AboutKidsHealth (FR) AKH-Article

 

 

Le quatrième moisLLe quatrième moisPregnancy: The fourth monthFrenchPregnancyAdult (19+)Body;UterusReproductive systemNAPrenatal Adult (19+)NA2009-09-11T04:00:00ZNicolette Caccia, MEd, MD, FRCSC Rory Windrim, MB, MSc, FRCSC9.0000000000000058.0000000000000993.000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Apprenez-en davantage sur les changements qui se produisent pendant le quatrième mois de grossesse. Cette section contient de l’information sur les transformations physiques et émotionnelles, la dépression et les visites médicales.</p><p>Bienvenue aux soi-disant mois « tranquilles » de la grossesse! Ce qui prime dans le deuxième trimestre, ce sont les mouvements du bébé. Enfin, vous avez une preuve tangible de votre grossesse! La plupart des femmes sont très heureuses de sentir ces mouvements. Elles peuvent maintenant parler de leur grossesse avec plaisir. Leur conjoint et les autres membres de la famille s’impliquent davantage dans la grossesse, puisqu’elle leur parait désormais plus « vraie ».</p><h2>À retenir</h2> <ul><li>Vous pourriez commencer à sentir le bébé bouger pour la première fois au cours du quatrième mois de grossesse. Ces mouvements sont appelés « remuements ».</li> <li>Les symptômes physiques que vous avez ressentis au premier trimestre se poursuivront et vous pourriez ressentir de nouveaux symptômes comme des brûlements d’estomac.</li> <li>Les sautes d’humeur et les sentiments dépressifs sont moins fréquents au cours du deuxième trimestre. </li></ul>
Pregnancy: The fourth monthPPregnancy: The fourth monthPregnancy: The fourth monthEnglishPregnancyAdult (19+)Body;UterusReproductive systemNAPrenatal Adult (19+)NA2009-09-11T04:00:00ZNicolette Caccia, MEd, MD, FRCSC Rory Windrim, MB, MSc, FRCSC9.0000000000000058.0000000000000993.000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Learn about the changes that occur during the fourth month of pregnancy. Physical and emotional changes, depression, and medical visits are discussed.</p><p>Welcome to the so-called “quiet” months of pregnancy! The most overwhelming experience of the second trimester is feeling the baby move. Finally, you have tangible proof that you really are pregnant! Most women are very happy when they feel these movements. They can now enjoy telling people about the pregnancy. Their partner and other family members become more involved now, because pregnancy feels more “real” to them too.</p><h2>Key points</h2> <ul><li>You may be able to feel the baby move for the first time during the fourth month of pregnancy. These movements are called "quickening."</li> <li>Physical symptoms you experienced in the first trimester will continue, and you may experience new symptoms including heartburn.</li> <li>Mood swings and depression occur much less frequently during the second trimester.</li</ul>

 

 

Le quatrième mois322.000000000000Le quatrième moisPregnancy: The fourth monthLFrenchPregnancyAdult (19+)Body;UterusReproductive systemNAPrenatal Adult (19+)NA2009-09-11T04:00:00ZNicolette Caccia, MEd, MD, FRCSC Rory Windrim, MB, MSc, FRCSC9.0000000000000058.0000000000000993.000000000000Flat ContentHealth A-Z<p>Apprenez-en davantage sur les changements qui se produisent pendant le quatrième mois de grossesse. Cette section contient de l’information sur les transformations physiques et émotionnelles, la dépression et les visites médicales.</p><p>Bienvenue aux soi-disant mois « tranquilles » de la grossesse! Ce qui prime dans le deuxième trimestre, ce sont les mouvements du bébé. Enfin, vous avez une preuve tangible de votre grossesse! La plupart des femmes sont très heureuses de sentir ces mouvements. Elles peuvent maintenant parler de leur grossesse avec plaisir. Leur conjoint et les autres membres de la famille s’impliquent davantage dans la grossesse, puisqu’elle leur parait désormais plus « vraie ».</p><h2>À retenir</h2> <ul><li>Vous pourriez commencer à sentir le bébé bouger pour la première fois au cours du quatrième mois de grossesse. Ces mouvements sont appelés « remuements ».</li> <li>Les symptômes physiques que vous avez ressentis au premier trimestre se poursuivront et vous pourriez ressentir de nouveaux symptômes comme des brûlements d’estomac.</li> <li>Les sautes d’humeur et les sentiments dépressifs sont moins fréquents au cours du deuxième trimestre. </li></ul><h2>Transformations physiques au quatrième mois de grossesse </h2> <p>Au cours de ce mois, vous sentirez que vos vêtements se resserrent. Dès la 16<sup>è</sup> semaine, votre taille commencera à disparaître et dès la 17<sup>è</sup> semaine, le haut de votre utérus se situera entre l’os pelvien et le nombril. N’essayez pas d’entre dans des vêtements trop serrés. Achetez quelques vêtements plus amples et des salopettes.</p> <p>C’est un mois exaltant car, pour la première fois, vous serez sans doute en mesure de sentir le bébé bouger! Au début, vous aurez l’impression d’avoir des papillons dans le ventre. Ces mouvements sont appelés « l’éveil ». Difficile à croire, mais dès la 16<sup>è</sup> semaine, votre bébé s’est complètement formé. </p> <p>Durant ce mois, l’utérus commencera à remonter vers l’abdomen; par conséquent, la fréquence à laquelle vous urinez devrait baisser. Si vous avez encore des nausées, elles devraient aussi diminuer. Votre cœur pompe 20 % plus de sang que d’ordinaire, afin de fournir à votre bébé tout l’oxygène dont il a besoin. Vos symptômes sont sans doute similaires à ceux du mois précédent et peuvent inclure ce qui suit : </p> <ul> <li>fatigue</li> <li>constipation</li> <li>aigreurs</li> <li>flatulence (gaz)</li> <li>congestion nasale ou épistaxis</li> <li>saignement des gencives </li> <li>hausse de l’appétit</li> <li>enflure des chevilles</li> <li>pieds douloureux</li> <li>varices</li> <li>pertes blanches</li> <li>vergetures</li> <li>essoufflement au fur et à mesure que le bébé grandit</li></ul> <p>Les aigreurs sont un nouveau symptôme ce mois-ci. On qualifie d’aigreurs cette sensation de brûlure dans la poitrine causée par le passage des acides de l’estomac dans l’œsophage. Pendant la grossesse, les hormones entraînent un relâchement de la valve située en haut de l’estomac; partant, les acides de l’estomac remontent dans l’œsophage. Cette situation est aggravée par la pression que l’utérus, de plus en plus grand, exerce sur l’estomac. D’ordinaire, les aigreurs redoublent d’intensité lorsqu’on s’allonge. Pour réduire les aigreurs, évitez les aliments gras ou épicés; prenez des repas légers mais fréquents; dormez en vous accotant au lit plutôt qu’en vous allongeant et buvez un verre de lait avant d’aller vous coucher. Votre médecin vous prescrira éventuellement un antiacide adapté à votre état. </p> <p>Les hormones influent parfois sur l’état des cheveux, qui peuvent s’épaissir ou même tomber. Les cheveux secs deviennent parfois plus secs encore; et les cheveux gras, encore plus gras. </p> <p>Votre peau a sans doute une apparence inégale, tant du point de la couleur que sur le plan de la texture. Certains des petits vaisseaux présents sous la peau sont éventuellement plus visibles. L’usage d’un bon cache-cernes peut habituellement régler ces petits problèmes. Il est possible que la grossesse rende votre peau plus sensible; ainsi, assurez-vous de choisir parmi les produits pour le soin de la peau disponibles ceux qui sont hypoallergéniques.</p> <h2>Votre visite médicale au quatrième mois de grossesse</h2> <p>La visite médicale de ce mois sera similaire à celle du mois précédent. Votre fournisseur de soins de santé effectuera les vérifications suivantes :</p> <ul> <li>poids </li> <li>pression artérielle</li> <li>taille et forme de l’utérus</li> <li>hauteur du fundus</li> <li>analyses d’urine pour vérifier les niveaux de sucre et de protéine</li> <li>rythme cardiaque du fœtus </li> <li>tout signe d’enflure des chevilles ou des pieds, surtout si vous avez des maux de tête ou des douleurs abdominales, ou si votre vision a changé</li></ul> <h2>Examens médicaux au quatrième mois grossesse</h2> <p>On peut vous proposer une multitude d’examens médicaux au cours de ce mois : </p> <ul> <li>L’échographie est proposée entre la 16<sup>è</sup> et la 20<sup>è</sup> semaine. Au cours d’une échographie, on utilise les ondes sonores pour prendre une photo du bébé dans l’utérus, que l’on projette sur un écran. L’échographie permet de déterminer l’âge du fœtus et de confirmer l’absence de toute anomalie significative. L’échographie permet aussi de confirmer la présence de jumeaux et la position précise du placenta. L’examen est plus efficace si la vessie est remplie. </li> <li>Le dosage d’alpha-fœtoprotéine (AFP) permettant de détecter les anomalie du tube neural est proposé à la 16<sup>è</sup> semaine. Cet examen est effectué à titre de suivi, après le dépistage combiné (examen de la clarté nucale par échographie et analyse sanguine) effectué entre la 11<sup>è</sup> et la 13<sup>è</sup> semaine du premier trimestre. Le dosage d’AFP permet de vérifier le niveau d’AFP dans le sang. Si le niveau est élevé, cela peut signifier que votre grossesse est à un stade plus avancé que prévu, que vous portez des jumeaux ou, plus rarement, que votre bébé est atteint de spina-bifida. Si le niveau d’AFP est bas, cela peut signifier que votre grossesse est à un stade moins avancé que prévu ou, plus rarement, que votre bébé est atteint du syndrome de Down. Si les résultats du dosage d’AFP sont anormaux, on vous proposera de passer une échographie plus détaillée pour examiner la colonne vertébrale du bébé. </li> <li>Le dépistage prénatal intégré est éventuellement proposé entre la 15<sup>è</sup> et la 20<sup>è</sup> en guise de mesure de suivi au premier dépistage prénatal intégré mené entre la 10<sup>è</sup> et la 13è semaine. Le premier dépistage prénatal intégré (effectué entre la 11<sup>è</sup> et la 13<sup>è</sup> semaine) englobait un examen de la clarté nucale par échographie et un test sanguin. Le deuxième dépistage prénatal intégré (effectué entre la 15<sup>è</sup> et la 20<sup>è</sup> semaine) consiste en un test sanguin différent. Ces dépistages visent à déterminer le risque que le bébé soit atteint d’une anomalie chromosomique telle que le syndrome de Down.</li> <li>On procède à une amniocentèse pour rechercher des chromosomes anormaux chez le bébé. Cet examen est proposé aux femmes dont l’échographie ou les dépistages ont révélé de possibles problèmes chez le bébé. L’amniocentèse est également proposée aux femmes de plus de 35 ans, parce que dans leur cas, le risque du syndrome de Down est plus élevé. Une seringue creuse est inséré par l’abdomen dans l’utérus pour retirer une certaine quantité de liquide amniotique. Le liquide amniotique est ensuite analysé, en vue de détecter des anomalies éventuelles. Cet examen peut provoquer une fausse couche, mais le risque est faible. </li></ul> <p>Pour plus d’information, consultez la section intitulée « <a title="" href="/Article?contentid=342&language=French">Dépistage anténatal</a> ».</p> <h2>Changements émotionnels et dépression dans le deuxième trimestre de la grossesse</h2> <p>Les changements d’humeur devraient être moins fréquents durant ce trimestre. Mais il est possible que certaines choses vous inquiètent. Vous vous demandez peut-être si votre grossesse se déroule normalement, ou vous craignez de blesser votre bébé. Sans doute êtes-vous déçue de ne plus être en mesure de contrôler votre apparence et vous avez besoin que votre conjoint vous rassure en vous rappelant que vous restez belle et désirable. Il est possible que votre rôle de future mère vous préoccupe, que vous deveniez très critique à l’égard de l’attitude, des manières et de la masculinité de votre conjoint, ou que vous vous inquiétiez de sa capacité à gérer le ménage lorsque vous ne serez plus en mesure de le faire. Enfin, vous pensez peut-être que votre conjoint est jaloux de votre grossesse. </p> <p>La dépression est bien moins fréquente dans le deuxième trimestre qu’à tout autre moment de la grossesse. S’il y a dépression durant ces mois-ci, elle est habituellement causée par des anxiétés ou des événements liés à des grossesses passées. Par exemple, une femme peut être déprimée si elle a perdu un bébé dans le deuxième trimestre d’une grossesse passée. Des problèmes conjugaux constants peuvent aussi contribuer à la dépression. Essayez de discuter de ces problèmes avec votre conjoint. Si vous vous sentez particulièrement désemparée, songez à recourir à la psychothérapie de soutien.</p> <h4>Comment votre bébé se développe</h4> <ul><li><a title="" href="/Article?contentid=332&language=French">Le deuxième trimestre</a></li></ul>https://assets.aboutkidshealth.ca/AKHAssets/pregnancy_the_fourth_month.jpg

Nous tenons à remercier nos commanditaires

AboutKidsHealth est fier de collaborer avec les commanditaires suivants, qui nous aident à accomplir notre mission, qui consiste à améliorer la santé et le mieux-être des enfants canadiens et étrangers, en leur donnant accès sur Internet à des renseignements sur les soins de santé.