AboutKidsHealth (FR) AKH-Article

 

 

État de mal épileptiqueÉÉtat de mal épileptiqueStatus epilepticusFrenchNeurologyChild (0-12 years);Teen (13-18 years)BrainNervous systemConditions and diseasesCaregivers Adult (19+) EducatorsNA2010-02-04T05:00:00ZElizabeth J. Donner, MD, FRCPC12.000000000000036.00000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Apprenez-en davantage sur les causes et les symptômes de l’état de mal épileptique et sur la façon de le traiter.</p><p>L’état de mal épileptique est une urgence médicale qui peut, tôt ou tard, causer des dommages au cerveau. Il survient lorsqu’une crise se poursuit pendant une longue période (plus d’une demi-heure) ou lorsque l’enfant a plusieurs crises rapprochées sans qu’il puisse reprendre connaissance entre celles-ci.</p><p>Alors qu'un enfant est en état de mal épileptique, il risque de souffrir d'insuffisance respiratoire, d'étouffement ou d'aspiration, d'œdème pulmonaire, de dommage aux organes et même de mort. Si votre enfant a une crise prolongée, contactez immédiatement les services d'urgence.<br></p><ul><li>L’état de mal épileptique comporte des crises qui durent plus d’une demi-heure ou qui se présentent en grappes sans reprise de connaissance entre elles.</li><li>Lorsqu’un enfant est en état de mal épileptique, il risque de subir des dommages au cerveau et à d’autres organes, de cesser de respirer, de s’étouffer et même de mourir.</li><li>Si votre enfant est dans un état de mal épileptique, composez le 9-1-1 immédiatement.</li><li>L’état de mal épileptique est traité à l’hôpital à l’aide de médicaments intraveineux et d’une surveillance des fonctions vitales et de la température corporelle de l’enfant.</li></ul>
Status epilepticusSStatus epilepticusStatus epilepticusEnglishNeurologyChild (0-12 years);Teen (13-18 years)BrainNervous systemConditions and diseasesCaregivers Adult (19+) EducatorsNA2010-02-04T05:00:00ZElizabeth J. Donner, MD, FRCPC12.000000000000036.0000000000000869.000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Read about the causes and symptoms of status epilepticus and how it is treated.</p><p>Status epilepticus is a medical emergency that can eventually cause brain damage. It happens when a seizure continues for a long time (more than half an hour) or when a child has several seizures without time to recover between them.</p><p>While a child is in status epilepticus, they are at risk for breathing failure, choking or aspiration, pulmonary edema, organ damage and even death. If your child is having a prolonged seizure, contact emergency services at once.<br></p><h2>Key points</h2> <ul><li>Status epilepticus involves seizures that continue for more than half an hour or that occur in clusters without enough time for recovery in between.</li> <li>While a child is in status epilepticus, they are at risk for brain and other organ damage, breathing failure, choking and even death.</li> <li>If your child is in status epilepticus, call 911 immediately.</li> <li>Status epilepticus is treated in the hospital with intravenous medications and monitoring of your child's vital functions and body temperature.</li></ul>

 

 

État de mal épileptique2071.00000000000État de mal épileptiqueStatus epilepticusÉFrenchNeurologyChild (0-12 years);Teen (13-18 years)BrainNervous systemConditions and diseasesCaregivers Adult (19+) EducatorsNA2010-02-04T05:00:00ZElizabeth J. Donner, MD, FRCPC12.000000000000036.00000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Apprenez-en davantage sur les causes et les symptômes de l’état de mal épileptique et sur la façon de le traiter.</p><p>L’état de mal épileptique est une urgence médicale qui peut, tôt ou tard, causer des dommages au cerveau. Il survient lorsqu’une crise se poursuit pendant une longue période (plus d’une demi-heure) ou lorsque l’enfant a plusieurs crises rapprochées sans qu’il puisse reprendre connaissance entre celles-ci.</p><p>Alors qu'un enfant est en état de mal épileptique, il risque de souffrir d'insuffisance respiratoire, d'étouffement ou d'aspiration, d'œdème pulmonaire, de dommage aux organes et même de mort. Si votre enfant a une crise prolongée, contactez immédiatement les services d'urgence.<br></p><ul><li>L’état de mal épileptique comporte des crises qui durent plus d’une demi-heure ou qui se présentent en grappes sans reprise de connaissance entre elles.</li><li>Lorsqu’un enfant est en état de mal épileptique, il risque de subir des dommages au cerveau et à d’autres organes, de cesser de respirer, de s’étouffer et même de mourir.</li><li>Si votre enfant est dans un état de mal épileptique, composez le 9-1-1 immédiatement.</li><li>L’état de mal épileptique est traité à l’hôpital à l’aide de médicaments intraveineux et d’une surveillance des fonctions vitales et de la température corporelle de l’enfant.</li></ul><h2>À quoi ressemble l’état de mal épileptique?</h2> <p>L’état de mal épileptique peut se produire avec tous les types d’épilepsie et présente des caractéristiques différentes selon les différents types de crise. L’état de mal épileptique convulsif, la forme la plus visible, est la forme la plus commune et la plus dangereuse d’état de mal épileptique. L’état de mal épileptique non convulsif n’est pas toujours facile à constater, mais il peut également entraîner de graves conséquences. </p> <h3>État de mal épileptique convulsif</h3> <p>L’état de mal épileptique convulsif consiste en des crises d’épilepsie tonico-cloniques, toniques, cloniques ou myocloniques qui durent 30minutes ou plus. Les crises peuvent être continues ou l’enfant peut avoir des crises qui se répètent dans de courts intervalles, sans qu’il puisse reprendre conscience entre les crises. </p> <h3>État de mal épileptique non convulsif</h3> <p>Il y a plusieurs formes différentes d’état de mal épileptique pendant lesquels l’enfant n’a aucune convulsion, mais peut tout simplement sembler confus ou endormi. Dans certains cas, la seule façon de diagnostiquer un état de mal épileptique non convulsif est de procéder à un EEG.</p> <p>Après les crises convulsives prolongées, les convulsions cessent et les enfants commencent des crises nonconvulsives.</p> <h2>Combien d’enfants souffrent de l’état de mal épileptique? </h2> <p>L’état de mal épileptique est plutôt commun, en particulier chez les enfants. Une étude a révélé que sur une période de cinq ans après le premier diagnostic d’épilepsie, 20% des personnes ont eu au moins un épisode d’état de mal épileptique convulsif. Une autre étude révèle que 27%des enfants ont eu un épisode d’état de mal épileptique. Plus l’enfant est jeune lorsqu’il développe l’épilepsie, plus il est probable qu’il souffrira de l’état de mal épileptique à un moment donné. Parmi les enfants qui développent l’épilepsie avant l’âge de 1 an, il est probable que 70% auront un épisode d’état de mal épileptique convulsif. </p> <p>L’état de mal épileptique convulsif est la première crise qu’auront environ un tiers des personnes atteintes d’épilepsie. </p> <h2>Quelles sont les causes de l’état de mal épileptique?</h2> <p>Ce qui se passe dans le cerveau d’un enfant qui a un état de mal épileptique n’est pas entièrement clair. Les chercheurs savent qu’il s’agit d’un processus complexe qui semble lié à une perte des mécanismes d’inhibition à l’intérieur du cerveau, à une faible circulation sanguine, à une utilisation réduite du glucose et à une consommation réduite d’oxygène . </p> <p>L’état de mal épileptique convulsif peut être causé par les éléments suivants :</p> <ul> <li>une infection; </li> <li>un manque de sommeil pour une personne épileptique vulnérable;</li> <li>une fièvre;</li> <li>un trouble métabolique;</li> <li>un arrêt brusque des médicaments antiépileptiques;</li> <li>une épilepsie mal contrôlée, même sans facteur précipitant évident;</li> <li>l’alcool ou les drogues illicites;</li> <li>certains autres états pathologiques chroniques. </li> </ul> <p>Un enfant risque davantage de souffrir de l’état de mal épileptique dans les conditions suivantes :</p> <ul> <li>l’enfant est atteint d’épilepsie symptomatique; </li> <li>son examen neurologique est anormal;</li> <li>l’enfant a moins de 6 ans lorsqu’il développe l’épilepsie. </li> </ul> <p>Le risque de l’état de mal épileptique est plus élevé lorsque l’enfant a récemment développé l’épilepsie. Selon une étude, 90 % des cas d’état de mal épileptique se produisent dans les deux ans suivant le moment auquel l’épilepsie a commencé. </p> <h2>Que dois-je faire si mon enfant souffre de l’état de mal épileptique? </h2> <p>L’état de mal épileptique est une urgence médicale. Si vous soupçonnez que votre enfant souffre de l’état de mal épileptique, composez le 911 ou appelez les services d’urgence immédiatement. </p> <p>Les premiers soins pour l’état de mal épileptique sont semblables à ceux qui ont trait aux crises «normales». Si l’enfant souffre de l’état de mal épileptique convulsif, placez-le doucement sur le plancher ou sur un lit afin d’éviter les blessures. </p> <p>Si un enfant a des rafales ou des grappes de crises, son médecin pourrait lui prescrire un médicament pour que les crises ne progressent pas. </p> <h2>Comment l’état de mal épileptique est-il traité?</h2> <p>Un enfant en état de mal épileptique devrait être amené à l’hôpital où il sera habituellement traité avec des médicaments intraveineux tels que des benzodiazépines, du <a href="/Article?contentid=215&language=French">phénobarbital</a> ou de la <a href="/Article?contentid=216&language=French">phénytoïne</a> (selon le type de crise) pour arrêter les crises. L’équipe médicale s’efforcera de maintenir les fonctions vitales et la température corporelle de l’enfant. Elle surveillera sa respiration, son rythme cardiaque, son pH sanguin et le niveau des diverses substances dans son sang, comme le glucose, les électrolytes et l’urée. </p> <p>Rien n’indique qu’il soit utile de donner un supplément d’oxygène dans le cas de l’état de mal épileptique. </p> <h2>Quelles sont les perspectives pour un enfant qui souffre de l’état de mal épileptique?</h2> <p>Le traitement rapide de l’état de mal épileptique est important, puisque plus la crise dure longtemps, plus elle est difficile à arrêter. La plupart des dommages aux neurones pendant l’état de mal épileptique proviennent des décharges électriques continues pendant la crise. Cependant, dans la plupart des cas, l’état de mal épileptique peut être arrêté rapidement et l’enfant se sentira bien. </p> <p>Il est rare que l’état de mal épileptique entraîne des conséquences graves. Cependant, plus de la moitié des enfants souffrant de l’état de mal épileptique auront au moins un autre épisode d’état de mal épileptique. </p> <p>Une étude finlandaise portant sur l’observation à long terme d’enfants diagnostiqués épileptiques a révélé que l’état de mal épileptique n’augmentait pas le risque de décès chez les enfants épileptiques et avait seulement une incidence mineure sur la possibilité que les crises cessent avec le temps. Chez les enfants qui n’avaient pas d’autres problèmes neurologiques, les résultats sociaux et scolaires étaient semblables pour ceux qui souffraient de l’état de mal épileptique et ceux qui n’en souffraient pas.</p>

Nous tenons à remercier nos commanditaires

AboutKidsHealth est fier de collaborer avec les commanditaires suivants, qui nous aident à accomplir notre mission, qui consiste à améliorer la santé et le mieux-être des enfants canadiens et étrangers, en leur donnant accès sur Internet à des renseignements sur les soins de santé.