AboutKidsHealth (FR) AKH-Article

 

 

Phases de chimiothérapie pour la LMAPPhases de chimiothérapie pour la LMAChemotherapy Phases for AMLFrenchOncologyChild (0-12 years);Teen (13-18 years)BodySkeletal systemDrug treatmentAdult (19+)NA2018-03-06T05:00:00ZFlat ContentHealth A-Z<p>Familiarisez-vous avec les phases de la chimiothérapie de la leucémie myéloblastique aiguë (LMA).</p><p>Le traitement de la LMA a pour but d’éliminer complètement cette maladie et de d’empêcher la moelle osseuse de produire des globules sanguins anormaux. Il est important que votre enfant suive une chimiothérapie intensive pour faciliter sa rémission. </p><p>Le protocole du traitement se divise en deux phases : l’induction qui comporte deux cycles, puis la consolidation, qui en comprend trois. Ces phases se caractérisent par des longueurs différentes et l’administration de médicaments différents.</p><p>Elles agissent toutes deux sur le système nerveux central. Il s’agit là d’une chimiothérapie intrathécale, pratiquée au moyen d’une ponction lombaire. </p><p>Certains des médicaments indiqués pour ces phases de traitement diffèrent peut-être du protocole que suit votre enfant. Le plan de traitement peut varier en fonction du type de LMA. Par exemple, les patients à risque élevé ont besoin d’une greffe de moelle osseuse si possible.</p><h2>À retenir</h2> <ul><li>On traite la LMA au moyen d’une chimiothérapie comportant une phase de l’induction et une phase de la consolidation.</li><li>La chimiothérapie vise le système nerveux central à l’aide d’une ponction lombaire.</li><li>Les enfants aux prises avec la LMA demeurent à l’hôpital pendant la majeure partie du traitement, car ils sont sensibles aux infections et saignent facilement.</li></ul>
Chemotherapy phases for AMLCChemotherapy phases for AMLChemotherapy Phases for AMLEnglishOncologyChild (0-12 years);Teen (13-18 years)BodySkeletal systemDrug treatmentAdult (19+)NA2018-03-06T05:00:00ZOussama Abla, MDDanielle Weidman, MDKarin Landenberg, MD000Flat ContentHealth A-Z<p> Learn what happens during chemotherapy phases for acute myeloid leukemia (AML).</p><p>The goal of treating acute myeloid leukemia (AML) is to completely destroy the disease and stop the bone marrow from producing abnormal blood cells. Intensive chemotherapy is important to help your child get into remission.</p> <p>The protocol for treating AML is divided into separate phases: a two-cycle induction phase followed by a three-cycle consolidation phase. Each phase differs in length and the type of medicines that are used.</p> <p>Both of these phases include central nervous system (CNS)-directed therapy. This is chemotherapy that is given by the intrathecal (IT) route, through a lumbar puncture. </p><h2> Key points </h2> <ul><li> Acute myeloid leukemia (AML) is treated with chemotherapy in an induction and consolidation phase.</li> <li> Treatment phases include central nervous system (CNS)-directed chemotherapy given through a lumbar puncture.</li> <li> All children with AML stay in hospital during most of their treatment because they are prone to infections and bleeding.</li></ul>

 

 

Phases de chimiothérapie pour la LMA2851.00000000000Phases de chimiothérapie pour la LMAChemotherapy Phases for AMLPFrenchOncologyChild (0-12 years);Teen (13-18 years)BodySkeletal systemDrug treatmentAdult (19+)NA2018-03-06T05:00:00ZFlat ContentHealth A-Z<p>Familiarisez-vous avec les phases de la chimiothérapie de la leucémie myéloblastique aiguë (LMA).</p><p>Le traitement de la LMA a pour but d’éliminer complètement cette maladie et de d’empêcher la moelle osseuse de produire des globules sanguins anormaux. Il est important que votre enfant suive une chimiothérapie intensive pour faciliter sa rémission. </p><p>Le protocole du traitement se divise en deux phases : l’induction qui comporte deux cycles, puis la consolidation, qui en comprend trois. Ces phases se caractérisent par des longueurs différentes et l’administration de médicaments différents.</p><p>Elles agissent toutes deux sur le système nerveux central. Il s’agit là d’une chimiothérapie intrathécale, pratiquée au moyen d’une ponction lombaire. </p><p>Certains des médicaments indiqués pour ces phases de traitement diffèrent peut-être du protocole que suit votre enfant. Le plan de traitement peut varier en fonction du type de LMA. Par exemple, les patients à risque élevé ont besoin d’une greffe de moelle osseuse si possible.</p><h2>À retenir</h2> <ul><li>On traite la LMA au moyen d’une chimiothérapie comportant une phase de l’induction et une phase de la consolidation.</li><li>La chimiothérapie vise le système nerveux central à l’aide d’une ponction lombaire.</li><li>Les enfants aux prises avec la LMA demeurent à l’hôpital pendant la majeure partie du traitement, car ils sont sensibles aux infections et saignent facilement.</li></ul><h2>1. L’induction </h2> <p>L’induction a pour but de supprimer les cellules cancéreuses ayant envahi le corps de votre enfant et de favoriser sa rémission. </p><p>Symptômes de la rémission :</p><ul><li>Moins de 5 % des cellules de la moelle osseuse sont cancéreuses.</li><li>La moelle osseuse produit une quantité normale de globules blancs et rouges et de plaquettes (petites cellules favorisant la coagulation lorsqu’on se coupe ou l’on se blesse).</li></ul><p>Votre enfant subira deux cycles d’induction, chacun durant environ 28 jours. </p><h3>Médicaments administrés pendant l’induction</h3><p>À chaque cycle de l’induction, votre enfant recevra des doses élevées des médicaments suivants : </p><ul><li>cytarabine (ARA-C) </li><li>daunorubicine (DAUN) </li><li>étoposide (VP16)</li></ul><p>Si la chimiothérapie tue les cellules cancéreuses, elle peut aussi endommager les cellules saines de la moelle osseuse, ce qui risque de rendre votre enfant sensible aux infections et de le faire saigner facilement. C’est pourquoi les enfants aux prises avec la LMA doivent demeurer à l’hôpital pendant la majeure partie du traitement. Ainsi, l’équipe qui s’occupe d’eux pourra leur prodiguer les meilleurs soins qui soient. </p><p>Pour réduire le risque d’infection, votre enfant peur prendre les médicaments préventifs suivants :</p><ul><li>le co-trimoxazole (Septra®), un antibiotique</li><li>le fluconazole, un antifongique</li></ul><h3>Comment assure-t-on le suivi de la réaction de votre enfant à son traitement?</h3><p>Son médecin vérifie s’il réagit bien au traitement de sa LMA en vérifiant si la quantité de cellules cancéreuses ayant envahi sa moelle osseuse a diminué. Il le fait à la fin du premier cycle de l’induction et répète au besoin cette opération. </p><h2> 2. La consolidation </h2><p>Même si votre enfant est en rémission complète, il se peut que des cellules cancéreuses que les médecins ne peuvent détecter se trouvent encore dans sa moelle osseuse. C’est pourquoi votre enfant passera à la consolidation, étape où il subira d’autres cycles de chimiothérapie, après avoir terminé la phase de l’induction. Autre avantage de cette phase : elle prévient le retour de la maladie. </p><p>Cette phase s’appelle la consolidation. En général, les médecins font subir à votre enfant trois cycles de consolidation, chacun durant 28 jours. </p><p>Au cours du premier cycle de la consolidation, votre enfant peut prendre les médicaments suivants :<br></p><ul><li>cytarabine (ARA-C)</li><li> étoposide (VP16)</li></ul><p>Au cours du deuxième cycle, il peut prendre les médicaments suivants :</p><ul><li>cytarabine (ARA-C)</li><li> mitoxantrone</li></ul><p>Au cours du troisième cycle, il peut prendre les médicaments suivants :</p><ul><li>cytarabine (ARA-C)</li><li>asparaginase (ASP)</li></ul><h2>LMA et trisomie 21</h2><p>Les enfants souffrant de trisomie 21 (syndrome de Down) et de LMA suivent un traitement moins intensif, car ils répondent souvent bien à la chimiothérapie, à la cytarabine surtout. Les résultats de la thérapie, dans leur cas, sont souvent bien meilleurs que chez les enfants atteints de LMA mais n’ayant pas le syndrome de Down.</p>False

Nous tenons à remercier nos commanditaires

AboutKidsHealth est fier de collaborer avec les commanditaires suivants, qui nous aident à accomplir notre mission, qui consiste à améliorer la santé et le mieux-être des enfants canadiens et étrangers, en leur donnant accès sur Internet à des renseignements sur les soins de santé.