Injections de Botox dans les glandes salivaires pour la gestion de salivation excessive guidées par imagerieIInjections de Botox dans les glandes salivaires pour la gestion de salivation excessive guidées par imagerieBotox injections into salivary glands for the management of excessive drooling using image guidanceFrenchOtherChild (0-12 years);Teen (13-18 years)NASalivary glandsProceduresCaregivers Adult (19+)NA2016-03-31T04:00:00ZC​​andice Sockett, RN(EC), MN:APN;Michelle Cote BScN, RN;Joao Amaral, MD9.0000000000000054.00000000000001147.00000000000Health (A-Z) - ProcedureHealth A-Z<p>Découvrez comment des injections de Botox dans les glandes salivaires peuvent aider à traiter la salivation excessive de votre enfant.</p><p>​​La salivation excessive (sialorrhée) est un problème important chez les enfants qui souffrent de troubles neurologiques comme la paralysie cérébrale. Ils se mettent à baver car ils ne sont pas en mesure d’avaler la quantité de salive produite. Les enfants bavent le plus souvent en raison d’une déglutition inefficace ou trop peu fréquente. Il est plus rare que ce phénomène soit causé par une production excessive de salive. La bave peut irriter la peau du visage, du cou et de la poitrine. Dans certains cas extrêmes, elle peut être la cause d’une pneumonie par aspiration et nécessiter de longues hospitalisations pour l’enfant. </p><h2>Pourquoi utiliser le Botox pour traiter ce problème?</h2><p>Lorsque la toxine botulique (le Botox) est injectée dans les glandes salivaires, elle en prévient la fonction, ce qui diminue la quantité de salive produite.</p><p>Les effets du Botox sont temporaires; cela signifie que la diminution de la production de salive n’est pas permanente. Les injections de Botox dans les glandes salivaires sont réalisées par des radiologues d’intervention à l’aide de guidage par <a href="/Article?contentid=1290&language=French">ultrasons</a>. </p><h2>À retenir</h2> <ul> <li>Le Botox est injecté dans les glandes salivaires à l’aide de guidage par ultrasons qui permet d’insérer l’aiguille dans la zone appropriée.</li> <li>Il vous sera demandé de signer un formulaire de consentement avant la procédure.</li> <li>Les injections de Botox dans les glandes salivaires sont généralement considérées comme une procédure à faible risque.</li> <li>Votre enfant sera sous sédation pendant la procédure.</li> <li>Restez calme et soyez honnête : expliquez à votre enfant à quoi il doit s’attendre. Les enfants sont moins anxieux et ont moins peur quand on leur explique ce qui va se passer.</li> <li>La procédure devrait prendre environ une heure.</li> </ul><h2>Le jour des injections de Botox</h2><p>Arrivez à l’hôpital deux heures avant l’heure prévue de la procédure. Après son enregistrement, votre enfant devra revêtir une blouse d’hôpital; il sera pesé et son état sera évalué par le personnel infirmier. Vous aurez également l’occasion de parler au radiologue d’intervention qui réalisera les injections de Botox et à l’anesthésiste qui donnera des médicaments à votre enfant pour éviter qu’il soit inconfortable pendant la procédure.</p><p>Au cours de la procédure, vous devrez patienter dans la salle d’attente.</p><h2>Votre enfant recevra des médicaments antidouleur</h2><p>Les enfants reçoivent des médicaments lorsqu’ils subissent une procédure qui peut leur faire peur ou leur causer de l’inconfort ou de la douleur. Pour les injections de Botox dans les glandes salivaires, la plupart des enfants reçoivent une <a href="/Article?contentid=1261&language=French">anesthésie générale</a>.</p><h2>Comment procède-t-on aux injections de Botox?</h2><p>Le radiologue d’intervention utilise une machine à ultrasons pour trouver les glandes du visage qui produisent la salive. En utilisant l’imagerie pour le guider, il insère une petite aiguille à travers la peau et dans les glandes. Une fois que l’aiguille est en place, le radiologue injecte une petite quantité de Botox. Le plus souvent, ces injections sont effectuées dans quatre glandes salivaires (deux glandes sous-maxillaires et deux glandes parotoïdes).</p><p>La procédure d’injection de Botox dans les glandes salivaires prend une heure environ.</p> <figure> <span class="asset-image-title">Les quatre glandes salivaires couramment visées par les injections de Botox</span><img src="https://assets.aboutkidshealth.ca/akhassets/IMD_botox_therapy_salivary_glands_FR.jpg" alt="" /> </figure><h2>Après les injections de Botox</h2><p>Une fois les injections terminées, votre enfant sera transporté vers la zone de récupération. Le radiologue d’intervention viendra vous donner des détails sur la procédure. Dès que votre enfant commencera à se réveiller, le personnel infirmier viendra vous chercher.</p><h2>Retour à la maison</h2><p>La plupart des enfants rentrent à la maison quelques heures après avoir reçu les injections de Botox. Si votre enfant souffre de problèmes médicaux comme l’apnée du sommeil, vous pourriez être invité à passer la nuit à l’hôpital à des fins d’observation.</p><p>Pour de plus amples renseignements sur la façon de prendre soin de votre enfant après les injections de Botox, veuillez consulter <a href="/Article?contentid=1224&language=French">Injections de Botox dans les glandes salivaires : Prendre soin de votre enfant à la maison après la procédure​</a>.</p><h2>À quoi s’attendre après les injections de Botox</h2><p>Vous commencerez à constater les effets des injections de Botox dans les glandes salivaires quelques semaines après le traitement. Votre enfant pourrait ressentir une légère douleur ou présenter des ecchymoses au niveau des sites d’injection. Toutefois, il ne devrait pas éprouver de douleur intense.</p><h2>Se rendre à la clinique avant la procédure</h2><p>Votre enfant pourrait avoir à rencontrer le radiologue d’intervention une à trois semaines avant de recevoir les injections de Botox. Lors de cette visite, vous pouvez vous attendre à :</p><ul><li>une évaluation de la santé de votre enfant pour s’assurer qu’il se porte bien et qu’il peut subir une <a href="/Article?contentid=1261&language=French">anesthésie générale</a> en toute sécurité;</li><li>une explication de la procédure et un examen du formulaire de consentement avec un radiologue d’intervention.</li></ul><h2>Donner son consentement avant la procédure</h2><p>Avant la procédure, le radiologue d’intervention vous expliquera comment et pourquoi la procédure est effectuée ainsi que les avantages et les risques potentiels qui y sont associés. Il détaillera également les efforts qui seront mis en place pour réduire ces risques, et vous aidera à regarder au-delà des risques afin de réaliser les avantages de la procédure. Il est important que vous compreniez bien tous les risques potentiels et les avantages des injections de Botox et qu’on donne réponse à toutes vos questions. Si vous acceptez que la procédure soit effectuée, vous devrez l’indiquer formellement en signant le formulaire de consentement. Dans le cas de jeunes enfants, le formulaire doit être signé par un parent ou un tuteur légal. La procédure n’aura lieu que si vous donnez votre consentement.</p><h2>Comment préparer votre enfant à la procédure?</h2><p>Avant tout traitement, il est important d’expliquer à l’enfant ce qui va se passer. Ce faisant, utilisez des mots qu’il pourra comprendre clairement. Expliquez-lui qu’il recevra des médicaments afin d’éviter l’inconfort pendant la procédure.</p><p>Les enfants sont moins anxieux et ont moins peur quand ils savent à quoi s’attendre. Ils sont également moins inquiets si leurs parents restent calmes et leur offrent leur soutien. </p><h2>Si votre enfant tombe malade dans les deux jours qui précèdent la procédure</h2><p>Il est important que votre enfant soit en bonne santé le jour de la procédure. S’il commence à se sentir malade ou s’il a de la fièvre dans les deux jours qui précèdent les injections de Botox, informez-en le médecin. Il pourrait être nécessaire de reporter la procédure.</p><h2>Nourriture, boissons et médicaments avant la procédure</h2><ul><li> <a href="http://www.sickkids.ca/VisitingSickKids/Coming-for-surgery/Eating-guidelines/index.html">L’estomac de votre enfant​ </a> (en anglais) doit être vide avant une sédation ou une anesthésie générale.</li><li>Si votre enfant a des besoins particuliers pendant le jeûne, adressez-vous à votre médecin.</li><li>Votre enfant peut prendre ses médicaments habituels du matin avec une gorgée d’eau jusqu’à deux heures avant l’intervention.</li><li>Les médicaments tels que l'<a href="/Article?contentid=77&language=French">acide acétylsalicylique (AAS)</a>, le <a href="/Article?contentid=198&language=French">naproxen</a>, l'<a href="/Article?contentid=153&language=French">ibuprofène</a>, le <a href="/Article?contentid=265&language=French">warfarine</a>, ou l'<a href="/Article?contentid=129&language=French">énoxaparine</a> augmentent le risque de saignement. Ne pas administrer ces médicaments à votre enfant avant l’intervention sans l’autorisation de son médecin et du radiologiste d’intervention.</li></ul>​​​​ <h2>​À l’hôpital SickKids</h2><p>À l’hôpital SickKids, les radiologues d’intervention travaillent au <a href="http://www.sickkids.ca/diagnosticimaging/what-we-do/image-guided-therapy/index.html" target="_blank">service de thérapie guidée par imagerie (TGI) </a>. Vous pouvez appeler la clinique de TGI au 416 813-6054 et parler au personnel infirmier de la clinique pendant les heures de travail (de 8 à 15 h) ou lui laisser un message.</p><p>Pour de plus amples renseignements sur le jeûne, veuillez consulter <a href="http://www.sickkids.ca/VisitingSickKids/Coming-for-surgery/Eating-guidelines/index.html" target="_blank">Manger et boire avant la chirurgie</a>.</p><p>Pour de plus amples renseignements sur la préparation de votre enfant à la procédure, veuillez consulter <a href="http://www.sickkids.ca/VisitingSickKids/Coming-for-surgery/index.html" target="_blank">Venir à l’hôpital pour une chirurgie​​</a>.</p>
Botox injections into salivary glands for the management of excessive drooling using image guidanceBBotox injections into salivary glands for the management of excessive drooling using image guidanceBotox injections into salivary glands for the management of excessive drooling using image guidanceEnglishOtherChild (0-12 years);Teen (13-18 years)NASalivary glandsProceduresCaregivers Adult (19+)NA2016-03-31T04:00:00ZC​​andice Sockett, RN(EC), MN:APN;Michelle Cote BScN, RN;Joao Amaral, MD9.0000000000000054.00000000000001147.00000000000Health (A-Z) - ProcedureHealth A-Z<p>Learn how Botox injections into the salivary glands can help treat your child's excessive drooling.</p><p>Excessive drooling (sialorrhea) is a major issue in children with neurological impairment, such as cerebral palsy. Drooling occurs when saliva is not swallowed and flows out of the mouth. This usually occurs from inefficient or infrequent swallowing. It is unusual for drooling to be caused by making too much saliva. Drooling can irritate the skin of the face, neck and chest. In some extreme cases, drooling can lead to aspiration pneumonia and result in long hospitalizations for the child. </p> <h2>Why is Botox used for drooling?</h2> <p>When botulinum toxin (Botox) is injected into the salivary glands, it blocks the function of the salivary glands. This decreases the amount of saliva produced.</p> <p>The effects of Botox are temporary, meaning the decreased saliva production will eventually wear off. Salivary Botox injections are done using <a href="/Article?contentid=1290&language=English">ultrasound</a> by interventional radiologists.</p><h2>Key points</h2> <ul> <li>Botox is injected into salivary glands using ultrasound to guide the needle into the appropriate location.</li> <li>You will be asked to sign a consent form before the procedure.</li> <li>Salivary Botox injections are usually low-risk procedures.</li> <li>Your child will be sedated during the procedure.</li> <li>Be calm and honest, and tell your child what to expect. Children feel less nervous and scared when they are given information about what will happen to them.</li> <li>The procedure should take about one hour.</li> </ul><h2>On the day of the salivary Botox injections</h2><p>Arrive at the hospital two hours before the planned time of your child’s procedure. Once you are checked in, your child will be dressed in a hospital gown, weighed and assessed by a nurse. You will also be able to speak to the interventional radiologist who will be doing the salivary Botox injections, and the anaesthetist who will be giving your child medication to make them more comfortable during the procedure.</p><p>During the procedure you will be asked to wait in the surgical waiting area.</p><h2>Your child will have medicine for pain</h2><p>Children are given medicine for treatments that may be frightening, uncomfortable or painful. For salivary Botox injections, most children are given <a href="/Article?contentid=1261&language=English">general anaesthesia</a>.</p><h2>How are Botox injections done?</h2><p>The interventional radiologist uses an ultrasound machine to find the glands in the face that produce saliva. Using the ultrasound image as a guide, a tiny needle is then inserted through the skin into the glands. Once the needle is in place, the radiologist will inject a small amount of Botox into the space. Typically four salivary glands (two submandibular glands and two parotid glands) are injected.</p><p>Salivary Botox injections take one hour to be completed.</p> <figure> <span class="asset-image-title">The four salivary glands commonly used for botox injection</span> <img src="https://assets.aboutkidshealth.ca/akhassets/IMD_botox_therapy_salivary_glands_EN.jpg" alt="" /> </figure><h2>After the salivary Botox injections</h2> <p>Once the injections are complete, your child will be moved to the recovery area. The interventional radiologist will come and talk to you about the details of the procedure. As soon as your child starts to wake up, a nurse will come and get you. </p> <h2>Going home</h2> <p>Most children will go home within a few hours of receiving the salivary Botox injections. If your child has any medical conditions such as sleep apnea, you may be asked to spend the night in hospital for observation purposes.</p> <p>For more details on how to care for your child after Botox injections, please see <a href="/Article?contentid=1224&language=English">Botox injections into salivary glands: Caring for your child at home after the procedure</a>.</p> <h2>What to expect after Botox injections</h2> <p>Salivary Botox injections start to work a few weeks after the treatment. Your child may experience slight soreness or bruising at the injection sites. However, they should not experience any severe pain.</p><h2>Visiting the clinic before the procedure</h2> <p>Your child may have to visit the interventional radiologist one to three weeks before receiving the Botox injections. During the visit, you should expect the following:</p> <ul> <li>A health assessment to make sure your child is healthy and that it is safe to have <a href="/Article?contentid=1261&language=English">general anaesthesia</a>.</li> <li>An overview of the procedure and a review of the consent form with an interventional radiologist.</li> </ul> <h2>Giving consent before the procedure</h2> <p>Before the procedure, the interventional radiologist will go over how and why the procedure is done, as well as the potential benefits and risks. They will also discuss what will be done to reduce these risks, and will help you weigh any benefits against the risks. It is important that you understand all of these potential risks and benefits of the Botox injections and that all of your questions are answered. If you agree to the procedure, you can give consent for treatment by signing the consent form. A parent or legal guardian must sign the consent form for young children. The procedure will not be done unless you give your consent.</p> <h2>How to prepare your child for the procedure</h2> <p>Before any treatment, it is important to talk to your child about what will happen. When talking to your child, use words they can understand. Let your child know that medicines will be given to make them feel comfortable during the procedure.</p> <p>Children feel less anxious and scared when they know what to expect. Children also feel less worried when they see their parents are calm and supportive. </p> <h2>If your child becomes ill within two days before the procedure</h2> <p>It is important that your child is healthy on the day of their procedure. If your child starts to feel unwell or has a fever within two days before the salivary Botox injections, let your doctor know. Your child’s procedure may need to be rebooked.</p> <h2>Food, drink and medicines before the procedure</h2> <ul> <li>Your child’s stomach must be empty before receiving general anesthesia.</li> <li>If your child has special needs during fasting, talk to your doctor to make a plan.</li> <li>Your child can take their regular morning medicine with a sip of water two hours before the procedure. </li> <li>Medicines such as <a href="/Article?contentid=77&language=English">acetylsalicylic acid (ASA)</a>, <a href="/Article?contentid=198&language=English">naproxen</a> or <a href="/Article?contentid=153&language=English">ibuprofen</a>, <a href="/Article?contentid=265&language=English">warfarin</a> or <a href="/Article?contentid=129&language=English">enoxaparin</a> may increase the risk of bleeding. Do not give these to your child before the procedure. If your child is taking any of these medicines, please discuss this with your doctor and the interventional radiologist. </li> </ul>​​​​<h2>​At SickKids</h2> <p>At SickKids, the interventional radiologists work in the <a href="http://www.sickkids.ca/diagnosticimaging/what-we-do/image-guided-therapy/index.html" target="_blank">Department of Image Guided Therapy</a> (IGT). You can call the IGT clinic at (416) 813-6054 and speak to the clinic nurse during working hours (8:00 to 15:00) or leave a message with the IGT clinic nurse.</p> <p>For more information on fasting see <a href="http://www.sickkids.ca/VisitingSickKids/Coming-for-surgery/Eating-guidelines/index.html" target="_blank">Eating and drinking before surgery</a>.</p> <p>For more information on preparing your child for their procedure see <a href="http://www.sickkids.ca/VisitingSickKids/Coming-for-surgery/index.html" target="_blank">Coming for surgery​</a>.</p> <p>A nurse from IGT will phone you at home the day after the biopsy to make sure your child is okay, and to answer any questions you may have.</p>

 

 

Injections de Botox dans les glandes salivaires pour la gestion de salivation excessive guidées par imagerie2444.00000000000Injections de Botox dans les glandes salivaires pour la gestion de salivation excessive guidées par imagerieBotox injections into salivary glands for the management of excessive drooling using image guidanceIFrenchOtherChild (0-12 years);Teen (13-18 years)NASalivary glandsProceduresCaregivers Adult (19+)NA2016-03-31T04:00:00ZC​​andice Sockett, RN(EC), MN:APN;Michelle Cote BScN, RN;Joao Amaral, MD9.0000000000000054.00000000000001147.00000000000Health (A-Z) - ProcedureHealth A-Z<p>Découvrez comment des injections de Botox dans les glandes salivaires peuvent aider à traiter la salivation excessive de votre enfant.</p><p>​​La salivation excessive (sialorrhée) est un problème important chez les enfants qui souffrent de troubles neurologiques comme la paralysie cérébrale. Ils se mettent à baver car ils ne sont pas en mesure d’avaler la quantité de salive produite. Les enfants bavent le plus souvent en raison d’une déglutition inefficace ou trop peu fréquente. Il est plus rare que ce phénomène soit causé par une production excessive de salive. La bave peut irriter la peau du visage, du cou et de la poitrine. Dans certains cas extrêmes, elle peut être la cause d’une pneumonie par aspiration et nécessiter de longues hospitalisations pour l’enfant. </p><h2>Pourquoi utiliser le Botox pour traiter ce problème?</h2><p>Lorsque la toxine botulique (le Botox) est injectée dans les glandes salivaires, elle en prévient la fonction, ce qui diminue la quantité de salive produite.</p><p>Les effets du Botox sont temporaires; cela signifie que la diminution de la production de salive n’est pas permanente. Les injections de Botox dans les glandes salivaires sont réalisées par des radiologues d’intervention à l’aide de guidage par <a href="/Article?contentid=1290&language=French">ultrasons</a>. </p><h2>À retenir</h2> <ul> <li>Le Botox est injecté dans les glandes salivaires à l’aide de guidage par ultrasons qui permet d’insérer l’aiguille dans la zone appropriée.</li> <li>Il vous sera demandé de signer un formulaire de consentement avant la procédure.</li> <li>Les injections de Botox dans les glandes salivaires sont généralement considérées comme une procédure à faible risque.</li> <li>Votre enfant sera sous sédation pendant la procédure.</li> <li>Restez calme et soyez honnête : expliquez à votre enfant à quoi il doit s’attendre. Les enfants sont moins anxieux et ont moins peur quand on leur explique ce qui va se passer.</li> <li>La procédure devrait prendre environ une heure.</li> </ul><h2>Le jour des injections de Botox</h2><p>Arrivez à l’hôpital deux heures avant l’heure prévue de la procédure. Après son enregistrement, votre enfant devra revêtir une blouse d’hôpital; il sera pesé et son état sera évalué par le personnel infirmier. Vous aurez également l’occasion de parler au radiologue d’intervention qui réalisera les injections de Botox et à l’anesthésiste qui donnera des médicaments à votre enfant pour éviter qu’il soit inconfortable pendant la procédure.</p><p>Au cours de la procédure, vous devrez patienter dans la salle d’attente.</p><h2>Votre enfant recevra des médicaments antidouleur</h2><p>Les enfants reçoivent des médicaments lorsqu’ils subissent une procédure qui peut leur faire peur ou leur causer de l’inconfort ou de la douleur. Pour les injections de Botox dans les glandes salivaires, la plupart des enfants reçoivent une <a href="/Article?contentid=1261&language=French">anesthésie générale</a>.</p><h2>Comment procède-t-on aux injections de Botox?</h2><p>Le radiologue d’intervention utilise une machine à ultrasons pour trouver les glandes du visage qui produisent la salive. En utilisant l’imagerie pour le guider, il insère une petite aiguille à travers la peau et dans les glandes. Une fois que l’aiguille est en place, le radiologue injecte une petite quantité de Botox. Le plus souvent, ces injections sont effectuées dans quatre glandes salivaires (deux glandes sous-maxillaires et deux glandes parotoïdes).</p><p>La procédure d’injection de Botox dans les glandes salivaires prend une heure environ.</p> <figure> <span class="asset-image-title">Les quatre glandes salivaires couramment visées par les injections de Botox</span><img src="https://assets.aboutkidshealth.ca/akhassets/IMD_botox_therapy_salivary_glands_FR.jpg" alt="" /> </figure><h2>Après les injections de Botox</h2><p>Une fois les injections terminées, votre enfant sera transporté vers la zone de récupération. Le radiologue d’intervention viendra vous donner des détails sur la procédure. Dès que votre enfant commencera à se réveiller, le personnel infirmier viendra vous chercher.</p><h2>Retour à la maison</h2><p>La plupart des enfants rentrent à la maison quelques heures après avoir reçu les injections de Botox. Si votre enfant souffre de problèmes médicaux comme l’apnée du sommeil, vous pourriez être invité à passer la nuit à l’hôpital à des fins d’observation.</p><p>Pour de plus amples renseignements sur la façon de prendre soin de votre enfant après les injections de Botox, veuillez consulter <a href="/Article?contentid=1224&language=French">Injections de Botox dans les glandes salivaires : Prendre soin de votre enfant à la maison après la procédure​</a>.</p><h2>À quoi s’attendre après les injections de Botox</h2><p>Vous commencerez à constater les effets des injections de Botox dans les glandes salivaires quelques semaines après le traitement. Votre enfant pourrait ressentir une légère douleur ou présenter des ecchymoses au niveau des sites d’injection. Toutefois, il ne devrait pas éprouver de douleur intense.</p><h2>Se rendre à la clinique avant la procédure</h2><p>Votre enfant pourrait avoir à rencontrer le radiologue d’intervention une à trois semaines avant de recevoir les injections de Botox. Lors de cette visite, vous pouvez vous attendre à :</p><ul><li>une évaluation de la santé de votre enfant pour s’assurer qu’il se porte bien et qu’il peut subir une <a href="/Article?contentid=1261&language=French">anesthésie générale</a> en toute sécurité;</li><li>une explication de la procédure et un examen du formulaire de consentement avec un radiologue d’intervention.</li></ul><h2>Donner son consentement avant la procédure</h2><p>Avant la procédure, le radiologue d’intervention vous expliquera comment et pourquoi la procédure est effectuée ainsi que les avantages et les risques potentiels qui y sont associés. Il détaillera également les efforts qui seront mis en place pour réduire ces risques, et vous aidera à regarder au-delà des risques afin de réaliser les avantages de la procédure. Il est important que vous compreniez bien tous les risques potentiels et les avantages des injections de Botox et qu’on donne réponse à toutes vos questions. Si vous acceptez que la procédure soit effectuée, vous devrez l’indiquer formellement en signant le formulaire de consentement. Dans le cas de jeunes enfants, le formulaire doit être signé par un parent ou un tuteur légal. La procédure n’aura lieu que si vous donnez votre consentement.</p><h2>Comment préparer votre enfant à la procédure?</h2><p>Avant tout traitement, il est important d’expliquer à l’enfant ce qui va se passer. Ce faisant, utilisez des mots qu’il pourra comprendre clairement. Expliquez-lui qu’il recevra des médicaments afin d’éviter l’inconfort pendant la procédure.</p><p>Les enfants sont moins anxieux et ont moins peur quand ils savent à quoi s’attendre. Ils sont également moins inquiets si leurs parents restent calmes et leur offrent leur soutien. </p><h2>Si votre enfant tombe malade dans les deux jours qui précèdent la procédure</h2><p>Il est important que votre enfant soit en bonne santé le jour de la procédure. S’il commence à se sentir malade ou s’il a de la fièvre dans les deux jours qui précèdent les injections de Botox, informez-en le médecin. Il pourrait être nécessaire de reporter la procédure.</p><h2>Nourriture, boissons et médicaments avant la procédure</h2><ul><li> <a href="http://www.sickkids.ca/VisitingSickKids/Coming-for-surgery/Eating-guidelines/index.html">L’estomac de votre enfant​ </a> (en anglais) doit être vide avant une sédation ou une anesthésie générale.</li><li>Si votre enfant a des besoins particuliers pendant le jeûne, adressez-vous à votre médecin.</li><li>Votre enfant peut prendre ses médicaments habituels du matin avec une gorgée d’eau jusqu’à deux heures avant l’intervention.</li><li>Les médicaments tels que l'<a href="/Article?contentid=77&language=French">acide acétylsalicylique (AAS)</a>, le <a href="/Article?contentid=198&language=French">naproxen</a>, l'<a href="/Article?contentid=153&language=French">ibuprofène</a>, le <a href="/Article?contentid=265&language=French">warfarine</a>, ou l'<a href="/Article?contentid=129&language=French">énoxaparine</a> augmentent le risque de saignement. Ne pas administrer ces médicaments à votre enfant avant l’intervention sans l’autorisation de son médecin et du radiologiste d’intervention.</li></ul><h2>Risques associés au Botox</h2> <p>Le Botox est généralement considéré comme une toxine sûre. Cependant, il existe une faible possibilité de réactions inattendues ou inhabituelles au Botox. Ces réactions peuvent même avoir lieu dans des zones du corps différentes de celles où les injections ont eu lieu. Des réactions inhabituelles aux injections ont été constatées au cours des premières semaines suivant le traitement. Ces réactions comprennent :</p> <ul> <li>la fièvre;</li> <li>la douleur musculaire qui dure plus de deux jours;</li> <li>la rougeur ou l’enflure au niveau des sites d’injection;</li> <li>la perte du contrôle de la vessie;</li> <li>le malaise (sensation de malaise général).</li> </ul> <p>Appelez votre médecin ou rendez-vous au service d’urgence le plus proche si votre enfant éprouve l’un des symptômes suivants :</p> <ul> <li>une grande faiblesse;</li> <li>des troubles de plus en plus graves de la parole, ou un changement de la voix (par exemple, voix rauque);</li> <li>la difficulté à respirer;</li> <li>les paupières tombantes ou la dégradation de la vue;</li> <li>une réaction allergique (anaphylaxie).</li> </ul> <p>Les effets du Botox ne sont constatés qu’après un certain temps. Pour cette raison, les symptômes ci-dessus signifient que le Botox a été potentiellement injecté hors de la glande salivaire ciblée.</p>​​​​ <h2>​À l’hôpital SickKids</h2><p>À l’hôpital SickKids, les radiologues d’intervention travaillent au <a href="http://www.sickkids.ca/diagnosticimaging/what-we-do/image-guided-therapy/index.html" target="_blank">service de thérapie guidée par imagerie (TGI) </a>. Vous pouvez appeler la clinique de TGI au 416 813-6054 et parler au personnel infirmier de la clinique pendant les heures de travail (de 8 à 15 h) ou lui laisser un message.</p><p>Pour de plus amples renseignements sur le jeûne, veuillez consulter <a href="http://www.sickkids.ca/VisitingSickKids/Coming-for-surgery/Eating-guidelines/index.html" target="_blank">Manger et boire avant la chirurgie</a>.</p><p>Pour de plus amples renseignements sur la préparation de votre enfant à la procédure, veuillez consulter <a href="http://www.sickkids.ca/VisitingSickKids/Coming-for-surgery/index.html" target="_blank">Venir à l’hôpital pour une chirurgie​​</a>.</p>https://assets.aboutkidshealth.ca/akhassets/IMD_botox_therapy_salivary_glands_EN.jpg

Nous tenons à remercier nos commanditaires

AboutKidsHealth est fier de collaborer avec les commanditaires suivants, qui nous aident à accomplir notre mission, qui consiste à améliorer la santé et le mieux-être des enfants canadiens et étrangers, en leur donnant accès sur Internet à des renseignements sur les soins de santé.