation ou aider le patient à explorer ses relations.</p><p>L’une des thérapies qui a démontré son efficacité pour le traitement du TSPT est la thérapie cognitivo-comportementale. Elle explore les liens qui existent entre les pensées, les émotions et les comportements de l’enfant, et l’aide à faire son deuil de l’événement traumatisant qu’il a vécu. Parmi l’éventail de volets que comprend la thérapie cognitivo-comportementale, la thérapie cognitivo-comportementale axée sur le traumatisme est particulièrement efficace pour le traitement du TSPT chez les enfants et les adolescents.</p><h3>Thérapie cognitivo-comportementale axée sur le traumatisme</h3><p>La thérapie cognitivo-comportementale axée sur le traumatisme est une forme structurelle de thérapie au cours de laquelle l’enfant ou l’adolescent rencontre le thérapeute au rythme d’une séance par semaine pendant une moyenne de 12 à 16 semaines. Il s’agit de la psychothérapie qui a le plus amplement fait ses preuves pour le traitement du TSPT chez les enfants de 3 à 18 ans.</p><p>La thérapie cognitivo-comportementale axée sur le traumatisme comprend un certain nombre de composantes:</p><ul><li>psychoéducation: explications du diagnostic de TSPT et de ses symptômes à l’enfant et au soignant;</li><li>gestion du stress;</li><li>expression et modification des émotions;</li><li>interception et modification des pensées irrationnelles et nuisibles;</li><li>reconstitution de l’événement traumatisant sous forme de récit;</li><li>traitement du récit du traumatisme;</li><li>gestion des comportements (par des séances avec les parents);</li><li>séances parent-enfant;</li><li>évaluation.</li></ul><h3>Autres formes de psychothérapie</h3><p>Parfois, le traitement du TSPT est accompagné d’autres formes de psychothérapie, notamment:</p><ul><li>la thérapie cognitivo-comportementale axée sur le traumatisme qui aide les enfants victimes de violence physique qui présentent des difficultés sociales et des symptômes liés au traumatisme;</li><li>la formation interactive parent-enfant qui aide les parents ou soignants physiquement violents à améliorer la façon dont ils interagissent avec leur enfant.</li></ul><br><h2>Médicaments pour le traitement du TSPT</h2><p>Les médicaments sur ordonnance pour le traitement du TSPT sont les mêmes que ceux <a href="/Article?contentid=701&language=French">utilisés contre les troubles de l’anxiété</a>. Les <a href="https://akhpub.aboutkidshealth.ca/Article?contentid=236&language=French"> inhibiteurs spécifiques du recaptage de la sérotonine (ISRS)</a> sont les médicaments sur ordonnance les plus couramment utilisés.</p><p>Le médecin de votre enfant aura peut-être besoin d’essayer plus d’un médicament et dosage pour trouver le traitement qui fonctionne le mieux pour lui. Il le surveillera de près afin d’observer sa réaction au médicament, y compris ses effets secondaires, et en ajustera la dose si nécessaire.<br></p><h2>Pour de plus amples renseignements</h2><p>Pour de plus amples renseignements sur le TDAH, veuillez consulter les pages suivantes:</p><p><a href="/Article?contentid=1927&language=French">TSPT: présentation générale</a></p><p><a href="/Article?contentid=1928&language=French">TSPT: signes et symptômes</a></p>

Nous tenons à remercier nos commanditaires

AboutKidsHealth est fier de collaborer avec les commanditaires suivants, qui nous aident à accomplir notre mission, qui consiste à améliorer la santé et le mieux-être des enfants canadiens et étrangers, en leur donnant accès sur Internet à des renseignements sur les soins de santé.