AboutKidsHealth (FR) AKH-Article

 

 

Scoliose: Avantages d'avoir ou non une chirurgieSScoliose: Avantages d'avoir ou non une chirurgieScoliosis: Pros of having or not having surgeryFrenchOrthopaedics/MusculoskeletalChild (0-12 years);Teen (13-18 years)Vertebrae;SpineMuscular system;Skeletal systemProceduresAdult (19+)NA2008-06-01T04:00:00ZSandra Donaldson, BA;Andrew Howard, MD, MSc, FRCSC;James G. Wright, MD, MPH, FRCSC8.0000000000000052.00000000000001078.00000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Découvrez certains avantages associés à la opération contre la scoliose de même que certains avantages de ne pas se faire opérer.</p><p>Les renseignements de cette section reposent sur les résultats de nombreuses études différentes. Parfois, les résultats de ces études se contredisent. Une étude peut dire une chose et l’autre son contraire, ce qui fait que certains renseignements de cette section peuvent aussi être conflictuels. Dans ce genre de situations, il importe de comprendre qu’un résultat unique peut ne pas convenir à toutes les situations et à tous les patients. </p><h2> À retenir </h2> <ul><li> Lorsque vous pesez le pour et le contre d’une intervention chirurgicale, il peut y avoir ou non des avantages pour la fonction pulmonaire, l’espérance de vie, l’image de soi et l’apparence, la douleur, l’ostéo-arthrite dans la colonne lombaire (bas du dos), les activités quotidiennes, le besoin de se faire opérer plus tard, la qualité de vie, la sexualité et les grossesses ainsi que les changements de la courbure.</li></ul>
Scoliosis: Pros of having or not having surgerySScoliosis: Pros of having or not having surgeryScoliosis: Pros of having or not having surgeryEnglishOrthopaedics/MusculoskeletalChild (0-12 years);Teen (13-18 years)Vertebrae;SpineMuscular system;Skeletal systemProceduresAdult (19+)NA2008-06-01T04:00:00ZSandra Donaldson, BA;Andrew Howard, MD, MSc, FRCSC;James G. Wright, MD, MPH, FRCSC8.0000000000000052.00000000000001078.00000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Read about some of the advantages of having surgery to correct scoliosis, as well as some of the advantages of not having surgery.</p><p>The information in this section is based on the results of many different research studies. Sometimes the results of these studies are in conflict with each other. One study may say one thing while another says the opposite. As a result, some of the information in this section may also be conflicting. In these situations, it’s important to understand that there may not be one specific result for all situations and all patients. </p><h2> Key points </h2> <ul><li>When considering whether or not to have surgery, there may or may not be pros in a teen's lung function, life span, self image and physical appearance, pain, osteoarthritis in the lower (lumbar) spine, everyday activities, need for surgery in the future, quality of life, marriage and childbirth, and curve changes.</li></ul>

 

 

Scoliose: Avantages d'avoir ou non une chirurgie2022.00000000000Scoliose: Avantages d'avoir ou non une chirurgieScoliosis: Pros of having or not having surgerySFrenchOrthopaedics/MusculoskeletalChild (0-12 years);Teen (13-18 years)Vertebrae;SpineMuscular system;Skeletal systemProceduresAdult (19+)NA2008-06-01T04:00:00ZSandra Donaldson, BA;Andrew Howard, MD, MSc, FRCSC;James G. Wright, MD, MPH, FRCSC8.0000000000000052.00000000000001078.00000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Découvrez certains avantages associés à la opération contre la scoliose de même que certains avantages de ne pas se faire opérer.</p><p>Les renseignements de cette section reposent sur les résultats de nombreuses études différentes. Parfois, les résultats de ces études se contredisent. Une étude peut dire une chose et l’autre son contraire, ce qui fait que certains renseignements de cette section peuvent aussi être conflictuels. Dans ce genre de situations, il importe de comprendre qu’un résultat unique peut ne pas convenir à toutes les situations et à tous les patients. </p><h2> À retenir </h2> <ul><li> Lorsque vous pesez le pour et le contre d’une intervention chirurgicale, il peut y avoir ou non des avantages pour la fonction pulmonaire, l’espérance de vie, l’image de soi et l’apparence, la douleur, l’ostéo-arthrite dans la colonne lombaire (bas du dos), les activités quotidiennes, le besoin de se faire opérer plus tard, la qualité de vie, la sexualité et les grossesses ainsi que les changements de la courbure.</li></ul><p>Voici un tableau qui montre les avantages de se faire opérer et de ne pas se faire opérer. </p> <table class="akh-table"> <thead> <tr><th>Préoccupation</th><th>Avantages de se faire opérer</th><th>Avantages de ne pas se faire opérer</th></tr> </thead> <tbody> <tr> <td>Fonction pulmonaire</td> <td>Si votre adolescent est opéré au dos (face postérieure) de la colonne thoracique (milieu du dos), la fonction pulmonaire pourrait s’en trouver temporairement réduite après l’opération.<br> Votre adolescent finira par retrouver la fonction pulmonaire qu’il avait avant l’opération.<br> Le rétablissement peut prendre de trois mois à deux ans.<br> La fonction pulmonaire de votre adolescent pourrait en fait s’améliorer, selon la taille et l’emplacement de la courbure.</td> <td>Si votre adolescent ne se fait pas opérer, il n’y aura en général aucun effet sur la fonction pulmonaire, à moins que la courbure devienne vraiment importante.<br> Si la courbure de votre adolescent est de 80 degrés ou plus, il aura le souffle court dans ses activités quotidiennes.<br> Si la courbure de votre adolescent est de 100 à 120 degrés, sa capacité pulmonaire peut être réduire jusqu’à 50 %, et il aura de plus en plus le souffle court quand il fera des activités quotidiennes.</td> </tr> <tr> <td>Durée de vie</td> <td>L’opération n’a aucun effet sur la durée de vie.</td> <td>Les adolescents qui ne se font pas opérer ont autant de chances de vivre jusqu’à 65 ans que ceux qui n’ont pas la scoliose.</td> </tr> <tr> <td>Image de soi ou apparence</td> <td>Si votre adolescent se fait opérer, la colonne deviendra droite, ce qui permettra un meilleur alignement de sa tête, de sa cage thoracique et de son pelvis. Les hanches et les épaules seront mieux alignées et la proéminence des côtes sera réduite. L’adolescent pourrait aussi être un peu plus grand.<br> L’amélioration de l’apparence physique de votre adolescent dépend du type et de la taille de la courbure, ainsi que de la technique chirurgicale utilisée. Assurez-vous d’en parler avec le chirurgien avant l’opération.</td> <td>Les adolescents dont la courbure est petite (moins de 30 degrés) ont habituellement une image de soi normale.</td> </tr> <tr> <td>Douleur</td> <td>Il est fort probable que votre adolescent trouvera que la doleur de l’opération se résorbe graduellement au cours de plusieurs mois.<br> Si votre adolescent ressentait de la douleur avant l’opération, c’est difficile de dire si l’opération pourrait réduire ou enrayer la douleur.</td> <td>Dans une étude de suivi sur 50 ans, les patients qui n’étaient pas opérés éprouvaient plus de douleur que ceux qui n’avaient pas la scoliose. Cependant, la douleur était habituellement qualifiée d’occasionnelle. Elle n’interférait pas avec la vie professionnelle ni avec les activités quotidiennes.</td> </tr> <tr> <td>Ostéo-arthrite dans la colonne lombaire (bas du dos)</td> <td>La fusion de la colonne lombaire (bas du dos) a des avantages et inconvénients.<br> Si la colonne lombaire (bas du dos) de votre adolescent n’est pas fusionnée, il aura une plus grande amplitude de mouvement quand il fera ses activités de la vie quotidienne ou des activités récréatives ou athlétiques.</td> <td>Dans une étude de suivi sur 40 ans, on a relevé des changements ostéoarthritiques dans la colonne chez environ 38 % des patients atteints de scoliose qui n’avaient pas été opérés.<br> La majorité de ces patients (67 %) ne présentaient que de légers changements.<br> Des changements dans la colonne se produisent aussi fréquemment chez des personnes qui ne sont pas atteintes de scoliose.</td> </tr> <tr> <td>Activités quotidiennes</td> <td>Environ un à deux ans après l’opération, toutes les restrictions d’activités devraient être levées. Il pourra ensuite retourner à la plupart de ses activités normales.<br> Votre adolescent aura des raideurs et verra l’amplitude des mouvements restreinte dans les régions de la colonne qui sont fusionnées.<br> En général, les raideurs n’interfèrent pas avec les activités quotidiennes.<br> Les athlètes qui participent à un sport qui nécessitent une grande souplesse dans la colonne (gymnastes, danseurs, plongeurs, etc.) devraient en parler à leur chirurgien.</td> <td>Une étude à long terme dans laquelle on a suivi des patients atteints de scoliose pendant 22 ans après le diagnostic portait sur la question de savoir si la douleur lombaire pouvait causer des problèmes dans les activités quotidiennes. Il n’y avait aucune différence entre les patients atteints de scoliose qui ne se faisaient pas opérer et ceux qui n’avaient pas la scoliose.<br> Après 50 ans de suivi, on a relevé que les patients atteints de scoliose étaient autant capable de faire leurs activités quotidiennes que les patients qui n’ont pas la scoliose.</td> </tr> <tr> <td>Besoin de se faire opérer plus tard</td> <td>Habituellement, une autre opération n’est pas nécessaire, à moins de complications.<br> Nul besoin de retirer le matériel (tiges, crochets et vis) à moins d’un problème précis, comme une infection ou un bris.</td> <td>Une étude a examiné des patients atteints de scoliose âgés de moins de 15 ans et dont la courbure se situait entre 20 et 45 degrés. Vingt-trois pourcent des patients qui ont reçu un corset ont décidé de se faire opérer, et vingt-deux pourcent des patients que l’on a observés ont décidé de se faire opérer.</td> </tr> <tr> <td>Qualité de vie</td> <td>Une étude a révélé que 10 ans après l’opération, les patients atteints de scoliose avaient une meilleure perception d’eux mêmes que les autres personnes du même âge.<br> Une autre étude a révélé que 20 ans après l’opération, les patients atteints de scoliose avaient la même qualité de vie liée à la santé que la population générale.</td> <td>Une étude a révélé que, deux ans après l’opération, les patients qui s’étaient fait opérer n’ont constaté qu’une légère augmentation dans la qualité de vie en comparaison avec ceux qui ne s’étaient pas fait opérer.<br> Après 50 ans de suivi, on a constaté que les patients atteints de scoliose qui n’avaient pas été opérés n’étaient pas plus déprimés que les autres personnes sans scoliose.</td> </tr> <tr> <td>Mariage et grossesse</td> <td>Une étude menée sur 22 ans comparait les patients opérés pour la scoliose avec ceux sans scoliose. On a découvert qu’il n’y avait aucune différence dans l’état matrimonial, le nombre d’enfants, l’âge à la première grossesse ni dans le besoin de césariennes à la première grossesse. <br> Il n’y avait aucune différence dans la douleur au dos. Toute augmentation dans la courbure n’était pas attribuable au nombre de grossesses ni à l’âge à la première grossesse.</td> <td>Après 50 ans de suivi, 90 % des patients atteints de scoliose non opérés avaient été mariés au moins une fois.<br> De ceux qui étaient mariés, chaque famille comptait en moyenne trois enfants.<br> Le taux de césarienne chez les femmes atteintes de scoliose qui n’avaient pas été opérées était de 3 % en comparaison à 10 % chez les femmes sans scoliose.</td> </tr> <tr> <td>Changements à la courbure</td> <td>L’opération peut corriger la courbure d’au moins 40 à 65 %.<br> Cela dépend de la souplesse de la colonne, du type de courbure, de la taille de la courbure et de l’âge.<br> Dans une étude, les courbures traitées avec une opération n’ont augmenté que de 3,5 degrés en 22 ans.</td> <td>ans le cadre d’une étude, on a suivi des patients atteints de scoliose qui n'avaient pas été opérés. Après 50 années de suivi, certains types de courbures ne présentaient qu’une légère augmentation de l’ordre de 20 à 25 % de la taille de la courbure.</td> </tr> </tbody> </table>https://assets.aboutkidshealth.ca/AKHAssets/scoliosis_pros_of_having_not_having_surgery.jpg

Nous tenons à remercier nos commanditaires

AboutKidsHealth est fier de collaborer avec les commanditaires suivants, qui nous aident à accomplir notre mission, qui consiste à améliorer la santé et le mieux-être des enfants canadiens et étrangers, en leur donnant accès sur Internet à des renseignements sur les soins de santé.