Le trouble obsessionnel-compulsif (TOC): signes avant-coureursLLe trouble obsessionnel-compulsif (TOC): signes avant-coureursObsessive compulsive disorder: Signs and symptomsFrenchPsychiatrySchool age child (5-8 years);Pre-teen (9-12 years);Teen (13-18 years)NANAConditions and diseasesCaregivers Adult (19+)NA2016-07-19T04:00:00ZSandra L. Mendlowitz, PhD, CPsych​​000Health (A-Z) - ConditionsHealth A-Z<p>En savoir plus sur la gamme des signes et symptômes de TOC chez les enfants et les adolescents et comment la maladie est-elle diagnostiquée.</p><p>Le TOC est souvent appelé le « mal secret » parce que les symptômes passent souvent inaperçus ou ne sont pas reconnus par les parents ou par d’autres personnes.</p> <p>Lorsqu’on observe des comportements inhabituels, beaucoup d’enfants, soit les justifient ou réagissent si fortement que les parents frustrés, tolèrent souvent, voire permettent le comportement afin d’éviter les conflits. Mais en l’absence de suivi et de traitement, le TOC peut s’aggraver.</p><h2>À retenir</h2> <ul> <li>Signes avant-coureurs d’un TOC : résistance au changement, trop de temps passé sur des tâches routinières, refus de toucher des objets à mains nues ou explosion de colère lorsqu’on est dans l’impossibilité de faire les choses d’une certaine manière.</li> <li>Les symptômes d’une obsession comportent d’éprouver des craintes et des doutes excessifs et de ressentir des pensées taboues. Les symptômes de compulsions comportent la vérification répétée ou le comptage des choses ou le besoin de faire des choses dans un certain ordre ou un nombre de fois défini.</li> <li>Des signes moins évidents peuvent comprendre le manque d’eau chaude à la maison, des sols mouillés, le changement constant de vêtements ou des comportements qui résultent dans l’isolement de votre enfant.</li> <li>Le TOC est diagnostiqué lors d’un entretien avec un psychologue ou un psychiatre.</li> </ul><h2>Signes avant-coureurs de TOC</h2><p>En général, les enfants et les adolescents souffrant de TOC connaissent les mêmes signes d’inquiétude que les autres enfants et adolescents, mais ils les montrent de manière différente.</p><p>Parmi les principaux signes avant-coureurs de TOC, soulignons:</p><ul><li>le besoin excessif d’être rassuré,</li><li>la résistance au changement,</li><li>passer trop de temps à faire des choses, à s’habiller ou à manger un repas (plus longtemps que la normale pour un enfant du même âge),</li><li>refaire les mêmes tâches,</li><li>refuser de toucher des objets à mains nues,</li><li>se laver les mains, le corps de manière excessive, etc.</li><li>des mains dont la peau est rouge, desséchée ou crevassée du fait des lavages répétés ou à force de se gratter la peau,</li><li>être trop intéressé par les modèles avec des chiffres,</li><li>les explosions de colère lorsque dans l’impossibilité de faire les choses d’une certaine manière.</li></ul><h3>Symptômes de trouble obsessionnel communs chez les enfants et les adolescents</h3><p>Parmi les symptômes obsessionnels les plus courants chez les enfants et les adolescents, on compte:</p><ul><li>la crainte d’une contamination ou de la maladie, </li><li>la peur de se blesser ou de blesser une autre personne,</li><li>un besoin d’ordre et de symétrie,</li><li>des doutes excessifs,</li><li>des craintes à caractère religieux (concernant la culpabilité ou des valeurs morales et le châtiment divin),</li><li>des pensées taboues (comme les pensées à caractère sexuel ou considérées comme immorales).</li></ul><h3>Symptômes compulsifs communs chez les enfants et les adolescents</h3><p>Parmi les symptômes compulsifs les plus courants chez les enfants et les adolescents, on compte:</p><ul><li>le lavage prolongé et répété des mains ou de parties du corps,</li><li>le refus de toucher des objets,</li><li>la vérification ou le recomptage des choses,</li><li>le besoin de faire des choses dans un ordre spécifique ou d’une manière particulière,</li><li>le besoin de refaire des choses plusieurs fois,</li><li>un intérêt excessif pour les routines, les rituels ou les modèles,</li><li>un besoin fréquent et inhabituel de prier, bien au-delà de ce à quoi on peut s’attendre.</li></ul><h2>Les signes moins évidents de TOC</h2><p>Les enfants et les adolescents ont tendance à afficher des symptômes de TOC d’abord chez eux, mais ces symptômes ne sont pas tous évidents. En tant que parent, il est important de reconnaître les signes moins évidents du TOC, car ils peuvent également nuire à la qualité de vie de l’enfant mais aussi de sa famille.</p><p>Parmi les signes indirects à surveiller, on compte:</p><ul><li>l’utilisation excessive de l’eau chaude, du savon, du gel douche ou de papier toilette,</li><li>le colmatage fréquent des toilettes,</li><li>les quantités excessives de « vêtements sales » à laver,</li><li>des sols humides dans la maison (si un enfant ou un adolescent ne veut pas se sécher avec une serviette),</li><li>les serviettes laissées sur le sol de la salle de bains,</li><li>des changements constants de vêtements (par exemple avoir des vêtements pour l’intérieur et des vêtements pour l’extérieur)</li><li>l’insistance de ranger les objets utilisés à l’école dans un endroit particulier de la maison</li><li>l’utilisation d’une toilette spécifique dans un espace public, par exemple à l’école</li><li>un comportement qui isole votre enfant des autres enfants, par exemple en évitant d’aller chez des amis, en ne partageant pas les crayons ou stylos, en ne partageant pas la nourriture, en faisant répéter les choses à ses amis et en leur posant des questions répétées qui n’ont aucun sens.</li></ul><h2>Comment le TOC est-il diagnostiqué?</h2><p>Le TOC est diagnostiqué à l’occasion d’un entretien avec un professionnel de la santé autorisé comme un psychologue ou un psychiatre. Au cours de l’entretien, le professionnel de la santé vous posera, ainsi qu’à votre enfant, des questions sur ses symptômes et sur la façon dont ils affectent la vie de votre enfant.</p><p>Le psychologue ou le psychiatre peut également utiliser des questionnaires normalisés pour s’aider à établir un diagnostic. Voici quelques questions courantes qui peuvent être posées sur les pensées et le comportement de l’enfant.</p><ul><li> <em>Avez-vous déjà eu une mauvaise pensée ou une image dans votre tête qui vous perturbe et qui ne cesse de revenir même si vous avez essayé de ne pas y penser?</em></li><li> <em>Vous êtes-vous trouvé dans la situation de refaire quelque chose à plusieurs reprises, sans pouvoir vous arrêter, comme de vérifier votre travail scolaire ou de vous assurer que vous avez lu tous les mots sur une page?</em></li><li> <em>Avez-vous jamais eu l’impression que vos mains étaient toujours sales ou qu’elles étaient couvertes de germes, même si vous venez tout juste de les laver?</em></li><li> <em>Votre enfant prend-il un temps anormalement long aux toilettes ou sous la douche?</em></li><li> <em>Votre enfant vous est-il déjà apparu « coincé » dans une routine, sans pouvoir passer à une autre tâche jusqu’à ce que la tâche précédente ait été réalisée d’une certaine façon?</em></li></ul><p>Le professionnel de santé posera généralement des questions sur d’autres problèmes ou préoccupations au sujet de l’enfant. C’est parce que, par exemple, les « mauvaises » pensées peuvent être une indication non pas d’un TOC mais d’un <a href="/Article?contentid=270&language=French">trouble anxieux</a> ou même de <a href="/Article?contentid=19&language=French">dépression​</a>.</p><p>C’est pourquoi il est important d’obtenir une évaluation complète des symptômes de votre enfant. Un diagnostic correct et précoce conduit à un traitement efficace et à une meilleure qualité de vie pour l’enfant et le reste de la famille.</p>
Obsessive compulsive disorder: Signs and symptomsOObsessive compulsive disorder: Signs and symptomsObsessive compulsive disorder: Signs and symptomsEnglishPsychiatrySchool age child (5-8 years);Pre-teen (9-12 years);Teen (13-18 years)NANAConditions and diseasesCaregivers Adult (19+)NA2016-07-19T04:00:00ZSandra L. Mendlowitz, PhD, C Psych​​000Health (A-Z) - ConditionsHealth A-Z<p>Find out about the range of OCD signs and symptoms in children and teens and how the disorder is diagnosed.</p><p>OCD is often called "the secret disorder" because symptoms often go unnoticed or unrecognized by parents and others.</p><p>When unusual behaviours are observed, many children either justify them or react so strongly that frustrated parents often tolerate or enable the behaviours to avoid conflict. But without follow-up and treatment, OCD can get worse.</p><h2>Key points</h2> <ul> <li>Warning signs of OCD include resisting change, spending too much time on routine tasks, refusing to touch things with bare hands or experiencing outburst when unable to do things a certain way.</li> <li>Obsessive symptoms include excessive fears and doubt and taboo thoughts. Compulsive symptoms include repeated checking or counting or needing to do things in a certain order or a certain number of times.</li> <li>Less obvious signs can include lack of hot water, wet floors, constant changing of clothing or behaviour that isolates your child from others.</li> <li>OCD is diagnosed through an interview with a psychologist or psychiatrist.</li> </ul><h2>General warning signs of OCD</h2> <p>In general, children and teens with OCD experience similar warning signs of worry as other children and teens, but they show them differently.</p> <p>Key warning signs of OCD include:</p> <ul> <li>excessively seeking reassurance</li> <li>resisting change</li> <li>spending too much time completing things, getting dressed or eating a meal (longer than would be expected for the child's age)</li> <li>redoing tasks</li> <li>refusing to touch objects with bare hands</li> <li>excessively washing hands, body and so on</li> <li>having red, dry or cracked hands (for example from repeated washing or skin picking)</li> <li>being excessively interested in numeric patterns</li> <li>experiencing outbursts when unable to complete things in a certain way</li> </ul> <h3>Common obsessive symptoms in children and teens</h3> <p>The most common obsessive symptoms in children and teens include:</p> <ul> <li>fears of contamination or illness</li> <li>fears of harming others or themselves</li> <li>a need for symmetry and order</li> <li>excessive doubt</li> <li>religious fears (regarding guilt or moral values and divine punishment)</li> <li>taboo thoughts (such as sexual thoughts or thoughts considered as immoral)</li> </ul> <h3>Common compulsive symptoms in children and teens</h3> <p>The most common compulsive symptoms in children and teens include:</p> <ul> <li>prolonged and repeated washing of hands or body parts</li> <li>refusing to touch things</li> <li>repeated checking or counting</li> <li>needing to do things in a specific order or specific way</li> <li>needing to do things a certain number of times</li> <li>excessive interest in routines, rituals or patterns</li> <li>unusually frequent religious praying, well beyond what would be expected</li> </ul> <h2>Less obvious signs of OCD</h2> <p>Children and teens tend to display symptoms of OCD at home first, but not all of these are obvious. As a parent, it is important to be aware of the less obvious signs of OCD, as these can also impair a child's, and family's, quality of life.</p> <p>Indirect signs to watch for include:</p> <ul> <li>excessive use of hot water, hand soap, shower gel or toilet paper</li> <li>frequent clogging of toilets</li> <li>excessive loads of "dirty" clothes for laundry</li> <li>wet floors (if a child or teen will not dry themselves with a towel)</li> <li>towels on the bathroom floor</li> <li>constant changing of clothing (for instance having "inside" and "outside" clothes)</li> <li>insistence on putting items used in school in just one area of the home</li> <li>using only one specific washroom in a public space, for example at school</li> <li>behaviour that isolates your child from others, such as avoiding going to friends' homes, not sharing pencils or pens, not sharing food, making friends repeat things and repeated questioning that does not seem to make sense.</li> </ul><h2>How OCD is diagnosed</h2> <p>OCD is diagnosed through an interview with an experienced and regulated healthcare professional such as a psychologist or psychiatrist. During the interview, your and your child will be asked about your child's symptoms and how they affect your child's life.</p> <p>The psychologist or psychiatrist may also use some standard questionnaires to help them make a diagnosis. Here are some common questions that they may ask you or your child about your child's thoughts and behaviour.</p> <ul> <li><em>Have you ever had a bad thought, image or picture in your head that bothered you and kept coming back even though you tried not to think about it?</em></li> <li><em>Have you ever had to do something over and over again that you couldn't stop doing, such as checking your school work or making sure you read all the words on a page?</em></li> <li><em>Did you ever feel like your hands were still dirty or had germs on them, even though you just washed them?</em></li> <li><em>Does your child take an unusually long time in the washroom or showering?</em></li> <li><em>Does your child ever appear 'stuck' in a routine, where they cannot move on to a different task until something has been completed a certain way?</em></li> </ul> <p>The healthcare professional will usually ask questions about other problems or concerns about a child. This is because, for example, "bad" thoughts may not mean OCD but instead may be part of an <a href="/Article?contentid=270&language=English">anxiety disorder</a> or even <a href="/Article?contentid=19&language=English">depression​</a>.</p> <p>This is why it is important to get a thorough assessment of your child's symptoms. An early and proper diagnosis leads to effective treatment and an improved quality of life for both the child and the rest of the family.</p> ​<h2>Further information</h2><p>For more information about OCD, please see the following pages:</p><p><a href="/Article?contentid=285&language=English">OCD: Overview</a></p><p><a href="/Article?contentid=286&language=English">OCD: How it affects your child's life</a></p><p><a href="/Article?contentid=709&language=English">OCD: Treatment with psychotherapy and medications</a></p><p><a href="/Article?contentid=287&language=English">OCD: How to help your child</a></p><h2>Resources</h2><p>The following books and websites have some useful advice about OCD for parents and teens.</p><h3>Books</h3><p>Chansky, T. (2001). <em>Freeing Your Child from Obsessive-Compulsive Disorder: a Powerful, Practical Program for Parents of Children and Adolescents</em>. Harmony.</p><p>Derisley, J., et al (2008). <em>Breaking Free from OCD: a CBT Guide for Young People and Their Families</em>. London: Jessica Kingsley Publishers. </p><p>Dotson, A. (2014). <em>Being Me with OCD: How I Learned to Obsess Less and Enjoy My Life</em>. Free Spirit Publishing. </p><p>Jassi, A. (2013). <em>Can I Tell You about OCD? A Guide for Friends, Family, and Professionals</em>. London: Jessica Kingsley Publishers.</p><h3>Websites</h3><p>International OCD Foundation (2016). <a href="https://kids.iocdf.org/" target="_blank"><em>OCD in Kids</em></a> </p><p>TeenMentalHealth.org (2016). <em><a href="http://teenmentalhealth.org/learn/mental-disorders/obsessive-compulsive-disorder-ocd/" target="_blank">Obsessive Compulsive Disorder</a></em></p><p>AnxietyBC (2016). <em><a href="https://www.anxietybc.com/parenting/obsessive-compulsive-disorder" target="_blank">Obsessive Compulsive Disorder</a></em></p>

 

 

Le trouble obsessionnel-compulsif (TOC): signes avant-coureurs288.000000000000Le trouble obsessionnel-compulsif (TOC): signes avant-coureursObsessive compulsive disorder: Signs and symptomsLFrenchPsychiatrySchool age child (5-8 years);Pre-teen (9-12 years);Teen (13-18 years)NANAConditions and diseasesCaregivers Adult (19+)NA2016-07-19T04:00:00ZSandra L. Mendlowitz, PhD, CPsych​​000Health (A-Z) - ConditionsHealth A-Z<p>En savoir plus sur la gamme des signes et symptômes de TOC chez les enfants et les adolescents et comment la maladie est-elle diagnostiquée.</p><p>Le TOC est souvent appelé le « mal secret » parce que les symptômes passent souvent inaperçus ou ne sont pas reconnus par les parents ou par d’autres personnes.</p> <p>Lorsqu’on observe des comportements inhabituels, beaucoup d’enfants, soit les justifient ou réagissent si fortement que les parents frustrés, tolèrent souvent, voire permettent le comportement afin d’éviter les conflits. Mais en l’absence de suivi et de traitement, le TOC peut s’aggraver.</p><h2>À retenir</h2> <ul> <li>Signes avant-coureurs d’un TOC : résistance au changement, trop de temps passé sur des tâches routinières, refus de toucher des objets à mains nues ou explosion de colère lorsqu’on est dans l’impossibilité de faire les choses d’une certaine manière.</li> <li>Les symptômes d’une obsession comportent d’éprouver des craintes et des doutes excessifs et de ressentir des pensées taboues. Les symptômes de compulsions comportent la vérification répétée ou le comptage des choses ou le besoin de faire des choses dans un certain ordre ou un nombre de fois défini.</li> <li>Des signes moins évidents peuvent comprendre le manque d’eau chaude à la maison, des sols mouillés, le changement constant de vêtements ou des comportements qui résultent dans l’isolement de votre enfant.</li> <li>Le TOC est diagnostiqué lors d’un entretien avec un psychologue ou un psychiatre.</li> </ul><h2>Signes avant-coureurs de TOC</h2><p>En général, les enfants et les adolescents souffrant de TOC connaissent les mêmes signes d’inquiétude que les autres enfants et adolescents, mais ils les montrent de manière différente.</p><p>Parmi les principaux signes avant-coureurs de TOC, soulignons:</p><ul><li>le besoin excessif d’être rassuré,</li><li>la résistance au changement,</li><li>passer trop de temps à faire des choses, à s’habiller ou à manger un repas (plus longtemps que la normale pour un enfant du même âge),</li><li>refaire les mêmes tâches,</li><li>refuser de toucher des objets à mains nues,</li><li>se laver les mains, le corps de manière excessive, etc.</li><li>des mains dont la peau est rouge, desséchée ou crevassée du fait des lavages répétés ou à force de se gratter la peau,</li><li>être trop intéressé par les modèles avec des chiffres,</li><li>les explosions de colère lorsque dans l’impossibilité de faire les choses d’une certaine manière.</li></ul><h3>Symptômes de trouble obsessionnel communs chez les enfants et les adolescents</h3><p>Parmi les symptômes obsessionnels les plus courants chez les enfants et les adolescents, on compte:</p><ul><li>la crainte d’une contamination ou de la maladie, </li><li>la peur de se blesser ou de blesser une autre personne,</li><li>un besoin d’ordre et de symétrie,</li><li>des doutes excessifs,</li><li>des craintes à caractère religieux (concernant la culpabilité ou des valeurs morales et le châtiment divin),</li><li>des pensées taboues (comme les pensées à caractère sexuel ou considérées comme immorales).</li></ul><h3>Symptômes compulsifs communs chez les enfants et les adolescents</h3><p>Parmi les symptômes compulsifs les plus courants chez les enfants et les adolescents, on compte:</p><ul><li>le lavage prolongé et répété des mains ou de parties du corps,</li><li>le refus de toucher des objets,</li><li>la vérification ou le recomptage des choses,</li><li>le besoin de faire des choses dans un ordre spécifique ou d’une manière particulière,</li><li>le besoin de refaire des choses plusieurs fois,</li><li>un intérêt excessif pour les routines, les rituels ou les modèles,</li><li>un besoin fréquent et inhabituel de prier, bien au-delà de ce à quoi on peut s’attendre.</li></ul><h2>Les signes moins évidents de TOC</h2><p>Les enfants et les adolescents ont tendance à afficher des symptômes de TOC d’abord chez eux, mais ces symptômes ne sont pas tous évidents. En tant que parent, il est important de reconnaître les signes moins évidents du TOC, car ils peuvent également nuire à la qualité de vie de l’enfant mais aussi de sa famille.</p><p>Parmi les signes indirects à surveiller, on compte:</p><ul><li>l’utilisation excessive de l’eau chaude, du savon, du gel douche ou de papier toilette,</li><li>le colmatage fréquent des toilettes,</li><li>les quantités excessives de « vêtements sales » à laver,</li><li>des sols humides dans la maison (si un enfant ou un adolescent ne veut pas se sécher avec une serviette),</li><li>les serviettes laissées sur le sol de la salle de bains,</li><li>des changements constants de vêtements (par exemple avoir des vêtements pour l’intérieur et des vêtements pour l’extérieur)</li><li>l’insistance de ranger les objets utilisés à l’école dans un endroit particulier de la maison</li><li>l’utilisation d’une toilette spécifique dans un espace public, par exemple à l’école</li><li>un comportement qui isole votre enfant des autres enfants, par exemple en évitant d’aller chez des amis, en ne partageant pas les crayons ou stylos, en ne partageant pas la nourriture, en faisant répéter les choses à ses amis et en leur posant des questions répétées qui n’ont aucun sens.</li></ul><h2>Comment le TOC est-il diagnostiqué?</h2><p>Le TOC est diagnostiqué à l’occasion d’un entretien avec un professionnel de la santé autorisé comme un psychologue ou un psychiatre. Au cours de l’entretien, le professionnel de la santé vous posera, ainsi qu’à votre enfant, des questions sur ses symptômes et sur la façon dont ils affectent la vie de votre enfant.</p><p>Le psychologue ou le psychiatre peut également utiliser des questionnaires normalisés pour s’aider à établir un diagnostic. Voici quelques questions courantes qui peuvent être posées sur les pensées et le comportement de l’enfant.</p><ul><li> <em>Avez-vous déjà eu une mauvaise pensée ou une image dans votre tête qui vous perturbe et qui ne cesse de revenir même si vous avez essayé de ne pas y penser?</em></li><li> <em>Vous êtes-vous trouvé dans la situation de refaire quelque chose à plusieurs reprises, sans pouvoir vous arrêter, comme de vérifier votre travail scolaire ou de vous assurer que vous avez lu tous les mots sur une page?</em></li><li> <em>Avez-vous jamais eu l’impression que vos mains étaient toujours sales ou qu’elles étaient couvertes de germes, même si vous venez tout juste de les laver?</em></li><li> <em>Votre enfant prend-il un temps anormalement long aux toilettes ou sous la douche?</em></li><li> <em>Votre enfant vous est-il déjà apparu « coincé » dans une routine, sans pouvoir passer à une autre tâche jusqu’à ce que la tâche précédente ait été réalisée d’une certaine façon?</em></li></ul><p>Le professionnel de santé posera généralement des questions sur d’autres problèmes ou préoccupations au sujet de l’enfant. C’est parce que, par exemple, les « mauvaises » pensées peuvent être une indication non pas d’un TOC mais d’un <a href="/Article?contentid=270&language=French">trouble anxieux</a> ou même de <a href="/Article?contentid=19&language=French">dépression​</a>.</p><p>C’est pourquoi il est important d’obtenir une évaluation complète des symptômes de votre enfant. Un diagnostic correct et précoce conduit à un traitement efficace et à une meilleure qualité de vie pour l’enfant et le reste de la famille.</p>https://assets.aboutkidshealth.ca/AKHAssets/obsessive_compulsive_disorder_warning_signs.jpg

Nous tenons à remercier nos commanditaires

AboutKidsHealth est fier de collaborer avec les commanditaires suivants, qui nous aident à accomplir notre mission, qui consiste à améliorer la santé et le mieux-être des enfants canadiens et étrangers, en leur donnant accès sur Internet à des renseignements sur les soins de santé.