Devenir enceinteDDevenir enceinteGetting pregnantFrenchPregnancyAdult (19+)BodyNANAPrenatal Adult (19+)NA2009-09-11T04:00:00ZNicolette Caccia, MEd, MD, FRCSCAndrew James, MBChB, FRACP, FRCPC11.000000000000052.0000000000000737.000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Importante information à laquelle réfléchir si vous planifiez de devenir enceinte, y compris les avantages et les inconvénients associés à une grossesse dans la vingtaine, la trentaine ou la quarantaine.</p><p>Devenir enceinte n’est pas aussi facile que le pensez. Pour un couple sain ayant atteint l’âge où il est le plus apte à procréer, la probabilité qu’il procrée chaque mois est d’environ 25 %. Seule la moitié des couples devient enceinte après six mois d’essai, mais la plupart, soit 85 %, y parviennent après une année. Il faut du temps pour devenir enceinte. Ne supposez pas que cela va arriver tout de suite. </p><h2>À retenir</h2> <ul><li>Si vous voulez devenir enceinte, consultez d'abord votre médecin afin de recevoir des conseils de santé avant la grossesse.</li> <li>Si vous planifiez de devenir enceinte, vous devrez arrêter d'utiliser votre moyen contraceptif.</li> <li>Le retour de votre fertilité dépendra du type de moyen contraceptif que vous employez.</li></ul>
Getting pregnantGGetting pregnantGetting pregnantEnglishPregnancyAdult (19+)BodyNANAPrenatal Adult (19+)NA2009-09-11T04:00:00ZNicolette Caccia, MEd, MD, FRCSCAndrew James, MBChB, FRACP, FRCPC11.000000000000052.0000000000000737.000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Important information to consider when thinking of getting pregnant, including the benefits and drawbacks of getting pregnant in your 20s, 30s, or 40s</p><p>Getting pregnant is not as easy as you might think. A healthy couple at the prime reproductive age has about a 25% chance of conceiving each month. Only about half of all couples get pregnant within six months of trying, but most – 85% – do become pregnant within a year. Becoming pregnant takes time; don’t assume it will happen right away.</p><h2>Key points</h2> <ul><li>If you want to become pregnant, see your doctor first for advice on health before pregnancy.</li> <li>If you are planning to become pregnant, you will need to stop your birth control</li> <li>The return of your fertility will depend on the type of contraception you were using.</li></ul>

 

 

Devenir enceinte314.000000000000Devenir enceinteGetting pregnantDFrenchPregnancyAdult (19+)BodyNANAPrenatal Adult (19+)NA2009-09-11T04:00:00ZNicolette Caccia, MEd, MD, FRCSCAndrew James, MBChB, FRACP, FRCPC11.000000000000052.0000000000000737.000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Importante information à laquelle réfléchir si vous planifiez de devenir enceinte, y compris les avantages et les inconvénients associés à une grossesse dans la vingtaine, la trentaine ou la quarantaine.</p><p>Devenir enceinte n’est pas aussi facile que le pensez. Pour un couple sain ayant atteint l’âge où il est le plus apte à procréer, la probabilité qu’il procrée chaque mois est d’environ 25 %. Seule la moitié des couples devient enceinte après six mois d’essai, mais la plupart, soit 85 %, y parviennent après une année. Il faut du temps pour devenir enceinte. Ne supposez pas que cela va arriver tout de suite. </p><h2>À retenir</h2> <ul><li>Si vous voulez devenir enceinte, consultez d'abord votre médecin afin de recevoir des conseils de santé avant la grossesse.</li> <li>Si vous planifiez de devenir enceinte, vous devrez arrêter d'utiliser votre moyen contraceptif.</li> <li>Le retour de votre fertilité dépendra du type de moyen contraceptif que vous employez.</li></ul><p>Si vous voulez devenir enceinte, vous devez tout d’abord consulter médecin pour qu’il vous donne des conseils sur les soins de santé requis avant la grossesse. La nutrition et l’exercice physique sont aussi des aspects très importants de la grossesse, puisqu’ils vous permettent de vous mettre dans une forme physique optimale avant de devenir enceinte. Certains troubles de la santé et certaines infections peuvent nuire à votre bébé pendant la grossesse, tout comme la consommation de drogues et d’alcool. Ainsi, il est important que vous maîtrisiez ces facteurs avant de devenir enceinte. </p><h2>Quel est le moment idéal pour devenir enceinte?</h2><p>D’un point de vue strictement biologique, c’est dans la vingtaine que vous êtes la plus propice à concevoir et porter un bébé. En moyenne, la fécondité de la femme est à son niveau le plus élevé à l’âge de 24 ans. Dans la vingtaine, vous avez davantage d’ovules sains et vous êtes moins susceptible de faire une fausse couche ou d’avoir un bébé souffrant d’anomalies congénitales. Le risque que vous développiez des complications pendant la grossesse (telles que de l’hypertension artérielle ou du diabète) est également moins élevé. Après la naissance de votre bébé, vous aurez probablement beaucoup d’énergie pour faire face aux défis, ce qui ne sera pas forcément le cas si vous êtes plus âgée. Cela étant dit, si vous êtes dans votre vingtaine, vous êtes possiblement absorbée par le façonnage de votre carrière et la naissance d’un bébé pourrait nuire à votre vie professionnelle. Votre rentabilité n’est peut-être pas très élevée et vous pourriez contracter des dettes. Peut-être êtes-vous nouvellement mariée, ou que vous profitez simplement de la vie, or la naissance d’un enfant peut présenter un véritable défi.</p><p>Avoir un bébé dans la trentaine est un projet sensé, tant sur le plan pratique que financier. Votre carrière est probablement établie et votre rentabilité meilleure que dans votre vingtaine, sans compter que vous êtes possiblement plus à l’aise avec le concept associé au rôle parental. Parallèlement à cela, vous avez sans doute beaucoup d’énergie et de vigueur, ce qui vous aidera à prendre soin de votre bébé. Cependant, si vous avez plus de 35 ans, cela signifie que votre fécondité s’est amoindrie et que le risque que votre enfant présente des anomalies congénitales telles que le syndrome de Down ou autres ou une déficience cardiaque est plus élevé. Après l’âge de 35 ans, on vous proposera d’effectuer des dépistages et des tests diagnostiques pour déterminer la mesure dans laquelle votre bébé pourrait souffrir d’une déficience de naissance. De plus, le taux des complications liées à la grossesse (telles que les grossesses extra-utérines, les fausses couches et les césariennes) augmente également après l’âge de 35 ans. </p><p>Si vous décidez d’avoir un bébé après que vous atteint la quarantaine, vous avez probablement une bonne sécurité financière et une bonne carrière. Votre couple, que vous soyez mariée ou non, est sans doute plus solide qu’il ne l’était dans votre vingtaine, parce que votre conjoint et vous-même avez eu le temps d’évoluer ensemble et de traverser une variété de situations. Une relation solide peut constituer une très bonne assise pour l’édification d’une famille. Même si vous avez moins d’énergie que dans les décennies précédentes, il est possible que vous soyez moins angoissée par la perspective de ne pas être le « parent parfait ». Cependant, il y a de toute évidence des inconvénients liés à votre désir de devenir enceinte après 40 ans. Tout d’abord, dans la quarantaine, la fécondité accuse une baisse abrupte. En outre, il y a une augmentation du taux des complications pendant la grossesse telles que l’hypertension artérielle, le diabète, les problèmes liés au placenta et les complications à la naissance. Si vous décidez de devenir enceinte après 40 ans, ne soyez pas découragée pour autant. Bien que le taux des complications pendant la grossesse soit plus élevé que pour les femmes dans la vingtaine ou la trentaine, vous pourriez très bien donner naissance à un bébé en bonne santé.</p><h2>Interruption de la pilule contraceptive</h2><p>Si vous planifiez de devenir enceinte, vous devrez arrêter de prendre votre pilule contraceptive. Ne supposez pas que tomberez enceinte dès l’interruption de la pilule contraceptive, car ce n’est pas toujours le cas; en effet, pour le couple moyen qui n’utilise aucun moyen de contraception, la probabilité d’une conception dans le premier mois n’est que de 25 %. La reprise de votre fécondité dépendra du type de contraception que vous utilisiez :</p><ul><li>La pilule contraceptive (« la pilule » en abrégé) empêche la femme de libérer l’ovule au moment de l’ovulation. Après l’interruption de la pilule, un délai de quatre semaines au maximum est nécessaire pour que le cycle menstruel reprenne son cours normal. En moyenne, une fois la pilule arrêtée, la conception s’effectue dans un délai de deux à trois mois.</li><li>Les injections de progestérone fournissent à la femme l’équivalent de trois mois de contraception une fois que l’injection a été donnée. Après l’arrêt des injections, la reprise de la fécondité est beaucoup plus longue que dans le cas de la pilule, parce que le corps met plus longtemps à évacuer le médicament contenu dans les injections. En règle générale, la fécondité normale reprend au bout de huit à quinze mois après l’arrêt de ces injections.</li><li>Les dispositifs intra-utérins (DIU) n’interfèrent pas avec le cycle menstruel de la femme. Par conséquent, dès que le DIU d’une femme est retiré, elle devrait être physiquement capable de concevoir un enfant. Les femmes qui portent un DIU encourent le risque de tomber enceintes. Le cas échéant, les risques de grossesses extra-utérines ou de fausses couches sont plus élevés.</li></ul>https://assets.aboutkidshealth.ca/AKHAssets/getting_pregnant.jpg

Nous tenons à remercier nos commanditaires

AboutKidsHealth est fier de collaborer avec les commanditaires suivants, qui nous aident à accomplir notre mission, qui consiste à améliorer la santé et le mieux-être des enfants canadiens et étrangers, en leur donnant accès sur Internet à des renseignements sur les soins de santé.