AboutKidsHealth (FR) AKH-Article

 

 

Signes et symptômes de la leucémie lymphoblastique aiguëSSignes et symptômes de la leucémie lymphoblastique aiguëSigns and Symptoms of ALLFrenchOncologyChild (0-12 years);Teen (13-18 years)BodySkeletal systemSymptomsAdult (19+)NA2018-03-06T05:00:00ZOussama Abla, MDDanielle Weidman, MDKarin Landenberg, MDFlat ContentHealth A-Z<p>Renseignez-vous sur les signes et les symptômes de la leucémie lymphoblastique aiguë (LLA), qui peuvent causer des changements physiques et neurologiques chez votre enfant.</p><p>Les signes et les symptômes de la LLA peuvent varier. Dans la plupart des cas, ils se développent rapidement; c’est ce qu’on appelle le début aigu. Parfois, les symptômes peuvent se développer lentement, selon le nombre de cellules leucémiques qui se sont propagées dans la moelle osseuse et d’autres organes.</p><h2>À retenir</h2> <ul><li>La fièvre est le symptôme le plus courant de la LLA.</li><li>Les enfants attents de LLA peuvent avoir initialement des symptômes changeants.</li><li>La leucémie peut causer des dommages physiques et parfois neurologiques.</li><li> Il est rare que la leucémie ne soit associée à aucun signe ou symptôme.</li></ul>
Signs and symptoms of ALLSSigns and symptoms of ALLSigns and Symptoms of ALLEnglishOncologyChild (0-12 years);Teen (13-18 years)BodySkeletal systemSymptomsAdult (19+)NA2018-03-06T05:00:00ZOussama Abla, MDDanielle Weidman, MDKarin Landenberg, MD000Flat ContentHealth A-Z<p> Learn about the signs and symptoms of acute lymphoblastic leukemia (ALL), which can cause physical and neurological changes in your child.</p><p>The signs and symptoms of ALL can vary. In most cases they develop rapidly; this is called acute onset. Sometimes symptoms can develop slowly, depending on how much the leukemia cells have spread inside the bone marrow and to other organs.</p><h2> Key points </h2><ul><li>Fever is the most common symptom of ALL.</li><li> Children with ALL may initially have fluctuating symptoms.</li><li> Leukemia can have physical and sometimes neurological symptoms.</li><li> It is rare for there to be no early signs or symptoms of leukemia.</li></ul>

 

 

Signes et symptômes de la leucémie lymphoblastique aiguë2829.00000000000Signes et symptômes de la leucémie lymphoblastique aiguëSigns and Symptoms of ALLSFrenchOncologyChild (0-12 years);Teen (13-18 years)BodySkeletal systemSymptomsAdult (19+)NA2018-03-06T05:00:00ZOussama Abla, MDDanielle Weidman, MDKarin Landenberg, MDFlat ContentHealth A-Z<p>Renseignez-vous sur les signes et les symptômes de la leucémie lymphoblastique aiguë (LLA), qui peuvent causer des changements physiques et neurologiques chez votre enfant.</p><p>Les signes et les symptômes de la LLA peuvent varier. Dans la plupart des cas, ils se développent rapidement; c’est ce qu’on appelle le début aigu. Parfois, les symptômes peuvent se développer lentement, selon le nombre de cellules leucémiques qui se sont propagées dans la moelle osseuse et d’autres organes.</p><h2>À retenir</h2> <ul><li>La fièvre est le symptôme le plus courant de la LLA.</li><li>Les enfants attents de LLA peuvent avoir initialement des symptômes changeants.</li><li>La leucémie peut causer des dommages physiques et parfois neurologiques.</li><li> Il est rare que la leucémie ne soit associée à aucun signe ou symptôme.</li></ul><p>La fièvre est le symptôme le plus courant. Elle peut être causée par une infection. Aussi, les cellules leucémiques peuvent excréter des substances appelées cytokines qui peuvent déclencher la fièvre.</p><p>Voici d’autres symptômes courants :</p><ul><li>la fatigue, la léthargie et la perte d’appétit;</li><li>le souffle court pendant l’activité physique;</li><li>la douleur osseuse, qui peut faire que l’enfant boite ou ne soit pas capable de marcher.</li></ul><p>Au début, les symptômes de votre enfant pourraient changer chaque jour. Il pourrait se sentir fatigué un jour et en pleine forme le jour suivant.</p><p>La leucémie peut aussi causer des dommages physiques, dont en voici des exemples :</p><ul><li>pâleur;</li><li>douleurs osseuses, particulièrement dans les os longs comme les mollets, le bras, les doigts et les orteils;</li><li>petits points rouges de la taille d’une tête d’épingle sous la peau, appelées pétéchies; elles indiquent une hémorragie sous la peau;</li><li>ecchymoses ou saignement inhabituels après des coupures mineures ou des saignements de nez;</li><li>foie ou rate dilatés, ce qui cause un gonflement abdominal;</li><li>ganglions lymphatiques enflés;<br></li><li>gonflement indolore des testicules, causé par l’accumulation de cellules leucémiques dans les testicules.</li></ul><p>Dans certains cas, les cellules leucémiques peuvent envahir le système nerveux central (SNC). Quand on trouve des cellules leucémiques dans le liquide spinal, l’enfant peut présenter ou non des symptômes neurologiques. Voici des exemples de symptômes neurologiques que l’on observe en présence de leucémie du SNC :</p><ul><li>kumal de tête;</li><li>vomissements;</li><li>faiblesse et difficulté à garder l’équilibre;</li><li> vision trouble, double vision, sensibilité à la lumière ou douleur aux yeux; cela peut être causé par des cellules leucémiques infiltrant les parties de l’œil ou des nerfs;</li><li>convulsions.</li></ul><p>Voici d’autres symptômes moins courants :</p><ul><li>lésions cutanées rugueuses rouges ou blues, appelées nodules sous-cutanées; cela se produit quand les cellules leucémiques infiltrent la peau;</li><li>hypertrophie des glandes salivaires;</li><li>érection douloureuse du pénis (priapisme).</li></ul><p>Parfois, les cellules leucémiques peuvent infiltrer les amygdales, les végétations et l’appendice, ce qui peut nécessiter une intervention chirurgicale avant le diagnostic de la leucémie.</p><p>Enfin, rarement, il arrive que la leucémie ne soit associée à aucun signe ou symptôme et que la maladie soit détectée dans des tests de sang de routine.</p><h3>Abdomen</h3><p>Certains enfants développent une masse dans l’abdomen, qui cause de la douleur ou de l’inconfort. Du liquide peut aussi s’accumuler dans l’abdomen : c’est ce que l’on appelle des ascites. Elles causent une pression sur l’abdomen et parfois un souffle court. Les enfants qui ont des ascites ont aussi du liquide dans les poumons, ce que l’on appelle l’épanchement pleural.</p><h3>SNC</h3><p>On trouve des cellules leucémiques dans le SNC de 3 enfants sur 100 atteints de LLA à cellules B (leucémie qui commence dans les cellules B). Les médecins les trouvent habituellement dans le liquide spinal. Les enfants atteints de cette complication peuvent développer une pathologie nerveuse appelée paralysie des nerfs crâniens, qui a comme conséquence une perte de contrôle des nerfs faciaux par le cerveau. Par exemple, les enfants atteints de paralysie des nerfs crâniens ont de la difficulté à contrôler le mouvement des yeux ou à former des expressions faciales, comme un sourire.</p><h2>LLA à cellules T</h2><p>En présence de LLA à cellules T (leucémie qui commence dans les cellules T), les cellules leucémiques peuvent s’accumuler dans le thymus, ce qui cause son hypertrophie. Le thymus est un petit organe où les cellules B arrivent à maturité. Il se trouve dans le haut du thorax, tout juste derrière le sternum (os de la poitrine). Cette région s’appelle le médiastin. Le thymus hypertrophié forme une masse appelée masse médiastinale.</p><p>Si la masse exerce une pression sur la trachée, cela peut causer de la toux, un essoufflement, des douleurs ou de la difficulté à avaler (dysphagie).</p><p>Si la masse exerce une pression sur la veine cave supérieure, cela peut causer des gonflements à la tête et aux bras. C’est ce que l’on appelle le syndrome de la veine cave supérieure. Cette dernière est une veine courte et large qui rapporte au cœur le sang désoxygéné en provenance du haut du corps.</p><h2>Syndrome de leukostase</h2><p>Dans de rares cas, les cellules leucémiques peuvent se multiplier en nombres extrêmement importants (hyperleukocytose). Quand de gros amas de cellules leucémiques commencent à entrer dans les petits vaisseaux sanguins, cela peut causer divers symptômes qui touchent les poumons, le système nerveux le cœur et/ou les yeux. C’est ce que l’on appelle le syndrome de leukostase (hyperleucocytose symptomatique).</p><p>Le syndrome de leukostase peut causer divers symptômes dans différentes parties du corps. Si votre enfant développe ne serait-ce qu’un de ces symptômes, emmenez-le aux services d’urgence immédiatement : </p><ul><li>essoufflement : cela se produit quand les tissus du corps n’obtiennent pas assez d’oxygène, ce qui cause une pathologie appelée hypoxie;</li><li>toux;</li><li> mal de tête;</li><li>vertige;</li><li>perte d’audition;</li><li>perte d’équilibre pour la marche (ataxie);</li><li>vision double;</li><li>confusions;</li><li>évanouissement;</li><li>convulsions;</li><li>somnolence;</li><li>gonflement des membres;</li><li>douleurs thoraciques, qui se produit quand le cœur n’obtient pas suffisamment de sang; c’est ce que l’on appelle angine de poitrine;</li><li>battements cardiaques anormaux;</li><li>hémorragies (saignements) dans la rétine, la couche des yeux qui détecte la lumière, située à l’arrière de l’œil;</li><li>thrombose des veines de la rétine (blocage d’une veine dans la rétine).</li></ul><p>Les saignements de la bouche, du nez, des intestins, des poumons ou dans le cerveau sont un autre symptôme de leukostase. Ce syndrome peut également affecter les reins.</p><h3>Syndrome de lyse tumorale</h3><p>L’hyperleukocytose peut aussi faire en sorte que les cellules leucémiques relâchent des substances comme l’acide urique, le potassium et le phosphore dans le sang. C’est ce que l’on appelle le syndrome de lyse de tumeurs. Les enfants atteints d’hyperleucocytose peuvent en subir de graves séquelles. Si ce syndrome n’est pas traité, il peut mener à une insuffisance rénale.</p><p>Votre enfant a besoin de soins médicaux immédiats s’il développe ne serait-ce qu’un des symptômes ci-dessus.</p>

Nous tenons à remercier nos commanditaires

AboutKidsHealth est fier de collaborer avec les commanditaires suivants, qui nous aident à accomplir notre mission, qui consiste à améliorer la santé et le mieux-être des enfants canadiens et étrangers, en leur donnant accès sur Internet à des renseignements sur les soins de santé.