AboutKidsHealth (FR) AKH-Article

 

 

Phases de chimiothérapie pour la LLAPPhases de chimiothérapie pour la LLAAcute Lymphoblastic Leukemia: Chemotherapy PhasesFrenchOncologyChild (0-12 years);Teen (13-18 years)BodySkeletal systemDrug treatmentAdult (19+)NA2018-03-06T05:00:00ZOussama Abla, MDDanielle Weidman, MDKarin Landenberg, MDFlat ContentHealth A-Z<p>Renseignez-vous sur ce qui se produit au cours de chacune des cinq phases de la chimiothérapie de la leucémie lymphoblastique aiguë (LLA).</p><p>Le traitement vise à détruire entièrement les cellules leucémiques et à empêcher la moelle osseusse de produire un plus grand nombre de cellules cancéreuses.</p><p>Dans le cadre du traitement de la LLA, le traitement de chimiothérapie de votre enfant est divisé en cinq différentes phases.</p><h2>À retenir</h2> <ul><li>La chimiothérapie destinée aux enfants souffrant de leucémie lymphoblastique aiguë (LLA) comprend les phases d’induction, de consolidation, d’entretien intérimaire, d’intensification retardée et d’entretien.</li><li>Il est fort probable que le patient rechute si la phase d’entretien n’est pas menée à bien.</li></ul>
Acute lymphoblastic leukemia: chemotherapy phasesAAcute lymphoblastic leukemia: chemotherapy phasesAcute Lymphoblastic Leukemia: Chemotherapy PhasesEnglishOncologyChild (0-12 years);Teen (13-18 years)BodySkeletal systemDrug treatmentAdult (19+)NA2018-03-06T05:00:00ZOussama Abla, MDDanielle Weidman, MDKarin Landenberg, MD000Flat ContentHealth A-Z<p> Learn what happens during each of the five phases of chemotherapy for acute lymphoblastic leukemia (ALL).</p><p>The goal of treatment is to completely destroy leukemic cells and stop the bone marrow from producing any more cancerous cells.</p> <p>To treat ALL, your child’s chemotherapy is divided into five different phases.</p><h2> Key points </h2> <ul><li> Chemotherapy for children with acute lymphoblastic leukemia (ALL) is divided into induction, consolidation, interim maintenance, delayed intensification, and maintenance phases.</li> <li> There is a high likelihood that leukemia will return if maintenance phase is not completed.</li></ul>

 

 

Phases de chimiothérapie pour la LLA2846.00000000000Phases de chimiothérapie pour la LLAAcute Lymphoblastic Leukemia: Chemotherapy PhasesPFrenchOncologyChild (0-12 years);Teen (13-18 years)BodySkeletal systemDrug treatmentAdult (19+)NA2018-03-06T05:00:00ZOussama Abla, MDDanielle Weidman, MDKarin Landenberg, MDFlat ContentHealth A-Z<p>Renseignez-vous sur ce qui se produit au cours de chacune des cinq phases de la chimiothérapie de la leucémie lymphoblastique aiguë (LLA).</p><p>Le traitement vise à détruire entièrement les cellules leucémiques et à empêcher la moelle osseusse de produire un plus grand nombre de cellules cancéreuses.</p><p>Dans le cadre du traitement de la LLA, le traitement de chimiothérapie de votre enfant est divisé en cinq différentes phases.</p><h2>À retenir</h2> <ul><li>La chimiothérapie destinée aux enfants souffrant de leucémie lymphoblastique aiguë (LLA) comprend les phases d’induction, de consolidation, d’entretien intérimaire, d’intensification retardée et d’entretien.</li><li>Il est fort probable que le patient rechute si la phase d’entretien n’est pas menée à bien.</li></ul><p>La durée de chaque phase et le type de médicaments utilisés varient. Certains médicaments énumérés pour chaque phase du traitement peuvent ne pas correspondre exactement au protocole de traitement de votre enfant.</p><h2>1. Phase d’induction</h2><p>La thérapie par induction vise à détruire entièrement les cellules leucémiques et à faire entrer votre enfant en rémission. Cela signifie que moins de 5 % des cellules de sa moelle osseuse sont leucémiques et qu’une quantité normale de globules blancs, de globules rouges et de plaquettes est produite.</p><h3>De quelle manière les progrès de votre enfant sont-ils surveillés au cours de l’induction?</h3><p>Le pédiatre effectuera une analyse de moelle osseuse au 29e jour du traitement de votre enfant. Ce test est appelé reste minimal de maladie (MRD). Il permet d’évaluer dans quelle mesure le traitement détruit les cellules leucémiques en comptant le nombre de cellules qui restent dans la moelle osseuse après le traitement. Cette information aidera l’oncologue à statuer sur la catégorie de risque de votre enfant par rapport à sa leucémie et du futur protocole de traitement.</p><p>Il est important de remarquer que le test de MRD ne peut mesurer que les cellules leucémiques détectables. Nous savons que même en présence d’un test de MRD négatif, il réside des cellules leucémiques non détectables une fois la chimiothérapie par induction terminée. C’est la raison pour laquelle d’autres étapes de traitement sont nécessaires.<br></p><h2>Que nous indiquent les valeurs MRD?</h2><ul><li>Si le test de MRD est positif pour votre enfant, des cellules leucémiques sont toujours présentes dans sa moelle épinière.</li><li>Si le test est négatif (valeur inférieure à 0,01 %), cela signifie qu’il se trouve probablement des cellules leucémiques dans sa moelle épinière, mais que nous ne pouvons les détecter à l’aide des méthodes actuelles.</li></ul><p>Le médecin pourrait modifier le protocole de traitement, en fonction de la valeur MRD obtenue, pour s’assurer que votre enfant reçoit le traitement le plus efficace. Les enfants dont le MRD est positif sont classés dans les catégories de risque élevé ou très élevé. Ils pourraient devoir suivre une chimiothérapie plus aggressive ou se voir recommander une greffe de moelle osseuse.</p><h3>Quelle est la durée de l’inducton?</h3><p>L’induction dure en général 29 jours et elle est suivie d’un arrêt du traitement de chimiothérapie pendant une semaine.</p><p>Au cours de l’induction, des médicaments seront dispensés par voie intraveineuse (IV), intrathécale (IT) ou orale (bouche) :</p><ul><li>Si un médicament est administré par voie intraveineuse, l’injection intraveineuse permettant de transférer le médicament directement dans la veine de votre enfant est préparée comme suit : un infirmîer tente d’introduire une aiguile creuse dans une veine de la main ou du bras de l’enfant. Une fois l’opération réussie, l’aiguile creuse est retirée et l’IV est insérée. L’IV est un tube creux introduit dans la veine, branché à un tube plus long, lui-même branché à une pompe IV. Le médicament circule depuis l’IV à la veine de votre enfant.</li><li>L’injection intrathécale (IT) consiste pour le médecin ou l’infirmier à passer par le liquide céphalorachidien, au moyen d’une injection unique ou d’un cathéter et d’une pompe.</li></ul><h3>Médicaments utilisés au cours de l’induction</h3><p>En général, tous les médicaments suivants sont administrés au cours de l’induction :</p><ul><li>cytarabine (ARA-C), par voie intrathécale (IT)</li><li>méthotrexate (MTX), par voie intrathécale (IT)</li><li>dexaméthasone (DEX) ou prednisone (PRED), par voie orale</li><li>vincristine (VCR), par voie intraveineuse (IV)</li><li>asparaginase (ASP) ou PEG-asparaginase (PEG-ASP), par voie intraveineuse (IV)</li><li>daunorubicine (DAUN), IV; ce medicament est utilisé uniquement pour les enfants à risqué élevé de LLA</li></ul><h2>2. Phase de consolidation</h2><p>Une fois la thérapie d’induction terminée commence la phase de consolidation. Bien qu’aucune cellule leucémique n’ait été détectée dans le sang ou la moelle osseuse à la fin de la période d’induction, des cellules leucémiques indétectables pourraient encore s’y trouver. C’est la raison pour laquelle le traitement est poursuivi.</p><p>La phase de consolidation dure entre 4 à 8 semaines, selon le type de risque de la LLA et le protocole.</p><p>Votre enfant peut être astreint à prendre les médicaments suivants :</p><ul><li>méthotrexate (MTX), par voie intrathécale (IT) </li><li>mercaptopurine (6-MP), par voie orale </li><li>vincristine (VCR), par voie intraveineuse (IV) </li><li>cyclophosphamide, par voie intraveineuse (IV)</li><li>cytarabine (ARA-C), par voie intraveineuse (IV) </li><li>PEG-asparaginase, par voie intraveineuse (IV)</li></ul><h2>3. Phase d’entretien intérimaire</h2><p>La phase d’entretien intérimaire suit celle de la consolidation. Elle vise à détruire toute cellule leucémique qui reste dans la moelle osseuse de votre enfant ou dans son sang. Cette phase dure environ 8 semaines.</p><p>Votre enfant peut être astreint à prendre les médicaments suivants :</p><ul><li>méthotrexate (MTX), par voie intraveineuse (IV) ou intrathécale (IT)</li><li>mercaptopurine (6-MP), par voie orale </li><li>vincristine (VCR), par voie intraveineuse (IV) </li></ul><h2>4. Phase d’intensification retardée</h2><p>L’intensification retardée est similaire à une autre phase d’induction et de consolidation et elle dure 8 semaines. Cette phase est importante car elle peut améliorer la période de survie sans événement de l’enfant, qui est la période après le traitement pendant laquelle un patient n’éprouve aucun symptôme lié au cancer ni ne subit de récurrence.</p><p>Au cours de la phase d’intensification retardée, votre enfant peut être astreint à prendre les médicaments suivants :</p><ul><li>méthotrexate (MTX), par voie intrathécale (IT)</li><li>dexamethasone (DEX), par voie orale</li><li>thioguanine (6-TG), par voie orale</li><li>vincristine (VCR), par voie intraveineuse (IV) </li><li>doxorubicine (DOXO), par voie intraveineuse (IV) </li><li>PEG-asparaginase (PEG-ASP), par voie intraveineuse (IV) </li><li>cyclophosphamide (CPM), par voie intraveineuse (IV) </li><li>cytarabine (ARA-C), par voie intraveineuse (IV)</li></ul><h2>5. Phase d’entretien</h2><p>Au cours de la phase d’entretien, il n’y a toujours aucune cellule leucémique détectable dans la moelle osseuse de votre enfant ou dans son sang. Cependant, cette phase doit être réalisée jusqu’à la fin parce que des cellules cancéreuses peuvent encore se trouver dans la moelle osseuse, bien que leur présence n’ait pas été détectée. La phase d’entretien est suivie par tous les patients leucémiques une fois qu’ils ont passé avec succès toutes les phases antérieures, à moins que le médecin soupçonne une rechute.</p><p>Chaque cycle d’entretien dure 84 jours. Les cycles se répètent à partir du début de la phase d’entretien intérimaire pour la durée complète de la thérapie, soit de 2 ans pour les filles et de 3 ans pour les garçons.</p><p>Comme dans le cas des phases suivant la thérapie d’induction, la phase d’entretien vise à consolider la rémission et à la maintenir. Il est fort probable que le patient rechute si cette phase n’est pas menée à bien. Pour cette raison, il est très important que votre enfant prenne tous ses médicaments de la manière prescrite.</p><p>Au cours de la phase d’entretien, votre enfant devra prendre tous les médicaments suivants :</p><ul><li>méthotrexate (MTX), par voie intrathécale (IT)</li><li>dexaméthasone (DEX) ou prednisone (PRED), par voie orale</li><li>6-mercaptopurine (6-MP), par voie orale </li><li>méthotrexate (MTX), par voie orale</li><li>vincristine (VCR), par voie intraveineuse (IV)</li></ul><h3>En quoi consiste la phase d’entretien?</h3><p>Votre enfant suit une chimiothérapie intraveineuse selon un horaire établi dans son protocole de traitement. Il prend des médicaments chimiothérapeutiques par voie orale tous les soirs à la maison et se rend à l’hôpital afin de :</p><ul><li>faire prélever de son sang et faire vérifier son hémogramme complet toutes les deux à quatre semaines</li><li>recevoir de la vincristine par voie intraveineuse toutes les 4 semaines</li><li>démarrer un traitement aux stéroïdes (dexaméthasone ou prednisone) toutes les 4 semaines</li><li>pratiquer une ponction lombaire pour qu’une chimiothérapie intrathécale soit administrée, tous les 3 mois.</li></ul><p>Les prises de sang sont importantes du fait que les médecins doivent s’assurer que le nombre de globules blancs (neutrophiles) n’est ni trop élevé ni trop bas. Dans le cas où le nombre est trop bas, cela veut dire que la chimiothérapie détruit trop de celllules de la moelle, ce qui rend votre enfant neutropénique et à risque de développer une infection. Si le nombre est trop élevé, la thérapie ne permet pas de détruire suffisamment de cellules leucémiques cachées. Pour cette raison, il est essentiel que votre enfant prenne de la 6-mercaptopurine par voie orale tous les jours et du méthotrexate par voie orale toutes les semaines, sans ne manquer aucune dose, afin qu’il reste en rémission et que le risque de rechute soit réduit.</p><h3>Comment pouvez-vous aider votre enfant à maintenir un mode de vie sain au cours de la période d’entretien?</h3><p>Votre enfant doit mener un mode de vie sain au cours de l’entretien. Encouragez-le à consommer des aliments sains et à faire des exercices chaque jour. L’activité physique est très importante afin de minimiser son risque de souffrir d’embonpoint ou d’être obèse, un effet secondaire à long terme du traitement. De plus, l’exercice permet également de prévenir la perte de masse musculaire et de conserver une bonne santé osseuse au cours des phases de traitement par stéroïdes. Il n’y a d’ordinaire aucune restriction quant à l’activité physique au cours de la chimiothérapie d’entretien, même en portant un cathéter. Discutez avec votre équipe de traitement des options qui s’offrent à votre enfant en matière d’activités physique. </p> False

Nous tenons à remercier nos commanditaires

AboutKidsHealth est fier de collaborer avec les commanditaires suivants, qui nous aident à accomplir notre mission, qui consiste à améliorer la santé et le mieux-être des enfants canadiens et étrangers, en leur donnant accès sur Internet à des renseignements sur les soins de santé.