Lithotritie par ondes de chocLLithotritie par ondes de chocShock wave lithotripsyFrenchUrologyChild (0-12 years);Teen (13-18 years)KidneysKidneysProceduresCaregivers Adult (19+)NA2014-12-03T05:00:00ZDalia Bozic, MN, RN (EC), NP-PHC;Dr. Paul Bowlin, MD;Dr. Fahad Alyami, MD, FRCSC;Dr. Darius Bagli, MDCM, FRCSC, FAAP, FACS​8.0000000000000065.00000000000001564.00000000000Health (A-Z) - ProcedureHealth A-Z<p>La lithotritie par ondes de choc est un traitement qui permet la destruction des calculs rénaux. Découvrez comment préparer votre enfant au traitement.</p><h2>Qu’est-ce que la lithotritie par ondes de choc (LOC)?</h2> <p>La lithotritie par ondes de choc (LOC) est un traitement qui permet d’éliminer les calculs rénaux. Il utilise des ondes de choc ciblées et à haute énergie afin de briser les calculs rénaux en particules minuscules semblables à du sable, parfois appelées « poussière de pierre ». Une fois qu’elles sont assez petites, les particules peuvent être éliminées du corps de votre enfant par ses urines (pipi).</p> <p>Le nom complet de la lithotritie par ondes de choc est la lithotritie extracorporelle par ondes de choc (LEOC). Cela signifie que l’onde de choc provient de l’extérieur du corps et est dirigée vers le rein de votre enfant.</p><h2>À retenir</h2> <ul> <li>La lithotritie par ondes de choc (LOC) est un traitement non chirurgical qui utilise des ondes de choc à haute énergie pour briser les calculs rénaux de sorte qu'ils peuvent être éliminés par l'urine.</li> <li>Le traitement dure entre 45 minutes et une heure et se fait sous anesthésie générale. D'autres traitements peuvent être nécessaires si les calculs rénaux sont gros ou ne sont pas complètement détruits par le traitement. Il est commun de ressentir des douleurs, des nausées, des ecchymoses et des saignements après le traitement. Suivez toutes les instructions de l'équipe de soins de santé de votre enfant pour contrôler toute douleur ou tout inconfort et aider votre enfant à éliminer toutes les particules de calculs rénaux.</li> <li>Votre enfant peut retourner à une activité normale un jour ou deux après le traitement, une fois que la douleur et la nausée sont sous contrôle.</li> <li>Téléphonez au médecin de votre enfant si ce dernier développe des signes d'infection, a besoin d'uriner mais n’y parvient pas, souffre de nausées même lorsqu’il prend des médicaments, a beaucoup de sang dans ses urines ou souffre de problèmes respiratoires.</li> </ul><h2>Quand consulter un médecin après la lithotritie par ondes de choc</h2> <p>Le médecin de votre enfant fixera généralement un rendez-vous de suivi pour votre enfant, de trois à six mois après la lithotritie par ondes de choc.</p> <p> Téléphonez au médecin de votre enfant avant ce rendez-vous si votre enfant : </p> <ul> <li>a l’impression qu’il doit uriner (faire pipi), mais n’y parvient pas</li> <li>a de <a href="/fievre">la fièvre </a> mesurée à plus de 38,5 °C (101,5 °F) </li> <li>a des nausées ou des <a href="/Article?contentid=746&language=French">vomissements​</a> que vous ne pouvez pas contrôler à l’aide des médicaments qui vous ont été donnés</li> <li>a une présence excessive de sang dans ses urines (par exemple, l'urine est rouge ou présente des traces de sang tout au long de la journée)</li> <li>tousse continuellement</li> <li>présente un essoufflement ou des douleurs thoraciques</li> <li>a d’incontrôlables douleurs abdominales ou au dos.</li> </ul><h2>Qu’est-ce qui se passe le jour du traitement?</h2> <h3>Anesthésie générale</h3> <p>La lithotritie par ondes de choc n’implique aucune chirurgie, mais votre enfant recevra quand même <a href="/Article?contentid=1261&language=French">une anesthésie générale</a>. L’anesthésique assurera que votre enfant dort pendant le traitement de sorte qu’il ne ressentira aucune douleur. Il aidera également votre enfant à rester immobile, ce qui améliorera la décomposition des calculs.</p> <p>Appliquez les lignes directrices suivantes afin d’assurer que l’estomac de votre enfant est vide avant qu’il ne subisse l’anesthésie générale.</p> <ul> <li>A minuit avant le traitement de votre enfant : ne lui offrez plus d’aliments solides.</li> <li>Six heures avant le traitement : ne lui offrez plus de préparation pour nourrissons ou d’alimentation par sonde.</li> <li>Quatre heures avant le traitement : ne lui offrez plus de lait maternel, le cas échéant.</li> <li>Trois heures avant le traitement: ne lui offrez plus de liquides clairs tels que le jus de pomme ou l’eau.</li> </ul> <p>Il est très important que l’estomac de votre enfant soit vide avant le traitement. Tout aliment ou liquide présent dans l’estomac de votre enfant alors que ce dernier est endormi par l’anesthésie peut remonter jusqu’à sa bouche puis s’écouler dans ses poumons, ce qui est très dangereux pour votre enfant.</p> <h3>Traitement</h3> <p>Au cours de la procédure, votre enfant sera sur le dos, soit complètement couché, soit calé à un angle de 45 degrés.</p> <p>Une machine à rayons X identifiera la dernière localisation du calcul rénal afin d’assurer l’exactitude des ondes de choc. Puis, une machine spéciale appelée lithotripteur émettra des ondes de choc qui briseront les calculs et rendront leur évacuation par les urines plus facile pour votre enfant. La machine peut être située au-dessus ou à côté de votre enfant.</p> <h2>Combien de temps dure la lithotritie par ondes de choc?</h2> <p>La lithotritie par ondes de choc dure généralement entre 45 minutes et une heure. Votre enfant pourra normalement quitter l’hôpital le jour même du traitement.</p> <h2>De combien de traitements mon enfant aura-t-il besoin?</h2> <p>Habituellement, un seul traitement suffit à briser les calculs rénaux qui ont été découverts. Votre enfant pourrait avoir besoin d’autres traitements si ses calculs sont grands ou ne se sont pas complètement décomposés.</p><h2>À quoi s’attendre après la lithotritie par ondes de choc</h2> <h3>Douleur</h3> <p>Il est normal que votre enfant éprouve des douleurs dans la région où il a été traité, par exemple dans le dos et l’abdomen. La douleur abdominale (crampes) peut durer plusieurs jours et est causée par les particules de calculs rénaux qui sont éliminées du corps.</p> <p>Les enfants plus âgés peuvent vous décrire leur douleur. Chez les jeunes enfants, les signes de douleur comprennent :</p> <ul> <li>des grimaces de douleur ou la protection de l’abdomen</li> <li>l’augmentation de l’irritabilité</li> <li>le refus de marcher ou la difficulté à marcher</li> <li>un comportement inhabituellement calme.</li> </ul> <p>Vous pouvez aider à soulager la douleur de votre enfant en lui administrant des analgésiques oraux tels que l’acétaminophène et en l’encourageant à boire beaucoup d’eau.</p> <h3>Nausée</h3> <p>Il est commun pour un enfant de souffrir de nausées et éventuellement de vomissements pendant les 24 premières heures qui suivent une anesthésie générale et après la lithotritie par ondes de choc. Les nausées disparaissent généralement après un jour ou deux.</p> <p>L’équipe de soins de santé de votre enfant vous donnera des instructions pour gérer sa nausée à domicile après le traitement.</p> <h3>Contusions</h3> <p>Votre enfant aura probablement quelques ecchymoses sur le dos pendant quelques jours.</p> <h3>Saignements</h3> <p>La lithotritie par ondes de choc est susceptible de causer des saignements dans les reins. Cela conduira à la présence de sang dans l’urine de votre enfant pendant les jours qui suivent le traitement.</p> <h3>Uretère bloqué</h3> <p>Parfois, les particules des calculs rénaux peuvent bloquer l’uretère lors de leur passage hors du corps. Cela peut conduire à de la fièvre et peut causer une douleur accrue. Si l’uretère de votre enfant est bloqué, le chirurgien de votre enfant peut décider d’insérer une endoprothèse temporaire (tube) pour permettre à l’urine de votre enfant de contourner le blocage.</p><h2>Comment se préparer à la lithotritie par ondes de choc</h2> <p>Avant que votre enfant ne subisse une lithotritie par ondes de choc, il devra subir certains examens. Il devra également cesser de prendre certains médicaments avant le traitement.</p> <h3>Examens</h3> <ul> <li>Rayons X abdominaux (ventre) (rein, uretère et vessie) : doivent être réalisés au plus tôt quatre semaines avant le traitement pour confirmer la taille et l’emplacement du calcul rénal.</li> <li>Uroculture et test de sensibilité : permettent de vérifier si votre enfant a besoin d’un traitement pour une infection des voies urinaires avant la lithotritie par ondes de choc</li> <li><a href="/Article?contentid=36&language=French">Analyses de sang</a>: ne sont réalisées que si le médecin les juge nécessaires pour votre enfant</li> </ul> <p>Le médecin de votre enfant peut faire réaliser d’autres examens, par exemple <a href="/Article?contentid=1272&language=French">un tomodensitogramme</a>, s’il l’estime nécessaire.</p> <p>L’équipe de soins de santé de votre enfant vous dira exactement de quels examens votre enfant aura besoin avant qu’il ne subisse la lithotritie par ondes de choc.</p> <h3>Médicaments</h3> <p>Dix jours avant le traitement de la lithotritie par ondes de choc, votre enfant doit cesser de prendre de l’<a href="/Article?contentid=77&language=French">acide acétylsalicylique (AAS)</a>, de l'<a href="/Article?contentid=153&language=French">ibuprofène</a> ou des médicaments qui traitent les maladies du sang (tels que des anticoagulants, des anti-plaquettes ou des diluants).</p> <p>Si vous avez des questions sur le moment où votre enfant doit cesser de prendre ses médicaments, veuillez en parler avec le médecin ou l’infirmière de votre enfant.</p> ​<h2>À SickKids</h2> <p>Le jour du traitement, rendez-vous directement à l'hôpital St Michael situé au 30 rue Bond, à Toronto. Votre enfant et vous devriez arriver à Saint-Michel au plus tard à 7 h. L'unité de lithotritie est située au 5e étage, dans l’aile Cardinal Carter. Le médecin et l'équipe de The Hospital for Sick Children vous y rencontreront.</p> <p>Pour faciliter l’accès à l'unité, entrez dans l'Hôpital St Michael par l'entrée située rue Victoria. Un stationnement public est situé dans cette rue, ainsi que dans la rue Queen est.</p>
Shock wave lithotripsySShock wave lithotripsyShock wave lithotripsyEnglishUrologyChild (0-12 years);Teen (13-18 years)KidneysKidneysProceduresCaregivers Adult (19+)NA2014-12-03T05:00:00ZDalia Bozic, MN, RN (EC), NP-PHC;Dr. Paul Bowlin, MD;Dr. Fahad Alyami, MD, FRCSC;Dr. Darius Bagli, MDCM, FRCSC, FAAP, FACS​8.0000000000000065.00000000000001564.00000000000Health (A-Z) - ProcedureHealth A-Z<p>Shock wave lithotripsy is a treatment to break down kidney stones. Find out how to prepare for the treatment and how to care for your child afterwards.</p><h2>What is shock wave lithotripsy (SWL)?</h2> <p>Shock wave lithotripsy (SWL) is a treatment to remove kidney stones. It uses focused, high-energy shock waves to break kidney stones into tiny sand-like particles, sometimes called “stone dust”. Once they are small enough, the particles can pass out of your child’s body in their urine (pee).</p> <p>The full name for shock wave lithotripsy is extracorporeal shock wave lithotripsy (ESWL). This means that the shock wave comes from outside the body and is directed towards your child’s kidney.</p><h2>Key points</h2> <ul> <li>Shock wave lithotripsy (SWL) is a non-surgical treatment that uses high-energy shock waves to break down kidney stones so that they can be passed through urine.</li> <li>The treatment lasts 45 minutes to an hour and is done under a general anaesthetic. Further treatments may be needed if the kidney stones are large or not fully broken down. It is common to experience, pain, nausea, bruising and some bleeding after treatment. Follow all instructions from your child’s health care team to control any pain or discomfort and help your child pass any kidney stone particles.</li> <li>Your child can return to normal activity a day or two after treatment once any pain or nausea is under control.</li> <li>Call your child’s doctor if your child develops signs of infection, has an urge or inability to urinate, feels nausea even when taking medication, has a lot of blood in the urine or has breathing problems.</li> </ul><h2>When to see a doctor after shock wave lithotripsy</h2> <p>Call your child’s doctor before then if your child:</p> <ul> <li>feels like they need to urinate (pee) but cannot do so</li> <li>has a <a href="/Article?contentid=30&language=English">fever</a> measured at over 38.5°C (101.5°F)</li> <li>has nausea or <a href="/Article?contentid=746&language=English">vomiting</a> that you cannot control with the medications you were given</li> <li>has excessive blood in their urine (for example, the urine is mainly red or has traces of blood throughout the day)</li> <li>is coughing repeatedly</li> <li>has shortness of breath or chest pain</li> <li>has uncontrollable abdominal or back pain</li> </ul><h2>What happens on the day of treatment?</h2> <h3>General anaesthetic</h3> <p>Shock wave lithotripsy does not involve any surgery, but your child will still receive a <a href="/Article?contentid=1261&language=English">general anaesthetic</a>. The anaesthetic will make sure that your child sleeps through the treatment so that they do not feel any pain. It will also help your child stay still, which will improve the breaking down of the stones.</p> <p>Use the following guidelines to make sure that your child’s stomach is empty before they receive the general anaesthetic.</p> <ul> <li>Midnight before your child’s treatment: Stop solid foods.</li> <li>Six hours before the treatment: Stop any formula or tube feeds.</li> <li>Four hours before the treatment: Stop giving breast milk, if relevant.</li> <li>Three hours before the treatment: Stop giving clear fluids such as apple juice or water.</li> </ul> <p>It is very important that your child’s stomach is empty before the treatment. Any food or liquid in your child’s stomach while they are going to sleep under the anaesthestic can flow up to their mouth and pass down into their lungs. This is <em>very dangerous</em> for your child.</p> <h3>Treatment</h3> <p>During the procedure your child will be on their back, either fully lying down or propped up at a 45 degree angle.</p> <p>An X-ray machine will find the latest location of the kidney stone(s) to make sure the shock waves are accurate. Then, a special machine called a lithotripter will send shock waves to break down the stones and make them easier for your child to pass in their urine. The machine may be above your child or at their side.</p> <h2>How long does shock wave lithotripsy take?</h2> <p>Shock wave lithotripsy treatment generally takes 45 minutes to an hour. Your child will normally leave hospital on the same day as the treatment.</p> <h2>How many treatments will my child need?</h2> <p>Usually, one treatment will break down any kidney stones that have been found. Your child might need further treatments if their stones are large or not completely broken down.</p><h2>What to expect after the treatment</h2> <h3>Pain</h3> <p>It is normal for your child to experience pain in the area where they were treated, for example on their back and in their abdomen. Abdominal pain (cramping) can last for several days as the kidney stone particles pass out of their body.</p> <p>Older children may describe their pain to you. In younger children, signs of pain include:</p> <ul> <li>wincing or guarding of the abdomen</li> <li>increased fussiness</li> <li>refusal to walk or trouble walking</li> <li>unusually quiet behaviour</li> </ul> <p>You can help relieve your child’s pain by giving oral pain medications such as acetaminophen and encouraging your child to drink lots of water.</p> <h3>Nausea</h3> <p>It is common for a child to experience nausea and possible vomiting for the first 24 hours after a general anaesthetic and after shock wave lithotripsy. The nausea usually eases after a day or two.</p> <p>Your child’s health-care team will give you instructions for managing any nausea at home after the treatment.</p> <h3>Bruising</h3> <p>Your child will likely have some bruising on their back for a few days.</p> <h3>Bleeding</h3> <p>The shock wave lithotripsy will likely cause some bleeding in the kidneys. This will lead to blood in your child’s urine for a few days after treatment.</p> <h3>Blocked ureter</h3> <p>Sometimes, the kidney stone particles can block the ureter as they pass out of the body. This may lead to a fever and cause increased pain. If your child’s ureter is blocked, your child’s surgeon may decide to insert a temporary stent (tube) to allow your child’s urine to bypass the blockage.</p><h2>How to prepare for shock wave lithotripsy</h2> <p>Before your child has shock wave lithotripsy, they will need to do certain tests. They will also need to stop taking certain medications before the treatment.</p> <h3>Tests</h3> <ul> <li>Abdominal (tummy) X-ray (KUB): this takes place a maximum of four weeks before the treatment to confirm the size and location of the kidney stone(s)</li> <li>Urine culture and sensitivity test: this checks if your child needs any treatment for a urinary tract infection before the shock wave lithotripsy</li> <li><a href="/Article?contentid=36&language=English">Blood work</a>: this is only done if it's relevant for your child</li> </ul> <p>Your child’s doctor may order other tests, for example a <a href="/Article?contentid=1272&language=English">CT scan</a>, if they believe they are necessary.</p> <p>Your child’s health-care team will tell explain the exact tests your child will need before they have shock wave lithotripsy.</p> <h3>Medications</h3> <p>Ten days before the shock wave lithotripsy treatment, your child should stop taking <a href="/Article?contentid=77&language=English">acetylsalicylic acid (ASA)</a>, <a href="/Article?contentid=153&language=English">ibuprofen</a> or any medications to treat blood conditions (such as anti-coagulants, anti-platelets or thinners).</p> <p>If you have any questions about when your child should stop their medications, please speak with your child’s doctor or nurse.</p>​<h2>At SickKids</h2> <p>On the day of treatment, you will go directly to St. Michael’s Hospital at 30 Bond Street, Toronto. You and your child should arrive at St. Michael’s by 7.00am.</p> <p>The Lithotripsy Unit is on the 5th Floor, Cardinal Carter Wing. The doctor and the team from The Hospital for Sick Children will meet you there.</p> <p>For ease of access to the unit, enter St. Michael’s Hospital through the Victoria Street entrance. There is public parking on Victoria Street and Queen Street East.​​​​</p>

 

 

Lithotritie par ondes de choc2463.00000000000Lithotritie par ondes de chocShock wave lithotripsyLFrenchUrologyChild (0-12 years);Teen (13-18 years)KidneysKidneysProceduresCaregivers Adult (19+)NA2014-12-03T05:00:00ZDalia Bozic, MN, RN (EC), NP-PHC;Dr. Paul Bowlin, MD;Dr. Fahad Alyami, MD, FRCSC;Dr. Darius Bagli, MDCM, FRCSC, FAAP, FACS​8.0000000000000065.00000000000001564.00000000000Health (A-Z) - ProcedureHealth A-Z<p>La lithotritie par ondes de choc est un traitement qui permet la destruction des calculs rénaux. Découvrez comment préparer votre enfant au traitement.</p><h2>Qu’est-ce que la lithotritie par ondes de choc (LOC)?</h2> <p>La lithotritie par ondes de choc (LOC) est un traitement qui permet d’éliminer les calculs rénaux. Il utilise des ondes de choc ciblées et à haute énergie afin de briser les calculs rénaux en particules minuscules semblables à du sable, parfois appelées « poussière de pierre ». Une fois qu’elles sont assez petites, les particules peuvent être éliminées du corps de votre enfant par ses urines (pipi).</p> <p>Le nom complet de la lithotritie par ondes de choc est la lithotritie extracorporelle par ondes de choc (LEOC). Cela signifie que l’onde de choc provient de l’extérieur du corps et est dirigée vers le rein de votre enfant.</p><h2>Que sont les calculs rénaux?</h2> <p> Les calculs rénaux sont des morceaux solides de matière qui se forment à partir de substances résiduelles trouvées normalement dans l’urine. Ces substances comprennent le calcium et le phosphore. Normalement, <a href="https://pie.med.utoronto.ca/htbw/module.html?module=kidney-child">les reins </a> filtrent ces substances, mais s’il n’y a pas assez de liquide pour les éliminer, elles peuvent atteindre un degré de concentration élevé et s’agglutiner.</p> <p>Un calcul rénal peut être petit ou grand et peut soit rester dans le rein, soit passer dans les voies urinaires. Un petit calcul peut généralement être éliminé du corps sans douleur (ou léger inconfort), mais un plus grand calcul peut se bloquer. Cela peut entraver l’écoulement de l’urine et ainsi causer de graves douleurs, ou endommager l’appareil urinaire, conduisant à la présence de sang dans l’urine.</p> <p>Bien qu’ils ne soient pas communs, les calculs rénaux peuvent se produire chez les nourrissons, les enfants et les adolescents.</p> <figure> <span class="asset-image-title">La lithotritie par ondes de choc</span> <img src="https://assets.aboutkidshealth.ca/akhassets/IMD_shock_wave_lithotripsy_FR.jpg" alt="" /> <figcaption class="asset-image-caption">(1) Certains calculs rénaux peuvent devenir trop gros pour être éliminés du corps par les urines (pipi). (2) La lithotritie par ondes de choc concentre des ondes de choc à haute énergie sur les calculs rénaux afin de les décomposer. (3) Les petites particules qui résultent de cette opération sont ensuite éliminées du corps par les urines.</figcaption> </figure> <h3>Les causes de calculs rénaux</h3> <p>Un enfant peut développer des calculs rénaux pour un certain nombre de raisons, telles que :</p> <ul> <li>des problèmes liés à la façon dont les reins se sont développés</li> <li>des antécédents familiaux de calculs rénaux</li> <li>une/des <a href="/Article?contentid=935&language=French">infection(s) des voies urinaires</a></li> <li>un trouble métabolique qui empêche le corps de digérer les aliments correctement</li> <li>un régime alimentaire malsain, par exemple une consommation insuffisante d’eau ou une consommation excessive de sodium.</li> </ul> <h2>À retenir</h2> <ul> <li>La lithotritie par ondes de choc (LOC) est un traitement non chirurgical qui utilise des ondes de choc à haute énergie pour briser les calculs rénaux de sorte qu'ils peuvent être éliminés par l'urine.</li> <li>Le traitement dure entre 45 minutes et une heure et se fait sous anesthésie générale. D'autres traitements peuvent être nécessaires si les calculs rénaux sont gros ou ne sont pas complètement détruits par le traitement. Il est commun de ressentir des douleurs, des nausées, des ecchymoses et des saignements après le traitement. Suivez toutes les instructions de l'équipe de soins de santé de votre enfant pour contrôler toute douleur ou tout inconfort et aider votre enfant à éliminer toutes les particules de calculs rénaux.</li> <li>Votre enfant peut retourner à une activité normale un jour ou deux après le traitement, une fois que la douleur et la nausée sont sous contrôle.</li> <li>Téléphonez au médecin de votre enfant si ce dernier développe des signes d'infection, a besoin d'uriner mais n’y parvient pas, souffre de nausées même lorsqu’il prend des médicaments, a beaucoup de sang dans ses urines ou souffre de problèmes respiratoires.</li> </ul><h2>Comment prendre soin de votre enfant après la lithotritie par ondes de choc</h2> <p>Suivez les instructions du médecin et de l’infirmière de votre enfant pour prendre soin de ce dernier à domicile après le traitement. Ils vous donneront généralement les instructions suivantes :</p> <ul> <li>faire boire à votre enfant beaucoup de liquides, surtout de l’eau</li> <li>changer son régime alimentaire, si nécessaire</li> <li>lui administrer des médicaments pour gérer sa douleur et ses nausées</li> <li>lui faire prendre beaucoup de repos.</li> </ul> <p>Si votre enfant est propre (utilisation des toilettes), son médecin ou son infirmière peuvent également vous instruire de filtrer l'urine de votre enfant pendant plusieurs jours et vous expliqueront comment le faire.</p> <p>Filtrer l'urine vous permettra de collecter toutes les particules de calcul afin qu'elles puissent être analysées dans un laboratoire. Le médecin de votre enfant utilisera les renseignements sur la composition du calcul afin de surveiller votre enfant et de faire des recommandations (par exemple, en matière de changements de son régime alimentaire) pour prévenir la réapparition de calculs rénaux.</p> <h2>Quand mon enfant peut-il reprendre ses activités normales?</h2> <p>Votre enfant peut retourner à ses activités normales, y compris au service de garde ou à l'école, un jour ou deux après le traitement, une fois que la douleur et l'inconfort sont maîtrisés. Observez chez votre enfant la présence de symptômes de la douleur afin de vous assurer que la gestion de la douleur est adéquate.</p> <p>Votre enfant peut prendre des bains ou des douches comme d'habitude juste après le traitement.</p><h2>Quand consulter un médecin après la lithotritie par ondes de choc</h2> <p>Le médecin de votre enfant fixera généralement un rendez-vous de suivi pour votre enfant, de trois à six mois après la lithotritie par ondes de choc.</p> <p> Téléphonez au médecin de votre enfant avant ce rendez-vous si votre enfant : </p> <ul> <li>a l’impression qu’il doit uriner (faire pipi), mais n’y parvient pas</li> <li>a de <a href="/fievre">la fièvre </a> mesurée à plus de 38,5 °C (101,5 °F) </li> <li>a des nausées ou des <a href="/Article?contentid=746&language=French">vomissements​</a> que vous ne pouvez pas contrôler à l’aide des médicaments qui vous ont été donnés</li> <li>a une présence excessive de sang dans ses urines (par exemple, l'urine est rouge ou présente des traces de sang tout au long de la journée)</li> <li>tousse continuellement</li> <li>présente un essoufflement ou des douleurs thoraciques</li> <li>a d’incontrôlables douleurs abdominales ou au dos.</li> </ul><h2>Suivi</h2> <p>Le médecin de votre enfant fixera généralement un rendez-vous de suivi pour votre enfant, de trois à six mois après la lithotritie par ondes de choc.</p><h2>Qu’est-ce qui se passe le jour du traitement?</h2> <h3>Anesthésie générale</h3> <p>La lithotritie par ondes de choc n’implique aucune chirurgie, mais votre enfant recevra quand même <a href="/Article?contentid=1261&language=French">une anesthésie générale</a>. L’anesthésique assurera que votre enfant dort pendant le traitement de sorte qu’il ne ressentira aucune douleur. Il aidera également votre enfant à rester immobile, ce qui améliorera la décomposition des calculs.</p> <p>Appliquez les lignes directrices suivantes afin d’assurer que l’estomac de votre enfant est vide avant qu’il ne subisse l’anesthésie générale.</p> <ul> <li>A minuit avant le traitement de votre enfant : ne lui offrez plus d’aliments solides.</li> <li>Six heures avant le traitement : ne lui offrez plus de préparation pour nourrissons ou d’alimentation par sonde.</li> <li>Quatre heures avant le traitement : ne lui offrez plus de lait maternel, le cas échéant.</li> <li>Trois heures avant le traitement: ne lui offrez plus de liquides clairs tels que le jus de pomme ou l’eau.</li> </ul> <p>Il est très important que l’estomac de votre enfant soit vide avant le traitement. Tout aliment ou liquide présent dans l’estomac de votre enfant alors que ce dernier est endormi par l’anesthésie peut remonter jusqu’à sa bouche puis s’écouler dans ses poumons, ce qui est très dangereux pour votre enfant.</p> <h3>Traitement</h3> <p>Au cours de la procédure, votre enfant sera sur le dos, soit complètement couché, soit calé à un angle de 45 degrés.</p> <p>Une machine à rayons X identifiera la dernière localisation du calcul rénal afin d’assurer l’exactitude des ondes de choc. Puis, une machine spéciale appelée lithotripteur émettra des ondes de choc qui briseront les calculs et rendront leur évacuation par les urines plus facile pour votre enfant. La machine peut être située au-dessus ou à côté de votre enfant.</p> <h2>Combien de temps dure la lithotritie par ondes de choc?</h2> <p>La lithotritie par ondes de choc dure généralement entre 45 minutes et une heure. Votre enfant pourra normalement quitter l’hôpital le jour même du traitement.</p> <h2>De combien de traitements mon enfant aura-t-il besoin?</h2> <p>Habituellement, un seul traitement suffit à briser les calculs rénaux qui ont été découverts. Votre enfant pourrait avoir besoin d’autres traitements si ses calculs sont grands ou ne se sont pas complètement décomposés.</p><h2>À quoi s’attendre après la lithotritie par ondes de choc</h2> <h3>Douleur</h3> <p>Il est normal que votre enfant éprouve des douleurs dans la région où il a été traité, par exemple dans le dos et l’abdomen. La douleur abdominale (crampes) peut durer plusieurs jours et est causée par les particules de calculs rénaux qui sont éliminées du corps.</p> <p>Les enfants plus âgés peuvent vous décrire leur douleur. Chez les jeunes enfants, les signes de douleur comprennent :</p> <ul> <li>des grimaces de douleur ou la protection de l’abdomen</li> <li>l’augmentation de l’irritabilité</li> <li>le refus de marcher ou la difficulté à marcher</li> <li>un comportement inhabituellement calme.</li> </ul> <p>Vous pouvez aider à soulager la douleur de votre enfant en lui administrant des analgésiques oraux tels que l’acétaminophène et en l’encourageant à boire beaucoup d’eau.</p> <h3>Nausée</h3> <p>Il est commun pour un enfant de souffrir de nausées et éventuellement de vomissements pendant les 24 premières heures qui suivent une anesthésie générale et après la lithotritie par ondes de choc. Les nausées disparaissent généralement après un jour ou deux.</p> <p>L’équipe de soins de santé de votre enfant vous donnera des instructions pour gérer sa nausée à domicile après le traitement.</p> <h3>Contusions</h3> <p>Votre enfant aura probablement quelques ecchymoses sur le dos pendant quelques jours.</p> <h3>Saignements</h3> <p>La lithotritie par ondes de choc est susceptible de causer des saignements dans les reins. Cela conduira à la présence de sang dans l’urine de votre enfant pendant les jours qui suivent le traitement.</p> <h3>Uretère bloqué</h3> <p>Parfois, les particules des calculs rénaux peuvent bloquer l’uretère lors de leur passage hors du corps. Cela peut conduire à de la fièvre et peut causer une douleur accrue. Si l’uretère de votre enfant est bloqué, le chirurgien de votre enfant peut décider d’insérer une endoprothèse temporaire (tube) pour permettre à l’urine de votre enfant de contourner le blocage.</p><h2>Comment se préparer à la lithotritie par ondes de choc</h2> <p>Avant que votre enfant ne subisse une lithotritie par ondes de choc, il devra subir certains examens. Il devra également cesser de prendre certains médicaments avant le traitement.</p> <h3>Examens</h3> <ul> <li>Rayons X abdominaux (ventre) (rein, uretère et vessie) : doivent être réalisés au plus tôt quatre semaines avant le traitement pour confirmer la taille et l’emplacement du calcul rénal.</li> <li>Uroculture et test de sensibilité : permettent de vérifier si votre enfant a besoin d’un traitement pour une infection des voies urinaires avant la lithotritie par ondes de choc</li> <li><a href="/Article?contentid=36&language=French">Analyses de sang</a>: ne sont réalisées que si le médecin les juge nécessaires pour votre enfant</li> </ul> <p>Le médecin de votre enfant peut faire réaliser d’autres examens, par exemple <a href="/Article?contentid=1272&language=French">un tomodensitogramme</a>, s’il l’estime nécessaire.</p> <p>L’équipe de soins de santé de votre enfant vous dira exactement de quels examens votre enfant aura besoin avant qu’il ne subisse la lithotritie par ondes de choc.</p> <h3>Médicaments</h3> <p>Dix jours avant le traitement de la lithotritie par ondes de choc, votre enfant doit cesser de prendre de l’<a href="/Article?contentid=77&language=French">acide acétylsalicylique (AAS)</a>, de l'<a href="/Article?contentid=153&language=French">ibuprofène</a> ou des médicaments qui traitent les maladies du sang (tels que des anticoagulants, des anti-plaquettes ou des diluants).</p> <p>Si vous avez des questions sur le moment où votre enfant doit cesser de prendre ses médicaments, veuillez en parler avec le médecin ou l’infirmière de votre enfant.</p> ​<h2>À SickKids</h2> <p>Le jour du traitement, rendez-vous directement à l'hôpital St Michael situé au 30 rue Bond, à Toronto. Votre enfant et vous devriez arriver à Saint-Michel au plus tard à 7 h. L'unité de lithotritie est située au 5e étage, dans l’aile Cardinal Carter. Le médecin et l'équipe de The Hospital for Sick Children vous y rencontreront.</p> <p>Pour faciliter l’accès à l'unité, entrez dans l'Hôpital St Michael par l'entrée située rue Victoria. Un stationnement public est situé dans cette rue, ainsi que dans la rue Queen est.</p>https://assets.aboutkidshealth.ca/akhassets/IMD_shock_wave_lithotripsy_EN.jpg

Nous tenons à remercier nos commanditaires

AboutKidsHealth est fier de collaborer avec les commanditaires suivants, qui nous aident à accomplir notre mission, qui consiste à améliorer la santé et le mieux-être des enfants canadiens et étrangers, en leur donnant accès sur Internet à des renseignements sur les soins de santé.